numéro cent-trente ( #130 ) mardi 30 mai 2006
 
SOMMAIRE

Editorial
Vous y croyez vous ?

Le billet d'humeur
Le web des villes et le web des champs

L'actualité des moteurs de recherche
Mai 2006

Si j'étais...
Yahoo
Un pro du spiritisme

Le chasseur de moteurs
Il était une fois le ciel et Coup d'Oeil

Le référencement
Pif, Paf, Pouf

Le web-marketing
Quelques clés pour augmenter votre trafic

Mission caricature
Impunité de la police

Les entreprises sur le net
Un site Web d'entreprise doit-il être « sérieux » pour séduire les clients internautes ?

L'interview du mois
Exalead

La chronique du web 2.0
Social BookMark, efficace ?

Si j'étais...
L'actualité des moteurs de recherche
Un spameur

Le côté technique
Bien choisir ces mots clés – 2

Forum Référencement
Les principaux sujets de mai 2006

Conclusion


Accès au dernier numéro en ligne Format: HTML

Les archives de Moteurzine

Ecrire à Moteurzine






Webdesign par Freegaia.com

Chris Hédé
infos Chronique par Chris Hédé
Les sites Journal du référencement d'un côté, Recherche et Référencement d'un autre.

e-mail e-mail | site web site web
Éditorial

Vous y croyez vous ?


Est-ce que vous croyez, vous, qu'Internet a réellement bouleversé le monde actuel ? Que des personnes comme vous et moi, et non pas des fils à papa ou des énarques ou des corrompus de tout poil, gagnent grace à Internet des milliers d'Euro tous les mois ? Et bien oui, c'est vrai et c'est faisable.

Google gère de nombreux sites en plus de son célèbre moteur de recherche. Ils ont, entre autres, des blogs où ils parlent de programmation, de leurs applications mais aussi sur la manière de gagner de l'argent et de vivre avec Google. Sur le blog de leur programme adsense, on apprend règulièrement plein de choses et on a le droit, de temps en temps, à des témoignages comme celui d'un anglais, Dan Moore.

Dan Moore s'occupe depuis 2002 de son site Tellmehowto.net qui est un site communautaire où s'echange des trucs, des astuces sur n'importe quel sujet (politique, mode, sport, maison, informatique, alimentation, jeux, travail,...) comme par exemple comment faire pousser des radis !

Dan raconte ses différents essais sur comment bien intégrer les publicités dans son site et sa conclusion est d'une logique imparable, à savoir, donner une forme et des couleurs qui donnent l'impression que vos publicité font parti du contenu de votre site.

Aujourd'hui, Dan est passé de 18 dollars par jour de revenus à 150 dollars... et oui, cela lui fait 3500 euros par mois, rien qu'en gérant son site, en écrivant des articles (si on peut appeler cela des articles) et bien sûr, en ayant réussi à générer un trafic correct.

Ce qu'il a fait, tout le monde peut le faire soit en le recopiant, soit en innovant sur des thématiques précises (faites la même chose sur l'automobile, les enfants, la gastronomie, le cinéma...). Il faut savoir écrire un minimum (si vous faites plus de fautes que moi, ce n'est pas vraiment pour vous... et comme le disent régulièrement certains, c'est inadmissible qu'un journal gratuit ait autant de fautes !), il faut savoir s'investir personnellement (si vous passez 1 heure dessus chaque semaine, retournez vous coucher... c'est plutôt du 15 heures quotidien), il faut y croire (les caliméros du genre, je ne fais jamais rien de bon, la vie ne me réussit jamais doivent d'abord faire une thérapie sur le positivisme), il faut du temps (ne croyez pas que deux mois plus tard, vous allez vous faire 100 euros par jour... aujourd'hui, ca se parle en trimestre voire semestre) et bien sûr, il faut faire ça sérieusement (domaine et hébergement pro sont un minimum).

Voilà, webmasters ou personnes désirant trouver un travail sur le net, vous avez les cartes en votre possession, maintenant, c'est à vous de jouer. N'oubliez pas de disséquer le site de Dan, c'est le bon exemple sur ce qu'il faut faire pour être riche nous dit Google.

Bonne lecture à tous.




Publicité


Les gestes de 1ers secours avec la Croix-Rouge


70 000 personnes ont eu cette publicité dans leur Boîte Aux Lettres, la vôtre aussi ?


Jean-Paul Jonckheere
infos Chronique par Jean-Paul Jonckheere
Conseil en Développement Internet des petites entreprises touristiques depuis 1996.

e-mail e-mail | site web site web
Le billet d'humeur

Le web des villes et le web des champs


Le web des villes et le web des champs Internet grand public a maintenant un peu plus de 10 ans. En temps humain 10 ans c'est la première enfance, l'insouciance, le jeu. En unité de mesure nouvelles technologies 10 ans c'est déjà le moyen age.

C'est exactement ce que l'on retrouve dans le domaine du tourisme en ligne et c'est ce qui fait son charme.

Du site réalisé sur un coin de table par le fils du copain ou le cousin, le stagiaire à pas cher, le patron de l'auberge pendant la morte saison ou par le webmaster graphiste hyper créatif. Vous connaissez certainement des sites bricolés, il y en a beaucoup, mais tellement sympathiques. En gros le pire et le meilleur ou inversement, chacun ses goûts.

Il n'y a pas de « site d'en bas » ou de petits sites, il y a des sites qui vivent et font vivre leur propriétaire. Tout n'est pas une question de moyen mais d'atmosphère. Un site doit être à l'image de l'exploitant et non au goût du jour ou à la patte du graphiste.

Il n'y a rien d'anormal à ce que des restaurateurs fassent eux-mêmes leur site. On ne parle bien que de ce que l'on connaît bien et quand on voit certains tarifs. Une affaire commerciale a un potentiel financier à consacrer à la communication et à internet en particulier au-delà duquel elle ne peut aller.

