numéro cent-vingt-six ( #126 ) mardi 31 janvier 2006
 
SOMMAIRE

Editorial
2006 : le prédicateur

Le billet d'humeur
2006 : En route vers le référencement 2.0 ?

L'actualité des moteurs de recherche
Janvier 2006

Si j'étais...
Yahoo
Exalead

Le chasseur de moteurs
Annuaire Liens et HebdoTop

Le référencement
Que se passe t-il au pays des milles fromages ?

Le web-marketing
Comment tirer profit de votre mailing liste ? (2)

Les entreprises sur le net
2006, année du réseau d'entreprises ?

L'interview du mois
Sylvain Milon - Misterbot.fr

Pour en savoir plus
Seekport France

Si j'étais...
Les Abondances d'Or
Referencement.com

Le côté technique
Structurer un site Internet pour le référencement -9

Forum Référencement
Les principaux sujets de janvier 2006

Conclusion


Accès au dernier numéro en ligne Format: HTML

Les archives de Moteurzine

Ecrire à Moteurzine






Webdesign par Freegaia.com

Chris Hédé
infos Chronique par Chris Hédé
Les sites Enfin et Moteurzine d'un côté, Recherche et Référencement d'un autre.

e-mail e-mail | site web site web
Éditorial

2006 : le prédicateur


Tout le monde aime faire des prédictions sur l'année à venir, sur ce qui va se passer, sur ce qui pourrait arriver et sur ce qui n'arrivera pas... Cette maladie qui se développe tous les ans de manière cyclique (entre novembre et janvier) m'a aussi atteint... j'ai oublié de prendre ma dose de vitamines anti-prédiction, et voilà...

janvier 2006 : naissance d'un projet de moteur de recherche européen (plutôt facile quand le mois de janvier est quasi achevé !)

février 2006 : pour booster son moteur, MSN lance une campagne mondiale de publicité et arrive à prendre des parts du marché des recherches sur Internet et faire reculer Google sur tous les fronts

mars 2006 : après avoir embauché de nombreuses figures emblématiques de l'Internet, Google s'adjoint les services de Seth Godin, le pape du web-marketing

avril 2006 : 1er avril... sortie du Google PC... un ordinateur performant comportant de nombreuses avancées technologiques... finalement, ce n'est pas un poisson mais une réalité

mai 2006 : innovation au niveau des Adsense avec le rachat de Double-Click et sa technologie adoptée par tous de gestion de bannières

juin 2006 : ouverture au monde et aux webmasters de la technologie de liens sponsorisés de Yahoo

juillet 2006 : de nombreux petits moteurs français mettent en commun leurs technologies, leurs compétences... résultat... prise d'une bonne part de marché

aout 2006 : les vacances d'été, Google en profite pour racheter Amazon

septembre 2006 : la rentrée... mort du cpc et adoption du cpa

octobre 2006 : première béta du moteur européen, c'est un nouveau Google-like

novembre 2006 : bannissement global des annuaires de la base de Google après en avoir reduit l'importance l'année précédente

décembre 2006 : Microsoft (branche MSN) et Yahoo signent un accord pour créer un moteur de recherche commun

Je doute que la plupart des choses se réalisent, mais bon, comme on est sûr de rien sur Internet... tout est possible et si c'est le cas, je me reconverti de suite dans la voyance !

bonne lecture à tous.




Publicité

Avec le logiciel de référencement SubmitWolf, référencez votre site dans plus de 1700 annuaires et moteurs de recherche. Cette opération automatisée vous permet de démultiplier votre trafic tout en vous concentrant sur l'essentiel : satisfaire vos visiteurs !

Version spéciale pour les professionnels et référenceurs. Essayez le gratuitement.

www.Trellian.fr


65 000 personnes ont eu cette publicité dans leur Boîte Aux Lettres, la vôtre aussi ?


David Degrelle
infos Chronique par David Degrelle
Président fondateur de 1ère Position

e-mail e-mail | site web site web
Le billet d'humeur

2006 : En route vers le référencement 2.0 ?


Très « tendance », la mode du 2.0 censée annoncer une (r)évolution majeure du web, a en réalité le mérite de montrer une bonne fois pour toute que la révolution Internet n'est plus un mirage, après l'éclatement de la bulle Internet, mais belle et bien une réalité, devenu désormais incontournable pour la majorité d'entre-nous.

En effet, avec un peu de recul et en se replongeant dans les usages et comportements que décrivait la nétiquette, dès octobre 1995, il a toujours été évident que la prise du pouvoir par l'internaute était l'élément de rupture majeur face aux autres médias et le fondement même du succès de l'Internet d'aujourd'hui et de demain.

En 2006, le référencement naturel est lui aussi devenu une réalité, à inscrire dans tous bons cahiers des charges de création de sites web, de stratégie de marketing interactif et de promotion on-line, il était temps !

Tous les bons référenceurs et webmasteurs le savent bien, les 2 principaux critères du référencement naturel sont la création régulière de contenus de qualité, et la capacité d'un site à générer de la popularité spontanément. L'objectif étant d'être correctement positionné dans les moteurs pour générer du trafic ciblé et qualifié sur son site, et ce tout au long de l'année.

Dans cette logique les Blogs, Forums et Wiki sont, par exemple, des outils supplémentaires et utiles pour faciliter la production de contenus de qualité par ses visiteurs. A condition bien entendu de savoir en conserver leurs vertus premières qui est de donner la parole et donc une partie du pouvoir à ses propres visiteurs, utilisateurs, clients...

L'intégration de ses outils dans sa stratégie de référencement naturel permet à la fois d'étendre sa couverture sémantique en élargissant le potentiel de mots clés sur lesquels positionner naturellement son site dans les moteurs. C'est une lapalissade, mais plus un site à de contenus pertinents et mis à jour régulièrement, plus ce site a de chance de mieux se positionner dans les moteurs et surtout, sur un nombre beaucoup plus important de mots clés, afin de toucher une audience plus large et générer encore plus de trafic.

