numéro cent-vingt-sept ( #127 ) mardi 28 février 2006
 
SOMMAIRE

Editorial
Attention aux professionnels du dimanche !

Le billet d'humeur
AJAX et Moteurs 2.0

L'actualité des moteurs de recherche
Février 2006

Si j'étais...
Bmw
Nico

Le chasseur de moteurs
Webstars et Annuaire Commercial

Le référencement
Faut il accuser le référencement ?

Le web-marketing
Comment tirer profit de votre mailing liste ? (3)

Les entreprises sur le net
Entreprises, le Podcasting arrive !!!

L'interview du mois
Christophe Jaouen - Fooxx

Si j'étais...
Webmaster et musicien
AdWords

Forum Référencement
Les principaux sujets de février 2006

Conclusion


Accès au dernier numéro en ligne Format: HTML

Les archives de Moteurzine

Ecrire à Moteurzine






Webdesign par Freegaia.com

Chris Hédé
infos Chronique par Chris Hédé
Les sites Enfin et Moteurzine d'un côté, Recherche et Référencement d'un autre.

e-mail e-mail | site web site web
Éditorial

Attention aux professionnels du dimanche !


Sur Internet, il y a beaucoup de beaux parleurs, de webmasters qui connaissent très bien leur argument de vente mais qui n'ont aucune compétence !

Et oui, je sais, j'aime bien me faire des ennemis et cette fois-ci, ce sont les webmasters. ATTENTION, je ne dis pas que ce sont tous des voleurs, des bandits de grands chemins, des terroristes, au contraire, la majeure partie des webmasters sont très biens et honnêtes, mais, il y a un faible pourcentage de pourris qui font très mal à la profession. Comment reconnaître ces pseudo-webmasters ou webmasters du dimanche ? Et bien, ce sont des webmasters qui se disent des professionnels et font leur site avec Dreamweaver, utilisent des kit-graphiques pour le design, font héberger chez Wanadoo ou chez Free et pour finir, font un référencement professionnel en soumettant le site uniquement chez Google. J'exagère un peu, mais, je ne suis pas loin de la vérité !

Tous les jours, je découvre sur mon moteur de recherche (au niveau de l'interface de modération, comme ça je peux les zapper avant qu'ils poluent complètement la base) ce genre de site. Je vois d'abord un domaine et, quand je clique pour découvrir s'il y a bien un site derrière, je me retrouve aussitôt redirigé vers un hébergement gratuit Wanadoo, Voila et compagnie. Alors là, je découvre le gachi, une pme de province dont le site ressemble à ceux que je voyais en 1996 et 1997 sur Internet.

C'est tout simplement scandaleux ... et qu'est ce que vous pouvez faire ?

Et bien, soyez prudent quand vous faites faire votre site par un prestataire extérieur. Vérifiez son existence comme société, vérifiez ses références (attention, à ceux qui ont la société de papa, de l'oncle, du voisin comme références), vérifiez s'il vous propose un hébergement à ce qu'il ait bien un serveur, vérifiez l'originalité de ses chartes graphiques, etc, etc... et, si vous avez un doute... vous pouvez aller dans un forum de webmaster (un gros, un sérieux... pas un de webmasters du dimanche) et vous renseigner, il y aura plein de personnes pour vous répondre ou, si vous hésitez, n'hésitez pas à me demander.

bonne lecture à tous.




Publicité



Webmasters, vous avez un site web ? Rentabilisez-le avec des outils et des promotions performantes !

Grace au programme de partenariat de monshopping-facile.com,
faites la promotion de VRAIS produits et gagnez des commissions importantes entre 7 et 10 %

7 % sur les ventes Ht
2 % sur les ventes Ht de vos filleuls
paiement dès 80 € (virement bancaire ou paypal)

www.monshopping-facile.com


65 000 personnes ont eu cette publicité dans leur Boîte Aux Lettres, la vôtre aussi ?


Jérôme Charron
infos Chronique par Jérôme Charron
Fondateur de Motrech en 1998 et de Frutch en 2005

e-mail e-mail | site web site web
Le billet d'humeur

AJAX et Moteurs 2.0


A moins que vous ne viviez confiné comme le sont actuellement nos pauvres volailles, vous avez certainement entendu parler d'AJAX, de tags, de folksonomies et de réseaux sociaux. Bref, de Web 2.0. Toutes ces nouvelles applications "user-centric" remettent en cause le Web que nous connaiss(i)ons selon deux axes majeurs: D'un côté l'utilisabilité, qui à travers AJAX tente de rendre le Web plus dynamique, plus réactif, plus utilisable. De l'autre les réseaux sociaux qui a travers le partage de bookmarks, de tags, de recommandations, tentent de tirer parti de la connaissance des utilisateurs.