Nombreux ont les yeux rivés sur les statistiques et annoncent des visites à 3 chiffres et paniquent quand la courbe s'inverse. Je connais des sites avec des stations météo des webcams qui affichent des milliers de visites par jour avec une surcharge du serveur et quelquefois des abonnements lourds. Mais pour combien de clients qui finalisent une réservation ? Webmaster et créateurs de sites tourisme, descendez de vos claviers et allez à l'essentiel. Quoi où, combien et pour quoi faire pendant leur séjour, voilà ce que cherchent les consommateurs touristiques. Penser y en conseillant ceux qui vous confient une part importante de l'avenir de leur chiffre d'affaire.

Bon, on a un site, mais comment sortir du lot et être vu ? le référencement et surtout le positionnement dans les moteurs et les annuaires pour les petites structures : Le nerf de la nouvelle guerre du web. C'est le pot de terre contre le pot de terre. Quand vous cherchez un hôtel dans une grande ville, les premières pages sont squattées par les centrales, grands groupes ou comparateurs de prix et avant de trouver le petit établissement sympa, il faut fouiller.

Faites la même expérience avec un gîte, une auberge en Lozère ou dans le massif des Bauges (juste un exemple), là c'est beaucoup plus sympa, il n'y a pas de business à faire en campagne donc pas de grosse centrale. Et pourtant....

Internet apporte, chez mes clients, de 60 à 80% de leur chiffre d'affaire. D'après les études et autres enquêtes l'organisation et l'achat de vacances en ligne est une des plus grosse progression de cette année. Pour les petites structures, grâce à internet, tout est possible. Alors je dirais aux créateurs de sites, exploitants et artisans du tourisme de la France profonde, appropriez vous internet, sans complexe.

Vendez vous et vendez le tourisme en France dans le monde entier pour quelques euros.




David Berdah
infos Chronique par David Berdah
Fondateur de l'annuaire Souany et le service de référencement Refrapide depuis août 2004.

e-mail e-mail | site web site web
L'actualité des moteurs de recherche

Mai 2006


Google réussit à faire tout seul son actualité... on parle de lui au boulot, à la maison, au lit, le matin et le soir... Google est le présent, Google est partout et sait tout de vous. Ne vous faites pas dépasser par vos collègues et "amis", connaissez tout de Google...

Google lance les formats des annonces vidéo Google AdWords

Google propose de nouveaux formats publicitaires sur son réseaux de liens sponsorisés.
Les formats proposés sont du 250x250, 300x250, 336x280.
Un bouton de lecture permet le défilement de la video. Ce nouveau format va considérablement enrichir les annonces proposées aux annonceurs. Reste à voir si ces nouveaux formats va séduire les annonceurs et les surtout les éditeurs.
Après un petit tour sur l'interface, cela semble identique au système adwords classique avec enchère sur mots clés.
https://adwords.google.com/select/videosamples.html

Ref-Party 2.0

Après le succès de la 1ere Réf-Party organisée le 15 novembre dernier, une nouvelle édition aura lieu le 29 Juin 2006.
Cette soirée business basée sur le thème du référencement sera organisée cette année par Refrapide , SpyWords et Webmasters Expo.
Au programme: un cocktail dinatoire servi de 19h à minuit.
Plus de 300 personnes sont attendues dont de nombreux acteurs du secteur du référencement.
Nous avons choisi un lieu prestigieux pour cette belle soirée d'été: La tour Eiffel.
Il sera possible de s'inscrire en ligne sur le site www.ref-party.com début juin.
Je reste à votre disposition si vous désirez de plus amples informations et notamment devenir sponsor de cette soirée.




Si j'étais...

Yahoo
... je me méfierais d'un pacte avec Msn Search qui aurait pour objectif de contrer Google. Msn ne serait qu'un allié de circonstance avant que celui-ci ne se retourne contre moi. Il ne faut pas me prendre pour un jambon. Reste une alternative. Msn, achète moi si tu l'oses. JT.
Un pro du spiritisme
... je ferais tout pour tenter d'entrer en contact avec une association de référenceurs. Ce qui serait un véritable exploit, car plus mort, on ne fait pas. JT.




Thomas Bertrand
infos Chronique par Thomas Bertrand
Thomas BERTRAND webmarketer.

e-mail e-mail | site web site web
Le chasseur de moteurs

Il était une fois le ciel et Coup d'Oeil


Comment obtenir des liens valables rapidement ? Nous vous proposons ici une petite série non exhaustive d'annuaires qui vous rendront un grand service. La sélection a été faite sur deux critères : indexation rapide, réactivité de la prise en compte du lien par Google. Un bon conseil, prenez le temps à chaque fois de contacter le webmaître pour lui signaler la mise en place de votre retour de lien. Soumettez et vous verrez.

Nom : Il était une fois le ciel
Url : www.iletaitunefoisleciel.com
Type d'outil : annuaire
Langue : français

www.iletaitunefoisleciel.com   Rapport du chasseur :
La tête dans les nuages et les pieds sur terre. C'est ce que nous vous proposons avec cet annuaire en soumission libre. Encore une fois, le webmaster est sympa et réactif. De plus, avec un PR4 en page d'accueil, vous récupérerez avec cet annuaire un peu de popularité, sans vous soucier. Go.