Le principe des réseaux sociaux, des fils RSS et d'une manière plus générale, celui d'une communauté d'utilisateurs fidèles autour de ses produits et services a pour effet de favoriser une diffusion gratuite de son site, basée sur la recommandation et le bouche à oreille. Mais ceci a également pour effet de créer spontanément des liens (backlinks) vers son site lors de la recommandation, et d'augmenter ainsi la popularité du site, l'autre critère déterminant pour passer en tête des classements des moteurs et notamment de Google.

Pour arriver à donner cette dimension communautaire autour de ses produits et services, il faut d'une part accepter de donner la parole à ses propres utilisateurs, diffuser largement ses contenus et ses connaissances, et enfin être prêt à recevoir les critiques de ses visiteurs pour en tirer profit et faire évoluer son site, ses produits, ses services en conséquence.

A l'image du Web, le référencement naturel est également basé sur le changement permanent et ce que nous devons intégrer, c'est cette culture du changement et de remise en question permanente de son site web, ses produits, ses services pour tout simplement coller au plus près des nouveaux usages et comportements actuels et de tous ceux à venir.

Alors peut-on réellement parler de Référencement 2.0 ? Pas réellement, comme il est abusif de parler de Web 2.0 sans envisager demain un Web 3.0, 4.0, 5.0, etc.

Le Web rentre désormais, par son appropriation collective, dans l'ère de l'évolution permanente et sans limite, si ce n'est celle de l'imagination des internautes, de nous, de vous, et nous n'avons encore rien vu !




David Berdah
infos Chronique par David Berdah
Fondateur de l'annuaire de recherche Souany comportant plus de 300 000 sites indéxés et le service de référencement Refrapide depuis août 2004.

e-mail e-mail | site web site web
L'actualité des moteurs de recherche

Janvier 2006


Après le "Mangeur de cigogne", le dieu Oupouaout et Lumitra, ce mois-ci un nouveau concours de positionnement a vu le jour sur Google. L'objectif est de se placer premier sur la requête "tiger osmose".

Les technologies évoluent, on en parle depuis 10 ans, on l'utilise depuis quelques années, la voix sur IP continue de susciter de nouveaux business, après le "pay per call" de Google, les Pages Jaunes testent le "Click To Call", service visant à rentrer en contact avec son interlocuteur téléphoniquement.

Google se lance sur le marché chinois avec Google.cn, un marché qui touche déjà plus de 100 millions d'utilisateur. Google a accepté de s'auto-censurer sur certaines requêtes que le Gouvernement chinois refuse de voir apparaître. Google doit gérer une liste noire afin de s'implanter dans ce sanctuaire.

Parlons encore un peu de Google, comment contourner l'incontournable ?

Le classement annuel du site américain BrandChannel a rendu son verdict pour 2005 au sujet des marques les plus influentes de l'année. Google, deuxième l'année dernière, monte une marche sur le podium et se retrouve au top, à noter que Skype se trouve propulser directement troisième.

En ce qui concerne la numérisation des ouvrages entreprise par Google, (Google - Recherche de livres) les éditeurs commencent à protester. Certaines couvertures de livres soumises à droits d'auteurs auraient été numérisées. Google n'a pas fini de faire couler de l'encre.

Changeons de sujet et parlons du projet qui se dit vouloir concurrencer Google, nom de code QUAERO.

Initié à la demande de Jacques Chirac et Gerhard Schröder en avril 2005, QUAERO est un projet ambitieux de moteur de recherche Internet et multimédia à l'échelle européenne. Un concurrent de Google, en somme...

J'ai personnellement hate de voir cela .

Je serais présent fin Janvier au W3-CAMPUS, une prochaine Ref-party est en préparation avec Spywords.




Si j'étais...

Yahoo
... j'avouerais que maintenir ma deuxième place sur le marché de la recherche derrière Google me suffit amplement. Entre nous, être le "Poulidor" de la recherche est déjà inespéré pour moi. JT.
Exalead
... je serais très fier de passer dans le Journal télévisé de France 2. Mais je préférerais quand même faire la "Une" de l'actualité sur internet et surtout, devenir un "incontournable" de la recherche. Ce qui est loin d'être le cas à ce jour. JT.




Thomas Bertrand
infos Chronique par Thomas Bertrand
Thomas BERTRAND webmarketer.

e-mail e-mail | site web site web
Le chasseur de moteurs

Annuaire Liens et HebdoTop


Comment obtenir des liens valables rapidement ? Nous vous proposons ici une petite série non exhaustive d'annuaires qui vous rendront un grand service. La sélection a été faite sur deux critères : indexation rapide, réactivité de la prise en compte du lien par Google. Un bon conseil, prenez le temps à chaque fois de contacter le webmaître pour lui signaler la mise en place de votre retour de lien. Soumettez et vous verrez.

Nom : Annuaire Liens
Url : www.annuaire-liens.com
Type d'outil : annuaire
Langue : français

www.annuaire-liens.com   Rapport du chasseur :
Voilà un annuaire qui affiche PR6 en page d'accueil. Ils ne sont pas si nombreux que cela. Attention, si il est précisé que celui-ci accepte librement vos liens, il est préférable de prendre contact avec le webmaître en lui signalant que vous avez placé un retour de lien sur une de vos pages. Votre site sera accepté et vous gagnerez un bon lien en dure. Action.

Grille du chasseur :
Estimation du trafic : 1200 visiteurs uniques par jour, décembre 2005
Soumission : retour de lien conseillé
Page de soumission : www.annuaire-liens.com/annuaire/submit_site.php
Pr : 6
Retour dans Google.fr web : 1930 (link:www.annuaire-liens.com)
Nbr pages dans Google.fr web : 533 (site:www.annuaire-liens.com)



Nom : HebdoTop
Url : www.hebdotop.com
Type d'outil : annuaire
Langue : français

www.hebdotop.com   Rapport du chasseur :
L'année commence bien. Un deuxième annuaire dont la tête de page est à PR6. HebdoTop est un classement hebdomadaire des sites francophones. Il représente donc un double intérêt pour nous. Obtenir un lien en dure. Gagner des visiteurs en posant un retour de lien en bonne place avec son identifiant afin de monter dans le classement de l'annuaire. Que demande le peuple ?

