numéro cent-vingt-deux ( #122 ) mardi 27 septembre 2005
 
SOMMAIRE

Editorial
La page de liens

Le billet d'humeur
Yahoo! et MSN vont-il "tuer le père" ?

L'actualité des moteurs de recherche
Septembre 2005

Si j'étais...
Google
Le patron de Microsoft

Le chasseur de moteurs
Echanges de liens et Etula

Le référencement
Le référencement : un art où tous les doutes sont permis

Le web-marketing
10 implémentations du marketing viral sur votre site

Humour et Internet
Le webmaster, partie 5

Les entreprises sur le net
Les places de marché

Recherche et étude
Les langues parlées à travers le monde ont-elles une origine commune ?

La chronique juridique
Du bon usage des meta-tags : MEFIEZ VOUS DES CONTREFACONS

Si j'étais...
Une page de contenu
Yahoo

Le côté technique
Structurer un site Internet pour le référencement -6

Forum Référencement
Les principaux sujets de septembre 2005

Conclusion


Accès au dernier numéro en ligne Format: HTML

Les archives de Moteurzine

Le livre du Référencement au format PDF

Ecrire à Moteurzine






Webdesign par Freegaia.com

Chris Hédé
infos Chronique par Chris Hédé
Les sites Enfin et Moteurzine d'un côté, Recherche et Référencement d'un autre.

e-mail e-mail | site web site web
Éditorial

La page de liens


Avant tout, je tiens à remercier Olivier Duffez pour avoir participé à MoteurZine pendant 3 ans. Ne trouvant plus le moyen de caser 48 heures par jour, il a décidé de passer du bus des chroniqueurs de MoteurZine à celui des lecteurs. A propos de chroniqueurs, nous profitons de la pose estivale pour agrandir notre équipe. Deux spécialistes ont décidé de nous rejoindre : David Berdah qui va s'occuper des actualités du monde des moteurs de recherche et Maître Henri Galimidi qui prend en main la chronique juridique. Soyez les bienvenus !

La partie éducative...

Quand vous soumettez votre site a des annuaires, un lien en retour est souvent exigé. Il y a quelques années, c'était demandé par moins de 5% des annuaires, aujourd'hui, ils sont plutôt 75% ! Deux solutions s'offrent à vous : mettre le lien ou ne pas le mettre.

- Si vous êtes un site incontournable dans votre domaine, si vous avez le temps (en mois voire en année) devant vous, je vous conseille de ne pas mettre les liens, donc de ne pas soumettre votre site dans ces annuaires.

- D'un autre côté, si votre site est dans un milieu très concurrentiel, si vous n'avez pas le temps d'attendre... l'inscription dans ces annuaires est nécessaire. Beaucoup de webmasters l'ont compris. Par contre, beaucoup mettent ces liens en retour sur leur page de garde. Il est ainsi possible de voir souvent le premier quart de page avec la présentation du site ou de la société et les trois-quarts restant avec des tonnes de boutons, ce qui est franchement laid et repoussant (je fais demi tour aussitôt la plupart du temps). La solution ? Elle est simple, vous créez une page spécifique pour ces boutons que vous appelez, par exemple, partenaires ou vous les rajoutez sur une page secondaire comme celle avec vos coordonnées. Mais, vous faites tout pour garder propre votre première page, vos clients, vos visiteurs vous jugent dessus et vous ne pouvez donc pas vous permettre de la poluer.

C'était un éditorial communico-éducatif... bonne lecture à tous.




Publicité

Et si vous réalisiez par vous-même votre référencement ?

UcatchIt

Le CMS référencement de UCatchIt

une solution économique et fiable pour atteindre une visibilité optimale dans les outils de recherche tout en contrôlant votre positionnement par l'audit de visibilité UCatchIt.

UCatchIt Référencement des prestations de référencement manuel à partir de 100€ par mois.

www.ucatchit.com


60 000 personnes ont eu cette publicité dans leur Boîte Aux Lettres, la vôtre aussi ?


Olivier Andrieu
infos Chronique par Olivier Andrieu
Editeur du site Abondance, du réseau Abondance et co-créateur du moteur de recherche Mozbot.

e-mail e-mail | site web site web
Le billet d'humeur

Yahoo! et MSN vont-il "tuer le père" ?


On le sait tous, les trois "majors" du monde de la recherche d'information dans le monde sont Google, Yahoo! et MSN, trio infernal (pour)suivi par une meute de challengers et d'outsiders dans la plupart des pays.