Grille du chasseur :
Estimation du trafic : 700 visiteurs uniques par jour, avril 2006
Soumission : libre
Page de soumission : www.iletaitunefoisleciel.com/submit_site.php
Pr : 4
Retour dans Google.fr web : 92 (link:www.iletaitunefoisleciel.com)
Nbr pages dans Google.fr web : 73 (site:www.iletaitunefoisleciel.com)



Nom : Coup d'Oeil
Url : www.coodoeil.com
Type d'outil : annuaire
Langue : français

www.coodoeil.com   Rapport du chasseur :
En un Coup d'Oeil, du très bon et du moins bon. Avec 45766 d'indexés, l'annuaire impressionne et son système de vignette est intéressant. Mais attention toutefois à la hiérarchisation des thèmes et au choix des catégories pour la soumission qui est un peu confus. A vous de voir.

Grille du chasseur :
Estimation du trafic : 1 300 visiteurs uniques par jour, avril 2006
Soumission : libre
Page de soumission : coodoeil.com/proposer_un_site.php
Pr : 3
Retour dans Google.fr web : 715 (link:www.coodoeil.com)
Nbr pages dans Google.fr web : 622 (site:www.coodoeil.com)




Gilbert Wayenborgh
infos Chronique par Gilbert Wayenborgh
Moteur de recherche et Affiliation.

e-mail e-mail | site web site web
Le référencement

Pif, Paf, Pouf


Le monde francophone du référencement ne vit-il que par le biais de Google ? A en croire certains oui. Il suffit de regarder les baromètres ou pseudo baromètres (le terme me paraît plus approprié) pour se rendre compte que Club Internet n'est pas un moteur de recherche mais un fournisseur d'accès utilisant Google. Mais nous le savons tous, Google fait vendre, il suffit qu'un mensuel mette le logo de Google et un titre accrocheur pour mieux vendre...

Mais quid des autres outils du PIF (Paysage Internet Francophone) ? Bien que nul doute ne soit permis sur le haut du trafic internet, mais qu'en est-il "en bas" (en bas est relatif) du classement ? N'y a t'il pas des outils de recherche ou il faut aussi être ? N'y a t'il pas des outils de recherche dont il serait bien d'alimenter le Buzz francophone...? Oui bien sûr... mais vous ne les trouverez pas chez nos journalistes spécialisés... ou rarement. Sans rancune.

Les concours de référencement se ressemblent mais pour une fois...

Cela fait maintenant près de deux ans que les concours de référencement existent en pays francophone. Il y a quelques jours Franck me proposait une suite au concours de Oupouaout. Je dois avouer que je n'étais pas emballé car fatalement cela génère un surcroît de travail non négligeable et franchement je n'avais pas la tête à ça. Devant son insistance je lui ai suggéré soit de le faire sans Deepindex soit en proposant un concours différent des autres relevant certaines difficultés...

Le choix fut donc pris d'organiser un concours basé sur plusieurs moteurs de recherche : Google (fatalement), MSN, Yahoo! Et... Deepindex.

Quel choc pour certains spécialistes des concours ! « Moi, je trouve ça trop fort de se positionner sur Deepindex (je n'y mettrai pas un centime, question d'éthique ) »... en effet le référencement sur Deepindex est basé sur un module de référencement payant selon certaines sources qui ne sont pas toujours bien informées... Mais l'aviez vous oublié ? Deepindex est un moteur de recherche francophone qui utilise les liens sponsorisés mais qui dispose aussi d'entrées gratuites. Il suffit de chercher...

Mais au fait qu'est ce que la publicité ? Quel est la différence entre une publicité textuelle payante et une publicité dites "organique" et gratuite ? N'est-ce pas également de la publicité mais que vous payez au référenceur ? Comme sur d'autres moteurs de recherche vous pouvez positionner votre site rapidement sur n'importe quel mot clé. Votre site propose des truffes ? Vous êtes fabricant de poufs ? Vous voulez rapidement vous référencer... ? Faites de la publicité pour votre site. Référencez votre site.




Christophe Da Silva
infos Chronique par Christophe Da Silva
Consultant Indépendant en Marketing Internet & Référencement.

e-mail e-mail | site web site web
Le web-marketing

Quelques clés pour augmenter votre trafic


Mise en situation : vous êtes propriétaire d'un site et vous souhaitez augmenter votre trafic pour vendre votre produit. Oups, petit problème : il y a juste quelques milliers de sites web comme le vôtre, alors comment allez-vous procéder pour sortir du lot et être vu sur le Net ?

Fondamentalement, il existe 3 options : Cet article a pour but de vous donner quelques connaissances de base pour réussir vous-même avec votre site internet, et à votre rythme.

ANALYSEZ VOTRE CONCURRENCE

Gardez à l'esprit que les sites internet ne se retrouvent pas tout de suite dans les 10 premiers résultats des moteurs de recherche. Et oui, Rome ne s'est pas construite en 1 jour. C'est un travail de longue haleine et très éprouvant.

Dans un premier temps, vous devriez vous munir d'un papier et d'un stylo, rechercher et noter vos principaux concurrents dans votre domaine d'activité, et pour les expressions-clé avec lesquelles vous souhaitez entrer en compétition.

Prenez l'habitude d'utiliser la Google Toolbar pour vérifier leur Pagerank (bien que cet indicateur soit de moins en moins fiable) et vérifiez également leurs backlinks (liens entrants). Pour cela, vous pouvez lancer un rapport de popularité sur leur propre site, il existe de très bons outils pour cela : Yooda SeeUrank (payant) ou SEOStudio (gratuit mais en Anglais). N'oubliez jamais que plus vous avez de backlinks émanants de sites en rapport avec le vôtre, plus votre site devient pertinent aux yeux des moteurs de recherche.

Quand vous aurez obtenu la liste de ces sites et vérifié le PageRank de chacun d'entre eux, vous n'aurez plus qu'à imaginer le travail qu'il faut que vous réalisiez. Lorsque vous visiterez ces sites, laissez-leur un petit message pour les féliciter sur le contenu de leur site, en laissant bien entendu l'adresse du vôtre. Qui sait, certains auront peut-être envie de se lier à vous... Mais justement, j'y viens.

