numéro cent-vingt-neuf ( #129 ) mardi 25 avril 2006
 
SOMMAIRE

Editorial
Faire ce que l'on connaît

Le billet d'humeur
Un monde de furieux !

L'actualité des moteurs de recherche
Avril 2006

Si j'étais...
Jean Tantout
Google

Le chasseur de moteurs
References web et Annuaire mon webmaster

Le référencement
Un peu de calme

L'interview du mois
Mylinea

Les entreprises sur le net
La communication vers les consommateurs : blogues

La chronique du web 2.0
L'actualité 2.0 de avril 2006

Si j'étais...
Un débutant en référencement
Une devinette

Le côté technique
Bien choisir ces mots clés – 1

Forum Référencement
Les principaux sujets de avril 2006

Conclusion


Accès au dernier numéro en ligne Format: HTML

Les archives de Moteurzine

Ecrire à Moteurzine






Webdesign par Freegaia.com

Chris Hédé
infos Chronique par Chris Hédé
Les sites Journal du référencement d'un côté, Recherche et Référencement d'un autre.

e-mail e-mail | site web site web
Éditorial

Faire ce que l'on connaît


Chacun son domaine de compétence... il est vrai qu'un restaurateur, par exemple, est beaucoup plus doué pour gérer son restaurant, sa cuisine que son informatique et son site Internet. C'est tout à fait normal. Certains dans un but d'économiser des bouts de chandelle décident de faire eux-même leur site... pourquoi pas ?! Après tout, si un restaurateur s'ennuie, s'il n'a pas de clients et veut faire son site pour relancer son business... c'est tout à son honneur, mais je doute que ce soit ça qui le sauvera. Bien, parlons plutôt des restaurateurs qui n'ont pas une minute à eux et veulent un site.

Il existe une profession qui correspond tout à fait à leur besoin. Cette profession existe depuis de longues années dans d'autres métiers, et, bien sûr, sur Internet depuis que celui-ci s'est ouvert aux grosses structures. C'est le métier de « chef de projet ». Vous allez me dire en quoi un restaurateur a besoin d'un chef de projet, ce qu'il veut, c'est juste un site. C'est vrai, mais Internet rassemble de nombreuses professions et quand on désire un site, aujourd'hui, on fait appel à différents métiers comme l'hébergeur, l'intégrateur, le web-designer, le référenceur... et pour ceux qui veulent aller un poil plus loin, le web-marketeur. Vous imaginez le restaurateur, qui n'a déjà pas assez de temps pour faire tout ce qu'il veut, courrir après 5 ou 6 professionnels différents, comparez des individus, des compétences (ou non compétences) sur des bases qu'il ne maîtrise pas, perdre son temps précieux,... C'est beaucoup plus simple si le restaurateur peut s'adresser à un chef de projet qui se chargera de tout ça.

Le chef de projet possède un excellent carnet d'adresse et une connaissance globale de ce qu'est Internet et peut ainsi répondre rapidement aux besoins du restaurateur "en detresse" en lui fournissant un site correspondant à son attente. Site fait par différents corps de métier d'Internet. Attention, il existe aussi des chefs de projet au rabais qui pour augmenter leurs marges proposent de tout réaliser eux-même... ceux-là, je ne vous les conseille pas.

Bonne lecture à tous.




Publicité


Pack de jeux gratOnet sans activeX ni applet java,
avec système allopass embarqué.



Créez des jeux à gratter sur votre site pour des lots illimités de 1 à 99999 euros compris et,
choisissez le nombre de joueurs pour un gagnant.

Faites payer vos jeux par sms, audiotel, neosurf ou cb sans rien faire, sans utiliser de popups de paiement.
Choisissez un, deux, trois modes de paiement ou tous en même temps puis,
limitez vos jeux à X pays ou rendez vos jeux accessibles à toute la planète.

Doté d'une administration efficace le système gratOnet vous permet de gérer tous vos jeux,
obtenir vos stats et votre chiffre allopass sans vous rendre sur allopass.

Que vous soyez connaisseur ou pas de php en quelques minutes
vous créez des jeux et vous commencez à gagner de l'argent.

Le système gratOnet marche mieux que les jeux flash car ils offrent au joueur,
le respect de l'intégrité de l'ordinateur, le paiement sécurisé et
la gestion de session à l'aide d'algorithmes efficaces.

site de test - page d'achat et explication


70 000 personnes ont eu cette publicité dans leur Boîte Aux Lettres, la vôtre aussi ?


Dan Hetzel
infos Chronique par Dan Hetzel
Ingénieur systèmes et réseaux. Consultant Informatique et Internet. Fondateur de Webmaster-Hub en août 2003.

e-mail e-mail | site web site web
Le billet d'humeur

Un monde de furieux !


Cela fait maintenant un peu plus de trois ans que je me suis lancé dans la jungle que représentent aujourd'hui les fora sur le Net.

Même après avoir connu les balbutiements de l'Arpanet, écumé quelques newsgroups Usenet, on se trouve toujours confronté à une nouveauté et donc à un moment donné on endosse la peau du "bleu" dans un domaine.