Et les moteurs de recherche dans tout cela? Comment peuvent-ils se (re)positionner dans ce nouveau contexte? Comment peuvent-ils évoluer?

Nous nous bornerons dans ce billet à étudier l'impact d'AJAX sur les moteurs de recherche. Ainsi, sur le plan de l'utilisabilité, comme le soulignait récemment Olivier Andrieu dans son billet "Moteurs: un web de retard?" , les moteurs de recherche ont toujours eu un train de retard. En se refusant à indexer le JavaScript ou le Flash, ils contraignent aussi bien les web designers que les référenceurs à se plier aux lois d'édition imposées par les moteurs.

Or AJAX fait une utilisation massive du JavaScript, et des requêtes asynchrones. Comment les moteurs vont se positionner face au développement massif d'AJAX? Imaginons par exemple que je souhaite publier un ouvrage sur Internet. Plutôt que de proposer une série de pages HTML, ou bien même une seule énorme page, je souhaite offrir à l'utilisateur une nouvelle expérience de lecture: Charger à la volée de petites portions de contenu en fonction du scrolling de l'utilisateur dans le document. Je vais donc avoir recours à une page HTML dépourvu de contenu textuel, mais contenant une bonne dose de JavaScript. Le code JavaScript ira alors charger le contenu des première pages de l'ouvrage, et au fur et à mesure de la lecture de l'utilisateur, il chargera les pages suivantes en arrière plan... Quel moteur est aujourd'hui en mesure d'indexer un tel contenu? Aucun! Si je souhaite que ce document soit indexé, je n'ai d'autre solution que d'en offrir une version dédiée aux moteurs de recherche. Ainsi, les problèmes d'indexation que nous connaissions déjà avec entre autre le JavaScript et le Flash vont se trouver démultipliés par le développement d'AJAX.

Les moteurs de recherche vont-ils devenir compatibles Ajax? En fait, l'indexation de documents (pouvons nous encore parler de documents?) faisant une utilisation abondante du couple JavaScript / XmlHttpRequest est loin d'être une tâche simple, même pour des Google, Yahoo!, et MSN. Interpréter le code JavaScript, n'est pas en soit complexe: il existe aujourd'hui de nombreux interpréteurs JavaScript. Le moteur de recherche doit alors se comporter comme un véritable navigateur et extraire le contenu textuel tel qu'il serait affiché à un utilisateur. Jusque là, la tâche, sans être insurmontable, requiert déjà beaucoup plus de puissance de calcul que ne le nécessitent les crawlers actuels. Mais si l'on rajoute à cela que la navigation au sein des documents n'est plus réalisée par de simples liens (matérialisés par une balise <a>) mais par des évènements JavaScript, on commence à voir se dessiner de nouvelles problématiques d'une très grande complexité: Le crawler doit ainsi être en mesure d'identifier toutes les actions offertes à l'utilisateur. Il doit pouvoir effectuer ces actions comme le ferait un utilisateur humain, et dans les cas ou le contenu textuel change après un action, il doit récupérer ce nouveau contenu textuel. Mais les problèmes ne s'arrêtent pas là. Il doit également être en mesure d'effectuer la même action plusieurs fois, tout en repérant les actions cycliques. Enfin, et ce n'est pas la partie la plus simple, comment un moteur de recherche pourrait-il présenter à l'utilisateur les résultats d'un tel document? Reprenons, l'exemple de la publication d'un ouvrage. Imaginons qu'un moteur de recherche soit capable d'extraire le contenu textuel d'un tel document. Comment peut-il le présenter à l'utilisateur?

A la lumière de ces quelques problèmes posés, nous constatons donc clairement qu'il ne s'agit plus ici d'indexer des documents, mais bel et bien des applications. Le moteur de recherche se trouve bel et bien face à des applications et non plus à des documents. Il ne s'agit plus d'indexer des contenus textuels, mais de pouvoir indexer tous les contenus possibles offerts par un service. Nous nous confrontons à des problèmes informatiques d'une extrême complexité: la preuve de programme et leur predictibilité.

