numéro cent-vingt ( #120 ) mardi 28 juin 2005
 
SOMMAIRE

Editorial
Comment gagner plus en en faisant le moins

Le billet d'humeur
Et vous, plutôt régime ou fitness ?

Si j'étais...
Dan
Msn search
L'organisateur du concours

Le monde selon Google
Comment résoudre les problèmes de Bourbon...

Le référencement
Ne mettez pas tous les oeufs dans le même panier

Le web-marketing
5 façons répandues de louper une vente

Humour et Internet
Le webmaster, partie 4

Les entreprises sur le net
Présentation et contenu - Eléments de conquête commerciale

Recherche et étude
La lecture n'est pas en danger, Internet n'empêche pas la lecture !

Le chasseur de moteurs
Reve Lemanique et Fannick

Si j'étais...
David Degrelle, supphoto.net et 1ere-position.fr
Arlette

Le côté technique
Structurer un site Internet pour le référencement -4

Forum Référencement
Les principaux sujets de juin 2005

Conclusion


Accès au dernier numéro en ligne Format: HTML

Les archives de Moteurzine

Le livre du Référencement au format PDF

Ecrire à Moteurzine






Webdesign par Freegaia.com

Chris Hédé
infos Chronique par Chris Hédé
Les sites Enfin et Moteurzine d'un côté, Développement et Référencement d'un autre.

e-mail e-mail | site web site web
Éditorial

Comment gagner plus en en faisant le moins


Comment gagner plus d'argent tout en travaillant moins... c'est ce que tout le monde aimerait bien savoir. Pourtant, ce n'est pas très compliqué, il y a des recettes, il y a des règles à suivre et là, vous pouvez y arriver. Je vais vous en donner quelques unes, histoire que vous comprennez que ce n'est pas si difficile que cela. D'ailleurs, je vous invite à lire et relire les chroniques écrites par Gautier sur MoteurZine et un peu partout sur le net, il vous donne plein de réponses... et s'il continue comme ça, je vais devoir envisagé une pré-retraite !

La chose la plus importante... l'organisation, que ce soit l'organisation du travail, du temps, de la recherche, des réponses, etc. Il est nécessaire de tout planifier, d'éviter de se disperser... Le soir après le travail ou le matin, avant de commencer, vous vous faites un petit planning, et vous vous y tenez. Cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas prendre 30 minutes / 1 heure à surfer à droite ou à gauche, si c'est possible, mais votre planning est là pour vous rappeler les taches à effectuer et vous devez vous y tenir quitte à rentrer du boulot à 1 heure du matin !

D'ailleurs, pendant mon temps libre, j'ai découvert le nouveau Ujiko de Kartoo. Je le trouve tout simplement superbe. Il y a en lui un côté ludique qui me manque chez Google. J'aime le sérieux, la sobriété et les bons résultats, mais, si en plus je peux avoir des fonctionnalités très utiles à côté, si je peux personnaliser mon moteur, pourquoi se le refuser !? Donc, foncez !
La seconde chose, il faut bien choisir ses partenaires. Il y a de nombreuses manières de générer des revenus, il y a : En respectant déjà ces choses là, vous allez sans aucun doute augmenter votre rentabilité, sans avoir travaillé beaucoup plus... mais bon, au lieu de faire 12 heures par jour de travail, vous en ferez 11 ! Il en reste pas moins qu'il est nécessaire d'avoir des sites, que ces sites aient un minimum de visibilité et de bouchon... si vous êtes sur Internet depuis 15 jours et que vous êtes déjà déprimé, ça va être dur... la lumière ne se trouve qu'après un long tunnel bien noir, bien glauque.

Et pis, c'est bientôt les vacances... non ?

Bonne lecture à tous.

Ceci est un éditorial bien mignon, bien gentil... profitez en, ça ne durera pas !




Publicité

Rentabilisez vos espaces à contenu avec la technologie Positexte®.

D'un simple copier / coller du script sur vos pages, activez gratuitement les Positextes® et laissez cette technologie analyser vos pages puis afficher les annonceurs les plus pertinents de façon discrète et harmonisée au design de votre site. Qu'il s'agisse de chroniques, blogs, forums, ou tout simplement de vos résultats de recherche, les Positextes® amélioreront la rentabilité de votre site.



Positextes®, liens sponsorisés, liens contextuels, bannières contextuelles


55 000 personnes ont eu cette publicité dans leur Boîte Aux Lettres, la vôtre aussi ?