Grille du chasseur :
Estimation du trafic : 4000 visiteurs uniques par jour, décembre 2005
Soumission : retour de lien conseillé
Page de soumission : www.hebdotop.com/inscr.html
Pr : 6
Retour dans Google.fr web : 8390 (link:www.hebdotop.com)
Nbr pages dans Google.fr web : 27900 (site:www.hebdotop.com)




Gilbert Wayenborgh
infos Chronique par Gilbert Wayenborgh
Moteur de recherche et Affiliation.

e-mail e-mail | site web site web
Le référencement

Que se passe t-il au pays des milles fromages ?


En 2005, nous espérions que l'arrivée de MSN ou encore de Yahoo aurait changé nos habitudes de référencement, mais Google n'a pas lâché un millimètre dans les derniers baromètres sur les outils de recherches.

Google, Google, Google... ils nont que ça à la bouche. Et pourtant en 2005 les choses ont évolué, discrètement.

Nous avons pu voir Accoona, moteur sino-américain, se lancer sur le terrain international. Nous avons pu constater la présence de Gigablast dans nos logs. Nous avons également constaté la course que se livrent Google, MSN et Yahoo... mais personne n'a vu venir les français.

Des francais dans un secteur de pointe ? Que se passe t'il au pays des milles fromages ?

Goscinny et Uderzo y verraient sans doute un remake du célèbre Astérix et de son petit village gaulois à l'échelle planétaire.

Un remake de mauvais goût ? Non certainement pas, mais il semblerait que les français aient trouvé la potion magique, la niac.

Si Deepindex s'est contenté de ne faire que 70.000.000 de requêtes en 2005, c'est surtout du coté d'Exalead que la charge semble venir. Pour preuve, les dernières semaines ont vu communiqués sur communiqués d'Exalead, qui s'est offert les services de Franck Poisson (ex-Google France), qui s'est aussi offert un index de 3 milliards de pages et de nouveaux locaux du coté de la place de la madeleine.

Exalead qui participe aussi au projet Quaero, le moteur de recherche européen souhaité par Jacques Chirac et Gerhard Schröeder.

Si pour le moment Google détient toujours la palme dans les baromètres, il n'est pas sur que de nouveaux arrivant lui contestent sa place chez les fournisseurs de baromètres dans les prochains mois, si toutefois ils arrivent à différencier les moteurs de recherches et les portails des fournisseurs d'accès.

Bien évidement cela sera bénéfique surtout pour l'utilisateur, l'internaute, car il aura la possibilité de réellement faire de choix dans ses recherches. Cela sera sans doute un peu plus difficile coté référencement, mais vous serez sans doute moins dépendant cette année de votre référencement Google par rapport à l'année dernière.




Gautier Girard
infos Chronique par Gautier Girard
Multipliez les ventes de votre site avec une solution garantie. Auteur du "guide de référencement".

e-mail e-mail | site web site web
Le web-marketing

Comment tirer profit de votre mailing liste ? (2)


Vous avez appris le mois dernier à cibler une catégorie de lecteurs, à définir le contenu de votre mailing liste et enfin à créer une page de présentation. Voyons ce mois-ci comment faire la promotion de votre newsletter !

Troisième Etape : Comment générer des abonnements depuis votre site web

Tout d'abord, il faut savoir que les formulaires d'abonnement les plus simples sont les plus efficaces.

Créez une boite dans laquelle vous affichez très brièvement LA bonne raison de s'inscrire à votre mailing liste. Demandez le moins d'informations à renseigner dans votre formulaire. Un champ "Prénom" et un champ "Adresse email" conviennent largement aux besoins.

Enfin, mettez dans votre boîte un petit lien vers la page de présentation de la mailing liste afin que les visiteurs intéressés puissent voir de quoi il s'agit exactement avant de laisser leur adresse email.

Ceci étant fait, placez votre boîte à des endroits bien visibles dans votre charte graphique : En plus, "câblez" votre formulaire d'abonnement sur d'autres formulaires : Quatrième Etape - Lancez-vous !

Une fois ces étapes réalisées vous constaterez une augmentation impressionnante du volume d'inscriptions à votre mailing liste. Cela vous donne une excellente raison de vous motiver à donner des nouvelles à tous ces lecteurs-prospects qui s'inscrivent en masse chez vous !

Réalisez quelques envois de mailing-listes et testez les réactions des lecteurs. Cela vous permet d'améliorer le contenu, la présentation, le style avant de passer la seconde vitesse.

Et la seconde vitesse, nous la passons le mois prochain puisque vous apprendrez comment générer des abonnements à votre mailing liste depuis l'extérieur de votre site web.

Bonne continuation, et bonnes ventes.




Jean-Claude Benard
infos Chronique par Jean-Claude Benard
Consultant senior.

e-mail e-mail | site web site web
Les entreprises sur le net

2006, année du réseau d'entreprises ?


Tout d'abord, bonne année 2006 à tous ceux qui ont la gentillesse de me lire. Cette nouvelle année pour les chefs d'entreprise se présente comme les précédentes, du moins du point de vue des résultats à venir et des nouvelles affaires à réaliser.

Beaucoup de dirigeants qui ont passé le cap de l'interrogation en ce qui concerne l'utilité du Web se demandent maintenant comment trouver de nouveaux marchés et sortir d'un isolement bien souvent lié à la taille de la structure (le référencement naturel ou par liens sponsorisés ne peut malheureusement pas tout).

La majorité des entreprises françaises (environ 96 %) sont des TPE qui ne possèdent pas ou peu de tissus relationnels.

Combien de fois ai-je entendu des dirigeants me demander : « On me propose une affaire que je ne sais pas traiter. Tu ne connaîtrais pas quelqu'un ? » En clair, avoir un carnet d'adresses peut devenir un métier !!

