numéro cent-seize ( #116 ) mardi 22 février 2005
 
SOMMAIRE

Editorial
Un pas en avant...

Le billet d'humeur
Le référencement dans le milieu du voyage

Jean TANTOUT sur Seostory
Spam 0 - 1 Net

Si j'étais...
Google
Bill Gates

Le monde selon Google
Nouvelle version de la GoogleBarre

Le référencement
Le blacklistage de Google, est-ce grave docteur ?

Le web-marketing
Comment créer une newsletter et générer des ventes

Humour et Internet
Internet, une drogue

Les entreprises sur le net
Le Blogue

Recherche et étude
Formulation et moteurs de recherche

Le chasseur de moteurs
Seek et Numika

Si j'étais...
Google
Google

Forum Référencement
Les principaux sujets de février 2005

Conclusion


Accès au dernier numéro en ligne Format: HTML

Les archives de Moteurzine

La communauté MoteurZine sur Orkut

Le livre du Référencement au format PDF

Ecrire à Moteurzine






Webdesign par Freegaia.com

Chris Hédé
infos Chronique par Chris Hédé
Les sites Enfin et Moteurzine d'un côté, Développement et Référencement d'un autre.

e-mail e-mail | site web site web
Éditorial

Un pas en avant...


Le monde est en perpétuel mouvement, MoteurZine aussi. Des chroniqueurs décident de prendre leur retraite, d'autres décident de nous rejoindre pour partager à leur tour leur savoir. Je tiens donc à souhaiter la bienvenue à Sandrine qui a acceptée de prendre en main le laboratoire de Recherche et Développement. Elle prépare ces études chez Ucatchit et partage avec nous, avec vous les conclusions de ses enquêtes.

Si vous vous sentez l'âme d'un romancier, l'âme d'un journaliste d'investigation ou tout simplement d'un chroniqueur, venez rejoindre l'équipe de MoteurZine, on trouvera le moyen de mettre en avant vos talents !

Je tiens à remercier Jeremy qui nous a fait un billet d'humeur intéressant... Je suis persuadé qu'il va satisfaire certains d'entre vous et en rendre malheureux beaucoup, tous ceux qui voudraient en savoir plus.

De temps en temps, j'ai quelques demandes de sociétés désirant associer leur image à celle de MoteurZine. C'est faisable. Le prix, je vous le donne par e-mail. Le public, ce sont 48.418 abonnés (à 11h, le mardi 22 février 2005). Le profil, ce sont des webmasters, des webmasters et encore des webmasters...

Vous remarquez, je n'ai encore pas dit de mal des référenceurs, ni de Google... étrange ! Je vous rassure, il ne sont pas meilleurs qu'avant... les référenceurs vivent toujours coupés du monde et Google a toujours pour modèle Microsoft. Tiens, suite à la dernière danse de Google, j'ai quelques sites qui ont décollés et d'autres qui ont continués à s'enfoncer dans les abysses de la base de Google.

Bonne lecture à tous.




Publicité

Vous cherchez une régie pub pour votre site ?

Le cours du dollar vous semble trop bas ?
Vous souhaitez être maitre de l'affichage publicitaire sur votre site ?
Votre trafic est encore insuffisant pour les régies internationales ?


Liens sponsorises, liens contextuels, moteurs de recherche et annuaires en feed XML ou
javascript clé en main. Statistiques en temps réel. Règlement mensuel en euros.

La régie DeepIndex .Net




Jeremy Duquesne
infos Chronique par Jeremy Duquesne
Promotion, référencement manuel, positionnement de sites web marchands, principalement e-tourisme.

e-mail e-mail | site web site web
Le billet d'humeur

Le référencement dans le milieu du voyage


Il existe des secteurs d'activité sur le web plus porteurs que d'autres, ayant connu une forte croissance et avec un avenir très prometteur ... le voyage en fait parti.