Jean-François Miailhe
infos Chronique par Jean-François Miailhe
Fondateur de Freetonic.com, 1er club de gym et de fitness en ligne

e-mail e-mail | site web site web
Le billet d'humeur

Et vous, plutôt régime ou fitness ?


Lequel d'entre nous n'a pas eu une petite appréhension à l'idée d'exposer son corps sur les plages ? un véritable compte à rebours avant l'épreuve du maillot qui laisse peu de temps à l'improvisation !

Aussi, qu'il s'agisse de mincir ou de se muscler, l'internaute n'est plus en quête de méthodes rationnelles, mais de résultats rapides, et surtout visibles. Pour parvenir à son objectif, il recherche désormais de l'info pratique, de l'astuce : le régime qui marche, la crème qui amincit ou encore l'exercice de gym le plus efficace.

Ainsi, au hit parade des requêtes, on ne sera pas surpris de retrouver les termes « régime », « maigrir », « mincir » et autres « calories » ou « cellulite ».

Parmi les résultats obtenus, les contenus d'informations, de conseils ou de méthodes en tout genre ne manquent pas ! Les offres de produits et d'articles dérivés non plus ... Pour la plupart, des sites féminins composés d'une multitude de rubriques sur le sujet, souvent assortis d'un forum pour favoriser les échanges, auxquels s'ajoutent quelques grands distributeurs de produits minceur, facilement identifiables par leurs marques.

Certains sites préfèreront afficher une image moins frivole et répondre aux incontournables « santé », « forme » ou « bien être ». Là encore, une véritable chasse gardée tant le nombre de pages générées par ces mots clés est impressionnant : un indice très révélateur, s'il en fallait, du degré de concurrence dans ce secteur et de la diversité des méthodes requises ici pour parvenir en tête de liste ( et tenter d'y rester ... )

L'immensité de l'offre rédactionnelle et produits dans ce domaine a d'ailleurs pratiquement épuisé toutes les ressources imaginatives de l'esprit pour laisser place aujourd'hui à de simples rivalités de budget.

Toujours dans leur quête de perfection, les internautes les plus motivés s'essaieront au sport, du moins aux activités sportives « esthétiques » ou « remodelantes ». Les mots clés « musculation », « fitness » et « gymnastique », certes pas très originaux, mais toujours efficaces, résument à eux seuls l'essentiels des requêtes sur ce secteur. Bizarrement leur diminutif « muscu » ou « gym » ne fonctionnent pas, comme les trop spécifiques « bodybuilding » ou « culturisme », réservés aux vrais amateurs du genre.

A nouveau en tête d'affiche, des géants féminins qui n'auront pas manqué de saisir la communauté d'intérêt avec la cible précédente, rejoints cette fois par quelques sites peut être plus pointus dans leurs contenus : exercices pratiques, méthodes d'entraînement, découpages des mouvements, photos et animations illustrent souvent leurs pages. Un site propose même aujourd'hui de pratiquer des séances de gym et de fitness en ligne.

Un secteur nettement moins concurrentiel au sein duquel se faire une petite place et apparaître parmi les premières pages de résultats semble encore envisageable.

Seul le choix des mots clés pourrait paraître restreint. A première vue seulement ... car l'examen des requêtes formulées sur le sujet révèle plusieurs méthodes de recherche et ressources de mots clés.

Ainsi, parmi les comportements constatés, les internautes semblent dissocier les parties du corps qu'ils souhaitent amincir ou muscler et saisir par exemple les mots « abdominaux », « fesses », « fessier ». Ou encore s'exprimer en terme de résultats espérés plutôt qu'en moyens et taper « ventre plat », « fesses musclées » ou « taille fine ».

Bref, de nouvelles perspectives sur un secteur à priori limité, qui assureront un référencement certainement plus efficace et pertinent par sa proximité avec les requêtes saisies.

S'il fallait une conclusion ...

Inattendue et surprenante de réalisme, de naïveté, de simplicité, parfois même d'évidence, la formulation d'une requête n'est soumise à aucune règle. Guidée par un mode de réflexion que nous ne connaissons pas, elle peut éventuellement être anticipée, avec la part d'inconnu et d'erreurs que cela suppose.

L'optimisation d'un référencement enseigne avant toute chose l'observation ...




Si j'étais...

