numéro cent-quatorze ( #114 ) mardi 28 décembre 2004
 
SOMMAIRE

Editorial
Lavage de cerveaux

Le billet d'humeur
Google, un monument

Jean TANTOUT sur Seostory
On prend les mêmes et on recommence

Si j'étais...
Microsoft
Un webmaster affilié à AdSense

Le monde selon Google
Google et l'effet du bac à sable

Le référencement
Le monde du référencement se structure et parle !!

Le web-marketing
Etonnez vos clients et gagnez leur fidélité à vie !

Humour et Internet
Heu... le CD je le met où ?

Les entreprises sur le net
L'année 2004 aura été difficile

Recherche et étude
La taille du Web...

Le chasseur de moteurs
Boolgum et Tout-paris

Si j'étais...
Responsable d'une grande marque
Jean TANTOUT

Le roman de MoteurZine
Une démarche commerciale ?

Forum Référencement
Les principaux sujets de décembre 2004

Conclusion


Accès au dernier numéro en ligne Format: HTML

Les archives de Moteurzine

La communauté MoteurZine sur Orkut

Le livre du Référencement au format PDF

Ecrire à Moteurzine






Webdesign par Freegaia.com

Chris Hédé
infos Chronique par Chris Hédé
Les sites Enfin et Moteurzine d'un côté, Développement et Référencement d'un autre.

e-mail e-mail | site web site web
Éditorial

Lavage de cerveaux


Attention, vous êtes 46.125 personnes à être victime de votre "lavage de cerveau" mensuel. Quoi ? Vous ne le savez pas ? Je, CHRis Hédé, suis le principal instigateur d'un lavage de cerveaux à grande échelle... en effet, je suis toujours en train de vous faire avaler de grandes âneries que vous acceptez sans broncher. On m'a ouvert les yeux. Avec cette nouvelle année, 2005, j'ai décidé de prendre une bonne résolution... c'est fini de dire ce que je ressens, de dire ce que j'estime être vrai... désormais, je vais employer la langue de bois franco-française... je vais essayer de devenir un chroniqueur éthique ! Alors, commençons bien, commençons vrai.

- J'ai reçu dernièrement des courriers indésirables que je devais désirer inconsciemment. Ces e-mails viennent de sociétés de référencement et proposent une nouvelle méthode de référencement... la formation. En effet, cette méthode qui a pour objectif de vous apprendre les ficelles du métier n'est pas du tout un moyen, pour ces sociétés, de cacher leur incompétence en positionnement de leurs clients. D'ailleurs, on peut se demander si ces sociétés ont des clients quand on voit leur méthode de démarchage.

- A propos de positionnement... c'est surprenant qu'avec le nombre de référenceurs en France qu'ils soient tous arrivés à se mettre d'accord sur un point, à savoir, ne pas parler de leur difficulté à se positionner dans le TOP 5 sur le mot clé référencement dans Google.

Mince, voilà que je recommence à dire ce que je pense ! Bon, peut être que je ne vais pas prendre de bonne résolution pour 2005 !

- Google m'a envoyé un cadeau de Noël. Merci M et Mme Google. Je suis très touché et mon fils adore la radio... mais bon, elle est à moi, n'est-ce pas ? Par contre, est-ce que je peux échanger la radio contre la réintégration dans votre base de mes 6 domaines éjectés sans aucune raison ?

Bonne Année 2005 à tous.




Publicité

L'homme d'aujourd'hui... c'est l'HOMME ENTREPRISE !
Devenez "profitable", venez lire le Blog de Thomas BERTRAND
http://www.lhomme-entreprise.info/




Thomas Bertrand
infos Chronique par Thomas Bertrand
Thomas BERTRAND webmarketer.

e-mail e-mail | site web site web
Le billet d'humeur

Google, un monument


Nos enfants et nos petits enfants en parlerons. Nous pouvons en être certain maintenant, Google va entrer dans les livres d'histoire. De chaque époque, nous gardons un élément spécifique qui résume en lui seul celle-ci. On peut penser que Google éclipsera toutes les autres figures et restera dans les mémoires le chef de fil de l'épopée internet. L'exemple du début. Le début de la réussite.

Il a jusqu'à maintenant été créateur, novateur et a réussi surtout à éviter tous les piéges mortels. Le point d'orgue est son modèle financier, un succès avec plus de 90% de ses revenus provenant du coût par clic. Mais n'oublions pas à sa conception son visuel original et minimaliste. L'amélioration acharnée de sa pertinence, l'accroissement constant de sa base de données prouvent son sérieux. Et l'invention du page rank sa malignité. Que dire de son mode de communication médiatique qui pourrait se résumer en trois phrases, "Don't be evil", "Nous souhaitons une seule chose, faciliter l'accès à l'information" ou "Nous ferons tout pour éliminer les sites pollueurs". Tout cela pour atteindre le sommet il y a quelques mois, son entrée en bourse risquée et gagnante.