Plus sérieusement, pour les petites structures, il devient de plus en plus nécessaire de mutualiser ses actions plutôt que de se retrancher derrière sa sacro-sainte indépendance. Il est temps de se mettre au réseau.

J'évoquerai aujourd'hui une initiative qui se nomme « place des réseaux » et qui a été créée par les organisateurs du salon des micro-entreprises.

Extraits de leur présentation :

« A l'occasion du Salon des micro-entreprises, créé en 1999, les dirigeants de petites entreprises, visiteurs du salon, ont exprimé une volonté forte de travailler en réseau avec d'autres entreprises. »

« Cependant, 40% d'entre eux ont également indiqué qu'ils ne travaillaient pas actuellement en réseau car ils ne savaient pas nécessairement comment s'y prendre. C'est ainsi qu'est née l'idée de « place des réseaux ».

Ce site est un portail bourré d'informations sur les réseaux d'entreprises, leur fonctionnement, leur création et animation. Le site propose également l'abonnement (gratuit) à une lettre mensuelle. Donnons leur encore la parole :

« Chaque année, le Salon des micro-entreprises est l'occasion pour des milliers d'entre vous de se rencontrer, de partager les expériences et les projets. Mais cela n'est possible que 3 jours dans l'année.

Que se passe-t-il pendant les 362 autres jours et que faire pour les petites entreprises qui ne peuvent pas se déplacer ? C'est pourquoi, nous avons imaginé une plate-forme d'information et de rencontres qui fonctionne toute l'année grâce à Internet : placedesreseaux.com était née !
Place des réseaux va s'enrichir en permanence, se compléter d'outils performants qui en feront votre rendez-vous quotidien pour travailler en réseau. »


Ce qui est surtout remarquable dans ce site c'est l'approche pas à pas qui permet de comprendre et d'apprendre comment peut fonctionner cette stratégie.

Exemple :

Dossier : Comment créer un réseau ?

« Créer et formaliser un réseau d'entreprises : le projet peut, à certains égards, être comparé à la création d'une entreprise. Définir ses objectifs, son périmètre d'activité, lui donner un nom, une identité, recruter ses membres, les motiver et les mobiliser sur des plans d'actions, fixer les modalités d'adhésion, établir des règles de fonctionnement en interne et avec les clients, sont autant de tâches à accomplir par le créateur et son équipe. Ce dossier guide vos choix et vous indique la marche à suivre. » Le site contient également un annuaire classé par catégories professionnelles permettant de trouver des réseaux existant. Pour ceux qui possèdent déjà un réseau ou sont en train de le créer, la possibilité de le référencer leur est offerte.

Pour les sceptiques chroniques, des interviews de chefs d'entreprises utilisateurs de la technique de réseau leur permettront de se faire une opinion sur ce type d'expérience.

Alors, que vous soyez un chef d'entreprise en activité ou en devenir, une réflexion approfondie sur ce sujet ne peut qu'être bénéfique.

Sources :

Salon des Micro-entreprises
8ème édition, du 10 au 12 octobre 2006

Place des réseaux
220 bd Jean Jaurès
92772 Boulogne Billancourt cedex
info@placedesreseaux.com




David Fanin
infos Chronique par David Fanin
Créateur sur Internet, il développe depuis septembre 2005 un projet de portail français du nom de Angyna.

e-mail e-mail | site web site web
L'interview du mois

Sylvain Milon - Misterbot.fr


Aujourd'hui, il existe un bon nombre de « grands moteurs de recherche » mais aussi un nombre multiple de petits ou jeunes. Ces petits grandiront et peut-être qu'un jour : ils remplaceront tout simplement les grands de notre époque. Ils sont souvent issus de projets novateurs voir dans certains cas « fous ». Ce qui peut être dommage, c'est de les laisser de coté. Je commence cette année 2006 avec l'interview de Sylvain MILON, webmaster du moteur de recherche MisterBot.fr car celui-ci ma parut communiquant (parution de news dans de nombreux sites Internet sur le référencement).

MoteurZine : Bonjour Sylvain MILON, pourriez-vous vous présentez aux lecteurs de MZ ?
Sylvain MILON : Après avoir collaboré pendant plus de dix années au sein d'une cellule technique informatique appartenant à l'une des plus grosses entreprises françaises, l'inertie propre à cette structure organisationnelle, qui rend difficile voir impossible les prises de décisions personnelles rapides, m'a vivement incité à prendre mon indépendance en créant une structure légère et hyper spécialisée, c'est la société SMConseils qui développe et commercialise Misterbot.fr. Ma société est spécialisée dans la création de services et outils techniques, purement « internet », à destination des webmasters, professionnels ou non. Je peux vous citer notre service de création automatique d'annuaire, notre service anti-spam, etc.

MZ : Comment définissez-vous votre moteur de recherche ?
SM : Misterbot.fr est un moteur généraliste, tout public, indexant uniquement les sites internet francophones : Français, Canadiens, Belges, Luxembourgeois, Suisses et Monégasques. Son interface est volontairement « textuelle » afin de permettre à l'internaute d'accéder rapidement aux résultats de recherche.

MZ : Pourquoi votre moteur de recherche porte le nom de : Misterbot ?
SM : Simplement en référence aux « robots » d'indexation ou crawlers parcourant le web à la recherche de sites à indexer, comme le fait chaque jour le robot « Misterbot ». La traduction littérale de Misterbot serait « Monsieur Robot ».

MZ : La page de recherche me rappelle un script bien connu. Quelle est la technologie qui se cache donc derrière votre moteur ?
SM : En effet, actuellement, le script utilisé par le moteur est celui de la société SWsoft : Aspseek. Nous avons bien sûr « adapté » cette base afin de la personnaliser. Les scripts Aspseek sont écrits en C++, nous utilisons également les langages PHP et JavaScripts sur nos pages. L'intérêt de cette technologie est, entre-autres, sa capacité à effectuer une indexation des pages trouvées sur le web (notre crawler est continuellement actif) sans que cela ne perturbe outre mesure la fluidité des recherches sur le moteur.