Il y a pourtant une chose que j'ai un peu de mal à comprendre... Globalement, ce trio est largement dominé à l'heure actuelle par Google. Et que proposent ses deux concurrents, Yahoo! et MSN ? Un... clone de Google ! Faites une expérience... Enlevez le haut des page de résultats des trois moteurs et comparez l'effet obtenu : les trois documents sont quasi similaires... Mêmes couleurs, mêmes informations, même positionnement des données, etc. Mais quel est l'intérêt pour Yahoo! et MSN de copier quasiment à l'identique le leader ? Si un internaute utilise déjà Google et en est content, pourquoi utiliserait-il une copie, qui ne sera pas obligatoirement plus pertinente de surcroit ?

Dans ce domaine, on peut penser que les futures parts de trafic seront conquises en jouant plutôt sur l'innovation, l'originalité, la nouveauté. Ces voies connexes seront certainement celles d'un avenir que l'on espère flamboyant, car une situation hégémonique n'est bonne pour personne, ni pour Google, ni pour ses poursuivants...

Ainsi, c'est avec un oeil bienveillant que l'on voit Yahoo!, depuis quelques mois, lancer des outils de recherche sortant de l'ordinaire, proposant une bonne dose d'originalité : Yahoo! Q, Yahoo! Mindset, Yahoo! Instant Search, son dernier né, semblent attester du fait que ce moteur essaie de sortir des sentiers battus. Il va également bientôt proposer Yahoo! Site Explorer, nouvel outil orienté "webmasters". Bref, tout se passe comme si, de plus en plus, Yahoo! mettait en place des projets issus de sa propre réflexion et non plus des copies de ceux de la concurrence. Certes, les outils qu'il propose font parfois un peu "gadgets", mais Google en conçoit lui aussi de ce type... Et ces prémices sont certainement annonciateurs de projets de plus grande envergure...

Et MSN dans tout cela ? Et bien, il y a fort à parier qu'il suive la même voie que Yahoo!. Il a fallu à ce dernier un an, une fois sa technologie de recherche lancée, pour faire preuve d'une certaine originalité. Laissons un peu de temps à Microsoft pour stabiliser et améliorer son moteur et nul doute qu'on devrait voir apparaître, d'ici l'année prochaine, ses premières "fusées" partant à la conquête de la planète "Web Search"...

Alors, Yahoo! et MSN, tel l'Oedipe de la mythologie, vont-il "tuer leur père", Google, dans les mois qui viennent ? Vont-il proposer une véritable rupture technologique, par exemple dans le domaine des réseaux sociaux et du partage d'information entre internautes, sur leur moteur Web qui les démarquerait alors réellement de Google et ferait en sorte qu'ils deviennent une véritable alternative au moteur leader ? Car, comme l'a dit le grand philosophe français Laurent Ruquier, "Le chercheur qui a mis au point des clones de moutons s'est finalement endormi"...




David Berdah
infos Chronique par David Berdah
Fondateur de l'annuaire de recherche Souany comportant plus de 300 000 sites indéxés et le service de référencement Refrapide depuis août 2004.

e-mail e-mail | site web site web
L'actualité des moteurs de recherche

Septembre 2005


Je me présente David BERDAH de la société SOUANY, je vais assurer cette nouvelle chronique dédiée à l'actualité des moteurs de recherche.

La part de marché de Google ne cessent de croître depuis maintenant 5 ans par rapport à ses concurrents directs, Yahoo, Voila et Msn essentiellement pour ne pas les citer.

Nous pouvons noter également la présence non négligeable d'Exalead société française qui s'est également lancer dans la course, un moteur de recherche d'une grande qualité qui ne demande qu'à se faire sa place et qui a la particularité non négligeable de proposer un screenshot, une capture d'écran, associé à chacun de ses résultats.

Google affiche début septembre 8 168 684 336 pages recensées contre 2 000 000 000 pages il y a plus d'un an.

La part de marché de Google avoisine les 80%, position largement dominante et difficilement rattrapable aujourd'hui.

Tous ces moteurs de recherche lachent aujourd'hui sur le web leurs 'crawlers' qui ne cessent de visiter et d'indexer vos sites web depuis quelques années.

Ceci fausse énormément les statistiques de fréquentation en pages visitées de chaque site web. Il devient ainsi assez difficile de distinguer crawler ou internaute, c'est pourquoi le site web SpyWords vous proposent un service unique sur le web vous permettant de traquer tous les crawlers qui passent quotidiennement sur votre site. Si vous ne connaissez pas encore ce produit incontournable, je vous le conseille vivement afin d'en savoir plus sur votre référencement.

