numéro cent-dix-sept ( #117 ) mardi 28 mars 2005
 
SOMMAIRE

Editorial
Il y a des semaines...

Le billet d'humeur
Verrons-nous un jour un moteur réellement communicant ?

Les conseils de Dr Référencement
2 - AdSense, comment choisir les formats

Si j'étais...
Un Sorcier Glouton
L'équipe de Msn search France

Le monde selon Google
Le détournement de page

Le référencement
Penser à l'envers, le vrai secret du tnemecneréfér

Le web-marketing
Comment promouvoir son site sans le coût par clic

Humour et Internet
Le webmaster, partie 1

Les entreprises sur le net
Le Blogue - 2

Recherche et étude
La notion de norme et de faute sur Internet

Le chasseur de moteurs
Jakadit et Itramways

Si j'étais...
Google adsense
Monsieur Chirac
Google

Le côté technique
Structurer un site Internet pour le référencement

Forum Référencement
Les principaux sujets de mars 2005

Conclusion


Accès au dernier numéro en ligne Format: HTML

Les archives de Moteurzine

La communauté MoteurZine sur Orkut

Le livre du Référencement au format PDF

Ecrire à Moteurzine






Webdesign par Freegaia.com

Chris Hédé
infos Chronique par Chris Hédé
Les sites Enfin et Moteurzine d'un côté, Développement et Référencement d'un autre.

e-mail e-mail | site web site web
Éditorial

Il y a des semaines...


Et oui, il y a des semaines où tout va de travers... la voiture fait des siennes, toute la famille tombe malade (enfant, femme et moi même), on casse le vase de l'arrière arrière grand mère, l'ordinateur gérant la compta de la société tombe en panne mystérieusement, un des serveurs voit son disque dur (maxtor) lacher (avec une sauvegarde partielle en début d'année) et la location d'un nouveau serveur chez un nouvel hébergeur (histoire de changer, quelle idée !) devient digne d'un parcours du combattant.

Un jour, si vous avez à choisir un serveur... je vous déconseille vivement la société Ikoola et vous invite plutôt à foncer chez OVH, eux, au moins, je n'ai jamais eu à me plaindre !

Avec ce nouveau numéro de MoteurZine, je tiens à féliciter la bienvenue à Patrick. Patrick va vous parler de référencement, non pas d'un point de vue généraliste ou "philosophique" comme sait très bien le faire Gilbert, mais plutôt d'un côté technique, pratique. Avec ses chroniques, vous allez voir la visibilité de vos pages augmenter... augmenter... Merci, Patrick !

Hier, j'ai regardé les statistiques de trafic en provenance des outils de recherches aux Etats-Unis. Et bien, MSN passe de 12,8% (en janvier 2005) à 14,2% (en février 2005) alors que Google tombe de 47,1% à 45,9. Vivement que Google tombe en dessous de 50% en France... ça ne ferra de mal à personne !

Bonne lecture à tous.




Publicité

Vous cherchez une régie pub pour votre site ?

Le cours du dollar vous semble trop bas ?
Vous souhaitez être maitre de l'affichage publicitaire sur votre site ?
Votre trafic est encore insuffisant pour les régies internationales ?


Liens sponsorises, liens contextuels, moteurs de recherche et annuaires en feed XML ou
javascript clé en main. Statistiques en temps réel. Règlement mensuel en euros.

La régie DeepIndex .Net




Dan Hetzel
infos Chronique par Dan Hetzel
Ingénieur systèmes et réseaux. Consultant Informatique et Internet. Fondateur de Webmaster-Hub en août 2003.

e-mail e-mail | site web site web
Le billet d'humeur

Verrons-nous un jour un moteur réellement communicant ?


Webmaster Hub a récemment entamé un partenariat avec l'un des nouveaux acteurs du marché des moteurs de recherche : MSN Search. La volonté de MSN, en quête d'une reconnaissance de la part des webmasters, était de communiquer avec ceux-ci et les référenceurs un peu à la mode de GoogleGuy sur Webmasterworld.com.

C'était sans compter sur le flux tendu de questions qui allaient émerger très vite sur le Hub et mettre l'équipe MSN Search dans l'embarras. Pratiquement aucune d'entre-elles n'a à ce jour reçu de réponse autre qu'évasive.

Pourquoi donc ?

