numéro cent-vingt-quatre ( #124 ) mardi 29 novembre 2005
 
SOMMAIRE

Editorial
L'importance du design dans un site web

Le billet d'humeur
A trop vouloir biaiser le système...

L'actualité des moteurs de recherche
Novembre 2005

Si j'étais...
Un webmaître
Le moteur Msn

Le chasseur de moteurs
Echanges de liens et Top Annuaire

Le référencement
Alors on s'embrasse ?

Le web-marketing
Comment augmenter votre trafic venant des annuaires

Performances des moteurs de recherche
Yahoo, Google ou Msn ?

Les entreprises sur le net
Le call back

La chronique juridique
Le Typosquatting : une faute de frappe qui coûte cher...

Si j'étais...
La conférence SES
Google

Le côté technique
Structurer un site Internet pour le référencement -8

Forum Référencement
Les principaux sujets de novembre 2005

Conclusion


Accès au dernier numéro en ligne Format: HTML

Les archives de Moteurzine

Ecrire à Moteurzine






Webdesign par Freegaia.com

Chris Hédé
infos Chronique par Chris Hédé
Les sites Enfin et Moteurzine d'un côté, Recherche et Référencement d'un autre.

e-mail e-mail | site web site web
Éditorial

L'importance du design dans un site web


Vous êtes responsable d'une petite structure ? Vous avez un site web développé par votre cousin ou un quelconque autre membre de votre famille, ou un ami. Vous avez suivi mes conseils concernant l'hébergement de votre site et son nom de domaine. Et, pourtant, le retour n'est pas encore là ! Les raisons peuvent être nombreuses... Être webdesigner ne s'improvise pas, il faut avoir du goût, il faut être créatif, ce n'est donc pas à la portée de tous, enfin, pas à la mienne en tous les cas.

Le design n'a pas d'importance pour certains, c'est un tord, pourtant. Un site laid comme tout ne donne pas confiance. Si c'est un site pour un hôtel, on se demande si les chambres sont aussi bien entretenu que le site, il vaut mieux éviter l'hôtel. Si c'est un site marchand, on est en droit de se demander si la qualité des produits est similaire à celle du graphisme, il vaut mieux aller voir ailleurs. Donc, si vous avez oublié cette étape, revenez en arrière et prenez l'option "relooking de site".

Les webdesigners, des créatifs dans les nuages !

J'ai fait appel à différents webdesigners pour la charte graphique d'un site (la charte graphique et rien de plus, soit 10 heures au grand maximum de travail), et bien, j'ai eu des propositions jusqu'à 1500 euros pour ce travail. Il y en a qui doute de rien. Je comprends qu'un créatif s'estime au dessus de la masse populaire, mais bon, se juger mériter un salaire de plus de 20.000 euros par mois, il faut avoir des chevilles plus gros que tout !

Eviter donc les charlatans qui sous pretexte de vous donner en plus : ... vous facture des choses hors de prix !

La charte graphique d'un site demande au grand maximum 10 heures de travail pour 2 à 3 propositions différentes et cela se facture pour une grande entreprise, 1500 euros, pour une pme dans les 500 euros et pour une tpe, pas plus de 300 euros. Après, si vous êtes une association, un petit commerçant ou un petit webmaster... le prix tourne autour de 100 à 150 euros.

Bon, il est vrai que beaucoup des créatifs qui s'estiment au dessus de la moyenne préfèrent pour une question de "standing" facturer 1 client à 1500 euros que 15 clients à 300 ou 500 euros. Mais bon, tout le monde sait comment sont les artistes... des rentiers en puissance ! ;)

La prochaine fois... je parle des prix des sites web,...

bonne lecture à tous et... Joyeux Noël !




Publicité

Comment optimiser le référencement de son site de manière efficace ?

Refgaranti

Les avantages d'un référencement avec Refgaranti sont multiples :
1. Gain de temps important
2. Garantie d'indexation dans la catégorie choisie
3. Apport de popularité significatif
4. Rapport qualité/prix très attrayant

Il est possible d'être revendeur de nos solutions de référencement.

Un formulaire de contact est à votre disposition sur le site pour toute demande de renseignement. Réponse rapide assurée.


60 000 personnes ont eu cette publicité dans leur Boîte Aux Lettres, la vôtre aussi ?