Une belle réussite qui est pérenne car Google tombe maintenant à pic. Il est à son apogée au moment où le commerce électronique se développe à toute vitesse. Les ventes en France ont augmenté ces derniers mois de 125%. Les enchères sur les mots clés s'envolent, les AdSense se répandent sur les sites professionnels et personnels comme une marée montante qui ne s'interromperait pas. Que dire de l'initiative du moteur d'actualités, de l'Api Google, des Blog, de Gmail.

Il paraît même que des webmaîtres AdSense ont reçu un cadeau de Noël offert par Google, une petite radio multicolore d'une valeur de 20$. Du coup, pour les fêtes, nous pourrions faire une exception cette année et remplacer le chant habituel par un "Petit papa Google, quand tu descendras du net, avec tes clics par milliers, n'oublie pas, tes petits affiliés".

Ecrivez, mémorisez pour qu'après demain vous puissiez raconter une fameuse anecdote qui aura mêlé votre histoire à celle du premier outil de recherche qui marquera l'histoire. Oui. Prenons conscience qu'aujourd'hui, nous vivons un moment historique.

Bonnes fêtes !




Jean Tantout
infos Chronique par Jean Tantout


e-mail e-mail | site web site web
Jean TANTOUT sur Seostory

On prend les mêmes et on recommence


MoteurZine n'est en aucun cas responsable des propos tenus par Jean TANTOUT. Si vous souhaitez réagir à ses écrits, contactez le directement : jean.tantout@laposte.net


En cette fin d'année, je m'attendais à ce que certains se corrigent ou mieux, se repentent. Il n'en est rien.

Il a été déjà évoqué que le leader cpc en France utilisait le mot clé "référencement" pour se positionner dans les adwords Google. Cela va bientôt faire 10 mois que le constat a été fait. Si vous vous souvenez bien*, certains responsables de cette société avait affirmé que cette campagne serait stoppée. Aujourd'hui, vous pouvez vérifier que rien n'a changé.

Mieux encore, il y a peu de temps, cette société à utiliser le nom de son challenger français pour se placer dans ces mêmes AdWords. Je tiens d'ailleurs à votre disposition une copie d'écran qui pourrait servir de preuve. Il est vrai que ce même challenger a utilisé le fameux mot clé "référencement" pour se positionner aussi à cet endroit.

Pourquoi tout ce remue ménage ? D'après des rumeurs, la concurrence est si rude face à Google, qui récupère de nombreux grands compte, que tous les coups sont permis dorénavants. Bon courage pour 2005.

* : archives, voir "Un loup dans la bergerie du réf. ?" (29/03/2004)




Si j'étais...

Microsoft
... je prierais pour ne pas louper le lancement de mon moteur en 2005 car Google prend encore de l'avance dans les principaux baromêtres. JT.
Un webmaster affilié à AdSense
... j'appliquerais précisément les directives de Google concernant les critères de configuration afin d'augmenter mes revenus. JT.




Olivier Duffez
infos Chronique par Olivier Duffez
Consultant, il réalise des audits et du conseil en référencement pour les professionnels.

e-mail e-mail | site web site web
Le monde selon Google

Google et l'effet du bac à sable


Saviez-vous que Google gérait un bac à sable ? C'est en tout cas le terme utilisé par les anglo-saxons (sandbox) pour désigner une nouvelle forme de filtrage ou de pénalité qui touche des sites sur Google.

Rien n'est vraiment confirmé, comme nous allons le voir dans cet article, mais le nombre de cas observés est suffisamment important pour prendre l'affaire au sérieux. Le sandbox est une forme de pénalité qui semble toucher les nouveaux sites sur Google. Alors qu'ils n'ont pas de problème particulier à être indexés, il est difficile de bien les positionner pour des expressions qui ne semblent pas hors de portée. Il semblerait que Google pénalise ces nouveaux sites pendant plusieurs semaines ou mois, le temps sans doute qu'ils fassent leur preuve, puis quand la quarantaine est terminée les sites gagnent soudainement beaucoup de places dans Google alors qu'aucune optimisation n'a été effectuée.