J'ai donc le regret d'annoncer aux web designers et aux référenceurs que l'indexation du JavaScript ne fera très certainement pas partie des fonctionnalités duSearch 2.0. Deux raison essentielles à cela. Tout d'abord, le jeu n'en vaut pas la chandelle. Les efforts nécessaires à l'indexation du JavaScript sont démesurés face à ce que cela apporte à l'intérêt d'un moteur. De plus, si les technologies AJAX permettent une plus grande utilisabilité, en revanches, elles réduisent l'accessibilité. Dans un soucis d'accessibilité (version imprimable, affichage sur tous les navigateurs, affichage sur des terminaux avec un affichage limité, etc), il est donc préférable d'offrir un contenu alternatif qui sera également le contenu indexé par les moteurs de recherche.

Il ne faut donc rien attendre de 2006 sur cet axe. Les moteurs 2.0 rencontreront toujours les même problèmes face aux sites utilisant le JavaScript. Les web designers et les référenceurs devront continuer à tenir compte de cette contrainte s'ils souhaitent être visible sur le Web.




David Berdah
infos Chronique par David Berdah
Fondateur de l'annuaire de recherche Souany comportant plus de 300 000 sites indéxés et le service de référencement Refrapide depuis août 2004.

e-mail e-mail | site web site web
L'actualité des moteurs de recherche

Février 2006


Tout d'abord ce mois ci je tiens à féliciter Webmaster Hub pour son excellent premier W3 CAMPUS, organisation et pédagogie dirigé notamment par Dan Hetzel, Philippe YONNET et Gilles Tran.

Fin décembre Google lance son outil de recherche musical baptisé Google Music. Je viens de tester le produit avec quelques recherches francophones et internationales.La base de donnée est très complète et permet à l'internaute en tapant simplement le nom de l'artiste de retrouver l'ensemble de sa discographie. Ce service s'annonce purement commercial même s'il est très ludique et pratique. Après quelques recherche Google music propose des liens vers de l'achat en ligne vers iTunes Music Store - Napster - Real Rhapsody - all 4 stores.

Il est possible directement via Google de faire une recherche musicale en précisant devant la recherche l'attribut music:auteur (ou movies:titredefilm)

Reste à voir les contestations possibles sur la prolifération de cette base de données.

Alors que les blogs et autres outils visants à simplifier la diffusion et l'édition de contenu fleurissent tous les jours, Google se place en force sur ce créneau ce mois ci.

Google propose, en version beta, aux détenteurs d'un compte Gmail de créer leur propre page web via un nouvel outil dénommé Google Page Creator. Pour créer l'adresse de la page Web d'un utilisateur, Google prend le nom qu'il a choisi pour son compte Gmail, donnant ainsi une adresse de type http://nomdutilisateur.googlepages.com. Google propose un espace de 100 Mo et assure l'indexation de ses pages dans son moteur de recherche. Ceci va interessé les referenceurs, encore faut il voir la pertinence du Bachlink proposé par ces pages ainsi créees.

Pour finir sur l'actualité des moteurs de recherche, je vous présente ce mois ci Echonimo un moteur de recherche d'actualités en phase de test. Cet outil offre une interface sobre mais conviviale et riche en information. Il comporte un index d'actualités francophones, anglophones et de billets de blogs. Il est alimenté par plus de 1500 sources d'actualités, essentiellement francophones, mises à jour plusieurs fois par jour.




Si j'étais...

Bmw
... je serais fier d'avoir montré au monde que Google était capable de baisser sa culotte devant les puissants tout en montrant son c** à tous les webmasters qui attendent une réintégration probable dans son index. Il est certain que là, nous avons tous eu droit à une belle démonstration éthique. JT.
Nico
... je ne me poserais plus de questions pour savoir pourquoi certains webmasters me poursuivent avec le Google "Bombing". La réponse : IzNoGoud, tout simplement. Ben vi. utiliser des noms de personnalités politique de l'autre bord pour s'afficher dans les adwords, ce n'est pas très propre tout ça. JT.




Thomas Bertrand
infos Chronique par Thomas Bertrand
Thomas BERTRAND webmarketer.

e-mail e-mail | site web site web
Le chasseur de moteurs

Webstars et Annuaire Commercial


Comment obtenir des liens valables rapidement ? Nous vous proposons ici une petite série non exhaustive d'annuaires qui vous rendront un grand service. La sélection a été faite sur deux critères : indexation rapide, réactivité de la prise en compte du lien par Google. Un bon conseil, prenez le temps à chaque fois de contacter le webmaître pour lui signaler la mise en place de votre retour de lien. Soumettez et vous verrez.