Cyril Torland
infos Chronique par Cyril Torland
Co-fondateur de Primo Concept et consultant en référencement.

e-mail e-mail | site web site web
Le billet d'humeur

A trop vouloir biaiser le système...


Amis, confrères référenceurs, travailleurs, travailleuses... L'heure est grave !

La chasse aux SEO (Search Engine Optimizers) est ouverte. A trop vouloir biaiser le système, force est de constater que la chasse aux fraudeurs est ouverte !

Google prend les devants en nous mettant en garde de manière assez directe, il faut bien l'avouer : cf. http://www.google.fr/intl/fr/webmasters/seo.html.

"Demandez à votre SEO potentiel s'il s'efforce de signaler à Google les pratiques abusives ou trompeuses et autres formes de « spam » (à l'aide du formulaire http://www.google.fr/webmasters/spamreport.html). Les SEO dignes de confiance signalent les sites qui ne respectent pas les consignes de Google."

La délation est recommandée, autrement dit...

La chasse aux pages satellites et autres rustines en tous genres est ouverte chez les moteurs depuis plusieurs mois maintenant (Google en tête, comme à son habitude). Après les abus des années passées (meta keywords, cloaking, galaxies d'url, etc...) il fallait bien que les moteurs se préoccupent de ce problème aussi.

Au travers de ces « guidelines », on se retrouve face à un texte très orienté digne d'un code de bonne conduite assez intransigeant. Certes nous avons tous identifié des sites mettant en place les abus ci-dessus mentionnés, mais est-ce une raison pour remettre en cause une profession toute entière ?

On est bien loin de l'esprit Sergei Brin / Larry Page du départ. On dirait que ces deux là perdent le contrôle de leur "bébé". Ils sont certainement occupés à faire le plein de fuel dans leur yacht privé de 45m de long, plus qu'à scruter la ligne de conduite de Google !

Toujours est-il que face à nos prospects et clients il faut de plus en plus se battre, se justifier, prouver son pragmatisme de référenceur-exemplaire-qui-ne-fait-jamais-de-bêtises. Ce climat de suspicion permanente devient malsain pour notre métier et le « but » recherché par Google d'assainir la profession de référenceur n'est pas en bonne voie avec de tels propos...

Après l'ouragan Jagger, nous attendons la Google dance Mc Cartney avec impatience :=))




David Berdah
infos Chronique par David Berdah
Fondateur de l'annuaire de recherche Souany comportant plus de 300 000 sites indéxés et le service de référencement Refrapide depuis août 2004.

e-mail e-mail | site web site web
L'actualité des moteurs de recherche

Novembre 2005


Ce mois Google en tête des nouveautés.

Google teste le pay per call

Google test un sysème permettant de joindre téléphoniquement l'annonceur d'une annonce adwords en cliquant sur un petit cryptogramme représentant son téléphone. En cliquant sur cette imagette google mettra l'internaute directement en relation avec l'annonceur. Un moyen probablement de promouvoir son outil de télécommunication Google Talk.

Google analytics

Suite au rachat de Urchin outils de mesure d'audience de site web, Google rebaptise son produit Google Analytics. "Google analytic victime de son succès", trop d'utilisateurs testant ce produits ont provoqués une surcharge technique engendrant des retards de statistiques. Google devra t'il revoir sa copie pour ce produit ?

Je vous parlait de Google Print le mois dernier, le projet très ambitieux de Google de numériseration d'ouvrage. Ce projet viendrait déja de changer de nom pour être renommé: "Google Book Search"

A l'heure ou les moteurs tels que Google nous conseillent l'utilisation de l'attribut "nofollow" afin de ne pas s'emmêler entre liens sponsorisés et liens en dur, de nouvelles régies d'échanges de liens voient le jour comme c'est le cas d'Annoonce qui permet de diffuser vos publicités ciblées sur de nombreux sites dont le moteur et les annuaires Maxibottin, mais également d'afficher ces groupes d'annonces et de gagner des crédits pour annoncer à votre tour sans rien investir, à suivre...

Il semblerait que Msn et Yahoo messenger ont enfin réussi à trouver un accord de compatibilité permettant ainsi aux 2 communautés de dialoguer ensemble.

Voila les actus du mois de Novembre de nos moteurs de recherche. A noté que ce mois, je serais speaker et modérateur au SES le 30 Novembre à Paris.




