numéro cent-vingt-et-un ( #121 ) mardi 26 juillet 2005
 
SOMMAIRE

Editorial
Les règles de base d'un site web

Le billet d'humeur
Liens sponsorisés, attention, danger !

Jean TANTOUT sur Seostory
Quand nous nous sommes embourbonnés...

Si j'étais...
Yahoo
Msn
Google

Le référencement
Et si on partait en vacances ?

Le web-marketing
Voulez vous augmenter vos ventes de 20% ?

Les entreprises sur le net
Présentation et contenu - Eléments de conquête commerciale -3

Recherche et étude
Vacances et éthymologie...

Le chasseur de moteurs
Annuaire libre et Baumgart

Si j'étais...
Netbooster
Les vacances

Le côté technique
Structurer un site Internet pour le référencement -5

Forum Référencement
Les principaux sujets de juillet 2005

Conclusion


Accès au dernier numéro en ligne Format: HTML

Les archives de Moteurzine

Le livre du Référencement au format PDF

Ecrire à Moteurzine






Webdesign par Freegaia.com

Chris Hédé
infos Chronique par Chris Hédé
Les sites Enfin et Moteurzine d'un côté, Développement et Référencement d'un autre.

e-mail e-mail | site web site web
Éditorial

Les règles de base d'un site web


Pour créer un site web, il y a des règles de base à respecter. Ces règles sont d'une logique imparable, j'en parle dans des articles datant de 1997 / 1998... et je ne suis pas le seul, tous les professionnels le disent et les répètent régulièrement. Malheureusement, il semblerait que la profession des web-agencies et webmasters indépendants soit remplie de brêles, d'individus aussi peu intelligent que le caniche de mon voisin courrant après tous les gros camions qu'il peut rencontrer... et c'est tout dire !

La première des choses, c'est l'hébergement et le domaine. Refusez les produits au rabais; refusez les hébergements et les domaines gratuits; refusez d'être hébergé en sous-domaine ou dans un répertoire de votre web-agency ou bien chez Free (le Microsoft français dans son attitude aussi peu recommandable) et refusez les domaines en fr.st, en free.fr et autres déclinaisons stupides... un bon domaine se doit de finir avec un .com ou un .fr, éventuellement un .biz ou .info mais rien d'autres. NON, l'argument mais ça va me coûter cher ne peut pas être retenu... un hébergement professionnel de base vous coûte dans les 2 euros par mois, quand au domaine, on peut le trouver à 5 / 6 euros par an !

Le second point, refusez les sites uniquement en flash. Je m'occupe d'un moteur de recherche... un peu comme celui de Yahoo (à la fois pour le trafic et sa qualité, c'est plus proche de Yahoo que Google... faut être honnête) et comme tous les moteurs y compris ceux de Yahoo, MSN, Voila et Google, le flash est compris qu'à 10% et encore. Donc, avec mon moteur, je me rends compte que 30% des sites soumis sont uniquement en flash. Ce sont des sites qui ne seront jamais pris en compte par les moteurs et donc auront aucune visibilité. Ces sites sont inutiles hormis flatter l'égo ultra-surdimensionné des web-agencies et certains webmasters indépendants. Professionnels et particuliers éclairés, si vous faites un site, faites le pour être vu, pour être trouvé, pour générer des visiteurs et donc vendre.

Le dernier élément, ce sont les publicités... que ce soit des bandeaux, des pop-ups, des boutons d'annuaires... tous ces éléments montrent un manque de professionnalisme évident. Vous êtes par exemple un restaurant, lorsque vous faites votre site, vous recherchez de nouveaux clients et non pas gagner 10 euros par mois avec de la publicité. Par contre, si vous êtes vraiment à 10 euros par mois, je vous conseille de fermer votre restaurant de suite. Pour les liens, les boutons vers les annuaires, ça semble de plus en plus nécessaire pour développer de la visibilité. LA solution, c'est de créer une page de liens spécifique, ainsi vous évitez de poluer votre site et en même temps, vous répondez à l'échange de liens réclamé par les annuaires.