Dans le paysage du e-commerce, le voyage se porte bien. La réservation de séjours, billets d'avion, hôtels, location de vacances bat son plein, et nombreux en sont les acteurs. Nous retrouvons comme d'habitude quelques « géants » et de nombreux acteurs plus petits, qui tirent parfois très bien leur épingle du jeu. Le constat est fait depuis quelques années déjà, les internautes utilisent les outils de recherche pour trouver, préparer et réserver leurs voyages. Le référencement apparaît aujourd'hui comme la principale action webmarketing des sites e-tourisme, si nous mettons de côté les principaux gros acteurs.

La concurrence est donc très forte. Au palmarès des requêtes les plus prisées, et par la même occasion les plus recherchées, nous retrouvons les traditionnelles « voyage », « billets d'avion », « séjours », « vacances », celles ciblées géographiquement telles que « hotel + ville », « location + ville », ou encore les « voyages dégriffés », « vacances pas cher », ... Une multitude de requêtes, plus ou moins ciblées, sont visées par de nombreux acteurs du voyage. Simplement, il n'y a généralement que 10 places sur la première page des résultats des moteurs ... La guerre est lancée depuis des années déjà, et devient de plus en plus féroce. Nous retrouvons toutes les techniques et méthodes de référencement traditionnelles, toutes les optimisations « in the page » bien connues, les échanges de liens, très présents dans le secteur ... Le grand classique, auquel viennent s'ajouter des méthodes bien connues aussi, mais utilisées « en masse » dans le voyage, ainsi que dans quelques autres thématiques. Pages satellites, mais surtout sites satellites. Il n'est en effet pas rare de voir les acteurs du voyage communiquer sur un site portail principal, mais travailler en fait le référencement sur quelques autres sites, voir quelques dizaines d'autres, beaucoup plus dans l'ombre. Sites thématiques, sites hébergés sur des serveurs situés physiquement dans différents pays, cross linking ... Comme tout secteur marchand concurrentiel, il est donc nécessaire d'être très actif sur le référencement sous peine de voir s'envoler les nombreux visiteurs au fort potentiel d'achat ou plutôt de réservation.

Certains ont compris cette importance et travaillent le référencement au quotidien en interne. Mais attention à ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier, sous peine de voir son activité, son traffic et ses ventes s'envoler, ou plutôt s'écraser, retomber très bas suite à une mise à jour de l'algorithme et du classement du principal moteur de recherche, celui sur lequel il faut être. Mises à jour aléatoires, déclassements, filtres et sanctions font parti du quotidien et désormais du métier, et mettent dans une situation de danger les acteurs du web qui font tourner leur site avec plus de 70% de traffic en provenance des moteurs ... Cette dépendance de beaucoup de sites auprès des outils de recherche, voire d'un seul moteur, n'est pas très sécurisante.

Alors vous l'avez compris, diversifiez au maximum vos sources de traffic et travaillez le référencement au quotidien !




Jean Tantout
infos Chronique par Jean Tantout


e-mail e-mail | site web site web
Jean TANTOUT sur Seostory

Spam 0 - 1 Net


MoteurZine n'est en aucun cas responsable des propos tenus par Jean TANTOUT. Si vous souhaitez réagir à ses écrits, contactez le directement : jean.tantout@laposte.net


01Net dans le bain

Un très bon ami m'a signalé il y a peu de temps un article très bien écrit concernant les sites qui polluent les moteurs de recherche. Oui, nous sommes tous au courant. Oui, nous finissons toujours par bien identifier les "exxon valdez" du web mais là, c'est 01Net qui en parle. Cela prend donc une autre dimension.

Amusant

Devrions-nous en rester là ? Non, car un autre ami m'a signalé que le fameux 01Net utilisait des pages satellites pour se positionner lui-même sur des requêtes très demandées par les internautes. Technique largement dénoncé dans l'article concernant les pollueurs. D'ailleurs, l'action est plutôt bien réussie car le site se trouve en première position sur de nombreuses requêtes qui sont listées ci-dessous.

