numéro cent-quinze ( #115 ) mardi 25 janvier 2005
 
SOMMAIRE

Editorial
Je t'aime, moi non plus !

Le billet d'humeur
Le référencement, mythe ou réalité pour les gens d'affaires ?...

Conseils de Dr Référencement
1 - AdSense, comment choisir les couleurs d'affichages

Si j'étais...
Le Pdg de NetBooster
Une société de référencement riche

Le monde selon Google
Google, Yahoo et MSN unis contre le spam ?

Le référencement
2005, un millésime qui marquera le référencement

Le web-marketing
Les 5 plus grosses erreurs des webdesigners

Humour et Internet
Il faut vaincre ses peurs.

Les entreprises sur le net
Le syndrome de la salle d'attente

Le chasseur de moteurs
MSN search et Russomania

Si j'étais...
Une association de référenceur
Bill Gates

Le roman de MoteurZine
Le Web Focus Group

Forum Référencement
Les principaux sujets de janvier 2005

Conclusion


Accès au dernier numéro en ligne Format: HTML

Les archives de Moteurzine

La communauté MoteurZine sur Orkut

Le livre du Référencement au format PDF

Ecrire à Moteurzine






Webdesign par Freegaia.com

Chris Hédé
infos Chronique par Chris Hédé
Les sites Enfin et Moteurzine d'un côté, Développement et Référencement d'un autre.

e-mail e-mail | site web site web
Éditorial

Je t'aime, moi non plus !


Voici le premier numéro de l'année 2005. Moi même ainsi que toute l'équipe de MoteurZine vous souhaitont une très bonne et heureuse année 2005... y compris aux autistes du référencement qui ne savent plus quoi faire pour communiquer !

Comme vous pouvez le remarquer, 2005 ne va pas être l'occasion de garder la langue dans ma poche !

Avant tout, j'ai une bien mauvaise nouvelle pour vous. En effet, Jean Tantout et son interprète référencien ont disparu. Je lui avais pourtant dit que cette enquête était dangereuse, mais, vous connaissez Jean, sa sécurité passe après l'information. Comme d'habitude, il a fait fi des dangers existants. « C'est une histoire d'harcèlement, de corruption, de jean-foutisme... de référenceur, en gros... » me disait-il. « Plusieurs petites sociétés de référencement de province et de Paris seraient touchées », selon lui. Si jamais vous le voyez, prévenez de suite sa maman. Jean a 60 ans et est encore un peu irresponsable ! :)

La relation qu'établie Google avec les webmasters est très bizarre, j'ai de la peine à la décrypter. En effet, d'un côté Google donne et donne généreusement (les adsense, le trafic, l'information... et aussi le cadeau de Noël) et de l'autre Google reprends. Lorsque Google reprends, c'est toujours brusquement... il récupère des positions, il ejecte des sites de sa base et ne sait pas communiquer. Enfin, leur communication est beaucoup plus mauvaise que celle de ma plante se trouvant sur mon bureau... c'est tout dire ! Résultat, Google met en place avec les webmasters une relation où l'absence d'amour est très visible, et... il ne faudrait pas que Google s'étonne de leur absence de fidélité lorsque l'opportunité apparaîtra.

Pour finir, je souhaite la bienvenue à Docteur Référencement qui rejoint l'équipe de MoteurZine, il va vous donner plein de conseils pour gagner de l'argent avec votre site... c'est ce que vous demandiez, non ?! :)

Bonne lecture à tous.




Publicité

Gagnez de l'argent en Invitant vos visiteurs à télécharger sur leur mobile vos images ou votre logo ?
C'est possible et gratuit avec Mpush.
Vous determinez même le prix que paieront vos visiteurs et
vous serez payé en fonction du prix de vente et du nombre de téléchargements.
Bref vous êtes maître du jeu !




André Giguère
infos Chronique par André Giguère
Spécialisé en nouveaux médias avec une expérience de plusieurs années dans le référencement, le positionnement et la promotion de sites Web commerciaux.

e-mail e-mail | site web site web
Le billet d'humeur

Le référencement, mythe ou réalité pour les gens d'affaires ?...