Intéresser sans dévoiler

La principale difficulté que rencontrent les différents moteurs lors de leurs communications publiques est d'arriver à intéresser la majorité des webmasters sans dévoiler leur algorithme. Dès que les questions touchent au positionnement d'un site dans l'index, les représentants des moteurs ne peuvent pas véritablement informer sans dévoiler leurs « secrets de cuisine ». Face à l'actuelle suprématie de Google, chaque information technique vaut son pesant d'or, la pertinence des résultats d'un moteur étant le facteur prépondérant d'une éventuelle percée sur ce marché très concurrentiel.

Lorsque Google a communiqué en donnant les explications de la théorie du PageRank, ce moteur s'est très vite allié les webmasters qui, forts des explications données, ont vu dans celles-ci la manière de pousser leurs sites vers le sommet : « Google veut des liens, on lui en donne à foison ». De là sont nées les différentes link-farms et le commerce de la vente de liens à fort PageRank a mené à tous les abus.

Encore aujourd'hui, de nombreux webmasters ne jurent que par le PageRank, même s'ils reconnaissent que celui-ci n'a plus qu'une valeur de symbole. Les argumentations techniques ont donc la peau bien dure.

« Désinformer » les concurrents sans s'aliéner les webmasters

Mais alors, comment un nouveau venu dans le monde des moteurs de recherche peut-il espérer percer ? C'est effectivement une impasse, parce que toute information technique donnée aux webmasters tombera aussitôt dans l'escarcelle des concurrents. La corbeille de la mariée serait donc bien trop belle. C'est une des raisons pour lesquelles GoogleGuy est devenu un adepte de la langue de bois et que ses informations lâchées sur Webmasterworld n'ont que peu de fondement technique. Elles tournent toutes autour de sujets sans cesse réitérés : « Pourquoi ne suis-je pas bien placé ? », « Pourquoi ne suis-je plus dans l'index ? », «  Pour quelle raison ai-je été blacklisté ? ». L'examen des réponses de ce représentant de Google laisse le lecteur sur sa faim, mais les webmasters américains ont l'impression d'être pris en considération.

C'est l'art de la communication qui importe, pas sa réelle teneur.

Concilier marketing et technologie

Il faudrait donc, pour qu'un moteur perce et intéresse le monde des webmasters, réitérer l'aventure du PageRank et communiquer sur ce sujet. Un peu mais pas trop... difficile exercice pour les équipes de marketing. Tous les moteurs grand public utilisant à l'heure actuelle des algorithmes basés sur l'analyse des liens, les publications sur le « block level analysis » faites par les chercheurs du centre de recherches de Microsoft font couler de l'encre. Reste à savoir si ces techniques sont réellement utilisées par le nouveau moteur MSN-Search. Rien ne permet à ce jour de l'affirmer. Là encore, ces publications sont peut-être de la désinformation volontaire.

S'allier les search marketers et les référenceurs en combattant les spammeurs

Une des différences fondamentales entre les moteurs Google et MSN-search vient dans l'approche du monde des référenceurs. Alors que Google ne se gène pas pour déconsidérer cette profession dans ses recommandations aux webmasters, MSN ose prendre le contre-pied. Les pages d'information du site MSN sont même plutôt bienveillantes vis-à-vis des services d'optimisation de sites. Elles disent entre autres : « Vous pouvez faire appel à des services d'optimisation de sites pour améliorer le classement de votre site » sans pour autant garantir l'inclusion des sites faisant appel à ces services. Mais pour les référenceurs, la différence est d'importance. Ils sont traités par MSN-search comme une véritable profession, contrairement à Google.

Mais cela sera-t-il suffisant pour assurer le succès de ce nouveau moteur ?

Comme il était prévisible, ces quelques questions posées restent malheureusement sans réponse. Le moteur réellement communicant n'est manifestement pas pour demain.

Saluons toutefois la volonté de l'équipe MSN-search France de s'ouvrir aux webmasters, et souhaitons à ces derniers d'arriver à glaner quelque info utile.




Docteur Référencement
infos Chronique par Docteur Référencement
Que Google soit avec vous et avec votre porte-monnaie.

e-mail e-mail | site web site web
Les conseils de Docteur Référencement

2 - AdSense, comment choisir les formats





"Avant tout, vous devez retenir que le format textuel est informatif et ne doit ni provoquer ni racoler pour être efficace."