Si j'étais...

Un webmaître
... je ne me prendrais plus le "casque" sur les modifications de Google. Cela bouge tout le temps ! Pourquoi s'en faire ? Un coup en haut, un coup en bas. Au fait, c'est qui votre psychiatre ? JT.
Le moteur Msn
... je tenterais un coup d'éclat car depuis un moment, plus de nouvelles ni de rodomontades ! Décidément, Msn Search restera un "gros rien" dans le paysage des moteurs de recherche. Vous n'auriez pas une bonne corde ? Cela pourrait servir. JT.




Thomas Bertrand
infos Chronique par Thomas Bertrand
Thomas BERTRAND webmarketer.

e-mail e-mail | site web site web
Le chasseur de moteurs

Echanges de liens et Top Annuaire


Comment obtenir des liens valables rapidement ? Nous vous proposons ici une petite série non exhaustive d'annuaires qui vous rendront un grand service. La sélection a été faite sur deux critères : indexation rapide, réactivité de la prise en compte du lien par Google. Un bon conseil, prenez le temps à chaque fois de contacter le webmaître pour lui signaler la mise en place de votre retour de lien. Soumettez et vous verrez.

Nom : Echanges de liens
Url : www.echanges-liens.net
Type d'outil : annuaire
Langue : français

www.echanges-liens.net   Rapport du chasseur :
Ce serait plutôt soumission par echanges-de-liens-croisés. Dans ce cas précis, les avantages du système : votre site, nom de domaines et sous-domaines uniquement, est indexé instantanément et dans le nombre de catégories que vous voulez. Les rubriques sont ciblées, bien hiérarchisées et vous pouvez créez la vôtre. Que demande le peuple ?

Grille du chasseur :
Estimation du trafic : 100 visiteurs uniques par jour, octobre 2005
Soumission : par échange de liens
Page de soumission : par catégorie
Pr : 3
Retour dans Google.fr web : 215 (link:www.echanges-liens.net)
Nbr pages dans Google.fr web : 343 (site:www.echanges-liens.net)



Nom : Top Annuaire
Url : www.top-annuaire.com
Type d'outil : annuaire
Langue : français

www.top-annuaire.com   Rapport du chasseur :
Voilà un annuaire qui affiche sa volonté d'appliquer une charte de qualité rigoureuse. Vous voulez tenter ? Je vous le conseille. Votre site sera indexé avec un délai de un à trois jours et, si votre site est retenu, vous bénéficierez d'une bonne redistribution de popularité. La soumission est libre pour les sites non commerciaux. Go !

Grille du chasseur :
Estimation du trafic : 500 visiteurs uniques par jour, octobre 2005
Soumission : libre pour sites non commerciaux
Page de soumission : par catégorie
Pr : 5
Retour dans Google.fr web : 1340 (link:www.top-annuaire.com)
Nbr pages dans Google.fr web : 16900 (site:www.top-annuaire.com)




Gilbert Wayenborgh
infos Chronique par Gilbert Wayenborgh
Moteur de recherche et Affiliation.

e-mail e-mail | site web site web
Le référencement

Alors on s'embrasse ?


C'est le 15 novembre que s'est tenu la fiesta du référencement organisé par Refrapide. Habitué à ce genre de soirée, voire les soirées de référencement organisées par SeoStory, j'avais toujours plutôt l'impression de soirée disons "un peu pince fesse".

L'organisation n'a pas manqué d'audace et visiblement un goût inné pour les bonnes fêtes. David, homme plutôt discret, que j'ai du rencontrer à deux ou trois reprises depuis huit ans que je côtoie ce petit monde des outils de recherches et du référencement n'a pas laissé filtrer un seul mot sur l'organisation de la soirée. Avec quelques 150 invités annoncées, cette soirée a tout de même marqué les esprits. Jamais autant de monde, jamais un buffet aussi copieux et jamais une organisation aussi impeccable.

Si de nombreuses têtes m'était connu, nombreux étaient ceux et celle que je ne connaissais pas encore, des concurrents, des partenaires, des affiliés, des moteurs, des annuaires, des prestataires qui dans une ambiance bon enfant se parlaient autour des derniers ragots et projets de Google, non j'ai entendu ce mot seulement 2 fois dans la soirée... mais des projets des uns et des autres.