Respectez ces règles et la qualité de votre site va faire un bon vers le haut. Je gère un moteur de recherche et plusieurs annuaires et, franchement, tous ceux qui n'ont pas un domaine ou un hébergement professionnel ne sont pas pris, tous ceux dont le site est 100% flash sont ignorés et tous ceux dont les pages sont remplies de pub, y compris ceux pour les annuaires, sont mis éternellement de côté... et je vous rassure, je suis de moins en moins le seul à agir ainsi.

Ceci est un éditorial éducatif... comme le précédent... bonne lecture à tous.




Publicité

Avec le logiciel de référencement SubmitWolf, référencez votre site dans plus de 1700 annuaires et moteurs de recherche. Cette opération automatisée vous permet de démultiplier votre trafic tout en vous concentrant sur l'essentiel : satisfaire vos visiteurs !

Version spéciale pour les professionnels et référenceurs. Essayez le gratuitement.

www.Trellian.fr


55 000 personnes ont eu cette publicité dans leur Boîte Aux Lettres, la vôtre aussi ?


Thomas Bertrand
infos Chronique par Thomas Bertrand
Thomas BERTRAND webmarketer.

e-mail e-mail | site web site web
Le billet d'humeur

Liens sponsorisés, attention, danger !


Si en apparence tout va bien dans le monde du coût par clic, des signaux d'avertissements importants sont lancés. Nous ne devons pas négliger ces symptômes qui pourraient créer une crise importante demain, même si, selon des experts US, le modèle semblerait ne rien avoir à craindre dans les deux années qui viennent.

Fraude

Surprenante et inquiétante. La fraude apparaît aujourd'hui comme la plus importante mise en danger du système. La rumeur des clics frauduleux enfle et des remontées concrètes sont mises à jour. Les procès tout d'abord. Sans les compter, Google accumulent les procédures contre lui. A un point tel qu'une association ClickDefense s'est créée et se fait connaître par son action en justice contre lui. Les remboursements. Même s'il se défend du pourcentage de fraude annoncé par ClickDefense - 38% de clics frauduleux - Google a déjà procédé au remboursement très partiel de certains de ses clients. Ce qui revient à un aveu. La fraude existe.

Top d'AdSense tue l'AdSense

C'était à prévoir et vous pouvez le constater partout. AdSense a le don d'ubiquité. Chaque page ouverte, ou presque, supporte une publicité Google. Le résultat pervers est que de nombreux annonceurs paramètres l'outil AdWords de façon à ne plus apparaître sur les sites affiliés Google par le système AdSense. La cause ? Beaucoup de clics générés sur les annonces et peu de transformation. Moins qu'en s'affichant dans les résultats du moteur en tout cas.

Adaptation du webmaître

Soyez responsable et ne mettez pas tous vos oeufs dans le même panier. Ne misez pas tout sur des revenus qui s'effondreraient du jour au lendemain suite à l'éradication de votre compte par Google ou par l'arrêt du service. Ne pas oublier que le maître moteur se donne le droit de tout arrêter du jour au lendemain sans avoir à se justifier. Développer l'affiliation en vous orientant sur le coût par acquisition. Un modèle pérenne qui ne fera que se développer.




Jean Tantout
infos Chronique par Jean Tantout


e-mail e-mail | site web site web
Jean TANTOUT sur Seostory

Quand nous nous sommes embourbonnés...


MoteurZine n'est en aucun cas responsable des propos tenus par Jean TANTOUT. Si vous souhaitez réagir à ses écrits, contactez le directement : jean.tantout@laposte.net


Par plaisir. Par folie aussi. Je me suis permis de donner naissance à un nouveau verbe. Embourbonner (s').

Pour vous éclairer, cette création est une contraction d'embourber (s') et de "Bourbon", une mise à jour Google. Casse gueule. Ou comment le roi des GoogleBot est partie à la chasse aux papillons avec un bazooka. Vraiment, Google met trop de speed dans ses apéritifs et ne peut empêcher des dommages collatéraux à chacune de ses frappes. Au fait, dommages collatéraux, ça vous dis quelque chose ?

Le pourquoi du comment en une question

Dis Google, pourquoi certains sites gros tricheurs consolident leurs positionnements alors que d'autres, propres et historiques plongent dans ton classement ?

En attente d'un réponse, JT vous souhaite de bonnes vacances.




Si j'étais...