Pas si simple

Nous en arrivons donc là. Les dénonceurs sont des utilisateurs. Et on peut dire dans ce cas précis un tricheur important puisque squattant de très bonnes positions sur le moteur leader du moment. Positions que d'autres auraient pu obtenir sans l'intervention pollueuse. Nous nous retrouvons donc ici dans le complexe français du "coq", c'est à dire "Le bec ouvert et les deux pieds dans la m...."

Terrain miné

Soyons indulgents, que ce soit avec le journaliste qui ne devait pas savoir qu'il travaillait pour des tricheurs. Ou que ce soit avec toutes les personnes qui interviennent dans cet article. Délicat quand même de parler de triche sur un site de tricheur. Espérons là qu'il ne s'agit pas du deuxième complexe français, du "Qui se rassemble, s'assemble".

Le 18 février 2005, mot clé en première position sur Google par des pages satellites 01Net :

stratégies NTIC
piratage informatique
technologie dsl
solutions VPN
stratégies e-business
outils CRM
logiciel Linux
fournisseur d'accès
progiciel
stockage de données
actualité technologie
étude de matériel informatique
stratégies e-business
études solution informatique


Pour information, un fil de discussion s'est ouvert sur ce sujet dans le forum webrankinfo.com




Si j'étais...

Google
... j'enverrais un questionnaire à une sélection de webmasters qui affiche mes AdSense afin d'améliorer mon service.
Je demanderais à ceux-ci de ne pas dévoiler les questions à d'autres. Google. C'est vraiment du top secret. JT.
Bill Gates
... je louerais des emplacements publicitaires sur les télévisions du monde entier pour imposer mon moteur. Même si le moteur semble décoller dans les baromêtres francophones. On ne peut pas dire qu'il soit une fléche. JT.




Olivier Duffez
infos Chronique par Olivier Duffez
Consultant, il réalise des audits et du conseil en référencement pour les professionnels.

e-mail e-mail | site web site web
Le monde selon Google

Nouvelle version de la GoogleBarre


Google vient de sortir une nouvelle version de sa toolbar : la v3. Elle est pour l'instant disponible uniquement en anglais (la version la plus récente de la version française est la 2.0.114.8).

Parmi les nouveautés, citons : Le look de la toolbar a également été modifié : les menus intègrent des icônes, comme dans des applications sous Windows XP. Par contre certains trouvent les icônes floues...

La fonctionnalité AutoLink incluse dans cette nouvelle version a déclenché une polémique... Voici quelques éléments d'analyse : Pour ma part, je pense qu'il faut relativiser ces reproches. N'oublions pas que seuls les internautes qui ont voulu installer la toolbar sont concernés, et ceux qui sont choqués par AutoLink peuvent le désactiver, ce n'est pas comme dans IE où la fonctionnalité était activée sans qu'on ne puisse l'enlever.

Certains vont jusqu'à parler de manipulation (du contenu des pages par Google). Que faut-il penser des bloqueurs de publicité qui modifient également le contenu d'une page web ?

Je pense néanmoins que Google devrait permettre de configurer davantage les options pour AutoLink, laissant l'internaute indiquer pour chaque type de lien le site qu'il préfère. Par exemple il indiquerait son site de vente en lignes de livres préféré, évitant d'être dirigé vers Amazon alors qu'il n'apprécie pas ce site. Pour l'instant Google n'a prévu cette option que pour les liens vers les outils cartographiques (l'utilisateur a le choix entre Google Maps, Mapquest et même Yahoo! Maps).

On pourrait même imaginer une nouvelle balise meta qui permettrait à l'auteur d'une page web d'exiger (de la part de Google) que sa page web ne soit jamais modifiée par la toolbar. Après le nofollow, le NoAutoLink ? Ca va finir par faire beaucoup de balises :-)

Enfin d'après moi il manque encore quelque chose : une version pour Firefox ! Espérons que le développement récent de la toolbar de Yahoo pour Firefox va inciter Google à faire de même.