Dan
... de webmaster-hub.com, je proposerais une petite fête à tous les participants du concours. Tout cela afin que ceux-ci laissent enfin souffler le forum sans que cela se termine dans le chaos ! JT.
Msn search
... je me taperais la honte. Pas un signe, pas un mot sur un concours qui devait être un moyen de communiquer pour ce moteur. Msn Search, petite bouche, petits bras ! JT.
L'organisateur du concours
... je jurerais de ne plus jamais engager une compétition sur un moteur Inter-Ville. Vaches et vachettes, Guy Gates et Bill Lux. Cela suffit. Pour MON concours, je voudrais un moteur de recherche, un VRAI ! JT.




Olivier Duffez
infos Chronique par Olivier Duffez
Consultant, il réalise des audits et du conseil en référencement pour les professionnels.

e-mail e-mail | site web site web
Le monde selon Google

Comment résoudre les problèmes de Bourbon...


Bourbon est le nom du dernier gros changement d'algorithme de Google, comme Florida ou Austin dans le passé. De nombreux sites ont vu leur trafic issu de Google chuter dramatiquement. Certains site ont retrouvé leur positionnements, d'autres pas... Voilà quelques pistes pour tenter d'y voir plus clair.

Ce petit article vient compléter les différentes discussions à propos de Bourbon entreprises sur le forum WRI ces dernières semaines ; il est issu d'une traduction libre d'un billet du blog Search Engine Roundtable. Pour compléter ces conseils, voici quelques remarques tirées des discussions sur Bourbon dans le forum Référencement de WRI :




Gilbert Wayenborgh
infos Chronique par Gilbert Wayenborgh
Moteur de recherche et Affiliation.

e-mail e-mail | site web site web
Le référencement

Ne mettez pas tous les oeufs dans le même panier


Alors que l'été approche a grand pas pour nombreux d'entre nous, le propriétaire d'un site web n'a pas de repis.

Le référencement est un secteur qui continue en permanence, les moteurs et dans une moindre mesure les annuaires n'arrêtent pas. Pas de trêve estivale donc.

Mais l'expérience montre que l'audimat de votre site est dépendant de nombreux facteurs. Le référencement bien sur, mais aussi l'activité des internautes qui selon la thématique de votre site sera en forte baisse cet été ou au contraire en forte hausse selon des facteurs externes à l'internet.

Faut il donc s'alarmer lorsque le 14 juillet au soir il n'y aura personne ? Faut-il appeller son webmaster a 23 heures pour lui dire de générer du trafic ? Faut-il acheter plus cher son trafic ? Mais que coute le trafic ?

Cela fait bientôt six mois que l'un de mes sites est blacklisté par google, fatalement la conccurence n'est pas vue d'un bon oeil outre atlantique, mais qu'importe, il n'a jamais eu autant de visiteurs et donc de conversion.

Ce site je l'avais référencé en janvier 2004 et avec quelques milliers de pages et de mots clés bien choisis, Google générait un trafic important sur celui-ci, mais au bout de 10 mois Google l'a placé en quarantaine. La chute de trafic a été importante les premiers jours, jusqu'à trouver de nouvelles sources de trafic. Ces sources sont bien evidement liées à la publicité.

Un autre exemple tout aussi marquant : En Mars 2004 je rencontre, lors d'une conférence donnée en Tunisie un gérant d'une agence de voyage. Son raisonnement en terme de génération de trafic etait le référencement Google. Il ne me parlait que de google, de BL (backlinks), de PR, Url Rewriting. Malgré mes conseils insistant, il se focalisait uniquement sur le référencement et l'optimisation de Google en oubliant quelque peu l'essentiel de son entreprise : La clientèle.

Bien que son référencement resta correcte avec des fluctuations, l'entreprise n'évita pas la "sandbox", et ce malgré un nombre invraisemblable de domaines pourtant interessants. Une fois dans la sandbox ... plus d'appels, plus de clients, ...

Le référencement organique comme certains osent l'appeller consiste a chercher du trafic à moindre prix. En utilisant les talents d'un référenceur vous pourrez obtenir une part de ce gateaux, sur des mots clés qui vous sont chers. En le réalisant vous même vous pourrez observer le casse tête du référencement au quotidien. Inutile de croire que cela ne vous coute rien, le temps que vous passerez vous ne le passerez pas avec vos clients, ou votre famille, amis ... mais avec votre ordinateur et le moteur de recherche le plus populaire qui vous amène des visiteurs.