Chaque acteur essaye de se demarquer en proposant des services annexes aux internautes. Nous pouvons citer Google Earth, Google Sitemaps, Google Desktop Search, Picasa, Google Talk, Gmail ...

Google Earth vous propose une modélisation planétaire vous permettant de localiser en quelques mouvements de souris n'importe quelle position. Cet outil ludique propose un service gratuit d'une puissance incomparable et d'une précision atteignant les 20 mètres d'altitude. Si vous n'avez pas encore testé ce produit je vous le recommande immédiatement.

Google Talk s'attaque au marché de la voix sur IP, pour concurrencer Yahoo messenger, ICQ, Msn Messenger et surtout l'incroyable Skype qui propose aujourd'hui l'une des solutions les plus puissantes de communication sur le web dans ce domaine.

Yahoo Propose ce mois ci en version Bêta "Mon web" qui vous propose de mémoriser vos habitudes de recherche sous forme d'une page web.

Vous pourrez ainsi enregistrer non seulement vos pages favorites mais surtout sauvegarder leurs contenus intégrales.

Voilà pour cette première chronique ...




Si j'étais...

Google
... après avoir mis à genoux une moitié des webmasters de la planète suite au cyclone Bourbon. Je tenterais d'obliger l'autre moitié de ces webmasters à se prosterner devant moi à la prochaine mise à jour de mon algorithme. JT.
Le patron de Microsoft
... suite au fiasco qu'est en train de subir mon moteur de recherche, le retard honteux de LongHorn, pardon, Windows Vista, sans parler des déculottés quotidienne que mes concurrents m'assènent et de l'érosion de l'action de ma société en bourse, je tiendrais à souhaiter à tous mes employés, un "TRES BON 30ème ANNIVERSAIRE". JT.




Thomas Bertrand
infos Chronique par Thomas Bertrand
Thomas BERTRAND webmarketer.

e-mail e-mail | site web site web
Le chasseur de moteurs

Echanges de liens et Etula


Comment obtenir des liens valables rapidement ? Nous vous proposons ici une petite série non exhaustive d'annuaires qui vous rendront un grand service. La sélection a été faite sur deux critères : indexation rapide, réactivité de la prise en compte du lien par Google. Un bon conseil, prenez le temps à chaque fois de contacter le webmaître pour lui signaler la mise en place de votre retour de lien. Soumettez et vous verrez.

Nom : Echanges de liens
Url : www.echanges-liens.fr
Type d'outil : annuaire
Langue : français

www.echanges-liens.fr   Rapport du chasseur :
Vous n'êtes pas sans savoir que l'échange de liens est en vogue. Pourquoi ? Ce procédé reste la seule voie gratuite et légale que Google nous laisse pour tenter de pousser un site en haut de ses pages de réponses. Du coup, les pages partenaires ou d'échanges de liens se multiplient sur le web. Echanges-liens.fr est un annuaire de pages partenaires. Vous pouvez donc y soumettre la vôtre ou parcourir l'arborescence pour trouver des pages de liens dans la thématique de votre site. Go !

Grille du chasseur :
Estimation du trafic : 100 visiteurs uniques par jour, août 2005
Soumission : automatique par un échange de lien croisé
Page de soumission : par catégorie
Pr : 3
Retour dans Google.fr web : 219 (link:www.echanges-liens.fr)
Nbr pages dans Google.fr web : 848 (site:www.echanges-liens.fr)



Nom : Etula
Url : www.etula.com
Type d'outil : annuaire
Langue : français

www.etula.com   Rapport du chasseur :
Etula.com, franchement, j'aime beaucoup. Il est original car chaque site à une fiche détaillée avec un lien en dur. Cette fiche arrive à cumuler du PR petit à petit. Un gros gain à longue échéance. De plus, le nombre de visiteurs envoyés par Etula.com n'est pas négligeable. De 1 à 10 visiteurs par jour selon la thématique du site. La soumission est libre pour la majorité des sites, cas particuliers retour de lien obligatoire, mais nous vous conseillons de placer un lien le votre avant soumission. Vous êtes où ???