L'ECHANGE DE LIENS

L'échange de liens est le processus par lequel vous obtiendrez des liens se dirigeants vers votre site. Vous devez entrer en contact avec les sites en rapport avec le vôtre et leur demander poliment s'il est possible que vous puissiez lier vos deux sites. Vous vous liez à eux, ils se lient à vous. C'est ce qu'on appelle les liens mutuels, qui n'ont rien à voir avec les liens réciproques que vous devez bannir.

Le commerce de liens réciproques est extrêment répandu et on le voit surtout lors des inscriptions sur les chaînes d'annuaires, mais les nouveaux algorithmes des moteurs ont été bâtis entre autres sur la lutte pour éradiquer ce phénomène.

Pour en revenir aux liens mutuels, gardez en tête la notion de qualité : des sites appropriés, au contenu riche et intéressant, au Pagerank minimum égal à 3.

Pour améliorer le tout, essayez de diversifiez vos liens (qu'ils ne soient pas toujours en direction de votre page d'accueil), qu'ils comprennent un titre (la balise "Title") et que, si possible votre lien soit inclu dans un texte et qu'il se trouve sur une page ou il y a peu de liens. De plus, plus votre lien sera positionné en haut de page, plus il aura de l'importance. En effet, cette dernière s'amenuise avec la longueur de la page du site qui vous lie.

ECRIRE DES ARTICLES

Les articles sont une autre excellente méthode pour obtenir des liens vers votre site. A la différence d'un échange classique, qui est juste une phrase avec un lien, publier des articles que vous avez écrits en relation avec votre activité/produit, donnera à d'autres sites un contenu de qualité. De cette manière, votre site pourra être lié avec un backlink probablement sur une page où il sera seul. La plupart des sites qui publient des articles ne demandent pas de lien en retour, ce qui augmente la pertinence de votre site aux yeux des moteurs de recherche.

CHOISIR LES BONS ANNUAIRES

Si les articles sont un excellent moyen d'obtenir des liens à sens unique, les annuaires en sont un également. Le tout, c'est de bien les choisir.

En effet, nous recevons souvent des emails de promotion pour des référencements peu coûteux dans des centaines d'annuaires. Cela peut paraître un bon moyen pour augmenter le nombre de ses backlinks, mais le problème reste toujours et encore la qualité. Pour les moteurs de recherche, ces fermes de liens sont de plus en plus mal vus et ils leur accordent donc peu d'importance. Le pire, c'est que les sites liés en pâtissent également. Je ne dis pas qu'il ne faut pas que vous le fassiez, mais restez prudent, nous ne savons pas comment les moteurs de recherche réagiront à terme. D'autant plus que vous n'en tirerez pas un gros avantage : leur Pagerank est rarement élevé et votre lien est noyé dans une masse incommensurable.

Mieux vaut avoir 10 backlinks de qualité que 1000 qui vous génèrent aucun trafic. Préférez plutôt les annuaires thématiques, spécialisés dans votre activité, ou régionaux. Malheureusement, si vous cherchez à garder votre argent en poche, il faut revoir votre copie. Beaucoup d'entre eux vous proposeront un droit d'entrée, mais relativement modeste. L'avantage, c'est que ces annuaires sont en relation avec votre site, donc sa pertinence sera valorisée.

N'oubliez pas bien sûr les très gros et très reconnus annuaires : DMOZ, Yahoo! ...

CONCLUSION

Comme vous pouvez le constater, pour figurer dans les premiers résultats des moteurs de recherche, hormis l'optimisation pure d'un site, cela peu prendre un temps considérable. Avec ces quelques conseils : analyse de votre concurrence, publication d'articles, campagnes d'échanges de liens, sans oublier de faire vivre votre site (contenu frais fréquemment renouvelé), vous pourrez, à votre rythme établir votre notoriété sur le Net et asseoir votre présence. Alors, votre site commencera à grimper dans les SERP (pages de résultats des moteurs de recherche) et vous pourrez apprécier les avantages d'un trafic accru.




Dominique Goubelle
infos Chronique par Dominique Goubelle
Dessinateur à "Psikopat", "L'Actu" et nombreux sites. Prix du Public au festival de Tourcoing en 2005.

e-mail e-mail | site web site web
Mission Caricature III

Impunité de la police

Impunité de la police




Jean-Claude Benard
infos Chronique par Jean-Claude Benard
Consultant senior.

e-mail e-mail | site web site web
Les entreprises sur le net

Un site Web d'entreprise doit-il être « sérieux » pour séduire les clients internautes ?


C'est une question qui m'est indirectement souvent posée par des chefs d'entreprises. Et elle est bonne cette question car elle montre bien à quel point le Web n'est toujours pas perçu comme le prolongement virtuel des entreprises, tout particulièrement des PME et TPE.

Du point de vue marketing, la réponse est simple : Vous vendez des produits sérieux à une clientèle « conservatrice » il ne semble pas judicieux de truffer votre site d'animations. Il ne faut pas pour cela le transformer en « faire part de deuil ».

La bonne attitude consiste à calquer sa communication Web sur celle que l'on pratique au quotidien avec clients et prospects. Prenons un exemple : La force de vente de l'entreprise.

Vos commerciaux sont-ils semblables ? Certes non et vous constatez tous les jours que certains profils réussissent à conquérir de nouveaux clients en utilisant des techniques de vente très différentes.

C'est de cette observation que vous allez pouvoir rendre votre site Web sérieux mais aussi intéressant et convivial.