Donc en décembre 2002, j'ai tenté une approche sur un des fora phares du moment. Je pose donc une question importante à mes yeux et là... oh surprise !
Il ne faut que quelques minutes pour recevoir la réponse d'un modérateur, mais malheureusement pas forcément sous la forme espérée: "ce sujet a déjà été traité, recherchez dans les anciens posts!". En fait c'était même sensiblement moins courtois et plutôt sous la forme: "Toi le bleu, tu nous gonfles avec tes questions ! Utilise la recherche !"

Imaginez mon étonnement ! Moi qui pensais qu'un forum servait à poser des questions dans l'espoir, naïf peut-être, d'obtenir une réponse.
Et bien, je tombais de haut ! C'était donc bien un monde de furieux où la politesse n'avait qu'un droit de cité restreint.

Depuis de l'eau a coulé sous les arches des fora, et j'ai appris comment ceux-ci fonctionnent. Ou plutôt j'ai appris comment ils devraient fonctionner.
J'ai même tenté l'aventure non sans un certain succès et ai fondé le mien. On n'est en fait jamais aussi bien servi que par soi-même.

J'ai donc appris ceci: un forum vaut de par la qualité des posts de ses membres -qui en créent le contenu- mais ne peut prétendre perdurer sans une équipe de modération efficace. Beaucoup de membres ne se donnent pas la peine d'écrire en français correct, et à moins de prétendre améliorer son référencement dans des langages exotiques, il vaut mieux modérer cela.

Le rôle de modérateur, si ronflant soit-il, n'est bien évidemment pas à confier sans réfléchir. Trop de fora ont aujourd'hui tendance à pêcher par l'un ou l'autre de ces extrèmes: soit on juge les modérateurs inutiles (en fait on est le plus grand, le plus fort et on se passe des autres), soit on confie ce rôle important au premier minot qui a besoin d'un galon pour se faire mousser un peu. Je me rends compte que mes souches marseillaises remontent à la surface, pour les non-méridionnaux, remplacez minot par gamin...

Dans ces deux cas, on court droit dans le mur, aussi certainement que 2 et 2 font... combien déjà ?

Partons donc du postulat que l'administrateur a du bon sens et qu'il admet l'idée de ne pas être capable de gérer son forum tout seul. D'ailleurs, tant qu'on y est, pourquoi donc un seul admin et non une équipe ? Aurait-il l'intention de fermer boutique pendant ses congés annuels ?
Mais le sujet n'est pas là, recentrons le débat.

L'admin forme donc une équipe de choc pour oser laisser vivre son forum pendant ses absences. Encore faut-il donner à cette équipe des instructions précises quant-à la manière de gérer celui-ci, ainsi que des outils pour lui permettre de se débarasser aisément des têtes brulées.

En résumé, il faut donc donner des droits étendus à ses modérateurs, et au plus ces droits seront étendus, au plus le forum sera simple à gérer. Cela suppose évidemment que s'établisse un climat de confiance, mais sans celui-ci, point de modérateurs et retour à la case départ.

Certains penseront que tout ceci fait beaucoup de texte pour se trouver renvoyé au point de départ, non ? Certainement oui, mais à chaque fois qu'un webmaster en herbe me demande ce qui a contribué au succès de mon forum, je réponds invariablement la même chose: les sujets abordés, la qualité globale des intervenants, mais avant toute chose: l'équipe de modération !

Que tous les modérateurs soient ici remerciés pour ce travail de l'ombre néanmoins si utile !




David Berdah
infos Chronique par David Berdah
Fondateur de l'annuaire de recherche Souany comportant plus de 300 000 sites indéxés et le service de référencement Refrapide depuis août 2004.

e-mail e-mail | site web site web
L'actualité des moteurs de recherche

Avril 2006


Google réussit à faire tout seul son actualité... on parle de lui au boulot, à la maison, au lit, le matin et le soir... Google est le présent, Google est partout et sait tout de vous. Ne vous faites pas dépasser par vos collègues et "amis", connaissez tout de Google...

Un nouvel algorythme pour Google ?

Un outil de recherche nommé Orion a été developpé par un étudiant de 26 ans au doctorat en informatique de la University of New South Wales. Selon le Sydney Morning Herald, Orion agit comme une extension aux moteurs de recherche déjà existants. L'algorithme, qui s'est attiré les éloges du patron de Microsoft, Bill Gates, améliore les résultats de recherche. En plus de trouver les résultats les plus pertinents, Orion fournit des extraits des pages Web, de manière à ce que l'internaute ne soit pas obligé de se rendre sur les pages Web pertinentes. Bien qu'Ori Allon soit le maître d'oeuvre de cet algorithme, l'université demeure la détentrice des droits intellectuels de la technologie, qui a été développée en ses murs. A suivre ...