Nom : Webstars
Url : www.webstars-fr.net
Type d'outil : annuaire
Langue : français

www.webstars-fr.net   Rapport du chasseur :
Envie de devenir une Star ? Hum... désolé pour le gag, Webstars ne mérite pas cette pointe d'humour. Cet annuaire qui classera votre site par des votes et selon les visites est en soumission instantannée. Avec un PR 4 qui s'affiche sur les pages principales, pourquoi se gêner. Go !

Grille du chasseur :
Estimation du trafic : pas d'estimation disponible
Soumission : retour de lien conseillé
Page de soumission : www.webstars.fr/inscription.asp
Pr : 4
Retour dans Google.fr web : 21 (link:www.webstars-fr.net)
Nbr pages dans Google.fr web : 409 (site:www.webstars-fr.net)



Nom : Annuaire commercial
Url : www.annuaire-commercial.com
Type d'outil : annuaire
Langue : français

www.annuaire-commercial.com   Rapport du chasseur :
Un annuaire qui semble débuter, certes, avec un PR 3 de rigueur dans ce cas là en page d'accueil. Mais un annuaire propre, un webmaître hyper sympa pour avoir été en contact avec lui, une soumission rapide si vous n'oubliez pas le retour de lien. Il est sur ma liste. Et vous ?

Grille du chasseur :
Estimation du trafic : 700 visiteurs uniques par jour, janvier 2006
Soumission : retour de lien conseillé
Page de soumission : www.annuaire-commercial.com/annuaire/submit_site.php
Pr : 3
Retour dans Google.fr web : 68 (link:www.annuaire-commercial.com)
Nbr pages dans Google.fr web : 122 (site:www.annuaire-commercial.com)




Gilbert Wayenborgh
infos Chronique par Gilbert Wayenborgh
Moteur de recherche et Affiliation.

e-mail e-mail | site web site web
Le référencement

Faut il accuser le référencement ?


C'est en février que Google (encore lui) à blacklisté pendant "deux heures" une grande marque automobile allemande. L'affaire qui n'en est pas une réellement semble délivrer un message fort aux référenceurs ... mais lequel ?

En consultant les pages concernées je n'ai rien trouvé d'extravagant. Les mots clés correspondaient à l'activité effective en allemagne. Le seul élément perturbant semblaient être une divergence entre ce que voyait l'internaute et ce que voyait le moteur et pourtant cela n'a rien de bien choquant lorsque l'on connait cette marque mais aussi ce type de site.

Mais pourquoi cette marque et non pas la société de référencement ... ? Sans doute que l'impact médiatique aurait été moindre si c'etait la société de référencement. Google est donc toujours en lutte contre les référenceurs qui visiblement semblent jouer avec l'index de 8 Mds de pages de Google.

Rassurez vous les autres moteurs connaissent le meme probleme : le spamdexing.

En se placant coté moteur et en analysant la complexité d'un moteur de recherche on peut réellement se rendre compte que le travail des référenceurs est d'un coté formidable et d'un autre coté néfaste à grande échelle.

Les techniques du référencement sont de plus en plus connues (pas forcement comprises) et tout un chacun sait plus ou moins optimiser son site pour pouvoir apparaitre dans l'index. La difficulté c'est que les places deviennent chères car tous le monde souhaite être en premiere ou deuxieme position sur un mot clé donné ...

Sur quelques 100.000 mots clés courant vous n'êtes pas 10 webmasters à vouloir être sur la premiere page, mais des milliers. si l'on peut considérer que les 1.000 premiers sont parfaitement capables de se positionner, alors on peut très bien imaginer que chacun utilise avec plus ou moins de succès diverses techniques qui permettent d'influencer un résultat pour un mot clé donné.

Les techniques diverses employées se basent sur des techniques communes et connues et qui sont codées (le html) individuellement rendant ainsi la tache complexe pour un moteur de recherche de detecter le spamdexing, j'aurais même tendance à dire que cela devient impossible ou presque puisque impossible n'est pas francais.

Mais le référencement n'a t'il pas été rendu populaire par des forums et par Google himself ? Est ce que les enjeux publicitaires et commerciaux ont ils biaisés Google ? Est ce la facilité de la regie publicitaire de Google qui a permis aux amateurs de créer des sites juste pour améliorer leur fin de mois ? De plus ces amateurs (et professionnels) ont appris à acquerir le trafic de Google pour afficher les annonces Google ? Drole de monde ... mais on ne peut pas en vouloir aux référenceurs (amateurs, particuliers ou professionnels) en particulier, mais plutot à la pieuvre qui se mord la queue ...