Certains de vos commerciaux ont l'habitude de poser des questions pour mieux cerner les besoins de la clientèle, envisagez de mettre en ligne un questionnaire ou un QCM :

Exemple : http://www.editeurjavascript.com/scripts/scripts_autres_3_455.php

D'autres se servent de l'actualité pour mettre à l'aise leurs interlocuteurs et gagner leur confiance, pourquoi ne pas mettre en ligne un fil d'actualité ?

Exemple : Le fil d'actualité d'Abondance

D'autres communiquent systématiquement à leurs clients ou prospects des informations concernant les nouveaux produits, les promotions, créez et mettez en ligne une lettre d'information sur abonnement par e-mail.

Exemple : le site Web de la société Lapeyre

Vos forces de vente, si vous les écoutez, vous diront si les clients sont sensibles à des déclarations de la direction concernant la vie de l'entreprise et sa stratégie.

Si oui, pensez à un blogue qui pourrait de façon publique ou privée (certains éditeurs de blogues permettent cette option) ouvrir le dialogue entre les responsables de l'entreprise et la clientèle.

Exemple : Typepad

Il ne faut pas non plus négliger le secteur d'activité des entreprises.

Vos clients appartiennent au secteur de l'agriculture ou de la pêche ?

Une incrustation météo leur rappellera votre appartenance à leur secteur et sera certainement utilisée.

Exemple : EoRezo un logiciel de météo gratuit

Vos clients appartiennent à l'industrie mécanique (auto et moto) ?

De nombreuses possibilités d'affichage des résultats des grands prix ou même des liens avec les pages sports des sites de nombreux constructeurs peuvent intéresser vos clients.

Mais alors allez vous me dire, mon site va ressembler à beaucoup de ceux que je visite moi même et que j'ai mis en favoris ?

Certainement. Mais vous êtes vous posé la question de savoir pourquoi ces sites vous plaisaient ? Est-il en ce cas utile de rendre votre site tellement sérieux qu'il finira fatalement par être ennuyeux ?

Vous n'avez pas le temps ou l'envie de lire des informations ? Etes vous bien certain que votre clientèle vous ressemble ?

Pour effectuer ces changements, demandez à votre Webmaster ou Web agency de vous présenter une maquette intégrant les options que vous aurez retenues et profitez de cette occasion pour la soumettre à votre force de vente.

Au delà d'une nouvelle approche de votre site, cette expérience sera une occasion unique de faire un travail coopératif avec vos commerciaux qui sont (à mon avis) en général injustement écartés des réunions de travail concernant le site Web de leur entreprise.

Une dernière chose : Si vous utilisez des liens ou des données images ou textes, n'oubliez pas de demander aux propriétaires des services leur autorisation.




David Fanin
infos Chronique par David Fanin
Créateur Internet, il développe depuis 2005 un projet de portail français du nom de Angyna.

e-mail e-mail | site web site web
L'interview du mois

Exalead


A l'heure où j'écris ces quelques lignes, il est 19H50, et je viens de recevoir cette interview dans les temps ce qui prouve le professionnalisme des agences de communication. Celle d'Exalead est : Euro RSCG C&O et je remercie son personnel d'avoir fait le maximum pour la parution de l'interview.

Donc : aucun faux bond ! Voici l'interview de François Bourdoncle, le président du moteur de recherche Exalead. Je pense que tout le monde en a entendu parler ? Ils participent au projet de recherche Quaero.

MoteurZine : Bonjour François Bourdoncle, pourriez-vous vous présenter aux lecteurs de MoteurZine ?
François Bourdoncle : Nous avons fondé avec Patrice Bertin, Exalead en 2000, qui édite des logiciels de recherche pour les entreprises et le grand public, dont je suis aujourd'hui le président. De formation, je suis diplômé de l'École Polytechnique, du corps des Mines et d'un doctorat en informatique. J'ai débuté ma carrière chez Digital Equipment, dans le laboratoire de recherche de Paris jusqu'en 1993 puis dans le laboratoire de Digital à Palo Alto (Californie) en 1993-1994. Je suis revenu ensuite à l'École des Mines de Paris en tant qu'adjoint au Directeur de la recherche pendant deux ans avant de rejoindre Louis Monnier, peu de temps après sa création d'Altavista en 1995. J'ai développé, lors de cette collaboration, une technologie qui permettait de faire des résumés sémantiques des résultats des recherches du moteur Altavista. L'École des Mines l'a cédé, sous licence, à Altavista en septembre 1996 et le système est rentré en production sur Altavista en février 1997, pendant environ deux ans. De retour en 1998 à l'Ecole des Mines, nous travaillons sur les moteurs de recherche et en septembre 2000, nous proposons une nouvelle technologie de moteur de recherche complète, qui au-delà de chercher les pages sur Internet et les indexer, consiste en une navigation conjointe par mots-clés associés d'une part et par catégorisation d'autre part.

MZ : Comment définissez-vous votre moteur de recherche Exalead ? Pourquoi porte t'il ce nom ?
FB : EXALEAD propose des solutions de recherche unifiées alliant simplicité et intelligence pour faciliter l'accès à l'information à la fois sur les serveurs internes, le poste de travail et le web. Il s'adresse aussi bien aux entreprises qu'aux particuliers, comme vous et moi.
Le nom EXALEAD correspond à l'association de deux termes fondamentaux pour notre entreprise : « exa » et « lead » : « exa » est le préfixe multiplicateur 10 puissance 18. Il traduit la capacité des logiciels EXALEAD à indexer de très grands volumes de données. « lead » inspiré du verbe anglais qui signifie « guider », « conduire » montre l'attachement d'EXALEAD à la qualité du service d'accompagnement dans la recherche fournie par l'utilisateur.