Google Lance Web Calendar

L'outil permet de gérer son agenda, bien sûr, d'avoir accès à un calendrier complet, bien évidemment, mais également un système d'alerte pour des rendez-vous ou événements importants, des possibilités de partager son agenda avec d'autres personnes, des outils de recherche avancée, etc. Un outil qui semble très complet mais qui a un seul inconvénient : il faut être connecté à l'Internet pour l'utiliser. Difficile donc de gérer ses rendez-vous dans le train ou l'avion...
Ceci dit, cet outil marque une nouvelle étape dans la stratégie de "portalisation" de Google, car le rapport direct entre un logiciel de gestion de calendrier et le "search", métier initial de Google, n'est pas obligatoirement simple à trouver...
http://www.google.com/calendar

Après la chine, Google s'installe en Russie

Google va ouvrir un centre de recherche et développement en Russie. Pour cela, il a racheté la société Dulance, dont le fondateur et CEO, Sergei Burkov, dirigera le nouveau centre de recherche. Dulance est une société qui propose une technologie de "crawl" de sites de commerce électronique dans le but d'alimenter une base de données d'un outil comparateur de prix comme Kelkoo ou, bien sûr... Froogle. Bizarrement, le site de la société semblait ne plus répondre aujourd'hui. Le centre sera ouvert à Moscou dans le courant de l'année. Selon la Russian Software Developers Association (RUSSOFT), la Russie détiendrait la 3ème place mondiale en termes de scientifiques et ingénieurs rapporté au nombre d'habitants. Rappelons également que Sergei Brin, co-fondateur de Google avec Larry Page, est d'origine russe...

Le soleil revient profitez en !




Si j'étais...

Jean Tantout
... je présenterais mes plus plates excuses aux personnes que j'ai froissé dans le numéro 128 de MoteurZine. Jean Tantout n'est pas un monstre. Entre nous, si vous saviez comme il est hilarant de se trouver à la fois devant et derrière le comptoir. JT.
Google
... j'éviterais d'être Miro. Il suffisait d'envoyer une demande écrite pour obtenir l'autorisation de pubication du logo. On s'oublie, on se croit tout permis. JT.




Thomas Bertrand
infos Chronique par Thomas Bertrand
Thomas BERTRAND webmarketer.

e-mail e-mail | site web site web
Le chasseur de moteurs

References web et Annuaire mon webmaster


Comment obtenir des liens valables rapidement ? Nous vous proposons ici une petite série non exhaustive d'annuaires qui vous rendront un grand service. La sélection a été faite sur deux critères : indexation rapide, réactivité de la prise en compte du lien par Google. Un bon conseil, prenez le temps à chaque fois de contacter le webmaître pour lui signaler la mise en place de votre retour de lien. Soumettez et vous verrez.

Nom : References web
Url : www.references-web.com
Type d'outil : annuaire
Langue : français

www.references-web.com   Rapport du chasseur :
Alors là, nous tombons sur un "Must". Si vous souhaitez créer un annuaire, prenez cet exemple. La page d'accueil affiche PR6, ce n'est pas si courant et la redistribution de celui-ci sur les pages intérieurs se fait très bien. Soumission gratuite et rapide + lien en dur. A vos souris.

Grille du chasseur :
Estimation du trafic : 600 visiteurs uniques par jour, mars 2006
Soumission : libre
Page de soumission : www.references-web.com/soumettre.php
Pr : 6
Retour dans Google.fr web : 95 (link:www.references-web.com)
Nbr pages dans Google.fr web : 125 (site:www.references-web.com)



Nom : Annuaire mon webmaster
Url : www.monwebmaster.com/annuaire
Type d'outil : annuaire
Langue : français

www.monwebmaster.com   Rapport du chasseur :
Rapport du chasseur : Vous cherchez un annuaire pas prise de tête ? Stop. L'annuaire mon webmaster est en soumission automatique, instantanée et libre. Soit, je ne suis pas persuadé du haut rendement de ce site mais vous récupérerez un lien en dur avec un peu de PR tout cela en moins deux minutes. Go !

Grille du chasseur :
Estimation du trafic : 1 500 visiteurs uniques par jour, mars 2006
Soumission : libre
Page de soumission : www.monwebmaster.com/annuaire/ajout-site-0.php
Pr : 4
Retour dans Google.fr web : 2460 (link:www.monwebmaster.com/annuaire/)
Nbr pages dans Google.fr web : 160000 (site:www.monwebmaster.com/annuaire/)




Gilbert Wayenborgh
infos Chronique par Gilbert Wayenborgh
Moteur de recherche et Affiliation.

e-mail e-mail | site web site web
Le référencement

Un peu de calme


Le mois d'avril commence toujours par quelques plus ou moins bons poissons, 1er avril oblige, mais aussi, suite au précédent numéro de Moteurzine à quelques échanges de mails. Visiblement certains se sont offusqués par quelques vérités que tout un chacun pense tout bas... passons. Le petit monde du référencement a tout de même bien changé, même si les techniques et les hommes (et femmes) sont les mêmes.

C'est vrai que le stress quotidien de chacun reste le référencement pur et dur (pur?) et la part de trafic reçu. Les contraintes commerciales et financières imposées par une concurrence de plus en plus forte impose de garder certains secrets ou plutôt d'indiquer des pistes de référencement dit propres, tout en utilisant celles qui ne sont pas forcement propres ... C'est ce que l'on appelle dans le jargon White hat - Black hat (traduisez chapeau blanc et chapeau noir, ou bonnet blanc et blanc bonnet...). Cela génère évidemment certains conflits à peine voilés et parfois il faut bien ouvrir les yeux. Cela a toujours existé depuis que je suis acteur dans le petit monde des outils de recherche et du référencement.