L'harmonie :

Votre publicité doit parfaitement s'intégrer à votre site sans être trop imposante et parfaitement mise en valeur. Nous nous trouvons sur trois plans. Vertical, horizontal et massif. Petit truc. Afin que votre AdSense soit bien remarqué, vous pouvez tenter de casser le rythme de votre page en intégrant par exemple un bandeau 468X60 deux affichages horizontal au sein d'un tableau dont les textes sont obligatoirement verticaux. Sur le plan vertical, je conseillerais le côté droit avec un skyscraper large, cinq affichages 160x600. Le plus efficace étant l'affichage massif d'un 336x280 et ses quatre affichages dont la lecture est facilitée par le format. Efficace oui, si il se trouve en bonne position.

Le rendement :

Améliorer la visibilité de l'annonce est en relation avec avec le nombre d'affichages de liens. Et c'est là le deuxième problème à résoudre. Opter pour un petit bouton 125x125 pour préserver l'harmonie d'une page sera moins efficace avec son unique affichage qu'une présentation plus imposante avec plus d'options de clics. Comme un bandeau 468 x 60 deux affichages. Ou beaucoup mieux mais difficile de lui trouver un emplacement, le leaderboard 728 x 90 et ses quatre affichages.

Pensez substitution :

Troisième difficulté. Choisissez des formats utilisés par la plupart des régies publicitaires. Ainsi, l'option de substitution d'annonces proposée par Google ne vous fera pas perdre d'affichages. Si le moteur connaît une période sans annonceurs pour votre site, vous pourrez faire tourner vos campagnes d'affiliations. Et 468x60 se trouve être le format que vous trouverez partout sur le web.

Bon pourcentage à tous !

Paramètres des formats AdSense :

Bannières et Boutons : 728 x 90, 468 x 60, 234x60, 125x125

Dispositions Verticales : 120x600, 160x600, 120x240

Rectangles intégrés : 300x250, 336x280, 250x250, 180x150

Prochains épisodes :
  1. les couleurs
  2. les formats
  3. les emplacements
  4. les critères





Si j'étais...

Un Sorcier Glouton
... je ne modifierais pas ma potion mais je changerais de marmite. Ne nous voilons pas la face. Si les Sorciers sont à la hauteur, Msn search France ne mérite pas ce concours. JT.
L'équipe de Msn search France
... je ferais l'autruche. Il n'y a que cela à faire après les interventions fantômes sur le forum webmaster-hub. N'est pas Bill Gates qui veut. JT.




Olivier Duffez
infos Chronique par Olivier Duffez
Consultant, il réalise des audits et du conseil en référencement pour les professionnels.

e-mail e-mail | site web site web
Le monde selon Google

Le détournement de page


Comme vous le savez peut-être, contrairement à ce que Google indique dans ses pages destinées aux webmasters, il est possible de causer du tort à un concurrent en pratiquant ce que les anglais appellent le page hijacking (détournement de page). En résumé, si vous faites une redirection 302 d'une page A vers une autre page B (d'un autre site), alors la page B risque de disparaître de l'index au profit de la page A. Pour plus de détails, lire les articles Le détournement de page par redirection et Les redirections sauvages. Voici enfin une solution...

Jusqu'à présent, aucune solution n'avait été trouvée pour lutter contre cette nouvelle forme de spam (car le problème est que certains spammeurs utilisent cette technique consciemment, contrairement à certains annuaires qui ignorent qu'ils font du tort avec leurs redirections). Il n'y avait donc pas d'autre solution que de contacter la personne ayant fait la redirection (par exemple le webmaster d'un annuaire) pour lui demander de la supprimer.

Un membre de WebmasterWorld a proposé il y a quelques temps une solution basée sur l'outil de suppression de pages de l'index de Google (décrit ici). Cet outil permet à tout webmaster de faire retirer une page de l'index de Google en quelques heures. Il suffit d'ajouter une balise meta robots "noindex" puis de remplir ce formulaire. Un robot de Google vérifie la présence du tag "noindex" et supprime la page.

Dans le cas de la lutte contre les redirections "sauvages", vous pouvez tout simplement indiquer l'URL de la redirection comme URL de page à supprimer, et le tour est joué !

Rendez-vous sur http://services.google.com/urlconsole/controller, créez un compte Google si vous n'en avez pas déjà. Une fois le formulaire de connexion validé, vous arrivez à une "console" vous proposant de supprimer divers éléments (une page web vous appartenant, un message que vous avez posté dans un groupe de discussions, etc.). Choisissez l'option "Suppression à l'aide de balises META" et indiquez comme URL celle qui vous passe devant dans les résultats de Google, et qui redirige vers votre page. Ca peut être une URL du type www.example.org/go.php?id=45121.