Cet effet a été identifié depuis début 2004 ; d'après mes recherches ce type de pénalité a été perçu suite aux Google Dance Florida et Austin, sans que l'on puisse pour autant associer de façon certaine les changements de l'algorithme qui en ont découlé et cet effet sandbox. Le terme aurait été inventé sur le forum SEO Chat (lire cette discussion du 26 avril 2004 qui aborde concrètement le problème pour la première fois). Cette discussion fait référence à d'autres discussions qui auraient eu lieu sur d'autres forums longtemps avant mais je n'ai pas pu les retrouver...

Il n'existe aucune certitude sur les détails de l'effet sandbox, juste une série d'hypothèses que je vais tenter de vous résumer.

L'effet sandbox s'applique-t-il à tous les sites ? Sans doute que oui, mais certains sites ne cherchent pas à se positionner pour des termes compétitifs, seulement des niches, donc ils ne s'en rendent pas forcément compte. Pour ma part je ne crois pas à un algorithme qui toucherait seulement certains sites ou certaines requêtes. Par contre l'effet peut sembler plus fort dans des domaines fortement concurrentiels. Cela touche aussi bien des sites ayant 10 pages que des sites ayant des milliers de pages. Le fait d'être inscrit dans DMOZ ne semble pas avoir d'influence.

Sur quels critères Google se base-t-il pour infliger cette pénalité ? Cela semble toucher tout nouveau site. L'ancienneté d'un site devient donc un critère qui compte... Ce n'est pas dur pour Google de déterminer la date de première indexation associée à un site. Nombreux sont ceux qui pensent que la pénalité ne s'applique pas au site directement, mais aux backlinks de ce site qui ne seraient pris en compte que très tardivement par Google. Certains ont pensé que les nouveaux sites qui bénéficiaient dès leur mise en ligne de centaines ou milliers de backlinks seraient sanctionnés, cette popularité ne semblant pas assez naturelle aux yeux de Google. Enfin il est possible aussi que l'origine des backlinks soit prise en compte (tout comme dans l'algorithme général de Google d'ailleurs) : nombre de sites différents faisant des liens, adresses IP et classes C de ces sites, schémas d'interconnexion, etc.

Combien de temps dure l'effet sandbox ? De quelques semaines à 6 mois en général, mais il est assez difficile de savoir si un site est concerné par cet effet. Vous pouvez toujours tester cet outil qui est sorti le 20 décembre et qui s'améliore de jour en jour semble-t-il.

On en sort en combien de temps ? Certains ont remarqué une sortie brutale mais encore une fois il est très difficile de répondre à cette question.

Bien entendu, Google n'a jamais rien voulu dire à ce sujet, encore moins que d'habitude. Comment peut-on expliquer l'intérêt pour Google d'un tel procédé ? Google attendrait un certain temps avant de prendre en compte des backlinks. Le nouveau site qui obtient des backlinks devrait donc attendre cette période avant de profiter de ces backlinks (en terme de PageRank mais surtout en terme de positionnement. Peut-être que Google a mis en place ce filtre pour lutter contre la vente de liens et de PageRank ?

Et si le sandbox n'était pas une règle simplissime ajoutée par Google à son algorithme ? Le sandbox toucherait tous les sites, pour toutes les requêtes, pendant la même durée, tout simplement pour limiter la chasse aux backlinks et surtout les achats de liens et de PageRank. Le fait que Google ne mette presque plus à jour l'affichage du PR sur la toolbar (même chose pour les liens fournis par la commande link:URL) va dans le même sens... Certains pensent que le sandbox ne s'applique pas à leur site, ou qu'il y sont resté seulement 1 mois, mais comment le savoir vraiment, surtout si on ne vérifie pas le positionnement de son site pour tous types de requêtes (y compris très concurrentielles) ?

Remarque : il existe une autre définition du terme sandbox (plus ancienne), qui n'a pas grand chose à voir avec celle-ci : il s'agit d'une zone utilisée pour le développement d'un site ou d'une application ou les développeurs peuvent faire des tests sur une version spéciale du logiciel ou du site. Par exemple PayPal propose une zone de sandbox dans laquelle les webmasters peuvent simuler un achat en ligne sans qu'aucune transaction ne soit réellement effectuée. De la même manière, les wikis possèdent souvent un sandbox dans lequel les utilisateurs peuvent éditer des pages pour tester "comment ça marche".

Pour en savoir plus et partager votre expérience, je vous invite à rejoindre les discussions sur le forum Web Rank Info : Temps qu'il faut à Google pour prendre un site au sérieux et Déindexer un site sandboxé. D'autres hypothèses y sont avancées, à vous de vous faire votre propre opinion !