Mais ce mois d'avril est tout de même difficile en terme de trafic et les doutes reviennent au quotidien. Trafic en baisse est souvent synonyme de déclassement, voir de blacklistage, c'est vrai l'un ne va pas sans l'autre, mais cela ne me semble pas le cas cette année, du moins en France.

Vous avez des enfants ? Vous êtes étudiant ? Voyez le calendrier des vacances (http://webpratic.free.fr/vacance.htm, et vous comprendrez ... : 1ere chute de trafic le 8 avril, les parisiens et les bordelais partent en vacances pour 15 jours. 2eme chute : plus importante celle-ci car elle concerne toute la zone B le 15 avril, et enfin la 3eme qui commence le 22 avril (un week-end très calme) puisque tout le monde est en vacances pendant ce week-end de départ pour les uns et retour des premiers.

Donc inutile d'aller voir votre référenceur préféré pour lui demander des comptes... ce n'est pas forcement sur Google que cela s'est passé... mais cela s'est sans doute passé ailleurs que sur le net.

Allez le 24 la zone C recommence à bosser ...




David Fanin
infos Chronique par David Fanin
Créateur sur Internet, il développe depuis septembre 2005 un projet de portail français du nom de Angyna.

e-mail e-mail | site web site web
L'interview du mois

Mylinea


Ce mois-ci, MoteurZine n'interview par un moteur de recherche mais un service réputé de création d'annuaires : Mylinea. J'ai donc créé pour l'occasion et pour aussi tester le service, cet annuaire : annuaire-francais.mylinea.com (Je n'ai pas vraiment le temps de m'en occuper...).

MoteurZine : Bonjour Philippe Mérigot, pourriez-vous vous présenter aux lecteurs de MoteurZine ?
Philippe Mérigot : Je suis développeur d'applications Web autodidacte depuis 1998. J'ai appris mon métier au fil de mes diverses expériences professionnelles, notamment avec Wanadoo à Sophia Antipolis. Début 2004, j'ai créé l'entreprise Apricus Europe afin de commercialiser Mylinea. Cette société réalise également du développement Web en sous-traitance. Depuis quelques mois je propose aussi le service www.SwapLinks.fr, encore un peu expérimental, qui permet aux webmasters de gérer leurs échanges de liens et également le site www.MyBoutique.fr qui est un comparateur de prix.

MZ : Comment définissez-vous votre service d'annuaires Mylinea ? Et pourquoi porte t'il ce nom ?
PM : C'est un service qui permet, sans compétence particulière, de créer un annuaire de sites Web. Cet annuaire peut être utilisé pour partager ses meilleurs sites ou encore comme répertoire de signets. Ce service est gratuit avec de la publicité et payant (abonnements trimestriel) pour avoir une version où l'on peut gérer son espace publicitaire et éventuellement éditer les templates.

Mylinea vient de l'Anglais « My » et du latin « linea » (en ligne en espagnol)... Non je plaisante, en fait il n'y a pas trop d'explications.

MZ : Quelle est la technologie qui se cache derrière ce service ?
PM : Pour l'hébergement je vais confiance à V-Com et à C-Dédié. Mylinea a été développé en PHP avec MySQL. Mylinea fonctionne sur 2 serveurs sous Linux (Fedora) et utilise également 2 autres serveurs pour les statistiques, la publicité et un moteur de recherche ASPseek.

MZ : Combien d'annuaires opérationnels avez-vous environ dans votre service aujourd'hui ? Pouvez-vous nous donner le nombre de liens inscrits dans tous ces annuaires ?
PM : Tout dépend de ce que l'on entend par « opérationnel », il doit y avoir 7000 à 8000 annuaires avec au moins quelques sites.

Aujourd'hui il y a environ 2 millions de sites Web indexés dans les annuaires Mylinea. Je vais d'ailleurs prochainement créer un moteur de recherche qui permettra d'effectuer une recherche parmi ces sites. Ce moteur viendra en complément du moteur actuel qui lui permet une recherche directement sur les annuaires.

MZ : Quelles sont vos statistiques de fréquentation ? Une progression ?
PM : En gros Mylinea affiche 2 millions de pages vues par mois avec une lente progression, cela dépend pour beaucoup de l'indexation dans Google.

MZ : Beaucoup de personnes n'ont pas d'objectif aujourd'hui, en avez-vous un que ce soit statistiquement ou moralement pour votre service ? Si oui, lequel ?
PM : Mon objectif pour Mylinea est de pouvoir dégager suffisamment d'argent pour pouvoir embaucher quelqu'un pour m'aider à développer le service.

MZ : Apparemment, vous gagnez de l'argent avec votre service en proposant des soumissions dites Flash.
PM : En fait les revenus de Mylinea sont essentiellement des revenus publicitaires (liens sponsorisés). Les autres sources de revenu sont les abonnements à Mylinea (pour avoir un annuaire sans publicité) et effectivement les Soumissions Flash.