Gilbert Wayenborgh
infos Chronique par Gilbert Wayenborgh
Science, Politique, Défis, Aventure, Art, Impossible, Communication, Dialogue, Humour, Expertise.

e-mail e-mail | site web site web
Le référencement

Le blacklistage de Google, est-ce grave docteur ?


Votre site a été blacklisté ? Vous avez offusqué la bienveillance de notre Google adoré ? Vous avez osé défier les règles imposé par le tout puissant ?

Vous saurez puni de blacklistage ! C'est ce qui m'est arrivé.

C'est la conclusion que l'on peut tirer lorsque l'on se frotte au numéro un en référencant un tant soit peu trop bien ses pages ... Vous l'aurez deviné à force de parler de référencement dans Google, à force de pousser le bouchon toujours plus loin en quête de trafic gratuit, on oublie ses fondamentaux. Seul 30 % du traffic provient de Google sur les 35 que représentent les moteurs de recherche !!

Et pourtant :

Aussi étrange que cela puisse paraître, le trafic ne provient pas que du référencement, et heureusement !

Bien sûr, gardons MSN et Yahoo et Voila sous le coude (pensez aussi à Deepindex :) ) mais bizarrement, même sans Google, je me sens bien... pas de souci à regarder mes stats, ni mon CA ... les mauvaises langues diraient sans doute "c'est normal elles sont à zéro".

Non, bien au contraire, car le référencement ne se base pas seulement sur Google, ni sur tous les autres moteurs de recherche. Le référencement est un tout ! Ceux qui suivent votre site depuis le debut, ceux qui ont entendu parlé de vous, ceux qui vous ont trouvé une fois dans Google, et qui trouvaient ça bon, ceux et celles qui au détour d'un mail cliquent sur votre signature, ceux et celles qui ont vu votre pub à la télé (non DeepIndex ne fait pas de pub à la télé).

La vie d'un site ne se limite pas à un positionnement pointu dans Google, Msn ou Yahoo ... la vie d'un site c'est du référencement au sens large. La pub, le bouche à oreille, le marketing viral, l'affiliation, le design, l'humour (sous reserve), les forums (faut pas rêver !!), les newsgroupes (là non plus, faut pas rêver), l'email, etc.

Alors vous avez été blacklisté ? Est-ce une maladie honteuse ? Non ! Est-ce grave Docteur ? Résolument Non !!

Peut on être blacklisté plusieurs fois ? Oui, à condition d'avoir compris l'essentiel : la vie d'un site internet ne se limite pas à la bonne volonté d'un moteur de recherche aussi puissant soit-il. Le trafic ne se limite pas à un seul fournisseur. La durée de vie d'un site est de 5 ans et pendant ce temps vous aurez tout le loisir d'être blacklisté par l'un ou l'autre... mais votre site sera toujours en ligne... et pourra peut être générer un CA conséquent même sans Google.

PS: J'ai été surpris du trafic de Tiscali l'autre jour sur un mot clé ...




Gautier Girard
infos Chronique par Gautier Girard
Multipliez les ventes de votre site avec une solution garantie. Auteur du "guide de référencement".

e-mail e-mail | site web site web
Le web-marketing

Comment créer une newsletter et générer des ventes


Fraîchement à la recherche de nouvelles opportunités pour générer du chiffre d'affaires en ligne vous vous intéressez particulièrement aux newsletters. Voici ma recette pour créer une liste d'abonnés et pour vendre vos produits.

Etape 1 - La stratégie

L'étape la plus difficile de gérer une newsletter est de trouver des abonnés.

Il est possible de louer des listes d'adresses "opt-in" chez des prestataires spécialisés mais le coût par abonné est onereux : de 0,5 à 5 euros par adresse avec un minimum de commande de 1500 euros HT. De plus comme vous louez la liste d'abonnés, l'investissement n'est pas pérenne.

Une stratégie efficace reste de créer un site ou une page qui vante les mérites d'une newsletter gratuite destinée à répondre à des questions pour lesquels vos prospects ne sont pas prêts à payer.