Yahoo
... j'enragerais de voir Google quadrupler ses profits pendant que moi, le grand Yahoo, je me prends une grosse banane en bourse de par mon action qui a baissé de 11.48% ce 20 juillet 2005. Heureusement que le ridicule ne tue plus. JT.
Msn
... je ne rêverais pas trop. Après le demi-échec de la nouvelle version de son moteur, s'annonce peut-être un futur revers avec son comparateur de prix. Born to win, live to loose. JT.
Google
... je serais confiant. Car même si je me loupe régulièrement sur mes dernières mises à jour. Mes concurrents restent pire que moi. Et ne parlons pas de la stratégie de développement. Dans ce domaine, je garde encore une bonne longueur d'avance. JT.




Gilbert Wayenborgh
infos Chronique par Gilbert Wayenborgh
Moteur de recherche et Affiliation.

e-mail e-mail | site web site web
Le référencement

Et si on partait en vacances ?


Les derniers mois on mis de nombreux doutes dans les esprits et malgré un travail acharné de tout un chacun, l'esprit reste anxieux quand a savoir ce que sera la rentrée...

Vous voulez partir l'esprit tranquille ? Vous êtes confiant dans votre référencement ? Vous avez su mener toute l'année les moteurs de recherches à la baguette ? Bravo vos vacances sont méritées.

Vous avez été comme moi mené par le bout du nez par les moteurs de recherche ? Rien n'y fait, vous n'arrivez plus à positionner vos sites, vous avez un doute sur la méthode utilisée ? Alors je vais vous raconter une petite histoire...

C'est en octobre dernier que je suis arrivé au « summum » du référencement. Mes sites étaient positionnés sur toutes les requêtes... et puis : le doute. Le 15 octobre, après 4 années dans le référencement et les moteurs de recherches... Le « bourbon » est arrivé !

Pendant que les uns et les autres se battent pour obtenir un quelconque backlink ... mes gros sites avaient disparu de la surface du web... enfin de la surface que certains appellent Google.

Fallait-il tout revoir ? Fallait-il jeter tous les concepts ? Fallait-il revoir toutes les stratégies en place ? Fallait-il mettre le référenceur à la porte ?

Après quelques semaines de tatonnement j'ai repris mes concepts et mes stratégies et je les ai laissées telles quelles. J'ai conseillé la patience à mes clients... en leur transférant certaines idées nouvelles (mais inexploitées) et cela a payé.

En moins de 6 mois nous avons doublé le trafic en gardant les stratégies acquises, en ajoutant de nouvelles techniques inexploitées... et avons doublé la mise en terme de trafic, tout en n'étant pas à la surface de Google.

Aujourd'hui certains de ces sites sont revenus à la surface avec des techniques quasiment inchangées... et le trafic a encore doublé.

La morale de l'histoire : Partez en vacances tranquille.

La rentrée sera : le troisième tiers à payer, les embouteillages, la course aux fournitures scolaires et Google sera toujours là... ainsi que votre site, ainsi que le trafic et au moins vous serez reposés.

Bonnes vacances à toutes et à tous.




Gautier Girard
infos Chronique par Gautier Girard
Multipliez les ventes de votre site avec une solution garantie. Auteur du "guide de référencement".

e-mail e-mail | site web site web
Le web-marketing

Voulez vous augmenter vos ventes de 20% ?


Comment augmenter votre nombre de ventes ? Rien de plus facile. L'augmentation du nombre de moyens de paiement est une méthode efficace pour accroître votre taux de conversion, et donc vos ventes.

Beaucoup de personnes me demandent comment vendre plus en ligne, et pensent de suite à refondre complètement leur site pour y parvenir. Alors que la solution est souvent plus simple : il suffit d'aider les prospects à acheter !

Pourquoi la carte bancaire n'est pas suffisante

Citons tout d'abord le manque de confiance. Une part non négligeable d'internautes, spécialement les particuliers, n'ont toujours pas confiance en ce mode de paiement sur Internet.

On peut d'ailleurs se demander pourquoi les médias diabolisent ce moyen de paiement sur le web alors qu'aujourd'hui, il est plus fiable de commander par carte bancaire sur un site web que chez le buraliste situé pas très loin de chez vous...

Ensuite, tout le monde n'a pas de carte bancaire. C'est particulièrement spécifique aux entreprises.