MZ : J'ai constaté que je pouvais refuser les sites proposés avec la méthode flash, pourquoi ? La personne a payé tout de même.
PM : Mylinea est hébergeur d'annuaires de sites Web où chaque webmaster est libre et indépendant. Je ne peux pas imposer un site à un annuaire ; il faut que son webmaster soit libre de l'accepter ou non. L'offre Soumission Flash consiste à proposer un site à une sélection d'annuaires et non à le référencer automatiquement. D'autres offres concurrentes proposent un référencement garanti mais il s'agit souvent d'annuaires automatisés sans webmaster.

MZ : Cela fait bien longtemps que je n'ai pas effectué de référencements personnels, mais je me rappelle avoir vu du XXX en bas de pages de plusieurs annuaires Mylinea alors que cela est défendu par la charte ! N'y a-t-il pas de vérifications ? Qu'encourent les personnes qui font ceci ?
PM : En fait cela n'est pas interdit mais je demande au webmaster de ce type d'annuaire de l'indiquer dans l'administration. Cela permet l'affichage d'un avertissement de contenu pour adulte et cela permet également d'afficher de la publicité appropriée (certains annonceurs n'apprécient pas que leur publicité soit affiché sur ce genre de page).

MZ : Il y a quelques années, le nombre de services d'annuaires était tout petit et vous étiez l'un des premiers, mais maintenant, beaucoup se lancent sur ce créneau. Considérez-vous certaines personnes comme vos concurrents directs ? Si oui, qui ?
PM : Oui ce sont des concurrents directs, mais cela ne me pose pas de problème. Je ne suis pas propriétaire de l'idée. Ce qui me pose problème ce sont les clones de Mylinea où l'on peut voir un copier/coller des templates et des textes ... Mon principal concurrent est Souany avec qui je m'entends bien.

MZ : Suivez-vous l'actualité dans le domaine du référencement ? Si oui, qu'en pensez-vous ? Quel avenir voyez-vous pour la recherche et votre service ? L'utilisation des annuaires est de plus en plus réduite face aux moteurs de recherche, n'avez-vous pas peur ?
PM : Je suis bien sûr l'actualité du référencement car il est important que les annuaires Mylinea soient bien référencés. Je préfère prendre du recul par rapport aux différentes rumeurs et quand des préconisations d'optimisations s'avèrent exacts sur la durée, j'essai de les appliquer à Mylinea. Je ne suis pas voyant, mais je pense, comme beaucoup de monde, que Google va continuer à s'imposer. L'intérêt des annuaires est qu'il s'agit d'une indexation « humaine » et cela donne des résultats différents d'un moteur de recherche. D'ailleurs Google s'appuie entre autre sur l'Open Directory Project pour calculer la position d'un site. Je pense que les annuaires reste un bon complément aux moteurs comme outils de recherche.

MZ : Merci d'avoir accepté mon interview, bonne chance pour la suite.
PM : Merci pour cette interview.

Voila pour cette fin de mois. Le mois prochain, si on ne me fait pas faux bond : l'interview du PDG d'un moteur de recherche français que je qualifierai de grand ou qui devrait le devenir. (Exa... ?) ;-)




Jean-Claude Benard
infos Chronique par Jean-Claude Benard
Consultant senior.

e-mail e-mail | site web site web
Les entreprises sur le net

La communication vers les consommateurs : blogues


Chefs d'entreprises allez vous regarder et attendre que le blogue se développe de la même façon que beaucoup d'entre vous ont observé de façon passive les débuts du Web ?

Dans un monde de plus en plus consumériste, la qualité des produits ou services ainsi que leur présentation ne suffisent plus à se différencier de la concurrence. Les consommateurs souhaitent aujourd'hui connaître les entreprises qui leur fournissent les produits. Cette attente se ressent aujourd'hui dans les domaines écologiques, économiques et humains.

Si les labels durables et humanitaires ont le vent en poupe, il est à parier que les comportements « citoyens » des consommateurs vont modifier rapidement les habitudes de moult entreprises jusqu'à présent épargnées.

Il est important de penser dès maintenant à s'exprimer sur le Web non plus seulement au travers du simple « mot du président » placé sur son site (et malheureusement jamais actualisé) mais au travers de prises de positions et d'explications sur l'éthique et le sens apporté par l'entreprise aux consommateurs.

Il est intéressant de noter plusieurs initiatives comme celle que la Chambre de commerce et d'industrie de Paris a organisée en septembre 2005 :

Extraits « Se comptant par millions, les blogues sont de plus en plus utilisés par les entreprises, aussi bien comme outil de communication interne pour les salariés que pour mettre en place une nouvelle forme de communication vers les clients ou prospects auprès d'une communauté de plusieurs millions de "blogueurs". Interactif, souple et sans intermédiaire, le blogue s'affirme comme un mode de communication à part entière et complémentaire des médias traditionnels; entreprises et commerçants adoptent donc ce nouvel outil, simple et économique, pour développer leur site et promouvoir leur image. »

La CCIP a en outre mis en place un site portail fort bien fait qui évoque le rôle et la place des TIC en entreprise. Le site possède un blogue qui peut permettre aux chefs d'entreprises et cadres dirigeants de s'initier en lisant les contributions et pourquoi pas y participer ?

Pour les plus férus de la blogosphère, je vous signale la présence du « Blogue des managers » qui est rempli de conseils et d'actualités.