Par exemple si vous vendez des outils de jardinage, la newsletter offrirait des conseils de jardinage.

Le volume d'abonnés potentiel est important : qui aujourd'hui peut refuser de recevoir des conseils sur un thème qui l'intéresse ?

Personne. Vous avez forcément des prospects parmi les abonnés, tant que vous ne vous égarez pas de votre métier initial.

Etape 2 - La mise en place

Créez une page dans votre site dédiée à la promotion de la newsletter. Votre page doit être axée sur un problème simple et la réponse - gratuite - que l'on peut obtenir en s'abonnant.

Privilégiez une accroche forte, avec une question du type "Comment faire pour ?", ou l'emploi de la seconde personne "Découvrez comment". Prenez un argumentaire fort. Cela peut être gagner du temps "Comment jardiner comme un pro en quelques heures seulement ?", ou encore la facilité : "Découvrez comment jardiner comme un pro ... sans être un pro du jardinage !".

La page doit être suffisamment longue pour proposer un réel argumentaire de vente. Le prospect qui tombe dessus ne doit pas avoir de raison de ne pas vous confier son adresse email !

Etape 3 - Répondez à la problématique

Envoyez de façon périodique des messages qui répondent à la problématique pour laquelle les abonnés se sont inscrits.

Appliquez un rédactionnel impeccable et exhaustif. Le temps minimum à passer par envoi est de 2 heures. Si vous y passez moins de temps, c'est que vous passez à coté de l'essentiel!

Etape 4 - Introduisez vos produits

Votre but est de vendre. Orientez vos messages pour mettre en valeur vos produits. Vos produits sont une solution, ou ils permettent de réaliser l'objectif que se fixe vos prospects.

N'hésitez pas à faire un mailing lorsque vous avez une nouveauté ou une promotion. Restez cependant sage sur les périodicités de ces mailings : un à deux par mois maximum pour éviter de lasser les abonnés.

Vous avez tout compris : comme avec votre jardin, soyez patient, chouchoutez vos abonnés, prenez en autant soin que lorsque vous contemplez la plus belle des roses !




Frédéric Lepage
infos Chronique par Frédéric Lepage
« Un crayon, un ordinateur et des idées... Plein d'idées ! ».

e-mail e-mail | site web site web
Humour et Internet

Internet, une drogue

Internet, une drogue



Jean-Claude Benard
infos Chronique par Jean-Claude Benard
Consultant senior.

e-mail e-mail | site web site web
Les entreprises sur le net

Le Blogue


Bien que la presse et quelques communicants nous ait informé que sans blog « tu meurs » il semblerait que personne n'ait vraiment expliqué ce que renferme ce mot et à quoi peut bien servir un blogue ou blog.

Pour répondre à la première question donnons la parole à nos amis du Québec qui sont passés maîtres dans cet art.

Vocabulaire d'Internet - Banque de terminologie du Québec

Anglais : blog, Synonyme(s) : weblog, Français : blogue n. m.

Site Web ayant la forme d'un journal personnel, daté, au contenu antéchronologique et régulièrement mis à jour, où l'internaute auteur peut communiquer ses idées et ses impressions sur une multitude de sujets, en y publiant, à sa guise, des textes, informatifs ou intimistes, généralement courts, parfois enrichis d'hyperliens, et qui appellent les commentaires du lecteur.

Note(s) : Le blogue, qui est créé et animé généralement par une seule personne, mais qui peut aussi être écrit par plusieurs auteurs, se caractérise par sa facilité de publication, sa grande liberté éditoriale et sa capacité d'interaction avec le lectorat.

Source : Office québécois de la langue française


Cette définition montre que l'objet ce type de sites Web est avant tout de communiquer dans tous les domaines, du plus sérieux au plus farfelu. En Amérique du Nord la croissance de ce nouveau mode communication est exponentielle et commence à inquiéter la presse traditionnelle (tous média confondus). Certains blogues sont lus quotidiennement par plus de 500 000 personnes.