Grille du chasseur :
Estimation du trafic : 4 000 visiteurs uniques par jour, août 2005
Soumission : échange de liens conseillé ou obligatoire selon la thématique du site
Page de soumission : http://www.etula.com/ajouter.php
Pr : 5
Retour dans Google.fr web : 830 (link:www.etula.com)
Nbr pages dans Google.fr web : 38 900 (site:www.etula.com)




Gilbert Wayenborgh
infos Chronique par Gilbert Wayenborgh
Moteur de recherche et Affiliation.

e-mail e-mail | site web site web
Le référencement

Le référencement : un art où tous les doutes sont permis


Alors que tout un chacun tente tant bien que mal à positionner son site sur quelques mots clés dans Google, ce dernier tente l'inverse, trouver tous les moyens possibles pour enrayer le savoir faire de nos référenceurs pros et amateurs.

Il y a quelques mois de cela n'importe qui (ou presque) était capable de prédire un peu son positionnement. Aujourd'hui il faut se rendre à l'évidence, cela devient plus complexe à déjouer tous les "pare-feu de Google".

Mais le fait de déjouer tous les tours plus ou moins borderline de nos referenceurs, l'index de Google ne se trouve pas pour autant "propre".

Les quelques 60.000 mots clés commercialisables / commercialisés reçoivent toujours dans leur listes de résultats des sites contenant des résultats commerciaux. On peut donc légitimement demander à quoi servent les filtres ... ?

Il y aurait bien des solutions ... mais faut-il oublier les préceptes du petit référenceur ?

Non les moyens habituels de positionnement sont toujours de rigueur, le dollars et l'euro vous donneront autant de satisfaction qu'un référencement sur-optimisé.

Faut-il pour autant "jeter" le référencement ? Rien n'est moins sûr. Google est sur une pente, d'autres sont en ascension, ainsi va la vie des moteurs de recherche, mais dans la boule de cristal du petit référenceur quel sera le moteur qui sortira du chapeau du magicien de trafic ? Les cartes n'ont jamais été aussi peu claire. Qui de Yahoo ou MSN sortira du chapeau, à moins que ce ne soit un illustre inconnu ?

Vous comprendrez que je n'ose me prononcer pour un tel ou un tel, ni pour une méthode de referencement plutôt qu'une autre. Ce que je dis simplement c'est que le Web est un éternel recommencement, dans le référencement et autour des moteurs de recherche, comme dans les autres secteurs de ce média.




Gautier Girard
infos Chronique par Gautier Girard
Multipliez les ventes de votre site avec une solution garantie. Auteur du "guide de référencement".

e-mail e-mail | site web site web
Le web-marketing

10 implémentations du marketing viral sur votre site


Découvrez et implémentez 10 astuces pour profitez vous aussi des vertues du marketing viral (bouche à oreille) afin de développer le trafic de votre site.

1- Autorisez les webmasters à reprendre votre contenu

Donnez la possibilité aux webmasters d'autres sites de récupérer le contenu de votre site (articles, actualités) pour les placer sur leur propre site.

Demandez en échange le placement votre signature ainsi qu'un lien vers votre site. Ou encore, demandez par exemple en contrepartie le placement d'un logo faisant la promotion de votre site.

2- Distribuez des versions "brandées" de votre forum

Créez la possibilité d'utiliser votre forum avec d'autres chartes graphiques. Donnez aux webmasters l'accès à votre forum aux couleurs de leur propre site.

3- Offrez une adresse email

Offrez une adresse email ce qui vous laisse la possibilité :
  1. De fidéliser vos visiteurs et clients actuels,
  2. D'en attirer de nouveaux par le biais du marketing viral.
4- Offrez un blog ou un site web

Offrez à vos visiteurs et clients la possibilité de créer leur propre blog ou site web, gratuitement. C'est une stratégie mise en place par exemple par Voila.fr avec ses sites perso et par lemonde.fr avec les blogs.

5- Créez un annuaire

Créez un annuaire de sites web relatifs à votre propre site. Demandez un simple "retour d'ascenceur" aux webmasters que vous référencez, avec un lien retour vers votre site.

6- Placez des outils de recommandation

Placez à des endroits stratégiques de votre site un formulaire pour que vos visiteurs recommandent vos services ou articles.

Par exemple, placez un formulaire de recommandation dans la page de confirmation d'inscription à une newsletter. Chez certains sites web, rien que cette astuce génère 15% des abonnements aux newsletters.

7- Référencez vos fils RSS

Inscrivez les coordonnées de vos fils RSS (dédiés à diffuser votre contenu) afin que les annuaires et aggrégateurs diffusent votre contenu en échange d'un lien vers votre site web.