En optimisant vous même vous passez à coté de nombreux facteurs qui feront le succès de votre site et de votre entreprise sur le web. Combien d'entreprises reussissent grâce à leur référencement dans un seul moteur de recherche ? Si Google est incontestablement un très bon moteur de recherche, se focaliser uniquement sur vos backlinks et votre pagerank est dangereux.

Le Web est un tout, dont le référencement n'est qu'un petit élément.




Gautier Girard
infos Chronique par Gautier Girard
Multipliez les ventes de votre site avec une solution garantie. Auteur du "guide de référencement".

e-mail e-mail | site web site web
Le web-marketing

5 façons répandues de louper une vente


Vous vendez des produits et services sur votre site et vous vous demandez pourquoi diable vos visiteurs ne commandent pas ? La raison se trouve peut être dans cet article !

Raison 1 : Votre site ne donne pas envie...

Un site qui ne donne pas envie, c'est un site dont le design a souvent un look "page perso" ou d'autres raisons liées à des aspects qualitatifs : Raison 2 : Vous ne donnez pas confiance

Votre site ne montre pas "pattes blanches" aux visiteurs. Dédiez au moins une page à la présentation d'informations objectives sur votre société et votre site dans une page "A propos", "Société" ou "Qui sommes nous".

Affichez les éléments essentiels de contact que sont votre adresse postale complète, une adresse email et un numéro de téléphone.

Raison 3 : Vous n'autorisez pas plusieurs modes de paiement

La mise en place d'un ou deux moyens de paiement seulement est une faute très répandue. Il est pourtant très fréquent que votre visiteur ne possède pas de carte bancaire... ou qu'elle ne soit pas à proximité immédiate lors de sa commande !

D'autres visiteurs ne veulent payer QUE par carte bancaire, parce que c'est plus rapide, cela évite d'envoyer un courrier ou de se déplacer à la banque pour envoyer un virement.

La meilleure façon de contenter tout le monde est d'accepter les paiements par carte bancaire, chèque et virement. Un "plus" est d'accepter aussi les mandats ainsi que les méthodes alternatives comme Western Union ou Money Gram.

Raison 4 : Vous n'affichez pas le délai d'expédition, de livraison ou de traitement

Si vous vendez des produits que vous expédiez par voie postale, votre taux d'échec explose si vous n'affichez pas clairement en combien de temps vous expédiez et quel est le délai de livraison.

Le souci est similaire si vous vendez des services. Les visiteurs veulent savoir quels sont les délais avant de vous payer quoi que ce soit.

Raison 5 : Vous surprenez ou dispersez vos visiteurs au dernier moment

Vous ne proposez qu'un moyen de paiement au moment de confirmer la commande.

Vous affichez un message en rouge et gros caractères que "Non, pour payer il faut d'abord ouvrir un compte" (sans bien sûr dire comment ouvrir un compte).

Dans le formulaire de saisie des coordonnées postales vous affichez comme liste de pays... la France !! (ou votre pays natif). Et bien sûr vous n'aviez pas prévenu vos visiteurs que vous n'expédiez que dans un pays.

Il existe une méthode simple pour résoudre efficacement les soucis qui se trouvent sur votre site. Parcourez chaque page et posez vous une question existencielle :

Est-ce que j'achèterais si j'étais visiteur ?




Frédéric Lepage
infos Chronique par Frédéric Lepage
Spécialiste de la communication par la BD, travaille actuellement chez Axiom, mais reste à votre disposition pour votre com!

e-mail e-mail | site web site web
Humour et Internet

Le webmaster, partie 4

Le webmaster, partie 4



Jean-Claude Benard
infos Chronique par Jean-Claude Benard
Consultant senior.

e-mail e-mail | site web site web
Les entreprises sur le net

Présentation et contenu - Eléments de conquête commerciale


De nombreuses entreprises disposant d'un site Web s'étonnent, alors qu'elles ont procédé à un référencement correct (classique et par liens sponsorisés) et que le nombre de visiteurs est de bon niveau d'un faible retour en termes de contacts commerciaux.

Nous vous avions promis lors de notre dernière chronique de vous présenter des exemples d'entreprises qui ont fait des choix en termes de présentation et de contenu.

Nous avons été contacté par Michel PARADON le directeur marketing et communication de Raining Data qui se sentant particulièrement concerné par le sujet a voulu apporter sa contribution.

Nous vous livrons son témoignage

Michel PARADON : J'ai lu avec attention votre article sur MOTEURZINE, auquel je suis abonné depuis plusieurs années et il m'a semblé logique d'apporter mon témoignage sur notre réflexion en ce qui concerne la notion de contenu Web.