Pour les plus réticents qui vont me dire mais c'est quoi un blogue ?

Je leur donnerai une adresse, celle-ci. Il s'agit d'une explication particulièrement intéressante du site Pointblog l'ABC du Net qui vous permettra de vous familiariser avec le sujet. Enfin pour vous décomplexer totalement, je vous conseille la lecture de la page issue du blogue édité par la société Bloobox qui vous montrera des confrères entrepreneurs qui ont sauté le pas.

Et surtout n'arguez pas votre aversion pour la technique !! Nombreux sont les opérateurs capables de vous aider à mettre en route ce nouveau service, peut être même dans votre effectif. Dites vous que cette nouvelle approche relationnelle avec les consommateurs va vous permettre de mettre en place une dynamique de communication interne indispensable à la qualité du message que vous souhaitez transmettre.

Un blogue d'entreprise devra vivre intensément car dès que les consommateurs viendront échanger sur le blogue il ne faudra pas se contenter de lire, il faudra répondre, ouvrir le dialogue. Le succès est à ce prix.

Où trouver des blogues ? Pour les autres, choisissez votre moteur de recherches préféré et découvrez tous les fournisseurs de solution et entrez enfin dans l'entreprise du troisième millénaire.

Ce texte sera mis en ligne sur mon propre blogue. Libre à vous de venir commenter, dialoguer ou même venir demander des conseils.




Verone Mankou
infos Chronique par Verone Mankou
Développeur Web 2.0, proposant des services web 2.0 et parlant de nouveaux produits web 2.0.

e-mail e-mail | site web site web
La chronique du web 2.0

L'actualité 2.0 de avril 2006


Le premier week-end du mois d'avril fut marqué par l'apparition de Wikio, Moteur de recherche très attendu (grâce au buzz qu'il y a eu tout autour, depuis l'apparition de cet article dans Vtech) par plus de 10000 bêta testeurs (faut noter que tous se partagent le même identifiant et mot de passe). A première vue, l'impression est bonne, un interface agréable (interface déjà découverte par des vignettes sur vtech, des mois auparavant), l'aspect 2.0 du site est assez frappant (navigation folksomique,...). Ce n'est que 20 minutes plus tard qu'on découvre les premiers bugs (classement d'articles parfois faussé, ce qui est assez étonnant quand on sait que les informations sont indexées manuellement !! ) et insuffisances (par exemple quand un article nous plaît, il est impossible de l'envoyer tout de suite chez un ami,...). Le plus marquant, c'est que sur Wikio, on a l'impression d'être sur Digg.com (ou sur un autres digg-like d'ailleurs). Il n'y a rien de différent dans le fond (...) et dans la forme (...). La seule différence est que sur Wikio, les news sont déjà là (dans 99,8% des cas), il ne reste plus qu'à voter, pratique, mais peu avant la sortie de Wikio on avait déjà découvert cette fonctionnalité intéressante sur Xoolyx News grâce à Vtech (encore !), ce dernier n'est qu'une copie de Wikio en moins interessante (interface) et en moins populaire, pas étonnant que Pierre Chappaz déclare ne pas avoir peur de Xoolyx.

Le plus surprenant est que cela fait 1 an que l'équipe de Chappaz est sur ce projet. A voir le travail présenté, on ne sera pas étonné de voir la version finale vers mi-2007, si jusque là, ils ne sont pas racheté par Yahoo (encore ?), MSN, Ebay ou Amazon (qui sais !). Il ne faut pas se voiler la face, il y a encore beaucoup à faire (et à mettre) pour que ce digg-like devienne un moteur de recherche. En attendant mi 2007 pour voir la version finale, Wikio est certainement N°2 derrière Google News (qui va rester, selon moi, au top en France pendant près de 2 ans encore) en tant que référenceur d'actualités en France, car aucun Digg-like francophone ou autres portails d'actualités (Net'Actuality-like,...) en ce moment peut rivaliser avec Wikio, car Wikio est plus riche, plus beau (plus complexe à la navigation aussi, il faut le dire !),... sans compter qu'il y a un capital de plus d'1 millions d'Euros !

Il faut quand même apprécier le travail effectué (après 1 an de boulot, on espérait mieux quand même, mais bon,... c'est une bêta !), il est grand et à plus de 10000 sources (de la taille de Topix.net !!) contre 500 pour Google News, sur ce point je dirais « à quoi ça sert d'avoir 20 voitures si on n'en utilise qu'une seule ? A rien, certainement, si ce n'est pour la frime... ! ».

Wikio continue toujours à s'agrandir grâce aux flux (ou pages) proposés par des internautes (webmasters,...), c'est là quand découvre que Wikio a beaucoup d'un moteur de recherche, car il intègre des algorithmes de classement à la pagerank pour bien se positionner. Il faut aussi ajouter que Wikio est une aubaine pour les webmasters car il peut apporter un trafic intéressant sur un site.

...2 jours après avoir découvert Wikio, on se rends compte que ce site est incontournable car il est vraiment utile pour les newsophiles (comme moi) !




Si j'étais...