Gilbert Wayenborgh
infos Chronique par Gilbert Wayenborgh
Science, Politique, Défis, Aventure, Art, Impossible, Communication, Dialogue, Humour, Expertise.

e-mail e-mail | site web site web
Le référencement

Le monde du référencement se structure et parle !!


Le mois dernier, j'évoquais l'existence de plusieurs associations de référencement. Avant d'interviewer celles ci, je me suis rendu le 6 décembre dernier à l'Assemblée Nationale pour la première (!!) table ronde entre référenceurs et outils de recherche.

Bien que nous ne fûmes que peu nombreux, l'essentiel a été de se rencontrer. D'autres réunions doivent avoir lieu en début de la nouvelle année qui commence dans quelques jours à peine. Un livre blanc du référencement doit voir aussi le jour.

Parmi les personnes réunies il faut citer Raphael Richard (Sema 7), Olivier Guillo (search-marketing-association [ex.IPEA]), Michel Fantin, mais aussi Voila, DeepIndex, Overture, la Chambre de Commerce de Paris et aussi quelques particuliers (webmaster et simples utilisateurs) d'outils de recherche.

Si certains ne manqueront pas de la critiquer, cette réunion a le mérite d'exister, même si la représentativité peut être mise en doute ... pour le moment.

Le principal sujet tournait autour d'une problématique de référencement vis à vis de Google, le sujet a été largement étendu pour établir une discussion sur les méfaits du référencement dans les outils de recherche mais aussi ses avantages, nombreux.

Néanmoins les acteurs et forces en présence ont pu aller de l'avant, discuter des avantages et inconvenients du référencement et de ses techniques les plus diverses. Les outils de recherche ont également évoqué les nombreuses contraintes, tant commerciales que techniques sans compter l'avis des "anonymes" présent.

Cette première réunion, plutôt informelle, doit déboucher sur d'autres réunions avec pour objectif d'écrire un livre blanc qui sera remis aux députés dans le courant du mois de mars 2005. Le but est que les députés aient une vue globable du metier de référenceur et de celui, à mon avis encore plus important (je suis un peu partisan sur ce coup), des outils de recherche.

Je réitère aussi l'invitation faite aux outils de recherche et aux référenceurs de me contacter ou de contacter les trois associations de référenceurs existantes afin de réellement pouvoir informer l'Assemblée Nationale d'une façon exhaustive et non partisane.

Enfin je souhaite à tous les lecteurs de Moteurzine d'excellentes fêtes de fin d'année et une très bonne année 2005.




Gautier Girard
infos Chronique par Gautier Girard
Multipliez les ventes de votre site avec une solution garantie. Auteur du "guide de référencement".

e-mail e-mail | site web site web
Le web-marketing

Etonnez vos clients et gagnez leur fidélité à vie !


Acquérir un client c'est bien, mais le garder, c'est nettement mieux : la fidélité pousse à commander de nouvelles fois chez vous, et de conseiller votre site web à d'autres clients potentiels. Etonnez-les, c'est les rendre fidèles !

La fidélisation d'un client passe d'abord par des moyens qui sont relatifs à la commande elle même.

Cela comprend : Il faut aussi conserver le rapport qualité/prix attendu par le client. Logique, car si du jour au lendemain ce rapport diminue, le client perd la raison pour laquelle il est passé chez vous.

Comme Internet est un environnement très concurrentiel, il est toutefois facile de trouver de nombreux vendeurs qui remplissent tous ces points indispensables.

Vous en faites d'ailleurs certainement partie.

Aujourd'hui vous devez étonner vos clients pour les fidéliser. Pour cela, voici quelques idées qui vous aideront grandement parce qu'elles sont originales, faciles à mettre en place et peu onéreuses.

La sélection est classée du cadeau le moins onéreux au plus onéreux.

* La carte postale

C'est facile à faire, il est possible d'en envoyer beaucoup avec un minimum d'effort, et cela fait plaisir.

N'envoyez pas une carte postale touristique de votre région bien sûr. Pensez à une carte postale neutre mais sympathique que vous envoyez dans une enveloppe. Mettez un texte court. Glissez dans l'enveloppe un coupon avec un code promotion donnant droit à une réduction.

Et le tour est joué !

Prix : **** (très abordable)
Effet : ***
Facilité de mise en oeuvre : ****


* Le sachet de bonbons

Très facile à faire si vous livrez vos produits. Glissez un petit sachet de bonbons dans le colis, glissez une petite carte de visite créée pour l'occasion avec marqué "Merci pour votre commande" ainsi qu'une signature et votre qualité (directeur général, responsable clientèle, ...).