Quels sont les atouts d'un blogue ?

Vous devenez votre propre journaliste en toute indépendance. C'est notamment cette indépendance qui séduit les lecteurs au détriment des média classiques.

Vous avez une passion ? vous êtes polémiste ? Vous êtes membre d'un groupe, d'une tribu ? Le blogue vous concerne !!!

Comment créer un blogue ?

Un certain nombre d'opérateurs proposent des solutions gratuites ou payantes permettant en quelques minutes de pouvoir dialoguer avec le monde ou votre quartier.

Libre d'écrire tout ce qui me passe par la tête ?

Oui et non. Attention le blogue est régit par les règles de l'Internet et il ne faut pas oublier que la délation ou les insultes ne sont pas de mise.

Par ailleurs le fonctionnement d'un blogue vous oblige à accepter de publier les commentaires de ceux qui vous lisent et veulent intervenir sur vos textes ou déclarations. Si vous ne supportez pas la contradiction passez votre chemin.

Vous êtes conquis par l'idée de vous exprimer en toute liberté ?

Quelques adresses de blogues généralistes ou thématiques

Nous allons vous donner quelques exemples d'adresses de blogues que nous utilisons. Sachez toutefois que l'offre est immense. Une simple recherche sur le mot blogue dans Google risque de vous donner le tournis. Regardez, visitez, comparez.

Annuaire de blogues

http://www.retronimo.com/blog/

Créer un blogue - Quelques solutions

http://www.blogger.com/
C'est la solution de Google. Il s'agit d'un outil de publication de blogues propriété du célèbre moteur de recherche.

http://monblogue.branchez-vous.com/info/
Plate-forme de blogue complète

Blogues originaux

http://gnomz.com/
Créez des bandes dessinées au travers d'une interface blogue (Un de mes préférés. Je vous le recommande)

Blogue politique

http://dsk.typepad.com/dsk/
Le blogue de Dominique Strauss-Kahn

Le blogue est avant tout une approche intuitive et personnelle. Visitez les blogues des autres, participez aux discussions et si l'envie vous en prend, entrez dans ce monde extraordinaire.

Le blogue a fait en 2004 une entrée discrète dans le monde de l'entreprise. Nous consacrerons notre prochaine chronique à la présence et la pertinence du blogue comme outil de communication dans l'entreprise.




Sandrine Mariotta
infos Chronique par Sandrine Mariotta
Responsable administrative UCatchIt. DEA de linguistique.

e-mail e-mail | site web site web
Recherche et étude

Formulation et moteurs de recherche


Lorsqu'un internaute recherche via un moteur de recherche de l'information, il ne peut aujourd'hui formuler son idée comme il l'entend.

Impossible en effet pour lui d'écrire une phrase complète avec un sujet, un verbe conjugué et un complément, le moteur de recherche ne comprend pas ou plutôt ne prend pas en compte la phrase mais des mots, et plus particulièrement les noms. Cela conduit donc parfois à des résultats surprenant pour l'internaute, et à des casses-têtes compliqués pour les sociétés qui tous les jours cherchent à satisfaire leurs clients de sites web qui veulent être trouvés, vite, rapidement et surtout facilement.

Le problème n'est malheureusement pas prêt de se régler. En effet, il y a de plus en plus de sites, de plus en plus de sites signifie aussi de plus en plus de points communs entre ceux-ci. comment peuvent-ils parvenir à se différencier ? Comment, si les moteurs de recherche restent limités dans les choix lexicaux offerts, pourrons nous à notre tour obtenir d'offrir à nos clients la visibilité nécessaire dont ils ont besoin pour se faire connaître et pour rester aux yeux de leurs clients et prospects les premiers ?

Si nous étudions de plus près les requêtes effectuées par des internautes pour trouver un site marchand, nous remarquons tout d'abord, que c'est le terme générique et plus précisément le nom générique présupposé d'activité pratiquée par la société qui est le plus souvent appelé. En second nous avons un nom suivi d'un adjectif qualifiant ladite activité. Le tout bien évidemment au singulier.