Depuis plus de trois ans maintenant que je consacre toutes mes énergies dans le travail de référencement de sites Internet ici au Canada. Après trois salons importants, je me suis rendu compte que les gens d'affaires sont extrêmement intéressés aux produits, mais lorsqu'il est temps de porter des actions, ils hésitent encore. Ils préfèrent encore les médiums conventionnels. Pourquoi ? Selon moi, il ne réalise pas encore l'importance de référencer leur site Internet. Il semble qu'ils ne saisissent pas pleinement encore le potentiel d'optimiser leur site dans le but de le référencer sous des mots-clé efficaces et rentables. J'ai fait une multitude de présentations à Montréal auprès d'importantes agences de publicité dans le but d'optimiser les sites Web de leurs clients. Après avoir présenté mes services, tous sont d'accord pour dire que : « Le référencement est important, mais j'attends encore les actions concrètes ». Qui en souffrent? Leurs clients!

Un exemple? Un important concessionnaire automobile de Montréal a dernièrement investi plus de 25 000 $ pour la réalisation de son site Web. Le site est de toute beauté, très bien fait, bien documenté avec une ergonomie infiniment étudiée, mais pour ce qui est de l'optimisation du site en vue d'un référencement dans les moteurs de recherche, rien, du vent! Je suis heureusement encore en liaison avec ce client. Il y a quatre mois, il a préféré faire confiance à son équipe d'infographistes qui se disait qualifiée dans ce domaine et outrée de voir le service de référencement leur glisser des doigts. Cela fait deux mois que le site est en ligne et encore rien n'a été fait pour son référencement. Ils ont utilisé des mots-clés comme voiture, automobile, achat, dépositaire, etc. Quelques uns de ces mots sont en effet très demandés, mais ils sont distribués sur un trop grand nombre de pages Web ou tout simplement jamais demandé par les internautes. Quel gâchis !

Bien sûr, pour les infographistes qui obtiennent le mandat de réaliser un site Web, il est plus profitable, semble-t-il pour eux, de prendre l'argent du référencement et de faire eux-mêmes le travail, qui pour eux est tout à fait simple. On conclut que, pour les clients étant dans le domaine de l'automobile, le mot-clé adéquat à utiliser est automobile. Pourquoi se forcer davantage?

Quelques mois plus tard, je rencontre les clients une seconde fois pour leur faire une autre démonstration claire et précise, leur expliquant encore que les mots-clés utilisés sur leur site ont une grande importance pour leur référencement. Je leur suggère, entre autres, les mots-clés suivants, ''gamme de véhicules neufs'', demandé 107 fois par jour et distribué dans 378 pages sur le Web et celui-ci, ''modèles de véhicules neufs'' demandés lui aussi 107 fois par jour et distribué dans 70 pages Web. Un travail d'optimisation adéquat pour ses mots-clés donnera, sans l'ombre d'un doute, des résultats probants et ils l'ont finalement compris.

En terminant, pour moi un site Web est une entité qu'il faut promouvoir de manière stratégique pour communiquer le plus adéquatement possible son message auprès des moteurs de recherche qui sont la principale entrée des internautes sur le Web. Le Web invisible n'est sûrement pas une alternative pour les gens d'affaires. Le dormeur doit se réveiller!




Docteur Référencement
infos Chronique par Docteur Référencement
Que Google soit avec vous et avec votre porte-monnaie.

e-mail e-mail | site web site web
Conseils de Dr Référencement

1 - AdSense, comment choisir les couleurs d'affichages


"Avant tout, vous devez retenir que le format textuel est informatif et ne doit ni provoquer ni racoler pour être efficace."


Première notion importante à saisir. Il faut utiliser des couleurs proches de la charte graphique du site.

La bordure de votre annonce doit se fondre dans l'ensemble de votre page. Par exemple, prenez la couleur principale de votre bandeau de présentation ou de votre menu de navigation. Vous pouvez très bien déclarer la même couleur de bordure que celle de votre corps de page pour obtenir un fondu parfait. Il faudra dans ce cas que le titre, le texte et l'url de votre adsense ressorte parfaitement tout en ne créant pas un choque.

Pour obtenir un bon rendement, le fond de l'annonce est le même que le fond de votre page.

Votre annonce aura un impact maximum si la couleur du titre et de l'url est la même. Attention de bien choisir une couleur plus vive que le contexte d'ensemble de la page. La couleur du texte peut rester neutre. Le visiteur ne s'intéressant à celui-ci qu'en dernier lieu.

Bon pourcentage à tous !