Non, j'ai apprécié et je n'ai pas vu le temps passer. Chapeau à l'organisation et merci de m'avoir sollicité comme partenaire d'un tel événement. Flûte du coup je ne vous ai pas parlé du référencent ! Promis j'y reviens dans le prochain numéro de Moteurzine.




Gautier Girard
infos Chronique par Gautier Girard
Multipliez les ventes de votre site avec une solution garantie. Auteur du "guide de référencement".

e-mail e-mail | site web site web
Le web-marketing

Comment augmenter votre trafic venant des annuaires


Les annuaires de recherche sont une source complémentaire de visiteurs pour votre site web. Il existe toutefois des écueils à éviter dans la rédaction du descriptif de votre site. Voici mes conseils pour profiter au maximum du trafic des annuaires.

Pourquoi multiplier les soumissions dans les annuaires de recherche ?

Le trafic de chaque annuaire est souvent faible. Par contre (et peut-être ne le saviez-vous pas ?) il existe plusieurs milliers d'annuaires de recherche en francophonie. De ce fait, si vous inscrivez votre site à de nombreux annuaires vous augmentez les portes d'entrée votre site et donc son trafic.

De plus les annuaires de recherche augmentent la popularité de votre site. Ils sont donc bénéfiques pour votre positionnement dans les moteurs de recherche tels que Google, Yahoo! et Msn.

Pour obtenir une liste d'annuaires dans lesquels soumettre votre site, jetez un coup d'oeil sur http://www.enfin.fr qui dispose d'une base importante et ciblée.

Pourtant que les descriptions des sites ne sont pas souvent alléchantes. Trop de webmasters ne prennent pas le temps de rédiger une description correcte et intéressante.

Par conséquent ils s'exposent à deux écueils :

Premier écueil : la description est refusée

Le webmaster de l'annuaire refuse un site simplement parce que sa description n'est pas correcte, trop commerciale ou contient de nombreuses fautes d'orthographe.

Vous perdez donc les 5 minutes que vous avez passé à inscrire votre site.

Second écueil : le site est accepté mais la description pas alléchante

C'est un cas fréquent. Le site et la description sont acceptés tels quels. Mais votre description est si peu alléchante qu'elle ne donne pas envie de visiter votre site !

De ce fait le temps que vous avez passé à inscrire votre site est une nouvelle fois perdu.

Quelles règles respecter dans la description de votre site : La touche marketing qui fait toute la différence

Ces règles étant respectées, comment faire en sorte que les internautes cliquent sur VOTRE site et non celui des concurrents ?

Le maitre mot est d'axer votre description sur les résultats. Pourquoi un internaute devrait cliquer sur votre site plutot qu'un autre ? Quelle bonne raison lui donnez-vous ?

C'est ainsi que vous pouvez passer en quelques instants d'une descripton banale à une description totalement "magique" donnant à toute personne l'envie de cliquer sur votre site.

Je serai au Search Engine Strategies les 29 et 30 Novembre à Paris, envoyez moi un email si vous souhaitez que l'on se rencontre.




Richard Rodrigues
infos Chronique par Richard Rodrigues
Directeur de PeerFactor.

e-mail e-mail | site web site web
Performances des moteurs de recherche

Yahoo, Google ou Msn ?


Si vous demandez à vos amis quel est le meilleur moteur de recherche, vous aurez un réponse unanime : "Google !".

Yahoo et Msn livrent pourtant une guerre technologique effrénée contre le leader du marché Google.

Mais en fait quels critères objectifs permettent vraiment de distinguer Google de ces 2 challengeurs ?

La taille des index :

- Elle n'est plus publiée par Google et Yahoo et ne l'a jamais été par Msn.

La pertinence des premiers résultats :

- Le site WebmasterBrain a lancé un "Blind test" sur le 3 moteurs de recherches. Plusieurs milliers d'internautes ont testé en aveugle les 3 premiers résultats des moteurs. Le résultat Google ne serait plus pertinent que Yahoo que dans 10% des recherches.



Le nombre de liens morts dans les résultats :

- D'après notre étude de novembre, les trois moteurs ont moins de 1% de liens brisés (Erreur 404). Msn est le plus performant.