Quel pourcentage cela représente ?

Votre intérêt à proposer des moyens de paiement alternatifs va bondir : vous pouvez facilement augmenter votre taux de conversion de 20 à 30% juste en proposant d'autres moyens que la carte bancaire.

Les autres moyens de paiement

# Le chèque
Le chèque est très populaire en France, particulièrement chez les entreprises.

# Le virement
Un autre mode de paiement populaire, particulièrement chez les entreprises et les pays francophones tels que la Suisse et la Belgique.

# Le mandat
Géré par la Poste et utilisé surtout par les particuliers pour envoyer des paiements.

# Paypal
Un mode de paiement en pleine expansion depuis son arrivée officielle en France. Paypal permet à chacun, particulier et entreprise, d'envoyer et de recevoir des fonds monétaires.

# Western Union et Moneygram pour les étrangers
Certains pays interdisent la sortie des devises, Western Union et Money Gram sont donc les seules façons pour les citoyens de ces pays de vous régler. C'est particulièrement le cas dans les pays d'Afrique.

Le fonctionnement de ces modes de paiement pour vous, Commerçant, est aussi simple que recevoir un mandat. Le client vous envoie des références et il vous suffit muni d'une pièce d'identité de vous rendre chez l'Agent à coté de chez vous pour récupérer la somme dûe. Notons que les paiements par Western Union se réceptionnent généralement au guichet de la Poste française.

Augmenter ses ventes de 20 à 30% juste en proposant des moyens de paiement alternatifs ? C'est simple, cela donne des solutions supplémentaires, cela ouvre de nouveaux marchés donc vous augmentez vos ventes.

Si vous souhaitez quand même refaire votre site, le bon réflexe est de s'aider des conseils trouvés sur le site Ilatoofo qui vous explique tout ce qu'il ne faut pas faire.




Jean-Claude Benard
infos Chronique par Jean-Claude Benard
Consultant senior.

e-mail e-mail | site web site web
Les entreprises sur le net

Présentation et contenu - Eléments de conquête commerciale -3


Pour ce dernier numéro de l'été, nous vous proposons le deuxième volet de l'interview de Michel PARADON le directeur marketing et communication de Raining Data qui avait décidé de réagir à notre article sur le contenu des sites Web.

Michel PARADON :
Notre portail Web de communication, Le Kiosque de Raining Data, avait dès le départ pour objectif de devenir un véritable centre de communication. En plus de servir d'outil de communication produits et services, il devait nous permettre de diffuser des informations sur l'environnement de nos clients, leur marché et leurs problématiques. Il devait aussi être une source fiable et complète d'information institutionnelle à destination des journalistes et des utilisateurs de nos produits afin de soutenir l'action commerciale de nos partenaires.

Il faut voir « Le Kiosque » comme un outil de gestion de la relation clients, capable de diffuser de l'information mais aussi de recueillir des commentaires et de prendre contact avec notre équipe ou nos clients par voie électronique.

MOTEURZINE : Comment animez-vous votre portail Web ?

À la manière d'une agence de communication, je passe beaucoup de temps à rechercher des sujets dans l'actualité de Raining Data, de son marché et de nos clients.

Je les sélectionne en fonction de leur intérêt. Ensuite, je rédige des articles ou des dépêches ou des interviews.

MZ : Quel travail représente l'animation et la maintenance du portail Web ?

Compte tenu du fait que désormais la majorité de notre communication est générée à partir du « Kiosque », y compris les lettres d'information, la quasi-totalité de mon temps est consacrée au portail Web. Dans le détail, sur une période d'une semaine, je passe en moyenne : Notre choix technologique initial me permet de prendre en charge à la fois, le développement du portail Web à partir de l'environnement SPIP, de réaliser les évolutions graphiques et fonctionnelles, le suivi des versions et l'administration quotidienne et enfin d'assurer la totalité de la production éditoriale.

MZ : Comment ont évolué les contenus de votre portail Web depuis la mise en ligne mi-2003 ?

Parce qu'il est destiné également à relayer la communication de nos clients, les besoins qu'ils expriment ont évolué avec l'appropriation progressive du Web et de notre portail.