Paramètres couleurs des annonces AdSense : la bordure, le fond, le titre, le texte, l 'url.

Prochains épisodes :
  1. les couleurs
  2. les formats
  3. les emplacements
  4. les critères





Si j'étais...

Le Pdg de NetBooster
... je placerais un homme nouveau à la tête de mon entreprise et en profiterait pour me faire oublier. JT.
Une société de référencement riche
... je ferais monter les enchères sur le mot clé "referencement" dans les AdWords Google afin d'épuiser certains de mes concurrents. JT.




Olivier Duffez
infos Chronique par Olivier Duffez
Consultant, il réalise des audits et du conseil en référencement pour les professionnels.

e-mail e-mail | site web site web
Le monde selon Google

Google, Yahoo et MSN unis contre le spam ?


On parle beaucoup depuis une semaine d'un certain attribut rel=nofollow qui peut se placer dans la balise a (un lien hypertexte). Il n'a pas de pouvoir magique mais pourtant il fait couler beaucoup d'encre dans le milieu des moteurs de recherche, du référencement et des blogs.

Introduit par Google et rapidement supporté également par Yahoo! et MSN (les grands concurrents unis pour la même cause, on n'avait jamais vu ça), cet attribut permet au webmaster d'indiquer qu'il ne garantit pas la pertinence du lien, en général parce qu'il est créé dynamiquement par un visiteur (commentaire de blog, message de forum, signature de livre d'or, etc.). Les moteurs qui le gèrent indiquent qu'ils ne tiendront pas compte de ce lien dans leur algorithme (nous verrons plus loin comment de manière plus précise...).

Un lien standard est sous la forme suivante :

<a href="http://www.webrankinfo.com/">Web Rank Info</a>

Un lien non pris en compte par l'algo :

<a href="http://www.webrankinfo.com/" rel="nofollow">Web Rank Info</a>

L'objectif des moteurs de recherche est de permettre aux responsables de sites de ne plus être victime du spam de liens. Il faut dire que c'est très pénible de devoir supprimer un par un des commentaires sans intérêt dans un blog (des suites de liens sans aucun rapport avec l'article), des signatures dans des livres d'or disant juste "Bravo" avant quelques liens, ou des messages dans des forums.

Revenons sur les aspects techniques de la solution proposée. En relisant les déclarations des trois principaux moteurs, je constate que rien n'est très clair dans leurs "spécifications" : Cela dit, on peut se demander si cette initiative des moteurs est vraiment la bonne solution. A première vue c'est une bonne idée, l'objectif avoué de la lutte contre le spam plait forcément à la plupart des internautes. Mais ne serait-ce pas aussi une forme d'aveu des moteurs qui n'ont pas trouvé de solution et qui reportent le problème sur les webmasters ? Leur algorithme est mis à mal à cause de ces spammeurs, ne serait-ce pas aux moteurs de trouver comment l'améliorer ?

Je ne suis pas sûr que ce système tue réellement le spam... peut-être même qu'il pourrait plutôt tuer le lien tel qu'il existe depuis toujours sur le web... Voici quelques réflexions à ce sujet.

A moins de l'indiquer clairement par un panneau, les spammeurs ne sauront pas que le lien qu'ils ajoutent ne leur servira à rien du point du vue du référencement : pourquoi donc s'arrêteraient-ils ? Idem bien entendu pour les programmes automatisés qui remplissent des livres d'or ou des blogs. Tous ces liens resteront visibles pour les internautes et seront toujours une plaie pour les responsables de sites.

Les liens fournis dans des commentaires de blogs ou dans des messages de forum restent encore dans la majorité des cas intéressants pour le lecteur. Ne pas en tenir compte c'est supprimer une partie du contenu en le jugeant inintéressant a priori :dommage !

Comme on le disait dans la discussion l'attribut rel="nofollow" pour combattre le spam ? du forum WRI : "Il y aurait donc bientôt 2 types de liens. Ceux pour les visiteurs et ceux pour googlebot. De quoi créer une vraie fracture entre la réalité du web et l'index de google."

Les échanges de liens vont devenir difficiles à gérer sereinement... Il faudra vérifier sur la page qui pourrait nous faire un lien :




Gilbert Wayenborgh
infos Chronique par Gilbert Wayenborgh
Science, Politique, Défis, Aventure, Art, Impossible, Communication, Dialogue, Humour, Expertise.

e-mail e-mail | site web site web
Le référencement

2005, un millésime qui marquera le référencement


Alors que depuis près 3 à 4 ans la majorité des référenceurs (à ne pas prendre au premier degré) se concentrent sur Google, l'année 2005 risque d'être une année de bouleversements.