Les internautes appliquent donc le principe de la simplification, supprimant les petits mots : articles et autres prépositions telles que du, de...

Dans le cas des expressions figées qui sont nombreuses dans notre langue, nous notons les deux cas de figure : la présence de ces petits mots et parallèlement, ces mêmes expressions sont reprises par certains internautes sans leurs prépositions et articles.

Au niveau du choix des termes, nous remarquons que les internautes vont du plus simple au plus complexe. (Le plus simple étant le plus demandé).

Prenons un exemple : nous trouverons d'abord un mot tel qu'appareil + XXX, ensuite son pluriel et plus loin encore appareillage + XXX et ensuite le pluriel dans la fréquence des requêtes. A quand un moteur qui associe les formes conjuguées à leur infinitif, les pluriels à leur singulier, ... voire même qui utilise un dictionnaire de synonymie.

Ce qui est intéressant de souligner, c'est que la quasi totalité des internautes n'utiliseront pas de verbe dans leur demande.

Etudions maintenant le cas des sites d'information, nous retrouvons beaucoup de similitudes : peu ou pas de verbe, requêtes en peu de mots, beaucoup de noms + adjectifs qualificatifs. Il y a tout de même une différence. Dans les sites que nous avons observés, nous notons qu'il existe deux types de public :
  1. celui qui écrit un langage simplifié d'Internet
  2. celui qui écrit un langage plus soutenu avec les articles et les prépositions.
Il y a un équilibre entre les deux catégories de visiteurs que l'on ne retrouve pas sur les sites marchands.
Globalement, nous pouvons penser que dans nos processus d'achat, nous nous dirigeons vers une simplification extrême du langage alors que cette tendance est moindre lors de nos recherche de culture générale. Est-ce dû à l'impossibilité des moteurs de recherche à traiter correctement l'information ou au comportement « fast-food » de l'internaute ?




Thomas Bertrand
infos Chronique par Thomas Bertrand
Thomas BERTRAND webmarketer.

e-mail e-mail | site web site web
Le chasseur de moteurs

Seek et Numika


Parole du Chasseur : "Le clic est binaire. Il ouvre ou ferme une porte. L'internaute qui recherche doit être satisfait du premier coup. Sinon, l'outil sera oublié pour toujours".

Nom : Seek
Url : www.seek.fr
Type d'outil : métamoteur
Langue : français

www.seek.fr   Rapport du chasseur :
Cela faisait longtemps qu'un métamoteur ne s'était pas trouvé ici. Seek.fr le mérite bien. Il interroge Altavista, Yahoo, Lycos, Dmoz.org, EntireWeb, AllTheWeb et Netscape. Oui, le grand absent est Google. Et pourtant. En jouant un peu au mathématicien fou on pourrait dire que ceux-là additionnés valent presque le moteur leader. Un petit plus, la recherche d'un code postal ou d'une ville. A tester.

Grille du chasseur :
Pr : 4
Retour de liens dans Google.fr web : 103 (link:www.seek.fr)
Nbr pages dans Google.fr web : 197 (site:www.seek.fr)
Positionnement sur mots clés dans Google.fr web :
moteur recherche (+50)
nouveau moteur recherche (+50)



Nom : Numika
Url : www.numika.com
Type d'outil : moteur de recherche
Langue : français

www.numika.com   Rapport du chasseur :
Petit nouveau sur la scène francophone. Numika.com est très intéressant du côté pertinence. Il mérite que vous fassiez quelques tests. Pour chaque recherche, il propose en bas des pages de réponses une liste de mots clés connexes. Originalité, Numika offre son propre service de liens sponsorisés. Votre site sera pris en compte sous 60 jours selon le moteur. L'inscription est gratuite.