Prix : ***
Effet : ****
Facilité de mise en oeuvre : **


* La clé USB

Un outil devenu indispensable pour la majorité d'entre nous, soit pour le travail, soit pour le plaisir (se déplacer avec ses morceaux de musique favoris par exemple). En offrant une clé USB vous êtes donc sûr de plaire à un maximum de gens !

Prix : **
Effet : ***
Facilité de mise en oeuvre : *


* La webcam

Un cadeau original qui va assurément plaire à votre client, ou ses enfants. Il y a très peu de chance qu'il ne trouve pas d'utilité à votre cadeau, soit parce qu'il n'en a pas, soit parce qu'un de ses proches n'en a pas.

Prix : *
Effet : ****
Facilité de mise en oeuvre : *


Faites preuve d'imagination et étonnez pour fidéliser. Facile n'est-ce pas ?




Frédéric Lepage
infos Chronique par Frédéric Lepage
« Un crayon, un ordinateur et des idées... Plein d'idées ! ».

e-mail e-mail | site web site web
Humour et Internet

Heu... le CD je le met où ?

Heu... le CD je le met où ?



Jean-Claude Benard
infos Chronique par Jean-Claude Benard
Directeur commercial de QuadraMultiMedia et créateur de Slovar - Partenaire Officiel de Espotting et Overture.

e-mail e-mail | site web site web
Les entreprises sur le net

L'année 2004 aura été difficile


L'année 2004 aura été difficile pour toutes les entreprises. Si nous connaissons désormais le paysage des outils de recherche, nous déplorons que le nombre de ceux-ci se soit terriblement restreint.

La mondialisation suit son cours avec son cortège de concentration et de rachats et le monde des outils de recherche ressemble peu à peu à celui de l'industrie de l'automobile ou de l'électroménager : quelques marques et très peu de fabricants.

En ce qui me concerne, je ne peux pas me résoudre à l'idée de ne plus voir m'offrir que 3 ou 4 moteurs ou annuaires comme outil de promotion des milliers d'entreprises françaises. L'idée de voir les blogues et autres espaces de libre communication définitivement captifs m'insupporte.

Le Web n'est pas un environnement industriel comme les autres puisque nous le créons et l'animons chaque jour. Les internautes sont de plus en plus nombreux et enthousiastes. Nous embourgeoiserions nous ?

Aurons nous l'énergie nécessaire pour donner à tous les connectés des contenus de qualité ? des outils de recherche originaux et performants ? ou nous contenterons nous de diffuser ou relayer l'offre de quelques « monstres » multinationaux ?

Nos clients n'exigent pas de payer plus mais mieux !!!

Fort de ce cri du coeur, je souhaite à tous ceux qui m'honorent de leur lecture depuis le début de cette chronique une très grande année 2005 faite de bonheur, réussite et santé.

Bonne fête @ tous




Damien Guigue
infos Chronique par Damien Guigue
Responsable technique d'Aldeis: Edition de solutions de mesure de visibilité YooVi.com, Yooda.com et seeUrank.

e-mail e-mail | site web site web
Recherche et étude

La taille du Web...


Avant de commencer l'année, posons nos valises dans le grand voyage de la recherche de la visibilité que je vous propose depuis plusieurs mois, et ... prenons du recul. La visibilité sur le Web, c'est important, mais quelle est la taille du web ?

Cela fait maintenant un moment que je parle de visibilité sur la web... Nous allons prendre un peu de recul dans cet article pour "tenter" de voir ce que cela peut vraiment représenter.

Le web ... En Giga octet ?

Difficile de faire monter le Web sur une balance... Alors tentons une extrapolation.

Tout d'abord combien pèse en moyenne une page ? Pour avoir une "approximation" nous avons calculé le poids moyen de 752 260 pages. Nous avons trouvé un poids moyen de 25.3 Ko.

Google nous dit connaître à l'heure d'aujourd'hui 8 058 044 651 pages. Ce qui représente d'après notre poids moyen 193 897 Giga octets... Soit environ 190 TeraOctets.

Ce qui représentent 6485 disques dur de 40 Go, rempli à 75%...

Et dans ce cas là, il s'agit d'un Web sans image, sans vidéo et sans flash ;)

Et le Web invisible ?

Les moteurs ne connaissent qu'une très faible partie du Web. De part les limitations techniques que vous connaissez déjà : Javacript, Frame, Flash, etc.

Mais aussi :

Une partie du Web est privée (espace membre, action volontaire du webmaster voulant protéger ses pages, etc.)