Google focalise toutes les attentions depuis plusieurs années maintenant. Sa parfaite, trop parfaite, stratégie d'ascension semble avoir piqué à vif notre ami, à tous nos petits ordinateurs, Bill.

En moins d'un an Microsoft échange son partenaire Inktomi (propriété de Yahoo) pour un moteur made by Microsoft.

Depuis plusieurs mois, les Webmasters voyaient le MSN-bot passer à vive allure sur leurs pages alors que le Google Bot semble être un peu moins visible. Le voilà maintenant en « live ».

Que cela va t'il changer pour nous « petits » référenceurs ?

Pas grand chose à vrais dire ou presque.

Votre site est présent depuis longtemps sur la toile du net ? Il risque donc d'être aussi présent chez MSN. Votre site a été blacklisté chez Google ? Pas grave, MSN est plus ouvert pour le moment et amène du trafic.

Oups j'oubliais Yahoo? !

Si en 2004 le lancement du moteur Yahoo a été un demi-échec, parce qu'on s'attendait à ce qu'il détrône Google, Yahoo ne semble pas être endormi et est sans doute en bonne position pour se maintenir en 3ème place.

C'est, sans aucun doute, la combinaison de plusieurs éléments qui va amener des bouleversements réels dans les classements des baromètres des outils de recherche qui en fin de compte font une part belle à Google depuis trop longtemps, en mentionnant des portails utilisant Google et en faisant croire au public que ce sont des moteurs de recherche.

A cela s'ajoute biensur une certaine table ronde, dont je vous parlais dans les derniers numéros de Moteurzine. Certains d'entre vous ont déjà pris leur mail pour m'écrire à ce sujet et je leur répondrais dans les prochaines semaines (j'ai été un peu débordé pas d'autres projets) afin de les tenir au courant des suites.




Gautier Girard
infos Chronique par Gautier Girard
Multipliez les ventes de votre site avec une solution garantie. Auteur du "guide de référencement".

e-mail e-mail | site web site web
Le web-marketing

Les 5 plus grosses erreurs des webdesigners


Si vous avez créé recemment votre site ou si vous comptez le faire, lisez immédiatement cet article qui vous donne les 5 erreurs les plus courantes des professionnels du web... vous saurez ce qu'il ne faut pas faire !

1- Ne pas respecter les standards

La première chose que la majorité des web designers font est de ne pas respecter les standards du Web. Les standards utilisés sur Internet sont lisibles sur le site du W3C à l'adresse suivante : http://w3.org/

Cela pose de multiplies soucis aux internautes, notamment : 2- Créer un site en Flash

Les sites web en Flash posent encore aujourd'hui de multiples soucis qui le rendent impropre à l'utilisation en ligne. Le podium des problèmes posés par Flash est le suivant : 3- Ne pas se soucier du référencement

Et en tant que référenceur je vois toujours des surprises sur les sites de mes clients.

A ce propos je suis sûr que votre site web a l'un de ces soucis : 4- Ne pas se soucier de l'évolution du site

C'est à dire ne pas se soucier à l'avance de questions qui viendront d'elles mêmes un peu plus tard.

Par exemple, quelle est la fréquence des mises à jour et quelles seront les mises à jour ? Modification de pages, création de nouvelles pages, ... ?

On arrive donc à des aberrations du type le site internet mis à jour quotidiennement avec un outil qui met 5 minutes à mettre à jour une page, ou l'inverse : une usine à gaz qui n'est pas utilisée parce que le site n'est pas à jour fréquemment.

Dans les deux cas c'est une erreur parce qu'il y a perte catastrophique de temps ou d'argent.

5- Ne pas s'intéresser au marketing du site

C'est la synthèse des points ci dessus. Tous ces méfaits posent le problème du marketing du site.

C'est à dire savoir si votre site est prévu pour vendre, pour récupérer des devis ou demandes de contacts, ou s'il est créé pour vous faire plaisir, ou pour faire plaisir à votre patron.

La prise en compte de cette problématique distingue au premier coup d'oeil les sites optimisés pour le web marketing... et les 95% d'autres qui ne le sont pas !