MZ : Quelle est la technologie qui se cache derrière votre moteur ?
FB : La technologie utilisée pour notre moteur permet une recherche plus douce que celle utilisée par les moteurs de recherche traditionnels. Il laisse à chacun les moyens, le choix, finalement la liberté de naviguer dans les résultats de manière plus poussée. Notre moteur repose sur une technologie 64 bits. Il fonctionne également en version 32 bits sous Linux, Unix ou Windows. La plateforme repose sur les standards du marché (Java, XML, Web services). De plus, l'ensemble des processus est accessible par le langage de configuration Exascript (proche de JAVA) qui permet d'appeler de manière transparente des librairies Java et ainsi de réutiliser des connecteurs déjà développés.

MZ : J'ai remarqué qu'Exalead innove beaucoup ! Pensez-vous que cela a de l'avenir ? Quels sont vos services que vous trouvez les plus novateurs ?
FB : Je mets personnellement un point d'honneur, au sein de mes équipes, à la créativité et à l'innovation. Ce sont des valeurs fondamentales, qui nous ont porté jusqu'alors et nous permettront de donner les nouvelles tendances du marché.
Notre plateforme de search exalead one : search, commune et transversale à chacun de nos produits, est le pilier fondamental innovant de notre approche de la recherche unifiée (web -poste de travail- réseaux d'entreprise).
Les moteurs de recherche Web exalead.fr et exalead.com, garantissent à l'Internaute une diversité culturelle et liberté de choix dans l'accès à l'information grâce à un système de navigation breveté permettant à l'utilisateur de spécifier en quelques clics des recherches sophistiquées lui permettant d'accéder à des oeuvres non plus seulement en fonction de leur popularité mais aussi de leur contenu et de leurs qualités propres.

MZ : Quelle est la taille de son index ? En est-il le créateur ? Comptez-vous aller plus loin ?
FB : Nous sommes passés de un milliard de pages à 4 milliards de pages en moins d'un an et nous envisageons de doubler notre capacité d'ici la fin de l'été.

MZ : Quelles sont vos statistiques de fréquentation ? Une progression ?
FB : Le trafic est encore modeste, car le moteur n'a pas encore été officiellement lancé, mais la progression est constante et nous avons de grands espoirs pour la fin de l'année.

MZ : Beaucoup de personnes n'ont pas d'objectif aujourd'hui, en avez-vous un que ce soit statistiquement ou moralement pour ce moteur de recherche ? Si oui, lequel ?
FB : Notre objectif est double : tout d'abord à court terme, nous envisageons de doubler la taille de notre index. Sur le long terme, notre ambition est de représenter environ 3% du marché mondial des moteurs de recherche web grâce à des solutions toujours plus innovantes et performantes.

MZ : J'ai remarqué que vous avez des produits pour les entreprises. Je pense bien que ces produits génèrent de l'argent ? Quel est votre chiffre d'affaire ? Générez vous des revenus avec d'autres services ?
FB : Nous tirons aujourd'hui 100% de notre chiffre d'affaires de nos solutions pour les entreprises. (exalead one:desktop, exalead one:enterprise, exalead one:workgroup et exalead one:datacenter).
Avec des clients comme AOL France, Bouygues Telecom, Capgemini, Bel, Société Générale ou encore BNP Paribas, nous avons plus que doublé notre chiffre d'affaires entre 2003 et 2005, et nous comptons faire de même en 2006.

MZ : Considérez-vous certaines personnes comme vos concurrents directs ? Si oui, lesquelles ?
FB : Dans le panorama actuel des acteurs, possédant la technologie de moteur de recherche, nous nous situons parmi les 10 entreprises incontournables : Google, Yahoo, MSN et AskJeeves aux USA, Baidu en Chine, enfin Fast et Exalead en Europe.

MZ : Suivez-vous l'actualité des moteurs de recherche ? Si oui, qu'en pensez-vous ? Quel avenir voyez-vous pour la recherche ? Que pensez vous des moteurs de recherche principaux ?
FB : Cela fait plus de 10 ans que je travaille dans le secteur des moteurs de recherche et j'ai observé la création et parfois la mort de bons nombres d'entre eux. L'actualité du « search » montre que de nombreux moteurs de recherche naissent et proposent parfois des spécialisations comme la recherche de vidéos (Youtube.com par exemple).
De manière générale, on passe tous du temps à accumuler des informations, des documents, des photos, ... sur notre ordinateur. Le temps que l'on peut passer à rechercher quelque chose de précis dans nos machines montre que les moteurs de recherche ont un avenir assuré !
Mais sous réserve d'une évolution constante. Les moteurs de recherche principaux ont permis de valoriser le « search ». Certains s'adaptent constamment et proposent de nouveaux services, d'autres y parviennent moins. Certains sont des modèles de développement, d'autres le sont moins... Encore une fois, la créativité et l'innovation sont porteuses d'avenir pour l'entreprise.

MZ : L'actualité a beaucoup parlé du projet Quaero il y a quelques semaines. Il semblerait que vous soyez un des piliers principaux ? Que faites vous vraiment dans ce projet ?
FB : Quaero est avant tout un programme de recherche et de développement de technologies de recherche multimédia (y compris le texte bien entendu) sur lequel se greffent des projets applicatifs. Exalead est en charge du projet de moteur de recherche grand public multimédia, accessible à l'adresse exalead.com (et exalead.fr, etc.). Au fur et à mesure des avancées de la recherche, nous ajouterons à exalead.com des modules multimédia comme la recherche audio, vidéo, image, etc.

MZ : Merci d'avoir accepté mon interview, bonne chance pour la suite.
FB : Je vous remercie. A bientôt.

Voila pour cette fin de mois. Le mois prochain, un autre moteur de recherche. Encore !




Verone Mankou
infos Chronique par Verone Mankou
Développeur Web 2.0, proposant des services web 2.0.

e-mail e-mail | site web site web
La chronique du web 2.0

Social BookMark, efficace ?