Source : PeerFactor.info


La pertinence des 100 premiers résultats :

- 98% des pages retournées par Yahoo contienent les mots recherchés.
- 97% pour Msn et Google.


Source : PeerFactor.info


Les trois moteurs ont donc maintenant des performances assez comparables.

Pourtant les résultats de recherches sont très différents. Plus de 80% des résultats de recherche ne sont disponible que dans l'un des trois moteurs d'après le site Dogpile.

Il peut donc être très utilise d'utiliser de temps en temps d'autres moteurs que Google pour avoir une meilleure vision du web.




Jean-Claude Benard
infos Chronique par Jean-Claude Benard
Consultant senior.

e-mail e-mail | site web site web
Les entreprises sur le net

Le call back


Nom barbare et néanmoins anglo-saxon, le "call back" devrait dans très peu d'années devenir l'outil de prospection et de vente à la mode dans les entreprises.

C'est quoi le "call back" ?

A l'origine, un procédé de contournement des monopoles téléphoniques. L'utilisateur compose un numéro d'appel sans qu'une communication soit établie (sans facturation). Un automate le rappelle et le met en communication avec une ligne internationale. Dès lors, l'utilisateur compose son numéro. La facturation de l'appel se fera au tarif de l'opérateur étranger, au lieu de celui de l'opérateur national.

Il y a quelques années, un certain nombre de grands voyageurs ont utilisé ce type de service au travers de cartes d'opérateur téléphoniques comme ATT&T, à condition de comprendre les messages en ...anglais.

Le développement du téléphone sur IP et le dégroupage ont un peu mis à mal cette prestation.

Le commerce en ligne ou le retour en grâce du "call back"

Si la procédure technique n'a pas beaucoup évolué, le "call back" est devenu un service permettant d'humaniser un site Internet et de rendre simple et gratuite pour l'internaute la mise en relation téléphonique avec l'entreprise depuis un site Internet, un simple e-mail ou une bannière publicitaire.

Le "call back" fait aujourd'hui partie comme le CRM des outils de la relation client. Bien que lancé en « fanfare » au début des années 2000, ce service n'avait pas trouvé son public. Il semblerait que les nouvelles habitudes des internautes et une meilleure disponibilité des entreprises sur le Web puissent donner un nouvel élan à cette technique de prospection.

Si ce service était dédié à l'origine aux grandes entreprises, la voie est aujourd'hui ouverte aux PME et PMI.

Un schéma étant toujours plus parlant que de longues explications, vous pouvez voir ci-dessous celui de la société LINKEO, l'un des meilleurs spécialistes du "call back".

le call back par Linkeo
Copyright Linkeo


Quelles contraintes apporte le "call back" ?

Une seule mais de taille : disposer d'une équipe de collaborateurs ou téléphonistes qui vont se charger de rappeler les internautes.

Si la procédure de "call back" doit être dans un premier sous-traitée, il est difficile lorsqu'on commercialise des produits techniques ou semi-techniques de laisser des opérateurs généralistes ou peu formés répondre à sa place.

Le "call back" est un outil beaucoup plus interactif que la fiche contact classique. Il ne faut cependant pas tout miser sur lui. Les internautes se sont habitués à l'anonymat que procure une adresse e-mail. Beaucoup seront tentés de cliquer sur la touche de "call back" mais hésiteront par peur d'être contacté ou harcelé téléphoniquement.

Il n'en reste pas moins que peu d'entreprises présentes sur le Web ont fait cette démarche. La nouveauté intéresse toujours les internautes. Une bonne raison pour se positionner avant que tous vos concurrents ne s'y convertissent.

Quelques opérateurs de "call back"




Henri Galimidi
infos Chronique par Maître Henri Galimidi
Dirige un important Cabinet d'Avocats à Paris. Plaide et conseille entreprises et particuliers en droit des Affaires, des NTIC, ...

e-mail e-mail | site web site web
La chronique juridique

Le Typosquatting : une faute de frappe qui coûte cher...


Les squatters sont plus nombreux sur le Net que dans les immeubles désaffectés des quartiers populaires de PARIS : Entre les Cybersquatters, les Position-Squatters (voir notre chronique du mois dernier à propos de l'affaire EUROCHALLENGES) et les Typosquatters, le monde virtuel est devenu le terrain de chasse de prédilection pour ces nouveaux occupants sans droit ni titre.