Je vous souhaite mes meilleurs voeux pour cette nouvelle année.

La santé bien sûr, mais aussi des ventes qui tombent et qui tombent !




Frédéric Lepage
infos Chronique par Frédéric Lepage
« Un crayon, un ordinateur et des idées... Plein d'idées ! ».

e-mail e-mail | site web site web
Humour et Internet

Il faut vaincre ses peurs.

Il faut vaincre ses peurs.



Jean-Claude Benard
infos Chronique par Jean-Claude Benard
Directeur commercial de QuadraMultiMedia et créateur de Slovar - Partenaire Officiel de Espotting et Overture.

e-mail e-mail | site web site web
Les entreprises sur le net

Le syndrome de la salle d'attente


Ce matin, en lisant ma revue de presse Web, j'ai sursauté en lisant l'un des sondages du JDN pompeusement intitulé :

« L'email, outil de communication quasi instantané. Réactifs ! Les lecteurs du JDN sont une écrasante majorité à répondre aux emails dans la journée même, voire dans l'heure qui suit. »

Cela tombait particulièrement bien puisque je m'étais livré il y a peu de temps à un étude privée pour un de mes clients sur ce thème.

J'ai au cours du mois de décembre contacté des entreprises dans des domaines totalement différents et leur demandant soit une documentation, les cordonnées de leurs revendeurs, un tarif ou postulé à des annonces.

Je vous livre ci-dessous (sans vous confier les noms des entreprises) les résultats obtenus au 20 janvier 2005.

Type d'entrepriseNb de demandesObjet EmailDate envoiAccusé de réceptionRéponses ou contacts
Presse et édition3Abonnement Catalogue *21/12/04NonAucun
Automobiles et motos5Documentation Goodies *22/12/04NonAucun
Informatique et logiciel6Demande d'information et revendeurs22/12/04Oui (1)Aucun
Recrutement et carrières6Annonces sur le site21/12/04NonAucun
Total2010
* Proposé en ligne

A comparer avec le tableau du sondage JDNET :

Au bureau vous répondez aux mails

Dans l'heure qui suitDans la journéeDans la minuteDans la semaineLe lendemain
40,2%33,9%19,6%5%1,3%


J'ai un peu l'impression que nos amis internautes ont un peu forcé la dose et j'ai peur qu'il n'y ait une petite confusion entre la « blague du jour » à faire tourner et une demande de prospect.

Si c'est ce que l'on croit dans les entreprises, il risque d'y avoir des surprises. Un des constat fréquent que je suis amené à faire dans mes missions est que le fait pour une entreprise d'avoir un site Web et des adresses Email leur donne la sensation d'être en prise avec la clientèle.

Cela me rappelle l'histoire de ce type qui ne se sentant pas très bien, se rend chez le médecin. Arrivé dans la salle d'attente de celui-ci, il patiente quelques minutes et trouve en fin de compte que brutalement il se sent mieux. Rassuré, il s'en va content d'avoir économisé le prix de la visite. Cette attitude est plus connue sou le nom de « syndrome de la salle d'attente ».

Souhaitons que celui-ci ne frappe pas nos entreprises qui dans un contexte économique un peu plus tendu années après années pourraient s'étonner que le Web n'est pas aussi extraordinaire qu'on le dit pour trouver de nouveaux clients.




Thomas Bertrand
infos Chronique par Thomas Bertrand
Thomas BERTRAND webmarketer.

e-mail e-mail | site web site web
Le chasseur de moteurs

MSN search et Russomania


Parole du Chasseur : "Le clic est binaire. Il ouvre ou ferme une porte. L'internaute qui recherche doit être satisfait du premier coup. Sinon, l'outil sera oublié pour toujours".

Nom : Msn Search
Url : search.msn.fr
Type d'outil : moteur de recherche
Langue : français

search.msn.fr   Rapport du chasseur :
Si la venue du moteur Msn est une bonne nouvelle, je pense que nous serons en accord pour dire que ce n'est pas une révolution. Par contre, il ne fait aucun doute que des améliorations sont apparues depuis la version beta qui était une cata. Bon point. Le raffraîchissement des pages semble fréquent. La base de données volumineuse ne l'est pas autant que celle de Google et la pertinence bonne et pas transcendante. Pas mieux que le moteur phare en tout cas. Ne parlons pas de la présentation qui laisse l'impression de Google sans en avoir le goût. Je dirais donc au staff Msn, bien et retournez très vite sur votre copie si vous avez des ambitions.