MZ : A l'heure à laquelle j'écrie cet interview, l'index du site est de presque 23 millions alors que quelques semaines avant il était de 9 millions environ. Comptez-vous continuer sur votre lancée ? Préférez-vous la quantité ou la qualité ?
SM : Oui, nous allons continuer à rechercher de nouveaux sites durant quelques semaines. Parallèlement nous indexons actuellement en profondeur le contenu des sites présents dans notre base pour augmenter la pertinence des résultats de recherche. Nous préférons en effet la qualité à la quantité. Nous pourrions facilement générer rapidement un index de plus de 100 millions de pages en élargissant un peu nos options d'indexation. Seulement nous souhaitons privilégier les sites hébergés dans l'un des pays francophones suscités. Cela limite forcement à un moment donné le nombre de pages indexées...

MZ : Quelles sont vos statistiques de fréquentation ? Une progression ?
SM : Etant lancé depuis quelques semaines seulement, les statistiques de fréquentation du moteur ne sont bien sûr pas représentatives. Mais elles progressent, en toute logique, exponentiellement... Nous effectuons actuellement diverses campagnes publicitaires et communiqués pour accroître cette audience.

MZ : Beaucoup de personnes n'ont pas d'objectif aujourd'hui, en avez-vous un que ce soit statistiquement ou moralement pour votre moteur de recherche ? Si oui, lequel ?
SM : Notre objectif est de prendre une place significative dans le monde des moteurs de recherches francophones et uniquement francophones. Il serait prétentieux de fixer un objectif quantitatif de fréquentation. Celui-ci sera déterminé par notre capacité à générer un intérêt auprès des utilisateurs. Peut être en développant des services originaux permettant à Misterbot de se démarquer des moteurs existants.

MZ : J'ai remarqué que MisterBot était aussi une régie. Quels sont vos revenus si ce n'est pas indiscret ?
SM : Oui, la régie publicitaire Misterbot.com existait avant le moteur de recherche Misterbot.fr. Elle fournit d'ailleurs au moteur de recherche sa solution technique de liens sponsorisés et ses propres annonceurs. Misterbot est une « petite régie » qui génère actuellement environ 80 000 euros de chiffre d'affaires.

MZ : Il existe aujourd'hui des milliers de moteurs de recherche et annuaires, pourquoi vous êtes donc lancé dans ce domaine ? Qu'avez-vous de plus que les autres ?
SM : Il existe des (dizaines de) milliers d'annuaires mais seulement une petite dizaine de moteurs de recherche francophones fréquemment utilisés. Nous n'avons pour l'instant aucune ambition à l'international. Mais nous pensons pouvoir prendre une place parmi les outils de recherches francophones. Les avantages du moteur Misterbot.fr peuvent être les suivants : MZ : Pensez-vous que les petits moteurs de recherche qui se créaient aujourd'hui pourront concurrencer un jour les plus grands ?
SM : Il a souvent été observé, sur Internet, que de nouvelles technologies pouvaient rapidement supplanter de plus anciennes en quelques mois seulement, alors...

MZ : Considérez-vous certaines personnes comme vos concurrents directs ? Si oui, qui ? Aussi, que pensez vous des autres moteurs de recherche implantés depuis des années comme par exemple Yahoo, MSN, AOL, ou même Google ?
SM : Chacun des moteurs que vous citez sont devenus incontournables, se sont les plus importants du web international. 99% des recherches étant effectuées sur ces moteurs, ce sont bien sûr des concurrents ou en tout cas des acteurs du monde des moteurs de recherche francophones à qui il sera nécessaire de prendre une petite part de marché.

MZ : Suivez-vous l'actualité des moteurs de recherche ? Si oui, qu'en pensez-vous ? Quel avenir voyez-vous pour la recherche ?
SM : Oui très fréquemment. Des systèmes de recherche très segmentés semblent vouloir devenir les outils de demain : recherche de fichiers d'images ou de vidéos, de fichiers musicaux... moteurs spécialisés dans la recherche au sein des blogs ou des sites d'information... Il semblerait qu'il n'y ait pas actuellement d'innovation majeure dans le fonctionnement des outils de recherche mis à part l'ajout de fonctionnalités facilitant la recherche : correction orthographique, proposition de similitudes de recherches, clustérisassion des résultats, etc.

MZ : Merci d'avoir accepté mon interview, bon courage pour la suite.
SM : Merci de l'intérêt que vous manifestez pour notre jeune moteur de recherche. Merci pour la pertinence des informations présentées sur Moteurzine.

Voila donc pour cette fin de mois de Janvier. Au revoir.




Philippe Yonnet
infos Chronique par Philippe Yonnet
Directeur du département internet de la société STUDYRAMA et admin du forum Webmaster-Hub.

e-mail e-mail | site web site web
Pour en savoir plus

Seekport France


Une interview exclusive du gérant de Seekport France - Joachim Kreibich (Seekport) : pour nous, un moteur de recherche de qualité doit tenir compte des particularismes linguistiques nationaux, voire régionaux.

Descriptif : Seekport est un moteur lancé par une société allemande, qui a rapidement créé des versions "localisées" de son outil de recherche dans d'autres pays européens. A l'heure où l'on parle de plus en plus de projets politiques pour créer un moteur de recherche européen, nous avons questionné Joachim Kreibich, le gérant de Seekport France, pour qu'il nous explique quelle était la stratégie de Seekport et comment il comptait positionner son outil dans ce contexte.