Un débutant en référencement
... je me dirais que le web c'est génial. Il suffit de visiter quelques sites d'actualités ou forums pour obtenir de bonnes informations gratuites. (poisson d'avril) JT.
Une devinette
... je vous demanderais quel site de référence a perdu quelques centaines de milliers de pages dans Google et en quelques mois, deux points de PR ? JT.




Patrick Ligeron
infos Chronique par Patrick Ligeron
Directeur d'Adifco référencement et co-administrateur du projet Utilisable (référencement, hébergement web, affiliation).
e-mail e-mail | site web site web
Le côté technique

Bien choisir ces mots clés – 1


Introduction et critères généraux de pertinence d’un mot clé

Etape primordiale pour le positionnement, le choix des mots clés est bien trop souvent fait à la va vite. Erreur ! C’est certainement le facteur déterminant pour obtenir des visiteurs ciblés sur votre site à partir des moteurs de recherche.

Dans ce nouveau chapitre, nous parlerons qualité et non pas quantité. En effet le but recherché est un taux de transformation maximum par visiteurs sur un site donné. En fonction du site, la transformation peut avoir des aspects très différents : Je vous propose d’étudier les aspects suivants, pour l’élaboration de vos mots clés :
  1. Critères généraux de pertinence d’un mot clé
  2. Où et comment trouver des mots clés pertinents
  3. Un bon positionnement est il envisageable sur mes mots clés ?
  4. Un exemple concret (j’ai besoin de vous, voir ci-dessous)
  5. Comment optimiser une page avec les mots clés retenus
    1. Le contenu textuel de la page
    2. La mise en exergue
    3. Les liens
    4. Les images
    5. Les balises titre et méta
J’ai besoin de vous ! En effet pour étudier l’exemple concret de choix des mots clés, j’ai besoin d’un site réel, en ligne et terminé. Pour cela je fais appel à vous pour me proposer votre site à étudier ici. Ce que vous devez me fournir : l’url, 10 mots clés sur lesquels vous souhaités être positionné. Attention il ne s’agit pas d’une prestation de référencement que je vous propose mais juste un exemple concret sur la façon de bien choisir ces mots clés. Envoyez moi ces informations par email à l’adresse info@adifco.fr en précisant l’objet de message : MoteurZine, exemple concret. Merci de me faire parvenir ces informations avant le 5 juin 2006. Le site retenu sera traité dans MoteurZine de juin ou de juillet. Je reste le seul décisionnaire sur le site qui sera présenté et je me réserve le droit de ne pas avoir à justifier ma décision. Si vous n’êtes pas d’accord avec ça, merci de ne pas me soumettre votre site.

Après cette introduction, entrons dans le vif du sujet.

1. Critères généraux de pertinence d’un mot clé

Voici les 4 plus importants critères pour déterminer la pertinence d’un mot clé : L’adéquation du mot clé avec le thème de ma page.

Cela permet d’introduire une autre notion fondamentale : une page doit avoir un sujet unique et ne parler que d’une seule chose ! En effet il est quasiment impossible d’optimiser correctement une page pour plus de 2 ou 3 mots clés. Il est donc indispensable que chaque page d’un site ne traite que d’un unique thème pour lequel on déterminera 2 ou 3 mots clés. Bien sur cela n’empêchera pas votre page d’être réactive à d’autre mots clés et globalement votre site d’être présent dans les résultats de recherche sur des dizaines voir des centaines de mots clés. D’ailleurs, j’ouvre une parenthèse à ce sujet, il est impossible de définir par avance le nombre de mots clés pour lesquels un site sera présent dans les résultats des outils de recherche. Donc il est ridicule de choisir une prestation de référencement en fonction du nombre de mots clés pour lesquels votre site est « optimisé ». Dans tous les cas, j’insiste sur le fait qu’il est impossible d’optimiser correctement une page pour plus de 2 ou 3 mots clés. Je ferme la parenthèse.

Le nombre moyen de recherches faites sur les moteurs avec ce mot clé.

Voilà un critère important pour déterminer la pertinence d’un mot clé. En effet un mot clé sur lequel aucune recherche n’est faite sur les moteurs n’a pas une grande valeur. Il faut savoir que plus est mot clé est recherché par les internautes, plus sont potentiel est important en terme de trafic généré.

Le nombre de résultats données par les moteurs sur ce mot clé.

Ce nombre permet d’avoir des informations sur 2 aspects du mot clé : la probabilité d’un bon positionnement sur ce mot clé (voir ci-dessous) et l’aspect concurrentiel sur ce mot clé. En effet, plus un mot clé donnera des résultats, plus la concurrence est importante sur le thème représenté par ce mot clé. En fait, il faudrait presque, avant de développer un site Internet, chercher des mots clés et ensuite construire le site en fonction des mots clés. Dans la réalité c’est quasiment infaisable, car le thème du site que l’on développe ne dépendant pas des mots clés mais d’un produit vendu ou d’un service etc. Donc on aborde toujours le problème à l’envers ce qui fait que le choix des mots clés est déterminant et qu’idéalement il devrait être fait dès que le ou les thèmes du site à développer sont établis et avant même que la première ligne de code soit écrite.

La faisabilité d’un bon positionnement sur les moteurs avec ce mot clé.