Une partie se "cache" derrière des bases de données. Prenons par exemple les pages jaunes. Google ne connaît que 751 pages ! En effet les informations ne sont accessibles qu'à partir d'un formulaire.

D'après une étude réalisée par Bright Planet, le Web invisible serait 260 fois plus important que le web visible !

Pour en savoir plus sur le Web invisible je vous conseille l'article d'Intelligence Center.

Le web est en expansion

Tout comme l'univers, le Web est en expansion... Il est difficile de quantifier cette évolution. Pour en avoir une idée nous vous proposons le graphique de l'évolution du nombre de site internet réalisé à partir des chiffres du Journal du Net.

Taille du Web


Cela rend encore plus difficile l'évaluation de sa taille. Vu qu'il grandit toujours.

En conclusion

Cette analyse repose sur beaucoup de spéculations. Mais une chose est sûre, nous finirons l'année avec la certitude qu'il faudra fournir encore plus de travail pour avoir une bonne visibilité l'année prochaine. Le Web grandi, représentant encore et encore plus d'informations. D'autre part, les moteurs de recherche se perfectionnent indexant toujours plus de documents. Je vous souhaite donc de bonnes fêtes de fin d'année, reposez-vous bien avant d'attaquer une année toujours plus concurrentielle ;)




Thomas Bertrand
infos Chronique par Thomas Bertrand
Thomas BERTRAND webmarketer.

e-mail e-mail | site web site web
Le chasseur de moteurs

Boolgum et Tout-paris


Parole du Chasseur : "Le clic est binaire. Il ouvre ou ferme une porte. L'internaute qui recherche doit être satisfait du premier coup. Sinon, l'outil sera oublié pour toujours".

Nom : Boolgum
Url : www.boolgum.fr
Type d'outil : moteur de recherche
Langue : français

www.boolgum.fr   Rapport du chasseur :
Edité par la société et agence web Fbtech.com, Boolgum se trouve être un moteur de plus dans le paysage internet francophone. Il n'a pas une base de données propriétaire, résultats Yahoo Search Technologie, et affiche des liens sponsorisés sur chaque page de réponse. Pourquoi en parler ? Ce type d'initiative se multiplie sans apporter un plus à l'internaute. Il s'agit donc de bien les prévenir afin que chacun gagne du temps. Une toute petite dernière chose... avec 132 000 pages dans la base de données Google, il rejoint ainsi la longue file des moteurs spameurs.

Grille du chasseur :
Soumission : pas de soumission
Pr : 0
Retour de liens dans Google.fr web : 5 820 (link:www.boolgum.fr)
Nbr pages dans Google.fr web : 132 000 (site:www.boolgum.fr)
Positionnement sur mots clés dans Google.fr web :
moteur recherche (+50)
nouveau moteur recherche (+50)



Nom : Tout-paris
Url : www.tout-paris.com
Type d'outil : moteur de recherche
Langue : français

www.tout-paris.com   Rapport du chasseur :
Incroyable. Cet outil qui me paraît très bon n'a pas une page dans Google et affiche un PR0. En soumission gratuite, avec des résultats pertinents et une base de données qui semble propre, Tout-Paris.com a de quoi séduire. Comme pour Boolgum.fr, c'est une Agence Web qui est à la base de sa création, Saofe.com, plus précisément Paul COURTOIS, l'initiateur du Web Biz Event, le salon des webmasters qui a eu lieu en mars 2004. Annuaires et moteurs spécialisés de qualités peuvent très bien tirer leur épingle du jeu face à Google.
Au fait, Tout-Paris.com cherche des partenaires. Cela vous dis ?

Grille du chasseur :
Soumission : gratuite
Page de soumission : http://www.tout-paris.com/submit.php
Pr : 0
Retour de liens dans Google.com web : 0 (link:www.tout-paris.com)
Nbr pages dans Google.com web : 0 (site:www.tout-paris.com)
Positionnement sur mots clés dans Google.fr web :
moteur recherche paris (+50)
nouveau moteur recherche paris (+50)




Si j'étais...

Responsable d'une grande marque
... je me ferais du souci car le cybersquatting par le système Adwords risque de se généraliser dans les temps à venir. JT.
Jean TANTOUT
... je vous souhaiterais de bonnes fêtes et une bonne année. JT.




André Giguère
infos Chronique par André Giguère
Spécialisé en nouveaux médias avec une expérience de plusieurs années dans le référencement, le positionnement et la promotion de sites Web commerciaux.

e-mail e-mail | site web site web
Le roman de MoteurZine

Une démarche commerciale ?