Nous disposions à fin 2002 d'un simple site statique, extension /fr du site de notre maison mère. Nous rencontrions les pires difficultés pour alimenter ce site dues en grande partie par le fait de devoir solliciter fréquemment les Webmasters américains du site.

En charge de l'animation du réseau professionnel européen, nous avions l'ambition de mettre en valeur actualité technique et commerciale. Peu flexible et ne générant que peu de trafic nous avons fini par nous interroger sur la raison profonde de la désaffection de nos partenaires et de leurs clients pour ce site.

L'idée de substituer le fonctionnement figé imposé par le modèle statique à une notion dynamique de contenus a été suggérée en interne.

D'abord réticents à cette idée, les discussions aidant, certains d'entre nous ont émis la possibilité de passer de la communication institutionnelle au journalisme d'entreprise.

MOTEURZINE : Journalisme d'entreprise ?

MP : Nous avions par le passé fait confiance à une agence de communication. Celle-ci mettait à disposition de la presse des informations nous concernant au travers d'un site Web. Il nous est vite apparu que les prétendues compétences informatiques de cette agence étaient par trop généralistes et que nous devions leur faire parvenir des contenus pour faire vivre notre espace. Espace que nous partagions avec d'autres clients informatiques.

Vous comprendrez aisément que l'expression journalisme d'entreprise n'avait pas bonne presse chez Raining Data.

MZ : Qu'est ce qui a pu modifier votre jugement ?

MP : Au delà de la compétence usurpée de l'agence, le manque de confiance dans cette orientation provenait notamment du changement nécessaire dans l'organisation et de la charge de travail supposée pour la création, la rédaction et la mise en forme des contenus de ce type.

Néanmoins, nous déplorions toujours l'absence de visibilité du travail de nos partenaires et d'informations plus ciblées à destination des entreprises en recherche de solutions professionnelles.

La phase de réflexion a consisté à mettre en place une veille des concepts et technologies existantes et vérifier si le journalisme d'entreprise ou une de ses variantes pouvait nous correspondre.

MZ : Comment avez vous pratiqué ?

MP : Le résultat de cette étude a été un cahier des charges listant les limites techniques et d'administration envisageables, dans le cadre de notre effectif et de nos ressources.

Nous avons envisagé la création d'un blogue, mais renoncé devant le caractère trop éditorial et limité de cette solution.

Nous avons pu observer durant notre travail d'investigation la qualité et l'intérêt des sites de publication (dont SPIP est un des outils) scientifiques, politiques ou journalistiques.

C'est vers cette technologie que notre choix final s'est porté. Elle nous permettait en effet de rédiger et de publier simplement et rapidement les contenus créés par nos soins. Sans oublier bien entendu la plus grande simplicité d'administration qui devait être en cohérence avec nos ressources.

MZ : Vous pouvez nous parler du résultat ?

MP : La solution opérationnelle est un portail Web éditorial et informatif. Ce portail est un véritable espace de communication avec nos clients, nos prospects et les journalistes de presse spécialisée.

Il fonctionne comme un centre de communication pour l'entreprise en assurant la diffusion des documentations commerciales, plaquettes produits et services, des documents de presse, des éditoriaux, des reportages, des interviews, des cas utilisateurs et des fiches descriptives de nos clients.

Les visiteurs trouvent une information régulièrement mise à jour et la possibilité de nous contacter directement ou en faisant référence à tel produit ou service. Il est la source des lettres d'information mensuelles, reprenant un résumé des textes consultables en ligne.

MZ : Qu'en pense votre réseau de distributeurs ?

MP : Il se sent vraiment pris en compte et il sont nombreux à vouloir mettre en valeur une expérience, un savoir faire ou une réalisation remarquable. Ouvert à tous et référencé, Il est surtout un espace de cohabitation et de contact entre nos partenaires professionnels et leur public.

MZ : Accepteriez vous pour notre prochaine chronique de nous expliquer votre travail d'animation de ce service ?

MP : Avec plaisir, le kiosque de Raining Data.




Sandrine Mariotta
infos Chronique par Sandrine Mariotta
Responsable administrative UCatchIt. DEA de linguistique.

e-mail e-mail | site web site web
Recherche et étude

La lecture n'est pas en danger, Internet n'empêche pas la lecture !