Grille du chasseur :
Soumission : gratuite
Page de soumission : http://search.msn.fr/docs/submit.aspx?FORM=WSDD2
Pr : 7
Retour de liens dans Google.fr web : 11 000 (link:search.msn.fr)
Nbr pages dans Google.fr web : 34 (site:search.msn.fr)
Positionnement sur mots clés dans Google.fr web :
moteur recherche (+50)
nouveau moteur recherche (+50)



Nom : Russomania
Url : www.russomania.com
Type d'outil : annuaire
Langue : français

www.russomania.com   Rapport du chasseur :
Très bonne idée que cet annuaire qui vous présente la Russie par l'intermédiaire de sites web dont une grande partie est en langue française. Avec 103 catégories qui contiennent 409 sites, l'index est bien pourvu. La sélection de sites semble sérieuse avec un seul site de rencontre. Un annuaire pas racoleur à première vue donc. Conseil, faites attention en utilisant la boîte de requêtes car l'annuaire utilise un moteur externe qui affiche des sites en langue russe.

Grille du chasseur :
Soumission : gratuite
Page de soumission : http://www.russomania.com/annuaire/index.php?show=add&PID=
Pr : 6
Retour de liens dans Google.com web : 275 (link:www.russomania.com)
Nbr pages dans Google.com web : 15 900 (site:www.russomania.com)
Positionnement sur mots clés dans Google.fr web :
moteur recherche paris (+50)
nouveau moteur recherche paris (+50)




Si j'étais...

Une association de référenceur
... j'organiserais une sortie détente. A la pêche pourquoi pas. C'est ce que nous avons de mieux à faire après toutes les promesses faites et non tenues. JT.
Bill Gates
... et conscient que mon moteur n'est pas une réussite. Je me dépêcherais d'acheter Google avant que son action en bourse ne dépasse les 300$. JT.




André Giguère
infos Chronique par André Giguère
Spécialisé en nouveaux médias avec une expérience de plusieurs années dans le référencement, le positionnement et la promotion de sites Web commerciaux.

e-mail e-mail | site web site web
Le roman de MoteurZine

Le Web Focus Group


Après plusieurs tentatives de recherche, Jean-Pierre tombe enfin sur un spécialiste qui se dit expert en commercialisation de sites Web. Intrigué, Jean-Pierre veut en savoir un peu plus sur le sujet. Pour ce dernier, il lui semblait que l'Internet était le médium susceptible de lui apporter des clients par lui-même, sans porter d'actions précises pour faire connaître son site. L'expert lui explique que l'Internet est, en fait, une immense base de données dans laquelle les mots et les chiffres sont traités et répertoriés. Lorsqu'un internaute fait une requête, son but est d'obtenir un résultat de recherche pertinent sur un sujet, un produit, un service, etc. Chaque moteur de recherche possède sa propre technologie pour répertorier ces mots, versus les sites Web pertinents et les plus qualifiés reliés à ces mots.

Lorsqu'un internaute recherche un mot comme ''meubles'', il serait néfaste pour le moteur de recherche de lui proposer des sites traitant sur des outils. L'internaute aurait tôt fait de changer de moteur de recherche dans le but d'avoir des résultats de meilleure qualité, ce qui est tout à fait normal. C'est pour cette raison que les moteurs de recherche vont constamment améliorer leur structure dans le but d'avoir des résultats de grande qualité et à la satisfaction de l'internaute. L'expert explique que le Web est une structure vivante constamment en gestation avec la naissance de nouveaux sites et la mort de d'autres à une échelle exponentielle. Prenons, comme exemple, l'entreprise de Jean-Pierre spécialisée dans le domaine du meuble. Si l'on fait une recherche dans Google pour le mot ''meubles'', un total d'environ 988 000 pages se font compétition pour ce mot. Comment alors faire en sorte de sortir son site en première position avec autant de pages Web qui s'identifient à ce mot. « Les experts en commercialisation de sites Web ne sont pas des magiciens, lui expliquent l'expert, il serait utopique de croire que le nouveau site ayant 3 à 4 mois d'existence puisse monter premier, grâce aux référencements rédactionnels pour le mot meuble ». Il ne faut pas mettre de côté qu'un site Web doit mûrir. Le temps d'existence d'un site Web contribue à augmenter sa notoriété, mais ce facteur pour une entreprise qui veut faire des affaires sur le net est trop incertain, voir même aléatoire. Des actions précises doivent être faites dans le but de qualifier le site Web en question avec des mots clé validés et pertinents, mais distribués dans une compétition restreinte. C'est ce que l'on appelle le Web Focus Group.