Il nous devient facile d'obtenir de leur part une interview ou leur autorisation de réaliser des cas utilisateurs. Il est vrai que les retours qu'ils obtiennent grâce à leur présence sur « Le Kiosque » est d'un niveau professionnel.

Au fil du temps nous sommes ainsi passés des dépêches sur les salons auxquels participent certains et la présentation de quelques logiciels à des véritables interviews, des cas utilisateurs, des dossiers et des fiches de présentation complètes.

Dernièrement, nous avons réalisé un dossier destiné à nos clients afin qu'ils comprennent mieux les enjeux du Web pour les sociétés de services informatiques et qu'ils puissent eux aussi réussir à intégrer leur stratégie Web à leur politique commerciale.

MZ : Comment qualifieriez vous votre positionnement dans les outils de recherche ?

Alors que nos autres sites Web ont demandé beaucoup de travail en optimisation, « Le Kiosque » s'est tout de suite bien classé dans les outils de recherche. GOOGLE qui était une de nos priorités nous positionne de bonne façon au travers des mots et expressions liés à notre métier. Alors que nous avions démarré une campagne ADWORDS importante à l'origine, nous n'avons plus que quelques mots spécifiques en ligne.

MZ : Tout cela et assez enthousiasmant mais doit demander un vrai bagage technologique. Avez-vous une formation d'informaticien ?

Non mais scientifique de formation, j'ai toujours pris beaucoup de plaisir à me confronter à la technologie.

J'ai commencé par apprendre à programmer l'interface du portail. J'ai apprécié la documentation assez complète de l'outil SPIP. Malgré tout, de nombreuses semaines de travail ont été nécessaires pour créer une charte et la transposer dans SPIP.

Depuis la première maquette, les modèles de pages évoluent sans cesse selon deux axes. Les besoins éditoriaux, nous font définir où et comment afficher les articles des nouvelles rubriques, tandis que les nouvelles fonctionnalités, comme la possibilité de d'envoyer l'adresse d'un article à un ami ou l'optimisation de l'affichage d'une image qui lance une fenêtre pour lire une vidéo, nous obligent à intégrer de nouvelles lignes de codes régulièrement.

MZ : Combien d'éditeurs de logiciels ou de constructeurs informatiques offrent de tels services à leurs clients ?

Rares sont ceux qui consacrent une telle énergie à soutenir leur réseau de distribution par de telles actions de communication. Notre réussite tient dans notre capacité à transformer notre actualité et celle de nos clients en communication. Nos clients se disent satisfaits.

MZ : Quel est selon vous le profil d'un webmaster éditorial ?

Il se résume à 4 qualités : créativité, passion, méthode et volonté. Il faut également que la structure dispose d'une véritable vision stratégique et d'une politique commerciale structurée et stable. Ce n'est que dans un tel environnement que ces qualités peuvent complètement s'épanouir.

MP : Et si c'était à refaire ?

Je le referais sans hésiter. D'abord parce que l'aventure est passionnante. Ensuite parce que disposer d'un tel outil de communication est une chance dont beaucoup d'équipes bien plus importantes aimeraient être dotées. Avec un tel centre de communication, une PME comme la nôtre est en mesure d'obtenir le même niveau de visibilité qu'une société 10 fois plus grande. Vous savez à quel point les échelles de grandeur sont importantes dans le domaine de la communication.

MZ : Merci Michel pour cette interview, et bonnes vacances si ce n'est fait.

MP : Merci, j'en profite pour souhaiter à mon tour d'excellents congés d'été à tous les lecteurs de MOTEURZINE (le kiosque de Raining Data).




Sandrine Mariotta
infos Chronique par Sandrine Mariotta
Responsable administrative UCatchIt. DEA de linguistique.

e-mail e-mail | site web site web
Recherche et étude

Vacances et éthymologie...


Etymologie est un mot composé savant grec : « etumologia », lui-même formé sur les radicaux etumos « véritable » et de la base -logia dérivée de « discours, raison », qui fournit les noms des disciplines. C'est donc à l'origine, l'étude de la vraie signification des mots et aujourd'hui l'étude de l'origine des mots.

Si vous cherchez bien, durant vos longues après-midi de farniente, on considère que les mots d'une langue peuvent, d'un point de vue diachronique, avoir principalement trois origines : Le sens des mots hérités ou empruntés change au cours du temps, de telle sorte que l'on parle du « sens étymologique » (qui coïncide souvent avec le sens propre) d'un terme quand on veut souligner une différence entre le sens actuel et le sens ancien.