Joachim Kreibich est le gérant de Seekport Internet Technologies France SAS, et codirige Seekport Internet Technologies GmbH, la société mère allemande. Titulaire d'un MBA obtenu à l'université de Cologne, Joachim Kreibich commence sa carrière en tant que collaborateur du Verlagsgruppe Handelsblatt. Il a ensuite dirigé le service de publication électronique chez Gruner + Jahr Electronic Media Service. Il poursuit sa carrière en tant que directeur des nouveaux media chez T-Online International, avant de devenir directeur exécutif d'Infoseek Germany. C'est en travaillant chez Infoseek qu'il rencontre Hermann Havermann, avec lequel il fondera en 2003 la société Seekport, qu'ils co-dirigent depuis.

Philippe Yonnet : Dans un marché ultra-dominé par des moteurs US, Seekport a lancé un moteur "grand public", présent dans plusieurs pays européens ! Y'a-t'il encore une place pour un nouvel acteur BtoC parmi les outils de recherche ?
Joachim Kreibich : nous le croyons vraiment. Sur le marché "B to B", il y'a eu une concentration autour de quelques grands acteurs. Notre société représente donc une alternative intéressante, en tant que fournisseur de technologies pour les acteurs à la recherche d'autres solutions. Sur le marché de la recherche "grand public", notre moteur est aujourd'hui notre vitrine technologique, mais nous pensons véritablement être en mesure de trouver notre place, notamment grâce à la qualité de notre index et de nos pages de résultats.

Vous pensez donc être en mesure de faire mieux que les moteurs que nous connaissons déjà ?
Oui nous pensons qu'il est possible de faire mieux que les outils de recherche les plus connus dans le domaine de la pertinence de leurs résultats. La plupart des grands moteurs de recherche sont parfaitement étudiés pour la langue anglaise et les états Unis, mais dès que l'on se trouve dans un autre pays, et que l'on consulte des résultats dans d'autres langues, ce n'est plus la même chose.
Seekport a pour ambition de combler cet écart qualitatif en Europe, en travaillant à améliorer la qualité des index dans chaque pays, chaque langue européenne.

Vous trouvez les autres moteurs moins pertinents ?
Le problème, c'est qu'un moteur de recherche comme Google est pensé comme un outil "global" : il donne en général des résultats corrects, mais il est clair que l'index francophone est pollué, du point de vue d'un belge ou d'un suisse, par des résultats de sites français ou canadiens.
Les moteurs de recherche et leurs index doivent, pour être plus pertinents, plus utiles, plus efficaces, respecter les particularismes linguistiques, nationaux, voire régionaux.

Vous voulez créer un moteur par région ?
L'Europe est une mosaïque de peuples, de langues, et faire un index "national" n'a pas beaucoup de sens dans certains pays. En Espagne par exemple, nous avons créé quatre versions de l'index : en castillan, catalan, basque et galicien.
En France, nous créons un moteur pour les français... Les sites canadiens n'ont donc rien à faire dans l'index.

Mais comment amener le grand public à effectuer des recherches sur Seekport ?
Nous comptons notamment sur les partenariats que Seekport a déjà noués et continue de développer.
Notre technologie permet de créer des outils de recherches en marque blanche pour de nombreux acteurs : portails, ISP, sites, fournisseurs de noms de domaine.
Notre particularité, c'est de disposer d'index permettant de créer des outils de recherche "verticaux", thématique par thématique. Les fonctionnalités de recherche thématiques que l'on trouve sur la version grand public du moteur sont une bonne démonstration de ces possibilités.

Les liens sponsorisés présents sur votre moteur émanent de la société ... Infospace ! Quel partenariat avez-vous conclu avec eux, et d'où émanent exactement ces annonces publicitaires ?
Oui, nous sommes parmi les premiers sites à mettre en ligne les liens fournis par Infospace. Cette société américaine a conclu un accord avec, par exemple, Google, Overture et Miva, et affiche les annonces émanant de l'un ou l'autre de ces trois acteurs, en fonction de critères d'optimisation des clics et des revenus sur le marché européen.

C'est un partenariat stratégique, qui permet également à Seekport d'être une alternative intéressante en tant que fournisseur de liens sponsorisés.

Infospace va créer une représentation en Europe ?
Notre accord prévoit que nous les représentions sur le marché européen. Les liens sponsorisés sont déjà intégrés dans tous les sites Seekport.

Sur le plan technologique, quelles sont les particularités du moteur Seekport ?
Nous fournissons une recherche internet de haute qualité sans spam grâce à une technologie innovante et une équipe d'indexation française.

L'une des premières particularités, c'est l'existence d'index gérés séparément, avec un "responsable de l'index" pour chaque version de Seekport. En France, c'est Renaud Guyon qui est en charge de cette tâche.

Renaud Guyon, quel est exactement la mission d'un responsable de l'index chez Seekport ?
Renaud Guyon : c'est simple. Cela consiste à identifier les défauts ou les améliorations possibles dans l'index généré automatiquement par notre robot, Seekport, et à procéder aux changements nécessaires.

Sur quoi intervenez vous en particulier ?
il y'a bien sûr tout ce qui relève de la lutte contre le spam, ou de l'élimination des pages non pertinentes ou illicites dans les pages de résultats. C'est important que cela soit géré au niveau local, car pertinence et spam sont des notions subjectives, et un canadien et un français ne vont pas forcément identifier les mêmes pages comme du spam, ou une pollution des résultats. Il y'a aussi les pages "manquantes" que nous décidons d'ajouter manuellement. Car certains sites importants ou utiles ne sont parfois pas optimisés pour le référencement, et il faut parfois intervenir pour éviter qu'une indexation 100% automatique prive les internautes des pages qu'ils recherchent.

Et les index thématiques : comment sont-ils réalisés ?
Automatiquement. Nous avons développé un algorithme de clustering qui permet une catégorisation automatique des pages. Pour créer un nouvel index thématique, il suffit de fournir au système un corpus d'entraînement, ensuite il saura reconnaître tout seul si une page doit ou non figurer dans cet index.
Cet outil a d'autres applications. Nous envisageons par exemple de proposer à terme un outil de protection des mineurs différent, basé sur l'identification des pages "adultes", et non sur une labellisation positive ou négative de sites entiers.