Cela fait déjà quelques semaines que le site Web de Jean-Pierre est en ligne. Tout c'est bien déroulé du côté de la compagnie de conception de sites Web. Ils ont su comprendre ses besoins et créer un site à la hauteur de ses attentes. Mais quelque chose cloche. Son site ne semble pas attirer les visiteurs comme il l'avait espéré. Jean-Pierre a demandé à tous ses employés de demander aux clients leur provenance en appuyant sur la question du site Web. Personne ou presque, dans sa clientèle, n'est venu à son magasin grâce à son site. Étonné de la situation, Jean-Pierre se demande pourquoi? Son expérience de l'Internet est encore très jeune et ne lui permet pas de bien saisir la situation. Après tout, il y a des millions de visiteurs sur le Web! Mais pourquoi lui n'en n'a-t-il pas sur son site ?

Jean-Pierre décide de faire une expérience par lui-même. Il place une recherche dans Google sous le terme "meubles". Immédiatement le moteur de recherche lui ramène la première page avec les dix premiers sites sur un nombre de 907,000 sites répondant à cette requête. Il est surpris de voir à quel point cette requête peut-être populaire. Curieux, il décide d'essayer une autre requête "meubles en cuir" qui est un département quand même important dans son magasin. Il s'aperçoit rapidement que le nombre de sites affichés par Google a diminué à 87 000. Il regarde les pages subséquentes, une dizaine environ, sans toutefois retrouver le site de son entreprise. Bien qu'ayant peu d'expérience, Jean-Pierre comprend que son site Web devrait apparaître le plus haut possible, correspondant aux requêtes qui ciblent directement son secteur d'activité. De plus, il constate qu'un mot seul attire beaucoup plus de résultats qu'une phrase et cela dans la plupart des cas.

Jean-Pierre décide de se tourner vers les concepteurs de son site Web dans le but d'avoir une explication. Finalement, lorsqu'ils parlent à Éric, celui-ci lui indique qu'il devrait faire du référencement pour son site mais que sa compagnie n'est pas spécialisée en la matière et qu'il devrait faire affaire avec une firme professionnelle en référencement de sites Internet. Jean-Pierre lui demande s'il connaît quelqu'un ou une compagnie susceptible de répondre à ses besoins. Malheureusement, Éric ne connaît personne en particulier mais lui conseille de faire des recherches sur Internet sous le terme référencement ou indexation de sites Web.

À moitié satisfait, Jean-Pierre sur l'heure du dîner, en grignotant son sandwich, commence à chercher sous le thème référencement. Plusieurs sites s'affichent dans le moteur de recherche, il n'a que l'embarras du choix. Maintenant comment déterminer l'entreprise qui répondra à ses besoins, il est très difficile pour lui de se faire une idée car tous se présentent à peu près de la même manière. Ils assurent qu'ils vont pouvoir faire monter un site Web premier dans Google, qu'ils vont générer du trafic vers le site, c'est garantie.

Intrigué par tout cela, Jean-Pierre décide de donner un coup de fil à une de ces entreprises. Une fois en ligne avec un intervenant, Jean-Pierre explique sa situation et curieux demande comment l'entreprise peut-elle amener son site premier dans les moteurs de recherche. On lui explique que l'on va analyser son site, vérifier les métatags de son code HTML, choisir des mots-clés appropriés à son secteur d'activité, créer des liens partenaires et enfin optimiser le tout dans le but d'être efficace et reconnu auprès des moteurs de recherche important de ce monde. Encore du nouveau pour Jean-Pierre, quand il a fait faire son site il ne se doutait pas que cette démarche était primordiale au succès de son site Web.

Au départ Jean-Pierre avait le budget de 5 000 $ et maintenant on lui dit qu'il devrait encore dépenser pour faire la promotion de son site. Jean-Pierre est un homme d'affaires et possède un commerce, il sait très bien que pour vendre ses produits il doit faire de la publicité. Annoncer dans les journaux, la radio, la télévision sont des médiums familiers pour lui, mais pas l'Internet. il croyait que l'Internet était facile à utiliser comme les autres. Finalement selon sa compréhension initiale, c'est comme faire de la pub concernant sa propre publicité qui apparaît dans le journal.