Parfois, cette différence va jusqu'au renversement complet. C'est par exemple le cas du mot français rien qui, étymologiquement, signifiait « quelque chose » (du latin res, comme dans « chose publique ». Il avait à l'origine une signification positive. Facultatif, il servait seulement à préciser le sens de la particule négative ne. Ne pas aller quelque part, c'est ne (pas) faire un pas. Souvent, il reste des traces du sens ancien dans des archaïsmes ou des expressions idiomatiques : « trois fois rien », « un petit rien »...

Le français parlé d'aujourd'hui n'utilise plus vraiment la particule ne. Seul « pas » reste employé ce qui modifie totalement le sens .

Doublets populaires et savants

Dans notre langue, un même terme peut être hérité et emprunté ultérieurement, les deux mots obtenus sont nommés doublets. Il y en a un grand nombre en français : la plupart des mots français proviennent en effet du latin ; certains se sont transmis depuis le latin vulgaire en se modifiant phonétiquement, ce sont les mots hérités ; le même étymon a parfois aussi été emprunté postérieurement, dans le vocabulaire savant ; les deux mots issus du même seul étymon latin mais ayant suivi deux voies différentes se nomment respectivement doublet populaire et doublet savant. Leurs sens sont la plupart du temps différents, le doublet savant gardant une acception plus proche du sens étymologique. Ainsi le mot latin potionem donne potion dans la langue savante, mais poison dans la langue populaire !

Il faut donc distinguer entre les mots hérités de la langue-mère qu'est le latin, et ceux qui ont été empruntés.

Sources d'emprunts du français

Le français a emprunté de nombreux mots à d'autres langues : Vacances, ce terme revient sans arrêt dans vos conversations en ce moment ? Mais savez-vous d'où il vient ?

Son origine est latine. Mais c'est seulement avec Richelet (1680) qu'il apparaît sous sa définition plus ou moins actuel : « temps où l'on ne va plus en classe ». Le terme vacancier, lui n'apparaît semble t-il qu'en 1956.

Donc, je n'ai plus qu'une chose à vous dire... à vos plumes, à vos recherches et vous pourrez peut-être découvrir que travail est issu éthymologiquement du mot latin : tripalium/tripaliare « instrument de torture / tourmenter faire souffrir » - Bonnes vacances(*).


(*) Pour cet article, je me suis servie du dictionnaire larousse : étymologique, du Petit Robert et du site Manucorp. com que je remercie vivement pour sa grande qualité.



Thomas Bertrand
infos Chronique par Thomas Bertrand
Thomas BERTRAND webmarketer.

e-mail e-mail | site web site web
Le chasseur de moteurs

Annuaire libre et Baumgart


Comment obtenir des liens valables rapidement ? Nous vous proposons ici une petite série non exhaustive d'annuaires qui vous rendront un grand service. La sélection a été faite sur deux critères : indexation rapide, réactivité de la prise en compte du lien par Google. Un bon conseil, prenez le temps à chaque fois de contacter le webmaître pour lui signaler la mise en place de votre retour de lien. Soumettez et vous verrez.

Nom : Annuaire libre
Url : www.annuaire-libre.darkseoteam.com
Type d'outil : annuaire
Langue : français

www.annuaire-libre.darkseoteam.com   Rapport du chasseur :
Pas de retour de lien demandé pour la soumission de votre site, indexation instantanée, possibilité de créer une catégorie si vous n'en trouvez pas une qui vous convient. Parfait. C'est l'annuaire libre par excellence. J'ajoute, que le PR des pages en premier niveau, est à 3, le deuxième niveau de l'arborescence affiche aussi un PR de 3 et les plus anciennes pages du troisième niveau sont à PR 2. Dépêchez-vous d'y inscrire votre site, l'annuaire n'accepte que 20 liens par sous-catégorie. Tout cela pour préserver la distribution du PR.