Les propriétaires d'immeubles qui ont eu un jour à engager une procédure d'expulsion contre un squatter venu s'installer sans droit ni titre dans leur locaux, le savent bien : depuis la constatation de l'infraction jusqu'à l'obtention du jugement d'expulsion, en passant par les délais de grâce et la période hivernale, la procédure judiciaire est longue, et les tribunaux sont réticents à entrer en voie de condamnation.

Quant à l'expulsion elle-même, et même si le jugement a été rendu en ce sens, elle ne peut être effectuée que si une autre autorité donne encore son feu vert.

Heureusement, les choses sont plus rapides dans le monde virtuel qui, lui aussi, connaît ses occupants indélicats.

C'est ce qu'a révélé la récente affaire KLTE Ltd, qui a illustré un nouveau cas de Typosquatting.

Comme beaucoup d'autres sociétés, KLTE Ltd a profité de l'ouverture de la zone de nommage en « .fr » pour déposer un grand nombre de noms de domaine, soit plus de 1.200 selon diverses sources.

Jusque là, rien de répréhensible.

En effet, quel webmaster n'a pas rêvé d'être à la place de l'heureux propriétaire du nom de domaine « vizzavi.fr », racheté par un groupe de communication pour la modique somme de 4,2 millions d'euros...

Le prix d'achat tenait probablement à l'originalité du nom ainsi inventé puis déposé.

Mais il n'était sans doute pas facile de trouver 1.200 noms de domaine aussi originaux...

Le fait est que, parmi les noms de domaine déposés par KLTE Ltd, se trouvaient des noms qui présentaient d'étranges similitudes avec des marques existantes, voire notablement (pour ne pas dire notoirement) connues.

C'est ainsi que KLTE Ltd a notamment déposé le nom « lesecho.fr », qui ne se distinguait du nom déposé par le célèbre quotidien financier, que par la regrettable omission du « s » final.

Même chose pour le nom « oarnge.fr », que seule une malencontreuse inversion du « a » et du « r » permettait de distinguer de la marque exploitée par France TELECOM.

Mais ces fautes de frappe étaient elles vraiment si regrettables ?

On peut raisonnablement penser que, une fois sur mille, un internaute un peu distrait, cherchant des renseignements sur le marché des actions françaises, ou un autre souhaitant acheter un téléphone portable, a dû dans sa maladresse oublier de taper le « s », ou dans sa rapidité, inverser les lettres « a » et « r ».

Mais un sur mille, c'est énorme au regard des millions de fois où ces URL sont saisies chaque jour ; dès lors, il est probable que le trafic résultant de ces seules erreurs et maladresses a pu atteindre des chiffres plus qu'honorables, et par voie de conséquence, générer des revenus confortables puisque souvent assis sur le nombre de visiteurs.

C'est ainsi que les agissements de KLTE Ltd ont pu être qualifiés du néologisme peu flatteur mais imagé de « Typosquatting ».

Mais l'originalité de cette affaire tient moins à l'ingéniosité typographique déployée, qu'à la manière dont ce litige a été réglé.

En effet, c'est semble-t-il la première fois qu'une procédure de PARL, mode de règlement alternatif des litiges introduit en 1999, a été utilisée pour un litige en « .fr » avec référence à l'article L 112-4 du Code de la Propriété Intellectuelle, fondé comme on le sait sur la volonté d'ordre général d'éviter tout risque de confusion.

C'est précisément ce qu'a tranché l'Expert désigné par l'OMPI, après avoir justement constaté que les sites litigieux avaient un contenu dont le thème était anormalement proche de celui des sites imités.

Grâce à cette procédure alternative, il a suffi de moins de 2 mois pour obtenir une décision favorable de transfert des noms de domaine litigieux, du typosquatter au profit du légitime propriétaire.

Décidément, la justice traditionnelle devrait s'inspirer plus souvent de certaines méthodes de travail du monde virtuel.




Si j'étais...

La conférence SES
... haut les mains ! Que personne ne bouge. Filez nous votre liquide avant le 15 novembre, sinon ça vous coûtera encore plus cher ! Tout cela Hors Taxe bien entendu... Ha, on plaisante pas à la Search Engine Strategies. JT.
Google
... je me méfierais de certains. Après avoir découvert que nous jouions tous dans un "bac à sable". Il semblerait maintenant que nous en soyons à la "boîte de confiance" créée elle-même par la "page de confiance". Céti pas bo tout ça ? Ha ben j'ai rien compris moi ! JT.