Bien que toutes les informations de l'entreprise semblent crédibles, il n'arrive pas à bien saisir la démarche. Il lui manque quelque chose avec lequel il est habitué. Comme par exemple quand il annonce dans un journal le samedi, il sait exactement le nombre de lecteurs qui auront le journal en main cette journée là. Pour la télévision, il sait aussi le nombre d'auditeurs, il peut donc qualifier son action par rapport au nombre de personnes susceptibles d'apercevoir son annonce. Mais pour ce qui est du référencement de son site, un mot-clé a beau être populaire, ceci ne lui garantit pas le nombre de personnes qui verra son site et en plus, comment ils le verront. Bien sûr, on lui a expliqué qu'il était possible pour lui de démarrer une campagne de positionnement payant ayant un coût à chaque clic qu'une personne fera sur son lien. Bien que ceci s'approche un peu plus près des techniques auxquelles il est habitué, le budget d'une campagne de ce genre l'agace un peu. Mais sachant qu'il peut contrôler un budget par jour, par semaine ou par mois, il envisage sérieusement cette alternative.

On lui a expliqué aussi qu'il est possible pour lui d'annoncer via une bannière publicitaire placée sur un site ayant beaucoup de visiteurs. Encore une fois, il peut soit payer à la parution, dépendamment des sites Web offrant ce service ou bien aux clics, un peu comme du positionnement payant. Il s'aperçoit rapidement qu'il existe un immense marché lui permettant de pouvoir faire de la promotion pour son site sur le Web et que cette démarche lui coûtera encore du temps et de l'argent. Mais Jean-Pierre, en tant qu'homme d'affaires, sait très bien qu'il faut investir pour faire de l'argent mais, il ne peut se permettre d'investir dans n'importe quelle démarche commerciale. Il veut en avoir pour son argent et c'est normal.

Lors de ma prochaine chronique, vous allez découvrir, comme Jean-Pierre, une façon efficace et rentable de faire la promotion de votre site Web via l'Internet. Nous allons voir comment on peut interroger tous les moteurs de recherche et savoir quelles sont les requêtes enregistrées en moyenne au cours de l'année, à bientôt!




Franck Thiercelin
infos Chronique par Franck Thiercelin
Les sites Recherche Libre d'un côté et Forum Référencement d'un autre.
e-mail e-mail | site web site web
Forum Référencement

Les principaux sujets de décembre 2004


Alors que tout le monde a les yeux fixé sur le nouveau MSN et continue à se demander où va s'arrêter l'instabilité de Google, le moteur Yahoo surprend avec un retour de trafic assez impressionnant depuis le 15 décembre, alors que l'habitude était prise de le sous-estimer. Comme quoi, même sur Internet, rien n'est jamais construit. On présentait depuis quelque mois la guerre des moteurs, on pourra bientôt parler des premières défaites sur le n°1 des outils de recherche. Les référenceurs sachant anticiper les résultats des moteurs n'ont pas été vraiment surpris, c'est un peu à cela que nous reconnaissons un professionnel.

Toute l'équipe de forum référencement vous souhaite une très bonne année 2005, pertinente, et un bon référencement pour vos sites...

Kendyan la légende du référencement
Il s'est battu comme un dieu du début à la fin et il a vraiment mérité sa victoire. Kendyan est le nouveau dieu du référencement et gagne le plus magique des voyages dans une Egypte mythique et légendaire pour deux personnes ...

Référencement d'un site flash
Comment bien référencer un site en flash ? Pourriez-vous me donner quelques tuyaux, voire des ouvrages pour que je puisse me perfectionner dans ce domaine ...

Balise H1 la solution ?
Pour améliorer son référencement, il est conseillé d'utiliser les balises H1. Mais je n'aime pas trop l'affichage des H1, alors, j'ai fait la feinte suivante (je mets des parenthèses pour remplacer les balises, sinon ça m...)

Le référencement "Un metier en pleine structuration"
Le référencement est "un métier en pleine structuration". Certains ont connu récemment les mauvaises humeurs de Google avec un blacklistage complet ou partiel de leurs sites. Les techniques de référencement ont-elles dépassé les bornes ? A en croire certains posts sur des forums dédiés au référencement, oui. Mais faut-il vraiement croire tout ce qui se dit sur les forums ?

Annuaire de Forum Référencement
Pour fêter ses cent milles visiteurs, Forum-referencement lance son propre annuaire généraliste ...



Conclusion


ATTENTION. La liste des abonnés n'est pas disponible. Nous ne la donnons ni ne la revendons à personne. En revanche, vous pouvez sponsoriser notre lettre d'information : contactez-nous pour discuter des modalités.

 
 

Abonnement gratuit à « Moteurzine »


 
 
 
 
 

Désinscription de « Moteurzine »


 
 


© 1999 à 2005 par IDF.net ~ MoteurZine : newsletter des annuaires, des moteurs de recherche et du référencement