Grille du chasseur :
Soumission : gratuite
Page de soumission : http://www.numika.com/addsite.php
Pr : 0
Retour de liens dans Google.fr web : 5 (link:www.numika.com)
Nbr pages dans Google.fr web : 14 (site:www.numika.com)
Positionnement sur mots clés dans Google.fr web :
moteur recherche paris (+50)
nouveau moteur recherche paris (+50)




Si j'étais...

Google
... je demanderais au monde entier de rebaptiser la dernière mise à jour de la base de données Google (Google dance). D'Allegra, je proposerais Cacophonia. Tout cela dans un souci de pertinence. Bien entendu. JT.
Google
... je me méfierais du désamour qui pourrait s'installer dans le coeur des internautes. Désamour provoqué par la saturation dû à son omniprésence. N'est pas dieu qui veut. JT.




Franck Thiercelin
infos Chronique par Franck Thiercelin
Les sites Recherche Libre d'un côté et Forum Référencement d'un autre.
e-mail e-mail | site web site web
Forum Référencement

Les principaux sujets de février 2005


Ce mois-ci, sur le forum, nous avons pu remarquer que de nouvelles questions se posent sur l'avenir des webmasters, un avenir plus financier qu'autre chose. Pourtant Google avait annoncé, il y a bien longtemps, que le paiement en euro pour les adsense serait pour bientôt, si sa promesse est aussi bonne que la pertinence de son moteur, on risque d'attendre encore quelque années... Heureusement, personne n'est découragé, bien entendu, vu que la course au trafic et aux euros semble bien être en route. De nouveaux outils de recherche arrivent (annuaires et moteurs, l'un ne va pas sans l'autre)... après avoir testé diverses solutions avec des sites classiques, sans vraiment de bons retours financiers, les webmasters se penchent de plus en plus sur la création d'annuaires, maintenant c'est vrai que sur le Web on manque encore de bons outils de recherche thématiques. 2005 sera-t-elle l'année des outils de recherches ...

Comment créer un annuaire, et pourquoi ?
Un annuaire est dans un premier temps une source de trafic non négligeable par rapport à un site classique de 4 voir 10 pages. Une source de trafic, mais ça peut être aussi une source de revenue intéressante si c'est bien fait ...

Myblox pour créer votre annuaire perso
Le produit Myblox est un générateur d'annuaires en "marque blanche". A travers l'interface utilisateur, vous pouvez construire, développer et personnaliser gratuitement votre futur annuaire ...

DeepIndex lance son .NET
Fort de son expérience Va-Chercher, DeepIndex lance son affiliation DeepIndex.NET. Après plus d'une année d'expérimentation, DeepIndex lance enfin son propre système d'affiliation multi-niveau ...

Nouvel annuaire généraliste gratuit
L'annuaire EUDIP, vous pouvez dès à présent y soumettre votre (vos) site(s) absolument gratuitement et sans demande de lien en retour. Bref une nouvelle source de BL et pourquoi pas de visiteurs !

Update Allegra : Google a des ratés
Il semblerait que suite à un ajustement de son algorithme (Update Allegra), Google connaisse de gros problemes de pertinence depuis quelques jours : De très nombreux webmasters se plaignent de ne plus être visibles, même sur le nom de leur site ! Des sites pertinents, riches en contenus et longtemps bien positionnés se retrouvent dans les profondeurs des classements...

Les zannuaire
Un nouveau lancement d'une nouvelle communauté d'annuaire gratuit appelé les zannuaire. Intéressant vu qu'aucune connaissance particulière n'est demandé pour créer en quelques clics votre propre zannuaire.



Conclusion


ATTENTION. La liste des abonnés n'est pas disponible. Nous ne la donnons ni ne la revendons à personne. En revanche, vous pouvez sponsoriser notre lettre d'information : contactez-nous pour discuter des modalités.

 
 

Abonnement gratuit à « Moteurzine »


 
 
 
 
 

Désinscription de « Moteurzine »


 
 


© 1999 à 2005 par IDF.net ~ MoteurZine : newsletter des annuaires, des moteurs de recherche et du référencement