8- Créez un ebook gratuit

Créez un ebook et diffusez-le gratuitement sur le web. Rendez sa qualité suffisamment bonne pour que cela génère un effet boule de neige : on parlera de vous sur le web.

Plus fort encore : autorisez tout webmaster à diffuser votre ebook gratuitement en échange de son engagmement à ne pas en modifier le contenu.

9- Aidez vos prochains dans des forums

Participez aux forums de discussion et aidez les membres en répondant à leurs questions, faire part de votre vécu et d'astuces.

10- Créez un concours

Créez un concours original et faites-en la promotion. "Amorcez la pompe" en l'annonçant à des communautés et sites spécialisés dans votre domaine puis laissez faire la magie du marketing viral.




Frédéric Lepage
infos Chronique par Frédéric Lepage
Spécialiste de la communication par la BD, travaille actuellement chez Axiom, mais reste à votre disposition pour votre com!

e-mail e-mail | site web site web
Humour et Internet

Le webmaster, partie 5

Le webmaster, partie 5



Jean-Claude Benard
infos Chronique par Jean-Claude Benard
Consultant senior.

e-mail e-mail | site web site web
Les entreprises sur le net

Les places de marché


Si le Web a incontestablement apporté un plus aux entreprises qui souhaitent acquérir de nouveaux clients ou marchés grand public, le cas du Business to business (B to B) peine encore à trouver sa place.

Ce constat concerne toutes les entreprises qui fournissent ou achètent à d'autres entreprises.

Un domaine pourtant a émergé il y a quelques années mais reste peu connu des entreprises : Les places de marché

Qu'est ce qu'une place de marché ?

Ce sont des lieux d'échanges virtuels dont l'objectif est d'agréger les offres et les demandes de clients et de vendeurs. Les places de marché B2B sont dans la majorité des cas spécifiques à un secteur d'activités.

http://www.euro-innovation.org/
Créés par la Commission Européenne DG Entreprises, les Centres Relais Innovation ont pour objectif d'aider les entreprises, et plus particulièrement les PME, à devenir plus compétitives.

http://www.transportmarketplace.com/
Spécialistes de la recherche de partenaires techniques en Europe, nous proposons un catalogue d'annonces en ligne.

La Place de Marché est construite sur une plate-forme technique plus complexe que pour les sites Web ou les portails.

http://www.wotol.com/
Place de marché pour l'industrie textile. Petites annonces, déstockage, catalogues en ligne.


Met en relation l'offre et la demande en matière de télétravail, d'outsourcing et de sous-traitance.

Une place de marché comme Klekoon, propose : L'état français qui est un des principaux émetteurs d'appels d'offres a mis à disposition des entreprises un portail concernant la dématérialisation des marchés publics et propose ses propres places de marché.

http://djo.journal-officiel.gouv.fr/MarchesPublics/
Portail complet présentant les modalités d'accès aux marchés publics.

http://www.achats.defense.gouv.fr/
Consacré aux marchés et appels d'offres du ministère de la défense.

Il existe des centaines de places de marché. La très grande majorité est disponible sur le Web au travers des outils de recherches.

En fonction de votre métier ou des prestations dont vous êtes offreur ou acheteurs, vous trouverez forcément les bonnes pistes. Dans la mesure où il n'existe pas vraiment de listes qualitatives concernant les places de marché, à vous de les visiter et de ne pas vous fier simplement à la position qu'elles occupent dans les résultats classiques ou sponsorisés.




Sandrine Mariotta
infos Chronique par Sandrine Mariotta
Responsable administrative UCatchIt. DEA de linguistique.

e-mail e-mail | site web site web
Recherche et étude

Les langues parlées à travers le monde ont-elles une origine commune ?


Aujourd'hui, comme hier les linguistes accompagnés par les préhistoriens et les généticiens débattent d'un sujet essentiel : les « homo sapiens » parlaient-ils une langue évoluée avant de quitter leur berceau africain ? et les langues actuelles dérivent-elles donc de ce premier langage ?