Fini le temps où on allait visiter des annuaires comme Dmoz, Yahoo ou Voila pour trouver (et découvrir) des sites web... Aujourd'hui, on a les social bookmarks. Il s'agit de sites très orientés web 2.0 qui permettent aux visiteurs de poster gratuitement leurs liens favoris et de les classer par tags.

Vous avez certainement entendu parler de Del.Icio.Us ? non ? Del.Icio.Us a révolutionné cette application du web 2.0. Il s'agit d'un site créé par Joshua Schatcher en 2001, et qui aujourd'hui est la propriété de Yahoo. Le principe d'un Social Bookmark est très simple : si des sites vous plaisent, partagez-les avec le monde entier en les classant par tag. Ainsi, en cliquant sur un tag, un internaute peut découvrir un site ainsi que tous les sites en rapport avec ce dernier. Ces sites "Social Bookmarck" peuvent contenir plusieurs millions de liens... dépassant ainsi certains des plus grands annuaires !

Le Social BookMarking est certainement l'une des applications les plus populaires du web 2.0 loin devant les digg-likes... le hic (pour le moment), c'est qu'il n'y a aucun acteur français assez puissant pour rivaliser avec les sites anglophones, même s'il existe quelques espoirs. Kopikol, un site assez frappant dans le contexte (un mélange réussi de social bookmark et de digg-like), mais aussi Mesfavs, une copie de Delicious avec une interface plus belle, mais avec un taux de participation médiocre. Citons également Favolink, découvert récemment, dont je ne parlerais pas puisqu'il n'est pas encore lancé... en plus, ils veulent jouer à Wikio, en demandant dès la page d'accueil de laisser une adresse e-mail... pour dire un mois après le lancement qu'il y a eu plus de 15 000 bêta testeurs... (finalement, il faut qu'on commence à exiger des preuves).

En quoi le social bookmarking peut-il aider un site à se faire connaître ? En ce que le social bookmarking permet de viser un public ciblé et intéressé puisque les visiteurs découvrent ces sites en cliquant sur les tags de leur choix. Ainsi, si vous postez un lien sur un social bookmark (del.icio.us par exemple) sous le(s) tag(s) approprié, il peut générer plus de 1 000 clics par jour... et si vous avez la chance que l'un des tags choisi soit au top (au top c'est pas génial mais bon...), il peut en générer 10 fois plus par jour !

Et ces résultats sont aussi étonnants quand on utilise les digg-likes pour se faire de la publicité... mais comme vous le savez déjà, le plus dur n'est pas de trouver les visiteurs, mais bien de les fidéliser... et ça, les lecteurs (réguliers) de MoteurZine en savent quelque chose !




Si j'étais...

L'actualité des moteurs de recherche
... je me soucierais de l'absence dans mes colonnes du possible futur meilleur moteur de recherche français. Où est-il ? Que fait-il ? Pourtant, il était prévu que l'on entende parler de lui. Il va falloir que je patiente encore longtemps ? Haaaa ok, vous avez raison, il ne faudrait peut-être pas noyer le poisson trop vite. JT.
Un spameur
... je rierais de me voir si belle sur Msn. JT.




Patrick Ligeron
infos Chronique par Patrick Ligeron
Directeur d'Adifco référencement et administrateur du projet Utilisable.
e-mail e-mail | site web site web
Le côté technique

Bien choisir ces mots clés – 2


Où et comment trouver des mots clés pertinents

Les mots clés font partis des éléments qui vont directement conditionner la réussite de votre site Internet.

En effet, vos efforts d’optimisation seront orientés sur ces mots clés afin d’essayer d’obtenir un meilleur positionnement possible avec l’objectif de générer du trafic qualifié. Il s’agit donc d’une étape primordiale qu’il ne faut surtout pas négliger.

Mais d’abord c’est quoi un mot clé ?

En étudiant de plus prêt les habitudes de recherche des internautes, il apparaît que les termes recherchés sont très souvent composés de 2 à 5 mots significatifs.

Par exemple, si vous désirez partir en vacances en Bretagne en location du coté de Concarneau, vous rechercherez quelque chose du genre : location vacances bretagne concarneau (les mots non significatif « de », « en », « à » ont volontairement été supprimés)

Cette recherche devrait donc vous donner des résultats pertinents par rapport à vos besoins.

Pertinence d’un mot clés

L’objectif est de faire venir un trafic qualifié sur votre site. Il faut tenir le raisonnement suivant : est-ce que le mot clé que je vais choisir pour optimiser ma page Web, m’apportera des visiteurs qui ont besoin de l’information que je propose ?

Plus concrètement : pour notre exemple à Concarneau, les mots clés suivants peuvent être pertinents : Les mots clés suivant sont beaucoup moins pertinents : Bref les mots clés « non pertinents » ci-dessus génèrent beaucoup de trafic, donc on pourrait être tenté d’optimiser son site pour ces mots clés. Mais l’inconvénient c’est que le trafic généré par ces mots clés n’est pas ciblé, donc pas très pertinent.

Où trouver des mots clés ?

Il existe plusieurs outils qui permettent de savoir quels sont les mots clés qui sont utilisés par les internautes lors de leurs recherches sur Internet. L’intérêt des ces outils est de porter à notre connaissance l'attrait des internautes pour un mot clé donné, mais aussi de proposer des mots clés connexes à celui dont nous avons essayé de mesurer l’intérêt. Voici l’url où vous pourrez trouver un tel outil :

http://forum.utilisable.com/outils/webmaster/mot-cle/index.php

Etudions les résultats donnés par cet outil pour une recherche. Voici ce que cela donne pour location vacances (jugé non pertinent)



Dans la colonne de droite on voit, classés par nombre de recherches mensuelles sur le réseau du pays choisit (ici la France), les différents mots clés recherchés par les internautes. Dans la colonne suivante c’est le nombre total estimé de recherche faites par mois, dans les colonnes suivantes la répartition du nombre de recherches sur Google™, Yahoo™ et MSN™. Il existe 2 autres colonnes dans les résultats mais qui nous intéressent pas pour l’instant.