Imaginons un instant que l'on connaisse exactement toutes les requêtes effectuées par les internautes tournant autour du mot meuble. Il faut préciser ici que tous ne nous cherchent pas sur Internet de la manière que l'on peut croire. Prenons par exemple un marchand qui veut faire de la publicité dans un journal, que va-t-il analyser en premier? Sûrement le tirage, combien de copies du journal seront imprimées? Ensuite, à qui s'adresse ce journal? Un marchand ne fera sans doute pas de publicité pour des planches à roulettes dans un journal s'adressant aux personnes âgées. Il ne fera pas non plus de publicité dans un journal tiré à 1000 exemplaires pour une campagne de publicité nationale, le but étant de rejoindre le maximum de personnes afin d'augmenter la rentabilité de la publicité, ce que l'on appelle le retour sur investissement (ROI).

On remarque ici qu'il existe depuis longtemps dans l'esprit des marchands, l'idée de pousser leurs produits (Push marketing) sans que le consommateur ait spécifiquement demandé l'information. Le produit est simplement placé à l'intérieur du journal, que le lecteur achète tous les jours, et dépendamment de la grosseur de la publicité, le marchand aura la chance d'être vu par le consommateur. S'il a de la chance, il le convertira en clients, avec la tactique plus on couvre large et plus on ramasse. Maintenant, prenons l'exemple de l'Internet. C'est maintenant le consommateur qui effectue la demande, c'est lui qui tapera le mot ou la phrase clé qui, l'espère-t-il, lui apportera une réponse. Imaginez encore une fois que pour le mot meubles, 1107 requêtes soient effectuées en moyenne chaque jour. Ce n'est pas rien. On a la certitude, sans l'ombre d'un doute, que plus de 1000 personnes par jour ont un intérêt pour le mot meuble. Ces personnes sont-elles des clients éventuels? Ou désirent-elles tout simplement de l'information sur le sujet dans le but de faire un travail de recherche? Il est plus probable que les gens qui font une recherche pour le mot meubles soient intéressés à en faire l'acquisition, n'est-ce pas?

Jean-Pierre s'est fait l'idée que pour le mot meubles, il serait difficile pour lui dans un avenir rapproché d'être premier dans les résultats des moteurs de recherche en référencement rédactionnel. Alors que doit-il faire pour profiter de cette manne de clients éventuels? C'est là que l'expert lui propose d'exécuter pour lui un Web Focus Group. C'est-à-dire, faire une recherche exhaustive à partir des requêtes faites par les internautes sur des mots clé tournant autour de son activité, qui est celle du meuble. Il fait ressortir d'autres mots proches des services offerts par son commerce, mais distribués dans moins de pages Web.

Allons-y avec un exemple concret, nous avons vu plus haut que pour le mot meubles plus de 1000 requêtes par jour sont effectuées par les internautes, mais qu'en est-il des autres mots-clés? Jean-Pierre étant spécialisé dans le domaine du meuble en cuir, demande de faire une recherche pour le mot clé, ''meuble en cuir''. À sa grande surprise, après avoir interrogé les principaux moteurs de recherche, il s'aperçoit que ce terme est demandé moins de 30 fois par mois, sans conclure nécessairement que ce terme n'est pas bon pour le représenter, mais qu'il n'est simplement pas validé, ou tout simplement pas commercialisable et surtout pas rentable pour des actions d'optimisation future.