Dans la communauté linguistique, l'idée même qu'il puisse y avoir des travaux sur l'origine des langues, était considérée, il n'y a pas si longtemps, comme une folie, voire une hérésie. Aujourd'hui, les freins se relâchent, les esprits s'ouvrent, même si les discussions restent vives sur la possibilité d'une « hypothétique langue mère, qui aurait été parlée par nos ancêtres, les premiers Homo sapiens, voilà environs 100 000 ans, en Afrique de l'Est, et dont dériveraient toutes les langues actuelles » 1

Nombre de paléoanthropologues, de linguistes ou de préhistoriens ont, par leurs recherches, acquis la certitude que les premiers sapiens usaient bien d'un langage évolué. Cela leur permet de penser que l'utilisation d'un lexique et d'une grammaire, donc d'une langue structurée « ...donne tout son sens à l'hypothèse de la langue mère. Si nous descendons de quelques milliers d'Homo sapiens partis d'Afrique et si ce groupe utilisait une seule et même langue, il est naturel de penser que toutes celles que nous parlons aujourd'hui dérivent, d'une manière ou d'une autre, de cette langue primitive. » 2

Si, par contre, on part du postulat que sapiens n'a acquis une proto-langue qu'au moment de sa dispersion sur la planète, alors « tout devient plus compliqué : comment expliquer que les langues partagent autant de caractéristiques ?... Tous les lexiques du monde ont, par exemple, des propriétés de polysémie - le même mot peut avoir plusieurs sens sans aucun rapport- et de synonymie - un même objet peut être décrit par plusieurs mots distincts. » 3 Ces similitudes que l'on retrouve, peut montrer une parenté lointaine.

D'autres indices penchent en faveur de l'hypothèse de l'existence d'une langue complexe chez l'Homo sapiens avant son déplacement. Ils se trouvent en Australie. En effet ce pays fut colonisé « ...il y a 60 000 ans alors qu'aucun bras de terre ne reliait le bloc australien au continent. Les longues traversées maritimes nécessaires à sa conquête, nous renseignent sur les capacités cognitives et sur la complexité des systèmes de communication des premiers sapiens pour, par exemple, construire des embarcations, etc. » 4 Mais l'Homo sapiens ne détient pas l'exclusivité des communications complexes, ni des colonisations. En effet, l'Homo neanderthalensis (autre branche - plus ancienne) a conquis la Corse, la Sardaigne, il y a 300 000 ans. Cette espèce possédait au moins un lexique évolué.

Cela entraîne une série de nouvelles questions sur l'origine des langues actuelles. Après sa sortie d'Afrique, notre ancêtre a croisé, voire s'est frotté à des Néandertaliens en Europe, mais aussi à des erectus archaïques en Asie. Ont-ils procédé à des échanges linguistiques ? Notre espèce a t-elle enrichie son langage avec le parler d'espèces différentes ? C'est une hypothèse qui ne peut être exclue même si les preuves seront quasiment impossible à réunir.

A suivre...



1 Christophe Coupé chercheur au laboratoire de dynamique du langage (CNRS et université de Lyon II). Article du Monde, le mercredi 17 Août 2005.
2 Bernard Victorri, Directeur de recherche au laboratoire langues, textes, traitements informatiques, cognition. Même article.
3 Ibid
4 Christophe Coupé, Ibid




Henri Galimidi
infos Chronique par Maître Henri Galimidi
Dirige un important Cabinet d'Avocats à Paris. Plaide et conseille entreprises et particuliers en droit des Affaires, des NTIC, ...

e-mail e-mail | site web site web
La chronique juridique

Du bon usage des meta-tags : MEFIEZ VOUS DES CONTREFACONS


Décidément, la contrefaçon est partout ; elle ne se cache pas seulement au fond de la valise d'un touriste revenant du Maroc ou de Thaïlande ; on la trouve aussi dans l'obscurité des codes-sources de nombreux sites web.

L'on oublie encore trop souvent qu'Internet n'est pas une zone de non-droit ; en effet, les règles fondamentales du droit français sont directement applicables ou transposables aux contrats conclus et aux agissements commis sur le Net.

L'anonymat -très relatif- de l'Internaute derrière son écran, comme l'invisibilité d'une balise ou la dissimulation d'un mot-clé, ne permettent pas de se soustraire aux lois de la République.

L'arsenal juridique français est suffisamment vaste, et l'imagination des Avocats est suffisamment fertile, pour que le domaine du référencement n'échappe pas à ces règles, dont l'une, déjà consacrée par plusieurs décisions judiciaires, est « l'interdiction de porter atteinte aux droits des tiers ».

Parmi les droits ainsi protégés, figurent en bonne place les droits de propriété industrielle, littéraire et artistique, c'est-à-dire essentiellement ceux du titulaire sur sa marque, ou de l'auteur sur son oeuvre.