Cette information est une des conclusions d'une enquête menée auprès d'étudiants de Paris IV(1)

Le week-end, le temps consacré aux études via la toile()2 correspond à la moitié du temps de la lecture de livres. « Dans la semaine également, une heure pour Internet et deux heures pour le livre ».

Chez les étudiants la concurrence se situe plutôt entre Internet et la télévision.

En effet, bien que l'offre de cette dernière puisse être pléthorique (bouquet numérique), elle n'est pas perçue comme source de savoir. Par contre elle rivalise nettement avec le livre « pendant les temps de loisirs. Elle occupe 133 minutes chez ceux qui la regardent et le roman 99 minutes ».

Durant les loisirs le livre manuscrit entre donc en concurrence d'une part avec la télévision et d'autre part avec Internet qui le talonne. « Le livre avec son image de sérieux qui le sert pour se maintenir du côté des études » est du coup handicapé du côté détente.

Avec la réforme du LMD et l'individualisation du parcours étudiant, de plus en plus de professseurs utilisent Internet pour mettre en ligne leurs cours, les Travaux Dirigés, les devoirs à prépare, etc dans le monde étudiant Internet sert de plus en plus de média d'apprentissage et plus seulement de média de recherche d'information.

Dans une autre enquête, aux Etats-Unis, celle là une équipe a intérrogé des enfants agés de 12 à 16 ans. Elle les a mis face à deux sites. Le premier est très coloré remplis d'images, d'animations avec peu de textes, et un autre terne avec énormément d'informations textuelles. Les conclusions de l'enquête montrent que les enfants sont perdus dans le premier site (qui leur est pourtant dédié) et qu'ils ont finalement préféré le second.

Cela nous incite à ne pas oublier que le texte, l'information, et la lecture qui en découle sont indispensables même et peut-être surtout sur Internet.

Il est donc important pour nous professionnel de ne pas sous-estimer l'importance de l'information transmise à travers les mots et de concevoir des sites qui contiennent de manière harmonieuse à la fois des images, des animations et biensûr du texte,

Alors bonne lecture !

(1) Cette enquête est publiée dans la revue Sciences Humaines de Juin.
(2) Internet hors chat et messagerie




Thomas Bertrand
infos Chronique par Thomas Bertrand
Thomas BERTRAND webmarketer.

e-mail e-mail | site web site web
Le chasseur de moteurs

Reve Lemanique et Fannick


Comment obtenir des liens valables rapidement ? Nous vous proposons ici une petite série non exhaustive d'annuaires qui vous rendront un grand service. La sélection a été faite sur deux critères : indexation rapide, réactivité de la prise en compte du lien par Google. Un bon conseil, prenez le temps à chaque fois de contacter le webmaître pour lui signaler la mise en place de votre retour de lien. Soumettez et vous verrez.

Nom : Reve Lemanique
Url : www.reve-lemanique.ch/phpmyannu/
Type d'outil : annuaire
Langue : français

www.reve-lemanique.ch/phpmyannu/   Rapport du chasseur :
Si un outil prend de l'importance en regard de ses qualités, le contact que l'on peut entretenir avec son webmaître est primordial. C'est justement le cas de l'annuaire du site Reve-Lemanique, un annuaire bien entretenu, une popularité importante et une bonne réactivité à la soumission. A cela on peut ajouter un webmaître fort sympathique, bravo Alain. Que demander de plus ? Une estimation de trafic fort honnête avec 1 500 visiteurs uniques par jour.

Grille du chasseur :
Estimation du trafic : 1 500 visiteurs uniques par jour, mai 2005
Soumission : retour de lien conseillé
Page de soumission : http://www.reve-lemanique.ch/phpmyannu/submit_site.php3?id_cat=0
Pr : 5
Retour dans Google.fr web : 242 (link:www.reve-lemanique.ch/phpmyannu/)
Nbr pages dans Google.fr web : 10 400 (site:www.reve-lemanique.ch/phpmyannu/)



Nom : Annuaire Fannick
Url : annuaire-fannick.mylinea.com
Type d'outil : annuaire
Langue : français

annuaire-fannick.mylinea.com   Rapport du chasseur :
Franchement, les annuaires du type Mylinea ne sont pas notre tasse de thé. Par expérience, une grande partie d'entre eux ne sont pas gérés très sérieusement. Exceptionnellement, et ce, grâce à son administrateur, l'annuaire Fannick sort du lot. Si nous vous conseillons de placer un lien en retour, la plupart des sites que nous avons soumis sont passés rapidement sans cette démarche. Tout cela grâce au contact entretenu avec Pascal, le webmaître, qui est très efficace. Si vous vous débrouillez bien, vous trouverez d'autres annuaires administrés par lui, autant d'opportunités de créer des liens de qualités.