Gautier Girard
infos Chronique par Gautier Girard
Multipliez les ventes de votre site avec une solution garantie. Auteur du "guide de référencement".

e-mail e-mail | site web site web
Le web-marketing

Comment tirer profit de votre mailing liste ? (3)


Maintenant que vous savez cibler une catégorie particulière de lecteurs et générer des inscriptions à votre mailing liste, faisons maintenant qu'elle soit un succès. Pour cette dernière session, je vous propose de générer un maximum d'inscriptions sur votre newsletter à partir d'autres sites.

Générez des abonnements avec le coût par clic

Utilisez des réseaux de liens sponsorisés tels que Google Adwords, Overture et Miva afin de générer des abonnements à votre newsletter.

Commencez par déterminer quels mots-clés sont susceptibles d'apporter des abonnements. Pour ce faire, vous pouvez utiliser l'outil de suggestion de mots-clés comme celui d'Overture.

Créez des annonces publicitaires simples et efficaces. Pour obtenir un taux de clics et un taux de conversion élevés (nombre d'abonnements pour 100 visiteurs attirés), axez l'annonce sur les résultats immédiats.

Voici un exemple d'annonce Adwords pour une mailing liste proposant des recettes de cuisine italienne :

Des recettes gratuites !
Recettes de cuisine italienne
faciles et économiques


Comme à votre habitude, créez plusieurs annonces publicitaires et regardez les résultats afin de conserver uniquement celles qui sont les plus rentables.

Cela suppose d'installer un code de tracking sur la page "Merci pour votre abonnement" qui s'affiche après s'être inscrit à votre mailing liste.

Utilisez l'affiliation

Rémunérez des sites partenaires pour chaque abonnement à votre mailing liste réalisé grâce à eux.

Comme l'abonnement à votre newsletter est gratuit, cela vous donne la possibilité de proposer une rémunération suffisamment faible pour être rentable à la fois pour vous et vos partenaires.

La rémunération d'abonnements à des newsletters gratuites en affiliation est généralement située entre 0,30 et 0,70 euros Hors Taxes.

Dans tous les cas, comparez les coûts d'acquisition d'abonnés en affiliation avec ceux au coût par clic.

Pour créer un réseau d'affiliés rapidement, vous pouvez passer par une régie, comme par exemple Netaffiliation.

Utilisez les partenariats

Faites des partenariats avec des sites traitant d'un sujet similaire au vôtre. Vous pourriez leur proposer des échanges de liens ou nettement mieux encore...

Il est très probable que vos partenaires potentiels disposent eux aussi d'une newsletter, d'un forum, ou de services gratuits demandant aux visiteurs de laisser leur email.

Sur leur page "Merci pour votre abonnement", ils pourraient présenter votre propre newsletter avec un formulaire d'abonnement directement collé dans leur page, en échange de quoi vous feriez de même.

L'autre approche (plus technique celle-ci) de ce type de partenariat est que vos partenaires ajoutent une case à cocher dans leur formulaire d'abonnement : "Je souhaite aussi m'inscrire à la Newsletter ...". Vous feriez de même.

L'intérêt de cette seconde approche est qu'elle est plus simple du côté des internautes, les retours sont donc potentiellement meilleurs.

Profitez-bien de tous ces prospects-abonnés que vous récupèrerez pour leur vendre vos produits et services !

Bonnes ventes.




Jean-Claude Benard
infos Chronique par Jean-Claude Benard
Consultant senior.

e-mail e-mail | site web site web
Les entreprises sur le net

Entreprises, le Podcasting arrive !!!


Après le site Web statique puis dynamique, le blogue, voici qu'une nouvelle technologie est en train de faire des ravages dans le monde de l'Internet : le podcasting.

Oh là, j'entends déjà les remarques de mes amis chefs d'entreprises : « Qu'est ce qu'il va encore nous vendre ? » « Et d'abord, c'est quoi et à quoi ça sert ? »

Le mot anglais podcasting est un mot-valise qui vient de la contraction de iPod (une marque), le baladeur à succès d'Apple Computer, et de broadcasting, signifiant diffusion. (source Wikipedia)

Il permet à n'importe qui de souscrire à des "podcasts" et d'écouter des émissions avec son baladeur numérique préféré, ou plus simplement sur son ordinateur. Ce n'est donc pas tout à fait une radio, car on n'écoute pas les podcasts en direct, mais en différé.

Le podcasting est bien différent d'un simple téléchargement de fichier. Un podcast est en fait un fil RSS incluant un lien vers le fichier audio du podcast en question.