En quelques heures, la page incriminée devrait avoir disparu. N'oubliez surtout pas de retirer la balise meta robots que vous avez ajoutée sur votre page, sinon elle ne sera plus du tout indexée elle non plus...

Une astuce pour trouver les pages qui vous font du tort : tapez allinurl:votre-site.com ou site:votre-site.com dans Google pour lister les pages qui vous passent devant. Pour être encore plus précis (chercher ceux qui causent du tort à une page en particulier), tapez site:votre-site.com "phrase extraite de votre page" (avec les guillemets).

Malheureusement, cette solution n'est pas miraculeuse. D'une part vous pourrez être confronté à des URL de redirection "exotiques" qui ne seront pas acceptées par l'outil de suppression de pages de Google. D'autre part, vous devrez sans doute attendre plusieurs jours (voire semaines, voire mois) que votre page retrouve son positionnement, car Google lui avait peut-être infligé une pénalité de "duplicate content" (alors que vous étiez innocent !) ; cette pénalité peut durer 3 mois d'après certains témoignages. Enfin, la procédure décrite ici est très lourde dès qu'il s'agit de supprimer plusieurs URL...

Rappelons pour finir que tout cela n'arriverait pas si tout le monde faisait des liens en dur au lieu de redirections à la noix. D'ailleurs si vous cherchez des bons liens en dur, inscrivez votre site dans l'annuaire WRI ou rédigez une définition dans le Dictionnaire des e-technologies...




Gilbert Wayenborgh
infos Chronique par Gilbert Wayenborgh
Moteur de recherche et Affiliation.

e-mail e-mail | site web site web
Le référencement

Penser à l'envers, le vrai secret du tnemecneréfér


Si le référencement est rentré doucement dans les moeurs, nombreux sont ceux qui oublient de penser à l'envers.

Ce qui est intéressant c'est de penser comme les moteurs de recherche, bravo, c'est une première gymnastique intellectuelle surmontée. Nombreux sont les lecteurs de Moteurzine à penser en premier lieu (ou presque) aux moteurs de recherche, mais n'ont-ils pas oublié quelque chose sur le chemin ?

Mais pourquoi penser à l'envers ?

Vous vendez un objet, disons des tablettes de chocolats sur votre site internet. Hors ces tablettes ne sont pas des tablettes de grandes marques que nous trouvons tous dans les super-hyper-marchés mais des tablettes aux formes disons suggestives, faites d'une façon artisanale.

Quelques questions me viennent de suite à l'esprit ? Qui va acheter ces produits aux formes délicieuses et dont le goût peut en ravir plus d'un amateur de chocolat que je suis ?

Rassurez vous je ne vais pas faire un article sur le référencement dans le monde un peu olé-olé . Moteurzine reste un magazine accessible a tout public.

Toutefois dans le cas d'espèces on frôle plusieurs mondes de part le nom de domaine, du produit chocolat (vertus aphrodisiaques, anti depresseur (consultez un médecin si vous êtes dépressif, le chocolat ne fait pas tout)), et du produit chocolat aux formes suggestives.

Qui va donc acheter ce genre de produit ? A priori ce type de chocolat s'offre en cadeaux lors d'une soirée à deux (ouf les enfants ne sont pas la !) ou une soirée entre amis pour offrir un petit cadeau original à la fin du repas. Servi au moment du café, par exemple, avant que les convives s'apprêtent de partir.

Mais comment traduire ça dans le référencement ?

Comment parler des vertus si nombreuses du chocolat ? On dirait presque une drogue douce (j'aime bien cette drogue là, le chocolat !!) et pourtant l'approche n'est ici pas forcement adéquat. Mélanger les drogues, le chocolat, les positions suggestives et les aphrodisiaques autant faire du référencement « olé-olé »... et dans les moteurs de recherche, cela porte à confusion. Porte à confusion d'autant plus que les associations de mots clés sont certainement bien étudiées, mais pas forcement compris, ni par les moteurs de recherche, ni par les parents affolés, ni par le public.

Alors comment optimiser ? Comment communiquer sur ce type de site ? Et enfin comment le webmaster ou propriétaire de ce site peut-il faire de son site un succès non pas pour le trafic, mais pour les ventes générées.

Penser à l'envers et se mettre dans la peau de ses acheteurs ? Pourquoi entrent-ils dans le magasin ? Est-ce une personne seule qui entre ou un jeune couple ? Pourquoi achète t'il (elle) votre chocolat (en dehors de vos talents commerciaux et de la vitrine) ? Que va-t-il en faire ? Le plus simple est de leur demander et en fonction de leurs réponses vous trouverez les mots clés et associations de mots clés qui feront que votre site un succès commercial.