Grille du chasseur :
Estimation du trafic : 4 000 visiteurs uniques par jour, juin 2005
Soumission : libre
Page de soumission : par catégorie
Pr : 4
Retour dans Google.fr web : 151 (link:www.annuaire-libre.darkseoteam.com)
Nbr pages dans Google.fr web : 11 800 (site:www.annuaire-libre.darkseoteam.com)



Nom : Baumgart
Url : www.baumgart.net
Type d'outil : annuaire
Langue : français

www.baumgart.net   Rapport du chasseur :
Un premier avantage. Vous bénéficierez dès votre inscription d'une exposition très intéressante sur la page d'accueil de l'annuaire. Cela peut servir si l'on souhaite une visite rapide de GoogleBot. Baumgart vous permet de créer une catégorie si vous en ressentez le besoin. Très pratique et facile car l'annuaire ne demande pas de retour de lien. Et maintenant, nous touchons au sublime. L'inscription est automatique. En cinq minutes, vous obtenez un lien. Un grand luxe qui vous évitera les sempiternels vérifications. Go !

Grille du chasseur :
Estimation du trafic : 2 700 visiteurs uniques par jour, juin 2005
Soumission : libre
Page de soumission : par catégorie
Pr : 4
Retour dans Google.fr web : 26 (link:www.baumgart.net)
Nbr pages dans Google.fr web : 30700 (site:www.baumgart.net)




Si j'étais...

Netbooster
... je dirais dans la famille gras du bide, j'aimerais l'outil management. Tout cela pour annoncer le nouveau service de gestion de campagnes cpc. Sincèrement, nous espérons tous, qu'il n'en sera pas un... de bide ! JT.
Les vacances
... je supprimerais sur toute la terre le réseau wifi. Comprenne qui pourra ;-) JT.




Patrick Ligeron
infos Chronique par Patrick Ligeron
Spécialisé dans le référencement, le suivi de positionnement et la gestion de backlinks, je participe aussi à l'annuaire EUDIP.
e-mail e-mail | site web site web
Le côté technique

Structurer un site Internet pour le référencement -5


Avant les vacances voici un petit rappel des quatre premières parties du chapitre "Structurer un site Internet pour le référencement" que j'ai eu le plaisir de vous proposer dans MoteurZine :

Mon site va-t-il être décliné en plusieurs langues ?
  1. Mon site va-t-il avoir une page d'accueil très graphique avec peu de texte ou une animation Flash ?
  2. Mon site va-t-il contenir du code Javascript ?
  3. Est-ce que je vais utiliser les feuilles de styles pour la mise en page ? Comment les organiser ?
Nous poursuivons ce mois-ci avec l'optimisation d'un jeu de cadres Framset. Très souvent décriés par les webmaster (mais ce n'est le sujet aujourd'hui) de très nombreux sites font encore appels à cette technique, il me parait donc utile d'en aborder brièvement une technique d'optimisation simple, mais qui donne d'excellents résultats quand elle est appliquée avec soin et rigueur.

L'inconvénient majeur des jeux de cadres, en ce plaçant côté robots d'indexation, c'est que la page support de cadre est vide ! En effet, cette page qui sert de support pour les autres pages n'a strictement rien à donner aux robots pour leur permettre d'indexer la page, quant à obtenir un bon positionnement, même dans un domaine peu concurrentiel c'est mission impossible. L'indexation d'une page "interne" d'un jeux de cadre reste toujours possible, mais le résultat affiché est bien trop souvent catastrophique (absent de menu, pas d'en-tête de page ou de pieds de page, …). Même s'il est possible de combler ce problème par un petit script en Javascript, il est toujours nécessaire d'optimiser sa page index.

Je vous propose donc, une façon simple de "nourrir" les robots des moteurs de recherche.

Le référencement d'un site utilisant des cadres (frame en anglais) est très particulier. C'est pourquoi nous allons étudier les différentes étapes permettant de contourner le handicap des frames afin d'optimiser les chances d'être bien positionnés dans les outils de recherche.

Voici un exemple de code avec un jeu de cadres :

<html>
<head>
<title>Contenu de la balise titre de la page</title>
<meta name="description" content="Contenu de la balise description …">
<meta name="keywords" content="suite, mots, clés, …">
<meta name="robots" content="index,follow">
</head>
<framset …>
<frame …>
<frame …>
</framset>
<body>
<p>Votre navigateur ne supporte pas les frames.</p>
</body>
</html>

On sait parfaitement que les liens contenus dans les balises <frame> ne sont pas suivis par les moteurs de recherche. On peut donc commencer par modifier notre code pour proposer, au moins quelques liens vers les pages les plus importantes du site. L'idéal étant de disposer dans ce cas d'une page 'plan du site' et de pointer vers celle-ci en plus des pages pointées dans les balises <frame>.