En injectant le fil RSS dans un logiciel du type iPodder on automatise le téléchargement des nouvelles émissions sur son ordinateur voir la synchro avec son baladeur numérique...

Pour écouter un podcast il vous faut : Pour faire plus simple, vous allez pouvoir permettre à des internautes de pouvoir écouter votre message commercial ou exprimer votre point de vue sociétal ou économique sans pour cela passer par les annonceurs habituels (Radio ou TV) qui coûtent une fortune.

En effet quoi de plus formidable que de pouvoir s'adresser à vos clients ou prospects au travers d'un moyen de communication qui étend son champs d'action un peu plus chaque jour ?

Contrairement aux habitudes, ce sont les politiques qui se sont appropriés cette technologie en premier. Aujourd'hui il n'y a plus un seul grand média que ce soit radio, presse écrite ou télévision aux Etats Unis qui ne se soient pas mis au podcasting. Que ce soit Newsweek avec son émission "Newsweek On Air", ABC, CBS, CNN, MSNBC, ...

L'ascension du podcasting n'est pas prête de s'arrêter notamment au travers des téléphones portables qui devraient selon toute hypothèse être bientôt pourvus de disques durs et surtout de débits de connexions à internet beaucoup plus rapides.

L'iphone, le téléphone créé par Apple et Motorola est programmé pour arriver bientôt chez les consommateurs. Alors, puisque l'on dit souvent que gérer c'est anticiper, si j'étais vous je commencerai à regarder de plus près...

Quelques liens pour en savoir plus




David Fanin
infos Chronique par David Fanin
Créateur sur Internet, il développe depuis septembre 2005 un projet de portail français du nom de Angyna.

e-mail e-mail | site web site web
L'interview du mois

Christophe Jaouen - Fooxx


Avez-vous déjà entendu parler de ce moteur de recherche qui à la base était allemand puis traduit en français et ayant un but collaboratif ? Je parle bien sur de Fooxx.com. Ce type de moteur de recherche est peut-être l'avenir (des concurrents commencent à se lancer sur ce créneau) ! Le partage des recherches et des résultats fait que ceux-ci sont plus pertinents et aujourd'hui, ce que veulent les utilisateurs, c'est de la pertinence.

Par conséquence, j'ai interviewé Mr Jaouen Christophe qui s'occupe de la face francophone du moteur.

MoteurZine : Bonjour Christophe Jaouen, pourriez-vous vous présenter aux lecteurs de MZ ?
Christophe Jaouen : Bonjour David ainsi qu'à tous vos lecteurs. Issu d'un DESS Commerce Electronique et Langues Etrangères, j'ai eu l'occasion de réaliser mon stage de fin d'étude en Allemagne pour la société Global Brain Network (GBN). Celle-ci a développé le moteur de recherche Fooxx et souhaitait le faire connaître plus largement. J'ai donc eu la charge de le traduire puis de communiquer autour de ce meta-moteur auprès du public francophone (indexation, communiqués, échange de liens...). Aujourd'hui je continue de soutenir le projet bénévolement avec une mission de « relation client / communication » pour les utilisateurs francophones. A côté de cela je travaille pour une société spécialisée dans le référencement de sites Internet à Paris (VisibleSite.com).

MZ : Comment définissez-vous le moteur de recherche Fooxx ?
CJ : C'est un méta-moteur collaboratif :
MZ : Pourquoi le moteur de recherche porte le nom de : Fooxx ?
CJ : « Fuchs » en allemand signifie renard. La similarité avec l'anglais « fox », probablement accompagnée à l'époque, d'une mode sur le doublement du « o », ont donné naissance au patronyme Fooxx. Le choix du renard provient évidemment de ses qualités de ruse pour un moteur qui utilise l'intelligence de ses utilisateurs.

MZ : Quelle est la technologie qui se cache derrière ce moteur ?
CJ : Fooxx se base sur un procédé innovant de valorisation des résultats selon des dizaines de critères (moteur d'origine, évaluation selon les précédentes recherches, celles des autres utilisateurs...). Pour le moment nous utilisons Windows Webserver, l'application est développée sous ASP, C# et VBASIC.