Les atteintes à ces droits sont sanctionnées par les peines attachées à la contrefaçon, à la concurrence déloyale ou au parasitisme : C'est ainsi que, peut-être sans le savoir et de bonne foi, un vendeur de prêt-à-porter qui va insérer sur son site les mots clefs « Diesel » et « Levi Strauss », aussi innocemment qu'il expose ses produits dans sa vitrine, aura violé les articles L 335-2 du Code de la Propriété Intellectuelle, ou 1382 du Code civil.

La même sanction pourra aussi s'appliquer à la SSII qui aura recueilli du même vendeur une simple liste de mots clés et l'aura insérée sur le site, fut-ce sous forme d'un code HTML difficilement lisible par le commun des mortels, notamment par l'Internaute qui voulait juste s'acheter un jean...

Mais ne soyons pas si alarmistes : les tribunaux se montrent en général cléments si, entre autres conditions, le vendeur fait bien partie du réseau de distribution sélective dont il utilise les marques.

Les juges considèrent alors qu'il existe une autorisation « tacite » de reproduire la marque protégée ; ce raisonnement est curieusement plus libéral que dans le domaine du commerce traditionnel où la bonne foi ne fait pas disparaître la contrefaçon.

En ce qui concerne les prestataires professionnels, les Tribunaux sont plus sévères : Overture et Google, entre autres, ont pu le constater dans leurs litiges contre Accor d'une part, et Viaticum et Luteciel, d'autre part, qui ont donné lieu à deux importantes décisions (TGI de NANTERRE du 17 janvier 2005 et Cour d'Appel de VERSAILLES du 10 mars 2005).

Ces prestataires ont été lourdement condamnés pour contrefaçon par imitation et reproduction de marques, les juridictions prenant soin de relever qu'en outre, ils avaient suggéré les mots-clés litigieux à leurs clients.

L'on peut néanmoins se poser la question de savoir si il existe vraiment ici un risque de confusion, qui est le fondement de la contrefaçon ?

En effet, le mot-clé ne vise pas le produit vendu mais constitue un simple panneau indicateur de direction vers le site ; exactement comme si notre vendeur disait à ses clients-Internautes : « Mon magasin se trouve à côté de la boutique CHANEL ».

Ainsi, en l'absence de confusion possible entre les produits vendus, la société CHANEL subit-elle réellement un préjudice ?

On peut se demander si, comme le « Frigidaire » ou le « BIC », une marque particulièrement notoire ne pourrait pas finir par devenir, sinon un nom commun, du moins un mot-clé commun, libre de tout droit.

C'est la rançon de la gloire.




Si j'étais...

Une page de contenu
... ou une page satellite. Je m'éclipserais en coupant les liens cachés qui me relient aux sites clients. Hé, mes copines les pages, faut pas déconner. Il paraît qu'un monstre venant du futur va nous chasser à coup de robots. GoogleAtor 3, bientôt sur vos écrans plats. JT.
Yahoo
... je préparerais mon mouchoir. Ben oui. A trop faire le malin avec mes 20 milliards de documents, je peux m'attendre à ce que la réponse de Google soit terminale et définitive. La deuxième place me va si bien avec quelques dizaines de milliards de documents de retard sur mon maître. JT.




Patrick Ligeron
infos Chronique par Patrick Ligeron
Directeur d'Adifco référencement et co-administrateur du projet Utilisable (référencement, hébergement web, affiliation).
e-mail e-mail | site web site web
Le côté technique

Structurer un site Internet pour le référencement -6


Voici un petit rappel rapide des 5 précédentes parties abordées dans MoteurZine sur le chapitre "Structurer un site Internet pour le référencement" :
  1. Mon site va-t-il être décliné en plusieurs langues ? (MoteurZine 117)
  2. Mon site va-t-il avoir une page d'accueil très graphique avec peu de texte ou une animation Flash ? (MoteurZine 118)
  3. Mon site va-t-il contenir du code Javascript ? (MoteurZine 119)
  4. Est-ce que je vais utiliser les feuilles de styles pour la mise en page ? Comment les organiser ? (MoteurZine 120)
  5. Comment optimiser un jeu de cadres Framset ? (MoteurZine 121)
Pour la reprise après ces congés d'été je vous propose ce sixième chapitre :

Comment organiser l'arborescence de mon site ?

Ce sujet comporte deux parties qu'il convient de bien séparer : Le nommage des fichiers :

Il peut être très important de bien nommer ses fichiers dans l'optique du positionnement dans les outils de recherche. Même s'il ne s'agit pas d'un élément primordial, le résultat d'un bon positionnement est le fait d'une somme de petites réflexions et actions qui aboutissent très souvent à de bons résultats.