On voit vite que location vacances est très demandés par les internautes, donc il semblerait qu’il puisse être intéressant de part le nombre de recherches faites. Mais comme nous l’avons vu ce mot clé est très générique, trop générique.

Regardons le résultat suivant : location vacances bretagne. Ce mot clé est pertinent par rapport à notre site exemple et en plus il est recherché par les internautes.

Aurions nous trouvé la perle rare, le mot clé idéal ?

Ce n’est par certains du tout. C’est pour cela que je vous donne rendez-vous le mois prochain dans MoteurZine n°131 dans lequel nous parlerons de la faisabilité d’un bon positionnement sur un mot clé donné.


J’ai besoin de vous ! En effet pour étudier l’exemple concret de choix des mots clés, j’ai besoin d’un site réel, en ligne et terminé. Pour cela je fais appel à vous pour me proposer votre site à étudier ici. Ce que vous devez me fournir : l’url, 10 mots clés sur lesquels vous souhaitez voir votre site positionné. Attention il ne s’agit pas d’une prestation de référencement que je vous propose mais juste un exemple concret sur la façon de bien choisir ses mots clés. Envoyez moi ces informations par email à l’adresse info@adifco.fr en précisant l’objet du message : MoteurZine, exemple concret. Merci de me faire parvenir ces informations avant le 19 juin 2006. Le site retenu sera traité dans MoteurZine de juillet. Je reste le seul décisionnaire sur le site qui sera présenté et je me réserve le droit de ne pas avoir à justifier ma décision. Si vous n’êtes pas d’accord avec ça, merci de ne pas me soumettre votre site.




Franck Thiercelin
infos Chronique par Franck Thiercelin
Les sites Indexannuaire d'un côté et Forum Référencement d'un autre.
e-mail e-mail | site web site web
Forum Référencement

Les principaux sujets de mai 2006


Ce mois-ci sur le forum, souvenez-vous sur le Moteurzine (110), en mai 2004, près de 100 participants s'étaient affrontés sur le ring des classements de Google pour être le 1er sur la requête "Oupouaout", dieu d'Égypte « celui qui ouvre le chemin ». Cette année la requête de positionnement n'est plus "Oupouaout" mais "Cobraoupouaout". Les participants doivent se positionner sur 4 moteurs : Google, Yahoo, Msn et DeepIndex. Les inscriptions au concours Oupouaout 2006 sont ouvertes jusqu'au 2 juin 2006 à minuit.

Bigdaddy et stratégie de liens
Depuis cet update, nous avons amélioré la façon dont nous traitons les liens réciproques et l'achat de liens (...) Si vous étiez crawlé plus fréquemment avant l'update, et que vous échangez beaucoup de liens réciproques, ne soyez pas surpris si le nouveau robot a désormais d'autres priorités et vient moins fréquemment...

Meta-tags dynamiques
Je dois améliorer le référencement d'un site francais pour sa version anglaise. Une de mes interrogations se porte sur les balises méta (pour le reste je me débrouillerai). Actuellement les balises méta sont en dur dans le source de la page. Le contenu quant a lui est généré dynamiquement et reconnu par les moteurs. La langue est gérée avec un '?langue=en' dans l'url et on peut constater que le contenu anglais est également reconnu par les moteurs. Ma question est...

Quantitfier le référencement
Un de mes sites qui avait subit un blacklistage pour des raisons que je connais le 29 nov 2003, vient d'etre déblacklisté entierement hier... mais bizarre... toutes les pages on été réindexées en une seule fois... mais ce sont des pages de nov 2003, comme si le temps ne s'etait jamais arrêté. Bien sûr, entre 2003 et 2006, un autre travail a été fait sur le site, et même une partie du site n'existe plus et ces nouvelles pages sont pas encore indéxées.

Comment passer de PR4 à PR5 ?
Mon site www.ideactif-md.com a un PR de 4 depuis déjà bien longtemps. Cependant depuis des mois, certains sites m'annoncaient le PR5 pour bientôt ! Mais il n'est toujours pas là ! Donc, je voudrais savoir ce qu'il faut faire pour passer au PR5 sachant que j'ai inscrit le site sur DMOZ mais toujours pas de reponse, il est sur Yahoo, Msn, sur les annuaires Swisstools et aussi une bonne liste d'annuaires qui créent des liens en dur!

Google analytics
Quelqu'un peut-il avoir la gentillesse de m'expliquer comment avoir la liste de tous les référants et de tous les mots clefs moteur de recherche avec cet outil ?

Problème avec Google
Le problème que Google a, c'est indexer seulement la page d'acceuil et les autres pages ne le sont pas. Est-ce que c'est normal ? Si oui il faut environ combien du temps pour que toutes mes pages soient indexées par Google ? - Une autre question, pour quoi les autres moteurs de recherche Yahoo, Msn, etc... n'ont pas indexé du tout la page d'accueil ?





Conclusion


ATTENTION. La liste des abonnés n'est pas disponible. Nous ne la donnons ni ne la revendons à personne. En revanche, vous pouvez sponsoriser notre lettre d'information : contactez-nous pour discuter des modalités.

 
 

Abonnement gratuit à « Moteurzine »


 
 
 
 
 

Désinscription de « Moteurzine »


 
 


© 1999 à 2006 par IDF.net ~ MoteurZine : newsletter des annuaires, des moteurs de recherche et du référencement,
déclaration à la CNIL numéro 1109748