Le chocolat est un produit à déguster avec modération... mais j'adore surtout à Paques.




Gautier Girard
infos Chronique par Gautier Girard
Multipliez les ventes de votre site avec une solution garantie. Auteur du "guide de référencement".

e-mail e-mail | site web site web
Le web-marketing

Comment promouvoir son site sans le coût par clic


Le coût par clic est depuis quelques mois une source de prospects majeure sur Internet. Mais dans certains secteurs il peut s'avérer plus rentable d'utiliser d'autres méthodes de promotion. Cet aticle vous en présente 5, à découvrir ou à tester.

L'affiliation

Le principe de l'affiliation est simple. Vous rémunérez un réseau d'affiliés (webmasters de sites web) en échange de produits et services que vous vendez grâce aux visiteurs qu'ils apportent.

Grâce au développement de l'e-commerce le marché de l'affiliation s'étoffe, avec des intervenants sérieux et accessibles aux PME et TPE comme par exemple Netaffiliation.com ou encore Wipub.

Mon conseil : Cette stratégie est efficace, pour peu que vous vous occupiez de vos affiliés. Votre travail consiste à animer le réseau, prospecter de nouveaux affiliés et travailler sur vos matériels de promotion (bannières de publicité, liens textes, emails types...).

Le plus : rémunération à la commission donc contrôle des coûts.

A éviter : L'affiliation pour des produits Business to Business.

Le netlinking

Le netlinking consiste à trouver des partenaires de votre site et à échanger vos liens. C'est à dire que vos partenaires font un lien vers votre site depuis le leur, et inversement.

L'intérêt est que cela procure du trafic en direct. Votre site gagne aussi en popularité, il est donc mieux placé dans les moteurs de recherche.

Mon conseil : Choisissez avec soin le réseau de partenaires. Leurs sujets doivent être connexes, c'est à dire avoir un rapport avec le sujet de votre site.

Le plus : La gratuité ou quasi gratuité de cette méthode et le trafic à long terme qu'elle génère.

La publicité

Cela consiste à acheter des emplacements publicitaires sur des sites web et d'y apposer vos bandeaux de publicité. Cette méthode est très rentable pour appuyer une autre action promotionnelle (le coût par clic par exemple ou l'une des autres actions présentées ici).

Mon conseil : Visez à obtenir de la notoriété.

A éviter : Considérer ce biais comme une action de marketing direct avec objectifs de résultats en terme de ventes. C'est une erreur trop souvent commise.

La presse

Vous pouvez manier le communiqué de presse afin de toucher journalistes et fournisseurs de contenus sur Internet.

En comptant sur vos talents et un peu de chance un article peut paraître dans des magazines online ou offline et surtout être repris dans des fournisseurs de contenus comme Google News.

A éviter : les communiqués de presse vides de nouveautés, les publi-communiqués qui ne sont jamais repris.

Le papier

Suivant votre cible vous pouvez utiliser le bon vieux mailing papier pour présenter votre site web.

Le plus : l'approche marketing direct et la possibilité fine de mesurer les résultats.

A éviter : Evitez d'envoyer des milliards de courriers sans tester leur efficacité. Commencez par 100 à 300 courriers pour mesurer les résultats avant de passer à la vitesse supérieure.




Frédéric Lepage
infos Chronique par Frédéric Lepage
« Un crayon, un ordinateur et des idées... Plein d'idées ! ».

e-mail e-mail | site web site web
Humour et Internet

Le webmaster, partie 1

Le webmaster, partie 1



Jean-Claude Benard
infos Chronique par Jean-Claude Benard
Consultant senior.

e-mail e-mail | site web site web
Les entreprises sur le net

Le Blogue - 2


Je vous ai présenté le mois dernier les blogs ou blogues. Pour mémoire, je vous redonne une des meilleures définition.

Site Web ayant la forme d'un journal personnel, daté, au contenu antéchronologique et régulièrement mis à jour, où l'internaute auteur peut communiquer ses idées et ses impressions sur une multitude de sujets, en y publiant, à sa guise, des textes, informatifs ou intimistes, généralement courts, parfois enrichis d'hyperliens, et qui appellent les commentaires du lecteur.

Le blogue a fait son apparition en entreprise en France il y a moins d'un an.