En effet, sur un portail donné, il y'a des pages qui ne devraient pas être accessibles par un enfant de dix ans. Ces pages sont parfois minoritaires, c'est pourquoi l'accès y est possible sur la plupart des outils de restriction d'accès. La réponse est dans la catégorisation automatique des pages, et non du site...

Mais ça c'est pour plus tard.

Seekport, c'est aussi d'autres outils avancés, comme la recherche dans les news, dans les catalogues de produits, dans les images, la fonctionnalité "définitions", ou la recherche dans les blogs.

Cette dernière fonctionnalité est d'ailleurs particulièrement stratégique en France, vu le nombre de blogs créés par les internautes français, qui sont de loin les plus grands bloggeurs européens.

Bref, Seekport dispose déjà de la panoplie complète des fonctionnalités attendues de la part d'un moteur grand public.

Quel est votre position par rapport au projet Quaero ?
Nous sommes une société profondément européenne, et tout ce qui permet le développement d'une alternative aux moteurs US en Europe nous parait aller dans le bon sens. Quaero est donc un projet que nous suivons avec la plus grande attention.

Merci à toute l'équipe de Seekport pour sa disponibilité dans le cadre de la réalisation de cet Interview

SEEKPORT Carte d'identité
Nom de l'entreprise : Seekport Internet Technologies
Date de creation : 2003
Date de lancement de la version française : août 2004
Siege social : Martinsried (Munich)
Dirigeants : Hermann Havermann, Joachim Kreibich

Actionnaires :
  Arexera Information Technologies GmbH, Munich
  Techno Overseas Ltd., Geneve
  xperience-at-work GmbH, Hambourg
  Havermann Consulting GmbH, Eurasburg

Domaines d'activites :
  Fournisseur de :
  fonctionnalites de recherche, contenu de recherche, moteurs de recherche

Les différentes versions de l'index :
  France
  Allemagne
  Royaume-Uni
  Espagne
  Italie
  Autriche

References / Partenaires :
  Infospace
  Fonction de recherche d'archives pour les sites web de Die WELT, Hamburger Abendblatt, Berliner Morgenpost, Sport1, B.Z. (BerlinerZeitung)

SEEKPORT Carte d'identité
Seekport : en France
Seekport Internet Technologies SAS 28, rue de Chambéry 75015 Paris
100% filiale de Seekport Internet Technologies GmbH
5 personnes dédiées à la gestion de la qualité en France
Renaud Guyon, Responsable de l'index
Henrick Kac, Responsable Commercial France




Si j'étais...

Les Abondances d'Or
... je me poserais des questions sur la nécessité de mon existence. Ni voyez pas une question philosophale. Simplement, il ne fallait pas être devin pour connaître par avance les gagnants. Réseau, quand tu nous tiens. JT.
Referencement.com
...je serais soulagé de ne pas être blacklisté comme l'a été mon concurrent Netbooster mais seulement rétrogradé dans l'index Google sur la requête "referencement". Difficile de rester au sommet. JT.




Patrick Ligeron
infos Chronique par Patrick Ligeron
Directeur d'Adifco référencement et co-administrateur du projet Utilisable (référencement, hébergement web, affiliation).
e-mail e-mail | site web site web
Le côté technique

Structurer un site Internet pour le référencement -9


Mon site aura-t-il des pages dynamiques ? – partie 1

Qu'est ce qu'une page dynamique ? C'est tout simplement une page contenant un script coté serveur. Un script côté serveur, est un script s'exécutant sur le serveur d'hébergement avant d'être envoyé au navigateur de l'internaute (contrairement à un script côté client – comme le javascript – qui est exécuté par le navigateur de l'internaute)

Les pages dynamiques ont des extensions particulières (.php, .asp, .cfm pour les plus connues) se qui permet de les distinguer au premier coup d'oeil dans la barre d'adresse. Une page dynamique peut ou non être relié à une base de données afin d'en afficher les informations.

Maintenant que le décor est planté, regardons d'un peu plus prêt l'aspect optimisation pour le référencement du problème.

URL dynamique, d'une hypothétique agence immobilière :

http://www.monsite.tld/index.php?type=2&region=5&page=1

Niveau optimisation c'est pas ce qui se fait de mieux ! Je ne dis pas les moteur de recherche ne vont pas finir par indexer cette page (les outils majeurs indexent parfaitement les URL dynamiques avec paramètres maintenant, au moins jusqu'à 2 paramètres) mais ce n'est absolument pas optimisé !

URL semi-optimisée :

http://www.monsite.tld/index-2-5-1.html

URL optimisée :

http://www.monsite.tld/location-appartement-bretagne-1.html

Et maintenant si je vous disais que ces 3 URL affichent le même résultat ! C'est la magie de l'URL rewriting ! Quésaqo ? C'es tout simplement un moyen déclarer qu'une url doit pointer sur une autre en "réécrivant" automatiquement l'adresse en question.

Comment cela se passe concrètement ? C'est à la foi simple et compliqué. Simple car il suffit d'écrire des règles de réécriture d'URL dans un fichier .htaccess et compliqué par ces règles ne sont pas toujours simple à trouver. En effet il n'est pas envisageable de faire une règle par URL on ne s'en sortirait plus. Donc il faut que les règles soient génériques et pour ça il faut utiliser les expressions régulières. Je dirais que les expressions régulières sont la principale difficulté d'un URL rewriting de base.

Comment mettre en place un URL-rewriting semi optimisé ? Pour faire simple, voici un bon exemple. Sur mon site d'agence immobilière, j'ai donc des liens sous la forme :

<a href="index.php?type=<?php echo $type; ?>&amp;region=<?php echo $region; ?>&amp;page=<?php echo $page; ?>">Location d'appartement en Bretagne"</a>

ou (ce qui est exactement la même chose) :

<?php

echo "<a href=\"index.php?type=$type&amp;region=$region&amp;page=$page\">Location d'appartement en Bretagne\"</a>";

?>


Je remplace mon code ci-dessus par :

<a href="index-<?php echo $type; ?>-<?php echo $region; ?>-<?php echo $page; ?>.html">Location d'appartement en Bretagne"</a>

ou (suivant le cas)

<?php

echo "<a href=\"index-$type-$region-$page.html\">Location d'appartement en Bretagne\"</a>";

?>


Je créé un fichier .htaccess avec les lignes suivantes :

RewriteEngine on
RewriteRule ^index-([0-9]*)-([0-9]*)-([0-9]*).html$ /index.php?type=$1&region=$2&page=$3 [L]


(suivant votre hébergeur, il sera peut-être nécessaire de supprimer le / devant index.php?type...)