MZ : J'aime bien ce moteur de recherche moi ! C'est peut-être le premier à avoir pensé à la technologie communautaire. Pourquoi donc une technologie communautaire ?
CJ : Merci, oui en effet nous devons avoir été parmi les premiers (voire les premiers) à avoir lancé un moteur communautaire. La raison est simple. L'idée a germé dans le cerveau d'un étudiant allemand, Peter Krug (Directeur de Fooxx). Il en a eu marre de voir toujours les mêmes résultats dans les moteurs : le même ordre, les mêmes listes de résultats « bidons » purement commerciaux et non pertinents. Avec ses camarades de promotion ils ont donc pris l'habitude de partager les sites pertinents qu'ils trouvaient dans tel ou tel domaine de leurs recherches.
De là est née l'idée d'un moteur qui propose des résultats personnalisés, pertinents, et que l'on peut partager avec d'autres personnes de son entourage. Il a créé sa société et c'est ce que propose Fooxx aujourd'hui.

MZ : Quelle est la taille de son index ? En est-il le créateur ? Préférez-vous la quantité ou la qualité ?
CJ : Sans équivoque la qualité ! Mais notre qualité de méta-moteur nous offre aussi la quantité des index d'autres moteurs ;-) ! Travaillant également dans le référencement il serait hypocrite de ma part d'insinuer que les internautes sont prêts à chercher de l'information sur un grand nombre de pages de résultats. Il faut donc de la qualité, et tout de suite ! Fooxx n'a donc pas d'index en propre pour le moment.

MZ : Quelles sont vos statistiques de fréquentation ? Une progression ?
CJ : Pour que la qualité soit au rendez-vous sur un moteur communautaire, il faut bien évidemment un grand nombre de personnes qui joue le jeu et aide Fooxx à rendre ses résultats de plus en plus pertinents. Notre taux de fréquentation n'est pas encore très fort, 5 à 10000 pages par jour. Toutefois nous notons une progression constante et certains nous confient n'utiliser plus que Fooxx pour leurs recherches sur Internet. C'est plutôt sympa ! Par ailleurs, un nouveau partenariat avec Eurowin.de devrait également gonfler nos chiffres en 2006.

MZ : Beaucoup de personnes n'ont pas d'objectif aujourd'hui, en avez-vous un que ce soit statistiquement ou moralement pour ce moteur de recherche ? Si oui, lequel ?
CJ : Notre objectif premier est clair, proposer les résultats les plus pertinents du web.
En pratique il est évident que nous aimerions voir se développer une véritable communauté autour de Fooxx, et fédérer un maximum d'internautes afin d'afficher un maximum de résultats pertinents et personnalisés.
Avec cela nous travaillons chaque jour sur la rapidité de calcul de Fooxx. Le rapatriement de résultats depuis d'autres moteurs, le calcul de la pertinence et des différents critères de personnalisation... demandent du temps. Notre objectif est de le réduire au maximum. Un autre objectif de fédération pour 2006 est de rendre le site plus ergonomique et accessible à tous.

MZ : J'ai entendu dire que vous ne génériez aucun revenu avec le moteur, est-ce vrai ? Si oui, pourquoi donc les créateurs ont-ils lancé ce projet ?
CJ : Jusqu'à présent oui en effet et nous nous refusions même à inclure des liens sponsorisés. Fooxx cherche à éliminer les liens commerciaux des résultats des recherches. En rajouter à côté nous semblait contre nature. Pourtant il est vrai qu'on ne peut rester sans ressource. Nous n'écartons plus de mettre en place des sources de revenus plus classiques, maintenant que le moteur n'est plus en phase de développement. D'autre part GBN a d'autres activités annexes et se développe. Une version professionnelle et payante de Fooxx pour la recherche en entreprise est également disponible.

MZ : Considérez-vous certaines personnes comme vos concurrents directs ? Si oui, qui ?
CJ : Tous les moteurs sont des concurrents potentiels. Maintenant, tout dépend de ce que cherche l'internaute. Fooxx propose une panoplie de fonctionnalités que peu affichent. De là à détrôner les plus utilisés, il y a encore un peu de boulot... lol

MZ : Suivez-vous l'actualité des moteurs de recherche ? Si oui, qu'en pensez-vous ? Quel avenir voyez-vous pour la recherche ? Que pensez vous des moteurs de recherche principaux ?
CJ : Oui bien sûr. L'actualité des moteurs représente une partie importante de mon métier. Nous voyons aujourd'hui des outils de recherche prenant enfin en compte la personnalisation et l'appui de communautés. Il était temps, c'est à mon avis l'avenir de la recherche sur Internet. La plupart des fonctionnalités que l'on découvre en ce moment, existent déjà depuis longtemps sur Fooxx. Peut-être avons-nous été trop timides auparavant pour prendre notre place, peut-être également que notre tour arrive... grâce à votre communauté qui sait... ;-)
Quant aux moteurs principaux, leur chance est d'avoir les moyens d'intégrer rapidement des fonctionnalités découvertes sur les plus petits...