Quelle peut être son utilité ?

Votre entreprise possède un site Web de type plaquette institutionnelle (statique) et vous souhaitez communiquer régulièrement avec vos clients ou prospects ?

Vous n'avez pas envie de créer ou modifier votre site Web ?

La création et l'administration d'un blogue ne demande aucune connaissance technique. Nous qualifierons cet outil de « prêt à l'usage ».

Vérifiez tout de même en créant votre blogue que celui-ci vous permette l'affichage de logos, images ou photos.

Les professionnels du recrutement ont été les premiers à tirer partie du blogue en tant que site Web principal. Nous citerons pour l'exemple le site de Carrière on-line. Ils ont créé un blogue particulièrement agréable et efficace dans son domaine.

Que permet ce blogue ?

Ce blogue est à la fois une source de renseignement, de dialogue et de conseils. En outre, il est possible de trouver une solution pour créer un blogue emploi et de déposer sa candidature.

Vous pourrez trouver d'autres exemples de blogues d'entreprises aux adresses suivante : Le blogue est-il toujours bien adapté à l'entreprise ?

Oui si vous avez des information régulières à communiquer et si vous voulez dialoguer avec vos internautes.

Attention : Grande originalité des blogues, la capacité pour les lecteurs de donner un avis sur chaque nouvelle information postée. Cette fonction est à double tranchant et doit vous faire réfléchir à la gestion du dialogue avec vos internautes.

Pour ceux qui ont fréquenté ou administré des groupes de discussion, la réponse va de soi. En effet, en laissant les internautes libres d'afficher en temps réel leurs réponses ou commentaires, vous vous exposez à voir très vite votre blogue parasité par des mauvais plaisants, des propos injurieux ou hors de propos avec votre activité.

Ce problème pourra être réglé en ne validant les messages qu'après lecture. Vous devrez donc vus conduire comme un « modérateur » de groupe de discussion.

Autre solution (si votre blogue le permet), ne pas autoriser les internautes à afficher des commentaires. C'est la solution ultime car en bloquant cette fonction, vous vous coupez du dialogue avec les vrais internautes.

Blogue payant ou gratuit ?

Autant des particuliers ou associations peuvent accepter de la publicité en affichage sur leur blogue qui sera la contre partie de la gratuite, autant nous déconseillons celle ci pour les entreprises.

Sur un blogue gratuit, vous ne contrôlez pas les annonceurs et risquez de vous retrouver au mieux avec des publicité peu sérieuses pour votre entreprise, au pire avec la publicité d'un concurrent.

Combien de personnes dans l'entreprise peuvent administrer le Blogue ?

Techniquement il n'y a pas de limite mais si trop de personnes ont la possibilité de mettre des messages en ligne, le blogue risque de dérouter les internautes et donner une mauvaise image de l'entreprise.

Dans les grandes entreprises, le blogue est en général administré par le service marketing et communication.

Dans les petites entreprises c'est bien souvent le manager ou propriétaire qui s'occupera de mettre en ligne des « billets » d'humeur, des informations concernant la vie celles-ci et répondra aux internautes.

Un blogue demande beaucoup d'investissement en termes de temps. Ne vous lancez pas.

Par contre si vous pensez que votre entreprise doit mieux informer et ouvrir le dialogue avec les internautes n'hésitez plus vous allez entrer dans la vraie dimension commerciale du Web.




Sandrine Mariotta
infos Chronique par Sandrine Mariotta
Responsable administrative UCatchIt. DEA de linguistique.

e-mail e-mail | site web site web
Recherche et étude

La notion de norme et de faute sur Internet


Avant de parler de norme et de faute sur Internet, nous devons commencer par nous interroger sur ce que sont la « norme et la faute ».

Nous nous rappelons tous nos dures années d'école où nous nous plions avec plus ou moins de bonheur aux fameuses dictées. Certains d'entre nous, particulièrement privilégiés ou respectant la norme scolaire, obtenaient le miraculeux 10/10, alors que d'autres plafonnaient difficilement à 5/10, si ce n'est à - 5/10.

Mais cela n'explique toujours pas ce qu'est la faute. J'ai utilisé tout à l'heure le terme de « norme ». Et oui ! le mot est laché ! La norme, oui mais laquelle ? Car la norme que l'on nous demandait d'appliquer, lorsque nous étions enfant, n'est peut-être pas la même que celle qui peut s'appliquer aujourd'hui à Internet, ni celle qui s'applique dans nos écrits de tous les jours, ni celle qu'applique notre voisin. Nous remarquons là, que la norme est une notion complexe qui ne se laisse pas définir si facilement. C'est un terme polysémique, pouvant prendre des sens divers selon la personne que l'on interroge. Essayez, vous verrez.