Patrick Ligeron
infos Chronique par Patrick Ligeron
Directeur d'Adifco référencement et co-administrateur du projet Utilisable (référencement, hébergement web, affiliation).
e-mail e-mail | site web site web
Le côté technique

Structurer un site Internet pour le référencement -8


Structure type d’une page optimisée

Voici une question importante qu’il ne faut pas négliger. Il faut avoir conscience que bien souvent cet aspect est mis de côté non pas les webmasters eux-mêmes, mais par l’outil de développement dont ils se servent pour élaborer leurs sites ou bien ceux de leurs clients. En effet, ces outils ne génèrent pas un code très propre. L’importance d’avoir un code conforme aux recommandations du W3C n’est pas indispensable en raison de la très grande (trop grande ?) permissivité des navigateurs actuels, mais ce qui est indispensable c’est de faciliter la lecture du code généré aux robots des moteurs de recherche. Et pour arriver à cet objectif, la recherche de conformité doit avoir une attention permanente des webmasters.

Ne voulant pas résumer en quelques lignes les milliers de pages des Recommandations du W3C, nous allons mettre de côté lesdites recommandations, pour rentrer dans le cœur du sujet : la structure recommandée d’une page optimisée.

L’architecture globale d’une page doit être basée sur le modèle suivant : Et c’est tout !

On ne doit rien retrouver, pas une balise, pas bout de Javascript ou autre en dehors de ces éléments !

Le doctype.

Pour faire simple il sert à déclarer aux navigateurs, quel langage et quelle version de ce langage sont utilisés pour coder la page Web. Il en existe plusieurs, en fonction entre autre du fait si oui ou non vous utilisez un jeu de cadre sur la page en question. Petit tour d’horizon :

HTML sans jeux de cadre :
<!DOCTYPE HTML PUBLIC "-//W3C//DTD HTML 4.01//EN" "http://www.w3.org/TR/html4/strict.dtd">

HTML avec jeux de cadre :
<!DOCTYPE HTML PUBLIC "-//W3C//DTD HTML 4.01 Frameset//EN" "http://www.w3.org/TR/html4/frameset.dtd">

XHTML sans jeux de cadre :
<!DOCTYPE html PUBLIC "-//W3C//DTD XHTML 1.0 Strict//EN" "http://www.w3.org/TR/xhtml1/DTD/xhtml1-strict.dtd">

XHTML avec jeux de cadre :
<!DOCTYPE html PUBLIC "-//W3C//DTD XHTML 1.0 Frameset//EN" "http://www.w3.org/TR/xhtml1/DTD/xhtml1-frameset.dtd">

Le header.

Il contient les fameuses balises Méta tags auxquels on attache toujours trop d'importance, les différents liens vers des ressources externes, les déclarations des CSS.

Globalement voilà comment doit se présenter une page-type :

<!DOCTYPE HTML PUBLIC "-//W3C//DTD HTML 4.01 Transitional//EN" "http://www.w3.org/TR/html4/loose.dtd">
<html>
<head>
...
</head>
<body>
...
</body>
</html>

Et pour les scripts côté serveur (PHP, ASP, CFM, ...) ? Aucun problème, ces scripts peuvent être placés n'importe où dans la page en fonction de vos besoins, car comme les navigateurs, les robots des moteurs de recherche ne voient que le code HTML généré, qui lui doit correspondre à la structure globale donnée ci-dessus.

Étudions de plus prêt le header.

Concernant dans un premier temps, les balises Méta tags, je dirais que tout ce qui n'est pas utile au référencement est nuisible au référencement ! Donc la folie du tout Méta tags d'il y a trois ans c'est fini ! Il faut tourner la page. Voyez ci-dessous un extrait d'header (pour du HTML4), avec les Métas tags utiles pour le référencement (en fonction des outils) et la balise <title>, le tout ordonné comme il convient de le faire :

<head>
<meta http-equiv="content-type" content="text/html; charset=iso-8859-15">
<title>titre de la page</title>
<meta name="description" content="description de la page ">
<meta name="keywords" content="mots clés de la page ">
<meta http-equiv="content-canguage" content="fr">
<meta name="identifier-url" content="http://www.mondomaine.com">

Et les autres ? Elles ne sont pas utiles (ou alors plus utiles pour certaines, ou pas encore pour d'autres et certainement jamais) pour le référencement. D'autres néanmoins peuvent fournir des informations diverses, mais nous nous contenterons de celles-ci qui servent au référencement.