Grille du chasseur :
Estimation du trafic : inconnue
Soumission : retour de lien conseillé
Page de soumission : http://annuaire-fannick.mylinea.com/
Pr : 4
Retour dans Google.fr web : 203 (link:annuaire-fannick.mylinea.com/)
Nbr pages dans Google.fr web : 114 (site:annuaire-fannick.mylinea.com/)




Si j'étais...

David Degrelle, supphoto.net et 1ere-position.fr
... je serais heureux d'être arrivé en cinquième position du concours. Aussi, je communiquerais beaucoup plus sur ce résultat. Par fierté, mais aussi pour justifier le temps que je n'aurais pas passé auprès de mes employés. JT.
Arlette
... je ferais attention de ne pas trop squatter les genoux des messieurs. Gare, car on commence par sauter sur les genoux, puis les jeunes sautent sur nous. JT.




Patrick Ligeron
infos Chronique par Patrick Ligeron
Spécialisé dans le référencement, le suivi de positionnement et la gestion de backlinks, je participe aussi à l'annuaire EUDIP.
e-mail e-mail | site web site web
Le côté technique

Structurer un site Internet pour le référencement -4


Le mois dernier je vous ai indiqué comment organiser vos scripts JavaScript afin qu'ils ne "perturbent" pas la bonne indexation de vos pages. Nous allons aborder ce mois-ci le même sujet mais pour les styles CSS.

Est-ce que je vais utiliser les feuilles de styles pour la mise en page ? Comment les organiser ?

Pour répondre à la première question, je vais commencer pas répondre à cette question : pourquoi utiliser les feuilles de styles CSS pour la mise en forme des pages ?

Il y a plusieurs raisons à cela, que je ne vais pas développer aujourd'hui (cela fera l'objet d'un autre article) je vais seulement me contenter d'en citer les principales : Maintenant que vous avez décidé d'utiliser les CSS pour la mise en page de votre site, comment allez-vous les organiser ?

Jusqu'à preuve du contraire, les robots des moteurs de recherche n'interprètent pas le code CSS. Il est même fort probable qu'un excès de code CSS dans une page HTML puisse perturber l'analyse de votre page par lesdits robots.

Afin d'éviter ce risque, le mieux est d'externaliser le code CSS en le plaçant sur un feuille externe à la page HTML et de l'appeler à partir de celle-ci. Un autre avantage à cette solution est d'optimiser (dans le sens de réduire le poids) le code global de votre site. En effet, une feuille de style externe peut être appelée par l'ensemble des pages du site ce qui permet une réduction globale du poids de vos pages et de votre site, qui peut être assez conséquente.

Extrait de code du fichier HTML avec CSS intégré :

<html>
<head>

<meta http-equiv="content-style-type" content="text/css2">
<style type="text/css">
<!--
body,td,th {font-family: Verdana, Arial, Helvetica, sans-serif; font-size: 10pt; color: #000000}
body {background-color: #FFFFFF; margin-left: 5px; margin-top: 5px; margin-right: 5px; margin-bottom: 5px}
a:link {color: #0000FF}
a:visited {color: #996666}
a:hover {color: #FF0000}
a:active {color: #00FF00}
h1,h2,h3,h4,h5,h6 {font-family: Arial, Helvetica, sans-serif}
h1 {font-size: 16px; color: #666666}
h2 {font-size: 14px; color: #666666}
-->
</style>
</head>
<body>


Pour externaliser ce code et le rendre ainsi accessible à toutes les autres pages, il suffit de créer un fichier .css (par exemple style.css) et d'y placer le contenu CSS.

Fichier style.css :

/* Document CSS */
body,td,th {font-family: Verdana, Arial, Helvetica, sans-serif; font-size: 10pt; color: #000000}
body {background-color: #FFFFFF; margin-left: 5px; margin-top: 5px; margin-right: 5px; margin-bottom: 5px}
a:link {color: #0000FF}
a:visited {color: #996666}
a:hover {color: #FF0000}
a:active {color: #00FF00}
h1,h2,h3,h4,h5,h6 {font-family: Arial, Helvetica, sans-serif}
h1 {font-size: 16px; color: #666666}
h2 {font-size: 14px; color: #666666}
/* Fin du document */

Il faut ensuite appeler le fichier style.css à de notre page HTML avec le code suivant ci-dessous.