Maintenant, grâce un Web Focus Group, l'expert lui propose le terme suivant, ''aménagement meubles'', honnêtement en tant que commerçant, Jean-Pierre n'aurait jamais pensé utiliser ce terme pour commercialiser son entreprise. Mais pourquoi l'utiliser exactement? Il paraît évident qu'un internaute qui fait la requête, ''aménagement meubles'', a de grandes chances de vouloir faire l'acquisition de meubles, mais qu'avant tout, il veut voir des agencements, se donner des idées dans le but d'acquérir des meubles correspondant à son style de vie. Voyons maintenant la qualité de ce terme ''aménagement meubles''. Pour cette phrase, il y a annuellement en moyenne 308 requêtes par jour, Jean-Pierre un peu déçu remarque qu'il y a beaucoup moins de requêtes pour cette phrase que pour le mot ''meubles''. Par contre, le fait intéressant est qu'il y a seulement 307 pages sur le Web qui se font la compétition pour ce terme. Voilà qui est plus intéressant qu'un million de pages. Comme toute personne qualifiée pour les affaires, il est évident que ce terme, si il est bien intégré au site Web à travers toutes les balises possibles et reconnues par les engins de recherche, les chances pour Jean-Pierre d'être premier dans les résultats des moteurs pour ce terme sont excellentes. Le calcul est simple à faire, pour ce terme environ 112 000 personnes par année l'effectuent, ce qui représente un énorme marché potentiel et Jean-Pierre l'a maintenant compris et vous?

Dans ma prochaine chronique, Jean-Pierre verra en détails, les différentes actions à produire pour être premier dans les résultats pour cette requête.




Franck Thiercelin
infos Chronique par Franck Thiercelin
Les sites Recherche Libre d'un côté et Forum Référencement d'un autre.
e-mail e-mail | site web site web
Forum Référencement

Les principaux sujets de janvier 2005


Ce mois-ci, sur le forum, nous avons pu remarquer que l'écart se rétrécit entre le n°1 des outils de recherche Google et ses concurrents. En effet, une forte augmentation de l'utilisation des moteurs de recherche Yahoo et MSN (MSN Search) a été constatée sur la fin 2004 et le mois de janvier 2005. Dans la course au trafic viennent ensuite les outils de recherche des fournisseurs d'accès, les fêtes de fin d'année y sont sûrement pour quelque chose ... reste à savoir si les FAI vont se donner les moyens de fidéliser leurs abonnés et ne pas les laisser partir faire des recherches sur les autres moteurs ( Google par exemple ...) vu que la publicité est ciblée e-commerce dans les newsletter des FAI, et pas outils de recherche. Ce qui n'est pas le cas pour Microsoft (MSN Search ), qui est prêt à se donner les moyens, ayant annoncé des campagnes publicitaires sur tous les supports de communications au niveau mondial. Ce qui pourrait mettre en péril le leader du secteur actuel dans les mois à venir ...

(MSN Search) La version définitive
La version définitive du moteur de recherche MSN Search, actuellement développée par Microsoft, dont la version bêta a été mise en ligne le 11 novembre dernier, sera mise en ligne progressivement à partir du 17 janvier pour la France et l'Europe.

Problèmes de caractères
J'ai télechargé un programme pour éditer les balises metas de pages web (META-EDIT), mais lors de l'insertion de caractères speciaux, il insère des caractères speciaux...

Les fausses astuces d'un référencement
Certains tenteront quelques astuces pour essayer d'améliorer leur position dans les résultats de recherche. Attention, la plupart des astuces pour booster sa position sont connues comme le monde et sont détectées par les moteurs de recherches ...

Mes Crawlers
Voilà le passage des robots sur 1 mois, pour un site qui a 2 ans d'existence et qui a aussi subit la grève de Google comme d'autres, il y a plusieurs mois. Mais bon on ne parle pas des absents ...

Bien référencer mon site
Je cherche à bien référencer mon site. Je l'ai réalisé avec des frames, ce que je regrette maintenant car pour le référencement c'est pas top. Je ne suis pas une star en la matière, c'est pour cela que je fais appel à vous.

Passe de 5 à 4 sur google, mon page rank a baissé
Je référence moi même mon site depuis la creation de celui-ci, mi-septembre. Je suis arrivé à un pagerank de 5/10 sur google ce que je pense est plutot pas mal pour mon expérience dans ce domaine ...



Conclusion


ATTENTION. La liste des abonnés n'est pas disponible. Nous ne la donnons ni ne la revendons à personne. En revanche, vous pouvez sponsoriser notre lettre d'information : contactez-nous pour discuter des modalités.

 
 

Abonnement gratuit à « Moteurzine »


 
 
 
 
 

Désinscription de « Moteurzine »


 
 


© 1999 à 2005 par IDF.net ~ MoteurZine : newsletter des annuaires, des moteurs de recherche et du référencement