La balise magique dans laquelle il faut placer les éléments d'optimisation est la balise <noframes>.

En effet, cette balise sert de conteneur à la balise <body> dont le contenu est parcouru et indexé de façon "normale" par les robots d'indexation. Il convient donc d'optimiser le contenu du <body> au même titre que le contenu d'une page classique. Comme ce contenu n'est pas destiné à être vu par les internautes, il est inutile d'y ajouter le contenu graphique, qui dans ce cas n'apporterait pas grand-chose pour le référencement du site.

Voici un exemple de ce qui pourrait être fait pour optimiser un Frameset :

<html>
<head>
<title>Contenu de la balise titre de la page</title>
<meta name="description" content="Contenu de la balise description …">
<meta name="keywords" content="suite, mots, clés, …">
<meta name="robots" content="index,follow">
</head>
<framset …>
<frame …>
<frame …>
<noframes>
<body>
<h1>Copie du contenu de la balise titre de la page</h1>
<h2>Copie du contenu de la balise description de la page</h2>
<p>Texte correct grammaticalement de 100 mots environ avec des mots clés résumant l'ensemble du contenu textuel des pages du jeu de cadre</p>
<a href="page1.htm">lien page frame1</a>
<a href="page2.htm">lien page frame2</a>
</body>
</noframes>
</framset>
</html>

Cet exemple est à personnalisé en fonction de votre site et vos convictions en matière d'optimisation.

Voilà je souhaite à tous les lecteurs de MoteurZine d'excellentes vacances et je vous retrouverai avec plaisir pour le numéro 122 dans lequel on abordera la sixième partie du chapitre "Structurer un site Internet pour le référencement" dans laquelle on traitera de l'organisation de l'arborescence d'un site Internet.




Franck Thiercelin
infos Chronique par Franck Thiercelin
Les sites Disponible d'un côté et Forum Référencement d'un autre.
e-mail e-mail | site web site web
Forum Référencement

Les principaux sujets de juillet 2005


Ce mois-ci sur le forum, on constate une hausse du positionnement sur l'ensemble des sites dans Yahoo! mais également sur certaines requêtes très concurrentielles avec un full crawl très pertinent, la dance de Yahoo! peut être... Pendant que les PageRank de Google ont érnormement de mal à se statibiliser sur la dance de juillet...

Bon référencement et Bonnes Vacances

Requete google et contenu texte
Sait on si un mot clé est plus souvent tapé au singulier qu au pluriel dans Google ??

Fréquence de revisite
J'aimerais savoir à quelle fréquence mon site est revisité par les robots d'indexation et existe t'il une astuce pour que....

Echange de lien, backlink
Utilisable a développé un programme d'échange de liens texte dans le cadre d'échanges amicaux destinés à promouvoir le site de chacune des parties. L'échange de lien se caractérise par la présence,...

Premier sur Google
Je n'arrive pas a être bien visible sur Google, pour une recherche genre: forum de foot ! Je sais plus quoi faire !

Contenu aléatoire dynamique ou non
Est-ce qu'un contenu (image, texte etc.) affiché aléatoirement (par le biais d'un script php-asp ou d'un script javascript) est considéré comme update par les bots, et plus spécifiquement Google ?

Vive les vacances
Et Oui Vive les vacances Forum-referencement pendant la période du 1er au 31 Août ! Sera fermé en écriture mais reste ouvert en lecture ...





Conclusion


ATTENTION. La liste des abonnés n'est pas disponible. Nous ne la donnons ni ne la revendons à personne. En revanche, vous pouvez sponsoriser notre lettre d'information : contactez-nous pour discuter des modalités.

 
 

Abonnement gratuit à « Moteurzine »


 
 
 
 
 

Désinscription de « Moteurzine »


 
 


© 1999 à 2005 par IDF.net ~ MoteurZine : newsletter des annuaires, des moteurs de recherche et du référencement