Extrait de code du fichier HTML modifié :

<html>
<head>

<meta http-equiv="content-style-type" content="text/css2">
<link href="style.css" rel="stylesheet" type="text/css">
</head>
<body>


Comme je le disais les mises à jour sont par la suite extrêmement facilitées : Maintenant une question importante : si en plus des mises en formes communes à toutes les pages, certaines pages ont des mise en formes particulières utilisées uniquement par celles-ci. Que faire dans ce cas ?

Il y a plusieurs réponses possibles.

Par exemple pour les pages contenant un formulaire mis en forme par CSS, vous pouvez également externaliser votre code CSS (par exemple dans forumulaire.css) et n'appeler ce code CSS de mise en forme qu'à partir des pages qui ont un formulaire.

Maintenant, s'il s'agit d'un simple mise en forme unique vous pouvez l'intégrer au fichier global externe (style.css dans notre exemple). Mais attention dans ce cas, si vous avez de très nombreuses 'mises en forme uniques' vous allez alourdir votre fichier principal et cela risque de ralentir l'ensemble de votre site. Dans ce cas je vous conseille plutôt de laisser ces mises en forme directement au cœur de votre code HTML (voir exemple ci-dessous) car multiplier les fichiers externes n'est également pas recommandé.

Style CSS intégré au code HTML :

<p style="font:italic bold 14pt arial; color:#FF0000; text-decoration:underline">Nouveau</p>

Voilà j'espère que ces précisions vous serons utiles. Le mois prochain dans MoteurZine numéro 121, je vous parlerai de l'optimisation des jeux de cadres Framset.




Franck Thiercelin
infos Chronique par Franck Thiercelin
Les sites Disponible d'un côté et Forum Référencement d'un autre.
e-mail e-mail | site web site web
Forum Référencement

Les principaux sujets de juin 2005


Ce mois-ci sur le forum, les petits outils de recherche sont à l'honneur et ne pas trouver un annuaire pour soumettre son site serait vraiment mal chercher. Les annuaires permettent de récupérer des « backlinks », ce qui est très bon pour le positionnement des sites. Il est vrai qu'il ne faut pas s'attendre à des milliers de visiteurs via les annuaires mais difficile d'être bon partout; les annuaires ne sont pas fait non plus pour remplacer le trafic du moteur de recherche MSN qui ne décole toujours pas... mais un trafic même minimum peut bien souvent transformer une vente, si le site est bien fait.

Bon référencement et Bonnes Vacances

Les meilleurs services de référencement
Je suis actuellement en train de créer un site internet. Le site est réalisé et j'ai essayé d'optimiser le contenu pour être référencé le mieux possible.

Google ok, mais Voila rien du tout
J'espère sincerement que vous pourrez me dire le pourquoi du comment, inscrit sur plein de forum de référencement, et je suis toujours sans réponses valable!

Référencement page a variable
Pendant 6 ans je n'ais jamais voulue m'interresser au probleme du référencement, que je juger a tord trop alléatoir trop contraignant sur la mise en forme...

Loin derrière
Je ne comprends pas, je travaille pour les meubles Célio, et je m'occupe actuellement du réferencement, le site meubles-célio.fr n'est même pas dans les 3 premières pages...

Pages référencées dans Google mais non indexées ?
Voilà un moment que j'essaye de comprendre pourquoi pour notre site nous avons beaucoup de pages référencées dans google (environ 14000) mais une toute petite partie qui est indexée

Utilisable La version 1.00
Il etait annoncé pour avant le 20 juin et c'est fait ! La version 1.00 du script Utilisable est disponible dès maintenant en téléchargement pour les nouveaux inscrits ! Pour ceux qui possèdent une version 0.99 qui fonctionne...





Conclusion


ATTENTION. La liste des abonnés n'est pas disponible. Nous ne la donnons ni ne la revendons à personne. En revanche, vous pouvez sponsoriser notre lettre d'information : contactez-nous pour discuter des modalités.

 
 

Abonnement gratuit à « Moteurzine »


 
 
 
 
 

Désinscription de « Moteurzine »


 
 


© 1999 à 2005 par IDF.net ~ MoteurZine : newsletter des annuaires, des moteurs de recherche et du référencement