En linguistique, il existe plusieurs notions pouvant se rapportant à la norme, d'où un très grand nombre de normes différentes. On peut tout de même en donner une définition générale très simplifiée :

Il s'agit d'un ensemble de règles communes à une communauté linguistique.

Oui mais voilà, la langue contrairement à notre grammaire qui semble plutôt figée, évolue, et donc les règles de la norme prescriptive ne sont pas forcément respectées. Par contre si nous regardons selon la norme objective - c'est à dire si nous nous intéressons aux faits de langue sans juger, celle-ci peut s'avérer respecter.

Par exemple si je dis :

Je vais aller en vélo faire les courses

Au niveau de la norme prescriptive en de en vélo est faux, (c'est : je vais aller à vélo faire les courses - qui est correct, c'est à dire qui répond à la règle grammaticale en usage). Mais selon l'usage actuel du plus grand nombre, cette phrase pourra être jugée normale du point de vue de la norme objective.

Revenons à nos moutons et Internet. Quelle norme y est appliquée ? Apparemment, celle de l'acceptation des fautes d'orthographe. Nous nous situons donc plutôt dans une norme objective qui n'est pas de respecter à tout prix la norme telle que nous l'avons apprise à l'école. Il me semble aussi, que certains internautes, familiarisés dans l'utilisation d'outils simplifiant le langage (Texto, SMS, CHAT...) sont peut-être en train de peser dans le choix des professionnels, qui sont alors obligés d'acheter par exemple «  alpe » sans son s ou encore « tobogan » sans son deuxième g...

A la prochaine fois « sans fôte » ...




Thomas Bertrand
infos Chronique par Thomas Bertrand
Thomas BERTRAND webmarketer.

e-mail e-mail | site web site web
Le chasseur de moteurs

Jakadit et Itramways


Parole du Chasseur : "Le clic est binaire. Il ouvre ou ferme une porte. L'internaute qui recherche doit être satisfait du premier coup. Sinon, l'outil sera oublié pour toujours".

Nom : Jakadit
Url : www.jakadit.fr
Type d'outil : moteur
Langue : français

www.jakadit.fr   Rapport du chasseur :
Un vent nouveau souffle peut-être. Comment, vous ne connaissez pas JakAdit ? Normal. Votre serviteur est certainement le premier sur le coup. D'une présentation très sobre, ce moteur a de l'avenir par la pertinence de ses résultats et un look agréable. On peut dire qu'il ressemble a Google sans pour autant le plagier. Bien vu de la part de PlanetWorks, sa société éditrice. Si pour l'instant sa base de données est peu importante, surveillez-le de près car le jour où les moyens seront là, JakAdit aura sa place et deviendra peut-être un futur grand.

Grille du chasseur :
Pr : 0
Retour de liens dans Google.fr web : 0 (link:www.jakadit.fr)
Nbr pages dans Google.fr web : 0 (site:www.jakadit.fr)
Positionnement sur mots clés dans Google.fr web :
moteur recherche (+50)
nouveau moteur recherche (+50)



Nom : Itramways
Url : www.itramways.net
Type d'outil : annuaire spécialisé tramway, bus, trolleybus, métro...
Langue : français

www.itramways.net   Rapport du chasseur :
Original non ? Un annuaire spécialisé des transports sur rails. Avec 1052 sites et 24 catégories comme "Annuaires" dans laquelle vous pourrez trouver d'autres annuaires sur le même thème, "Modélisme", "Transports Urbains", "Photos" contenant entre autre le Site officiel du chantier de la 3eme ligne de tramway à Grenoble, "Industrie", "Portails", "Presse", bref, une mine d'or pour ne pas avoir un train de retard. Dépêchez-vous de le consulter.

Grille du chasseur :
Soumission : gratuite
Page de soumission : http://www.itramways.net/add.php
Pr : 6
Retour de liens dans Google.fr web : 116 (link:www.itramways.net)
Nbr pages dans Google.fr web : 2 950 (site:www.itramways.net)
Positionnement sur mots clés dans Google.fr web :
annuaire tramway - première position
annuaire metro - huitième position




Si j'étais...