Et <meta name="robots" content="index,follow"> ? Sous cette forme, elle ne sert strictement à rien, alors autant s'en passer, la légèreté du code doit dans tous les cas être recherchée également...

Maintenant il y a une autre balise importante qu'il faut utiliser si vous utilisez des styles CSS dans votre page :

<meta http-equiv="content-style-type" content="text/css2">

voilà qui clos les balises métas tags et la balise <title> et la première partie de ce chapitre. Le mois prochain, nous terminerons avec le header, et pour cela nous parlerons du javascript et des styles CSS. Enfin je vous donnerai une structure complètement optimisée pour une page en XHTML. Bonne lecture et comme toujours, je suis à votre disposition si vous avez des remarques, suggestions, ou autres questions.




Franck Thiercelin
infos Chronique par Franck Thiercelin
Les sites Utilisable d'un côté et Forum Référencement d'un autre.
e-mail e-mail | site web site web
Forum Référencement

Les principaux sujets de novembre 2005


Ce mois-ci sur le forum, la reine possédait un miroir magique et chaque matin, elle se regardait et demandait : « Miroir, miroir magique, dis-moi si mon site est bien positionné dans Google ? » Et le miroir répondait : « Ô reine, tu es la plus belle en ce royaume et ton site a une forêt de backlink. Mais, le site de Blanche-neige est mieux positionné que toi dans Google ! » Alors la reine, folle de rage, envoya un mail à Google pour faire blacklisté le site de Blanche-neige. La fin de l'histoire ne dit pas ce qu'a fait Google. Pauvre fille !!!

Google ToolBar, l'espion qui m'aimait
Dans sa course effrénée à la performance, Google use de tous les moyens possibles pour améliorer ses résultats de recherche. Connaître nos moindres faits et gestes sur la toile fait évidemment partie de ces moyens. Réfléchissez à ce qui se passe lorsque vous naviguez à travers le web et que votre poste est équipé d'une GoogleBar.

Google, en combien de temps
Google ne crawl pas les sites selon un délai pré établi, quelques sites font des liens vers le tien, ces liens viennent justes d'être indexés par MSN donc il n'y a pas de raison que Google, plus lent, ne les trouve pas...

Google dance en ce moment
Je vérifie tous les jours ou presque mon référencement sur Google et en ce moment je constate un déclassement de certains n'y aurai t il pas une Google Dance en cours ?

Google Space : quand Google se matérialise...
Google qui reste pour le moment une entreprise très présente dans un « monde virtuel », celui d'Internet, commence à se matérialiser avec un nouveau service baptisé « Google Space ». Derrière ce nom, se cache un espace physique entièrement consacré aux services Google qui a été ouvert, dans un premier temps, à Londres, dans l'aéroport d'Heathrow.

Mon site sur google, avec 2 mots clef, possible
Je vous soumet aujourd'hui mon site car celui-ci est trés mal classé sur Google malgré mes efforts. J'ai optimisé mes balises, créer quelques liens et me suis inscrit sur quelques annuaires et autres moteurs. J'ai acheter un .com et un espace pro et malgré ça, pas moyen d'apparaitre disons au moins page 1 ou 2 avec les mots clef choisis.

Suppression des pages satelites
Savoir si après avoir spammé les moteurs en utilisant les techniques qu'ils interdisent et grimpé dans les résultats, il va conserver sa position après avoir tout enlevé.





Conclusion


ATTENTION. La liste des abonnés n'est pas disponible. Nous ne la donnons ni ne la revendons à personne. En revanche, vous pouvez sponsoriser notre lettre d'information : contactez-nous pour discuter des modalités.

 
 

Abonnement gratuit à « Moteurzine »


 
 
 
 
 

Désinscription de « Moteurzine »


 
 


© 1999 à 2005 par IDF.net ~ MoteurZine : newsletter des annuaires, des moteurs de recherche et du référencement,
déclaration à la CNIL numéro 1109748