Voici quelques éléments de base pour vous guider dans le choix des noms de vos pages. Ces éléments doivent également servir pour nommer vos différents répertoires : Underscore ou tiret pour séparer les mots ?

Le débat doit exister depuis aussi longtemps que l'optimisation est devenue une préoccupation des webmaster. Ne voulant pas reprendre ce qui a déjà été dis et redis sur le sujet, je vous ferai simplement part de mes observations personnelles.J'ai fait quelques tests sur des mots inexistants et sorti de mon imagination. La conclusion est sans appel :

mot1-mot2 est réactif à : mot1, mot2 et mot1 mot2;
mot3_mot4 est réactif à seulement mot3_mot4 (aucun résultat pour mot3 ou mot4);

Je conclue donc de la façon suivante : pour un mot composé dont on ne veut pas que le site soit réactif aux recherches faites sur les mots qui le compose individuellement: l'usage de l'underscore est recommandé. Dans tous les autres cas, il faut utiliser le tiret.

La structure arborescente :

Commençons par une définition : le niveau d'arborescence, c'est le nombre de répertoire dans lesquels il faut descendre pour atteindre un document donné. Par exemple, le niveau 0 correspond à la racine (ici de votre hébergement). Les images sont souvent placées dans le dossier images, donc une images située dans /images/image.png sera au niveau 1, et ainsi de suite.

Pourquoi utiliser une structure arborescente au lieu de tout mettre à la racine ? Inconvénients : je vous recommande de ne pas dépasser le niveau 3 d'arborescence. En effet, j'ai pu constater que plus les pages sont profondément installées dans l'arborescence, plus les robots des moteurs de recherche ont du mal à les indexer et plus leur indexation demande du temps.

Je vous parlerai, le mois prochain, d'un sujet tout aussi passionnant : Est-ce que tous les répertoires et les pages de mon site seront à indexer ?




Franck Thiercelin
infos Chronique par Franck Thiercelin
Les sites Utilisable d'un côté et Forum Référencement d'un autre.
e-mail e-mail | site web site web
Forum Référencement

Les principaux sujets de septembre 2005


Ce mois-ci sur le forum, Google commence à avertir les webmasters lorsqu'une tentative de Spam a été détectée notamment à l'aide de redirections Javascript, mots cachés, pages satellites... Un e-mail est envoyé au webmaster pour l'avertir du blacklistage de son site. Par contre, rien est dit pour les achats de domaine déjà blacklisté...

Mots clés
J'ai crée un site avec un ami voici presque 6 mois... J'ai respecté tout ce que j'ai lu sur ce forum (et d'autres) site en html, mots clés dans le nom de domaine, dans les balises keyword, description, titre, dans le texte....

Perdu dans mon référencement
Je veux référencer mon site mais au travers de tout ce que je peux lire à droite et à gauche j'avoue etre perdue pour générer du trafic et devenir "populaire"

Méthodes de référencement... que faire de plus?
Je sais bien que le référencement est quelque chose que tout le monde veut maitriser... j'ai essayé de me renseigner au maximum et d'appliquer au mieux les méthodes "générales" du référencement... je vous cite les choses que...

Etes-vous satisfait de votre référencement
Un petit sondage pour cette rentrée ! Etes-vous satisfait du référencement de vos sites sur les 6 derniers mois ?

Site introuvable par mots clés sur google
Mon site apparait sur google depuis environ un mois mais seulement si je rentre son url comme critère de recherche. J'ai essayé de recopier la liste de mots clés de ma méta keywords mais google ne renvoie pas mon site...

Utilisable lance une offre d'affiliation
Les évolutions vont très vite chez Utilisable.com quand il s'agit de satisfaire les webmasters. L'éditeur vient de lancer l'affiliation Utilisable sur leurs propre offres de référencement payantes...





Conclusion


ATTENTION. La liste des abonnés n'est pas disponible. Nous ne la donnons ni ne la revendons à personne. En revanche, vous pouvez sponsoriser notre lettre d'information : contactez-nous pour discuter des modalités.

 
 

Abonnement gratuit à « Moteurzine »


 
 
 
 
 

Désinscription de « Moteurzine »


 
 


© 1999 à 2005 par IDF.net ~ MoteurZine : newsletter des annuaires, des moteurs de recherche et du référencement