MZ : Merci d'avoir accepté mon interview, bonne chance pour la suite. CJ : Merci David. Toute l'équipe de Fooxx vous remercie également de lui accorder de l'intérêt. Bonne continuation à MoteurZine.

Voila donc pour cette fin de moi de Février. J'en profite pour vous informez que si vous gérez un service en rapport aux moteurs de recherche ou au référencement et que vous pensez que votre service vos le détour : vous pouvez bien sur me demander une interview par mail.




Si j'étais...

Webmaster et musicien
... j'enverrais un cv au ministre de la culture. Car pour 180 000 euros, j'aurais réalisé autre chose qu'un site comme lestelechargements.com. Ha, ces cigales, toujours à côté de la plaque des fourmis. JT.
AdWords
...mon sourire serait grand. Il suffit que Google déclasse un site. Par exemple celui d'un des leaders du référencement en France pour que celui-ci enchérisse afin de se trouver toujours premier sur la requête "referencement". Facile de se faire de la tune. JT.




Franck Thiercelin
infos Chronique par Franck Thiercelin
Les sites
Indexannuaire d'un côté et Forum Référencement d'un autre.
e-mail e-mail | site web site web
Forum Référencement

Les principaux sujets de février 2006


Ce mois-ci sur le forum, la crise de la grippe aviaire (H5N1) est en Europe et bouscule la netéconomie en suscitant la curiosité des internautes. Les entreprises concernées en ont profité pour tester la réactivité et la pertinence des liens commerciaux. L'ensemble des demandes regroupant ces deux mots, tels que "symptômes grippe aviaire" s'élevait à exactement 41.768. Google en aurait ainsi compté 111.700 en une seule semaine. Chikungunya a aussi une propension à s'étendre partout dans les moteurs !! Le top des mots clés 2006 pourrait bien se fixer sur les virus, triste époque !

Envoûtement du spamindexing
Revenons pour comprendre un peu au début de l'histoire de l'internet en 1994, à l'époque où les premiers sites sont apparus sur le web "les dinosaures de la toile", ils ne sont pas restés seuls longtemps, car des dizaines, des centaines, des millions de sites sont venus les rejoindre. Les premiers moteurs ont naturellement vu le jour dès le début, Yahoo, Google, Msn...

Jusqu'a la fin j'attendrai
Combien de temps faut t'il prevoir pour un referencement ? D'experience même si le delai est extremement variable, je dirais 3 mois (et selon les humeurs des moteurs ). Mais les premiers résultats arrivent sur 6 semaines. Maintenant le réferencement comprend plusieurs critères (la soumission et l'indexation dans les annuaires et moteurs de recherche, les échanges de liens...).

Faut t'il encore perdre du trafic ?
Afin de bien positionner un site Internet dans les moteurs de recherche, il faut déja faire des recherche sur la thématique choisie, avec des définitions pointue (requêtes) des listes de mots clés ou combinaisons de mots clés stratégiques...

Référencement dans le désordre
Le mot référencement vous apparait bien souvent trop tard ! Bien souvent une fois le site internet terminé "le référencement" rentre dans l'esprit du webmaster, suite en géneral à un manque de trafic sur le site, et à ce moment toutes les informations se bousculent, avec des mots et des phrases plus technique les unes que les autres. Mais quelle cuisine comprendre ? et faut-il refaire tout le site ? par où commencer ?

Vaincre Ou Disparaître "créer un annuaire gratuit"
Revenons pour comprendre un peu dans l'histoire de l'internet. C'est en juillet 2000 que les premiers réseaux d'annuaires ont subit les premières éruptions sur le web avec mylinea.com et en janvier 2002 pour swisstool.net. Une nouvelle génération de services venaient de voir le jour "la révolution"...





Conclusion


ATTENTION. La liste des abonnés n'est pas disponible. Nous ne la donnons ni ne la revendons à personne. En revanche, vous pouvez sponsoriser notre lettre d'information : contactez-nous pour discuter des modalités.

 
 

Abonnement gratuit à « Moteurzine »


 
 
 
 
 

Désinscription de « Moteurzine »


 
 


© 1999 à 2006 par IDF.net ~ MoteurZine : newsletter des annuaires, des moteurs de recherche et du référencement,
déclaration à la CNIL numéro 1109748