Il est important, avant d’optimiser une page pour un mot clé, de savoir s’il y a une bonne probabilité d’obtenir un bon positionnement dans les résultats des moteur de recherche pour ce mot clé. Nous développerons cet aspect prochainement.

Pour conclure, la pertinence d’un mot clé découle directement d’une pondération des 4 critères évoqués ci-dessus. S’il est suicidaire de faire l’impasse sur l’adéquation page Web <--> mot clé, il est envisageable d’être un peu plus souple sur les autres critères.

Un mot clé trop générique, sur lequel il est impossible d’obtenir un bon positionnement n’apportera rien en terme de trafic, même s’il est recherché très souvent par les internautes. Généralement le trafic apporté par ces mots clés n’est pas ciblé.

Par exemple, imaginons que vous avez un camping dans les Alpes. Il est certains que vous serez tenté par le mot clé « vacances ». Avec Google, ce mot clé génère plus de 100 millions de résultats !!! Espérer un bon positionnement rapide sur ce mot clé est illusoire. De plus le terme est extrêmement générique. Un internaute qui désire passer ces vacances dans les Pyrénées et qui arrive sur votre site à partir du mot clés vacances (vous avez un camping dans les Alpes) ne sera pas un visiteur ciblé pour vous et donc le site ne correspondant pas à sa recherche il sortira immédiatement. Et ceci est vrai pour les internautes cherchant un site avec le mots clés vacances mais désirant partir à l’étranger, désirant une location à l’hôtel, en chambres d’hôtes … Pour améliorer la pertinence il faut déjà restreindre les mots clés à ce que vous proposez. Nous aurons l’occasion de revenir sur ce sujet lors de notre étude détaillée d’un cas concret.

Un mot clé trop ciblé qui n’est jamais recherché par les internautes n’apportera aucun trafic (ciblé ou non). Nous y reviendrons également.

Faisons les choses dans l’ordre, le mois prochain je vous dirai où et comment trouver des mots clés pertinents.




Franck Thiercelin
infos Chronique par Franck Thiercelin
Les sites Indexannuaire d'un côté et Forum Référencement d'un autre.
e-mail e-mail | site web site web
Forum Référencement

Les principaux sujets de avril 2006


Il y a de nombreuses rumeurs autour de Google (système d'exploitation, ordinateur à l'effigie de Google, etc) mais aussi des faits réels comme Google Founisseur d'Accès à Internet, seulement pour la ville de San Francisco, ou l'arrivée de Google Maps en France et en Europe,... pendant que Deepindex lance infos-villes.com.

Questions référencement flash
Je me lance dans la conception de sites internet, et aprés avoir créé trois site dont un partiellement en flash, je n'arrive toujours pas à cerner de quelle manière je peux réaliser un référencement efficace. Pour l'instant j'ai inséré une série de meta sur les pages. mais je ne sais pas si je n'oublies pas quelque chose. certains moteurs reconnaissent certaines pages, mais j'ai du mal à y acceder avec les mots clés, et google ne le voit toujours pas.

Problème - le domaine ne dit pas l'activité
Même si ce n'a en réalité que peu d'importance (le contenu du nom de domaine) tu peux faire pointer le nom de domaine "dupont frères" vers "moteur" par gestion des DNS ou par redirection 301 dans .htaccess, etc. Dans le cadre de l'utilisation conjointe de 2 noms de domaine il faut savoir que si il s'agit de 2 sites identiques il y a risque de blacklistage de l'un ou de l'autre ou des 2.

Générer facilement le marqueur Direct-stats
Dans le but de simplifier la vie de mes compagnons d'infortune qui élaborent des sites internet, je viens de mettre en ligne un outil que j'estime pratique et qui permet gratuitement de générer un marqueur valide pour le service de statistiques direct-stats. Cet outil génère un marqueur en enlevant les caractères "interdits".

Google : Nouvel algorithme
Google vient d'acquérir les droits d'un nouvel outil avancé qui pourrait révolutionner la recherche en ligne. L'algorithme, qui a été inventé par un étudiant de l'université des New South Wales en Australie, avait également suscité un grand intérêt de la part de Microsoft et de Yahoo...

Deepindex lance Infos-Villes
Deepindex avait lancé l'étude de ce projet (baptisé GIIPPS) en 2003. Le GIIPPS (Global Internet IP Positionning System) se base sur la distance mesurée entre une adresse IP et un site internet. Sur base de connaissances (statistiques) le système évolue cette année vers sa première version completée d'une information de géolocalisation de sites internet. Infos Villes se veut un système d'information géolocalisé collaboratif et propose sous un même site une information locale complête et pratique...





Conclusion


ATTENTION. La liste des abonnés n'est pas disponible. Nous ne la donnons ni ne la revendons à personne. En revanche, vous pouvez sponsoriser notre lettre d'information : contactez-nous pour discuter des modalités.

 
 

Abonnement gratuit à « Moteurzine »


 
 
 
 
 

Désinscription de « Moteurzine »


 
 


© 1999 à 2006 par IDF.net ~ MoteurZine : newsletter des annuaires, des moteurs de recherche et du référencement,
déclaration à la CNIL numéro 1109748