Google adsense
... je ferais la "nique" à mes concurrents en proposant à mes affiliés un paiement en euro et un versement de compte à compte. Encore une longueur d'avance. JT.
Monsieur Chirac
... je monterais au créneau en lançant un monstrueux projet de bibliothèque virtuel francophone. Tout cela pour ne pas accuser un quelconque retard face à un challenger américain possible ;-) JT.
Google
... je me dépêcherai d'apprendre la France comme disent les gamins et j'éviterai de placer un ADWORDS de l'UMP sur une recherche libre sur le mot « parti socialiste ». Compte tenu du climat politique actuel, j'ai peur que le nombre de socialistes utilisateurs de GOOGLE diminue considérablement. JCB.




Patrick Ligeron
infos Chronique par Patrick Ligeron
Spécialisé dans le référencement, le suivi de positionnement et la gestion de backlinks, je participe aussi à l'annuaire EUDIP.
e-mail e-mail | site web site web
Le côté technique

Structurer un site Internet pour le référencement


S'il y a un élément qui n'est que très rarement pris en compte lors de la création d'un site Internet, c'est le référencement. En effet, le développement d'un site est étudié sous tous ses aspects dès le début du projet, mais le référencement est presque systématiquement oublié.

La structure d'un site est un élément primordial pour obtenir un bon positionnement sur les principaux outils de recherche. Si un travail de préparation, assez simple, n'est pas réalisé en amont du développement, ce même travail peut devenir titanesque quand le site sera en phase de production. Voilà les principales questions auxquelles il vous faudra apporter une réponse avant de plonger dans le codage des premières pages.

Mon site est décliné en plusieurs langues.

La meilleure solution consiste à regrouper les langues sous un même nom de domaine en utilisant un sous domaine par langue. Exemple : L'avantage d'utiliser les sous domaines est multiple pour le référencement : L'étude des sites multilingues s'achève ici. La suite de ce premier chapitre sera développée dans le prochain numéro de MoteurZine. N'hésitez pas à me faire parvenir vos premières réactions dès maintenant par email.




Franck Thiercelin
infos Chronique par Franck Thiercelin
Les sites Recherche Libre d'un côté et Forum Référencement d'un autre.
e-mail e-mail | site web site web
Forum Référencement

Les principaux sujets de mars 2005


Ce mois-ci, sur le forum référencement, de nombreux sujets ont été abordés... en voici une petite sélection...

Le blacklistage de Google
Votre site a été blacklisté ? Vous avez offusqué la bienveillance de notre Google adoré ? Vous avez osé défier les règles imposées par le tout puissant ? Vous saurez puni de blacklistage ! C'est ce qui m'est arrivé....

Référencement site flash avec BDD
Y a t-il parmi vous des webmasters ou autre qui ont déjà référencé un site entièrement en Flash dont son contenu est géré à 95% en PHP par des requêtes sur des bases MySQL contenant textes et liens photos ?...

Mon site sur google, avec 2 mots clef, possible ?
Je vous soumet aujourd'hui mon site car celui-ci est très mal classé sur Google malgré mes efforts. J'ai optimisé mes balises, créeé quelques liens et me suis inscrit sur quelques annuaires et autres moteurs....

Allegra es-tu toujours là ???
Comme certains d'entre vous, j'ai subi « Allegra » sur 2 de mes sites à savoir que mes sites n'apparaissaient plus sur GG pour mes mots clés ou très très loin dans les résultats et n'apparaissaient plus quand je tape le nom de mon site directement.

Disponible.biz, Et la biz fut venue ...
Ce qui change par rapport à la béta 1 : L'urlrewriting est terminé ! C'est tout ? Ben vi ! Mais ce n'a pas été simple, surtout que cela a été testé sur plusieurs hébergeurs pour assurer une meilleure compatibilité (certains savent de quoi je parle) avec les spécificités d'hébergeurs...

Pages rank = PR, c quoi pagerank ?
En gros, le PR, c'est un outil marketing (plutôt populaire parmi les référenceurs) de Google. Sympa, mais peu utile en vérité...



Conclusion


ATTENTION. La liste des abonnés n'est pas disponible. Nous ne la donnons ni ne la revendons à personne. En revanche, vous pouvez sponsoriser notre lettre d'information : contactez-nous pour discuter des modalités.

 
 

Abonnement gratuit à « Moteurzine »


 
 
 
 
 

Désinscription de « Moteurzine »


 
 


© 1999 à 2005 par IDF.net ~ MoteurZine : newsletter des annuaires, des moteurs de recherche et du référencement