Je mets les fichiers modifiés en ligne … et c'est terminé.

Quelques rapides explications sur le contenu du fichier .htaccess

RewriteEngine on : permet d'initialiser l'URL rewriting
RewriteRule : permet d'écrire une règle de rewriting

^index-([0-9]*)-([0-9]*) -([0-9]*).html$ : expression régulière qui représente l'URL semi-optimisée du lien.

/index.php?type=$1&region=$2&page=$3 [L] : Lien réécrit à la volée.

$1 : reprend la valeur du premier élément de l'expression régulière (soit le premier ([0-9]*))
$2 : reprend la valeur du deuxième
$3 : reprend la valeur du troisième

La suite dans le numéro 128 de MoteurZine. Pour des raisons personnelles, je ne serai pas en mesure d'assurer ma rubrique le mois prochain (MoteurZine n°127). C'est avec plaisir que j'approfondirai le sujet avec le numéro 128 de MZ, je vous expliquerai comment faire de l'URL rewriting pour obtenir une URL que j'ai nommée optimisée, mais aussi nous approfondirons un peu le sujet du rewriting.

En attendant, si vous avez des question à me poser, sur ce sujet ou un autre, vous pouvez le faire sur le forum http://forum.utilisable.com vous y trouverez des rubriques diverses pour me poser les questions que vous souhaitez.

A bientôt.




Franck Thiercelin
infos Chronique par Franck Thiercelin
Les sites Indexannuaire d'un côté et Forum Référencement d'un autre.
e-mail e-mail | site web site web
Forum Référencement

Les principaux sujets de janvier 2006


Ce mois-ci sur le forum, à l'occasion du lancement de Quaero, le moteur de recherche européen qui sera dévoilé au grand public fin janvier 2006, le Forum-référencement lance un espace dédié à Quaero. Cet espace « permettra de fournir des informations aux internautes sur la technologique et le déroulement du lancement du projet Quaero ».

Existe-t-il un mode d'emploi pour réussir un bon moteur de recherche
Les clés de la réussite résident dans la rencontre d'une technologie, d'un usage et des utilisateurs. C'est-à-dire qu'il faut des crawlers (logiciels-robots scruteurs de pages), des indexeurs et des fermes de serveurs, mais il est également nécessaire d'être capable de concentrer toute cette technologie sur une simple page écran. Enfin, cette dernière étape doit rendre un produit dont l'utilisation sera la plus simple possible. Il est impératif que les utilisateurs puissent immédiatement s'en emparer...

Exalead, un moteur web au 20H
Exalead, le moteur français créé par Francois Bourdoncle et Patrice Bertin poursuit sa communication tous azimuts. On en parlait déjà beaucoup suite à sa participation au programme de moteur de recherche européen Quaero. Cette fois, ce sont les médias grand public qui "s'emparent" de l'outil. Le journal de France2 du 23 janvier a ainsi consacé un reportage à Exalead, ses nouveaux locaux place de la Madeleine, ses co-fondateurs, ses futurs 4 milliards de pages web puis 8 milliards indexées et même un coup d'oeil aux racks de serveurs de son data cent...

La Blacklist de MSN existe
Microsoft semble vouloir combler son retard considérable face à Google. Nombreux d'entre nous, constatent des variations notables sur l'indexation de leurs backlinks, leurs pages et même sur les résultats de leurs requêtes favorites sur le moteur MSN.

MSN Search en retrait
Il y a maintenant quelques mois était lancé la nouvelle version de MSN Search, le moteur de recherche du groupe de services Internet de Microsoft. Ce fut à grand renfort de publicité abondante que la marque faisait alors connaître son produit, espérant ainsi grignoter le plus de parts de marché possible aux deux géants que sont Yahoo et surtout Google. Seulement, au fur et à mesure que les résultats tombent, les chiffres sont formels : MSN Search ne décolle toujours pas...

Viva Las Vegas...
Bill Gates nous devoilera t'il le Flashback d'IBM, faut dire que Las Vegas C'est quand même la ville des grand Flashback où tout est permis d'espérer... Mais Las Vegas est surtout la ville du rêve... Maintenant Larry Page, co-fondateur de Google, devrait faire un discours d'ouverture pour sont lancement dans le téléchargement de vidéos... mais rien pour les PC avec un système d'exploitation Google a 200 dollars... Google va-t-il vendre des PC... et non c'est pour IBM avec un système d'exploitation Microsoft mais pas a 200 dollars sans oublier Terry Semel indiquent les prochaines étapes pour Yahoo!

Booster les visites sur mon site
Voila, je dois pour mon boulot générer du traffic sur le site de ma boite qui effectuer des enquêtes satisfaction aupres des concessions automobiles (télémarketing). A mon arrivé dans la boite en novembre 2004, j'ai comencé a le referencer aupres des moteurs de recherches et et annuaires.





Conclusion


ATTENTION. La liste des abonnés n'est pas disponible. Nous ne la donnons ni ne la revendons à personne. En revanche, vous pouvez sponsoriser notre lettre d'information : contactez-nous pour discuter des modalités.

 
 

Abonnement gratuit à « Moteurzine »


 
 
 
 
 

Désinscription de « Moteurzine »


 
 


© 1999 à 2006 par IDF.net ~ MoteurZine : newsletter des annuaires, des moteurs de recherche et du référencement,
déclaration à la CNIL numéro 1109748