numéro cent-trois ( #103 ) le jeudi 12 février 2004


UCatchIt
- votre publicité lue par 28.000 personnes ! -

Sommaire
Éditorial

Il est temps de se reconvertir !

par Chris Hédé
Enfin et Moteurzine d'un côté, Développement et Référencement d'un autre.

Christophe Hédé




Régulièrement, de nouvelles technologies apparaissent. Tous les égarés de la société se jettent dessus, s'autoforment et se nomment "spécialistes" dans le domaine. C'est ce qui s'est passé avec la vidéo et les camescopes à la portée de tous, c'est aussi ce qui s'est passé avec Internet.

"Egaré" parmi de nombreux autres, c'est ce que j'ai fait en 1996 en me jettant sur Internet. En 1996, quand je parlais d'Internet autour de moi, je ressemblais plus à un monstre de foire qu'autre chose. Depuis cela a bien changé, il faut dire que les médias se sont emparés du phénomène et l'ont "markétisé". Ainsi, Internet a connu plusieurs vagues massives de désoeuvrés. Tous d'abord les "égarés" et étudiants qui sont arrivés. Ensuite, il y a eu la période "el-dorado" avec un flot de requins bardés de diplôme (HEC et compagnie) comprenant rien à Internet mais se vendant comme des petits pains aux start-ups en manque de reconnaissance. Entre temps, plusieurs crises ont mis à mal le secteur Internet, les requins ont quitté le navire, tout au moins ceux qui n'y ont jamais cru. Avec l'aide des médias, qui ont constaté que ceux tirant encore leur épingle du jeux étaient ceux travaillant entre autre dans l'Internet pour adultes, sont arrivés tout un lot d'opportunistes qui voyaient en Internet le moyen de gagner de l'argent sans rien faire (image véhiculé par les médias) tout en se rincant l'oeil à volonté. Il va de soit que ce lot d'opportunistes a fortement déstabilisé le secteur pour adultes sur Internet.

Et aujourd'hui... ? Et bien, le commerce électronique progresse, la publicité en ligne se réveille... Internet se relève et il y a un nouveau flot d'individus qui arrive. Et oui, aujourd'hui, on devient riche en étant référenceur !!! Après tout, c'est simple d'être référenceur... on soumet le site du client à Google et on le facture quelques milliers d'euros, s'il n'est pas content (le client)... on utilise des logiciels de soumission automatique et de création de pages satellites pour le calmer... il se fait blacklister !? Tant pis pour lui, il n'a qu'à changer de référenceur !!!

Tout cela pour dire qu'il faut faire attention quand vous choississez votre référenceur... il y en a énormément que l'on peut qualifier de "référenceur du dimanche". Par exemple, j'ai vu une nouvelle société de référencement, filiale d'un grand groupe de la province française, proposer en 2004 du référencement dans Lokace, Ecila, Excite, etc. alors que ces outils de recherche n'existent plus depuis au moins 4 ans ! Il faut donc faire attention quand vous choisissez votre référenceur !

Au fait, je tiens à préciser que tous ces individus, ceux qui ont déferlé sur Internet lors de grandes vagues, ne sont pas que des opportunistes, heureusement. Il y a dedans des passionnés et c'est une bonne chose pour Internet qu'ils soient là !

Bonne lecture...

La page des moteurs

Etablir des relations (partie 2)

par Gilbert Wayenborgh
Science, Politique, Défis, Aventure, Art, Impossible, Communication, Dialogue, Humour, Expertise.

Gilbert Wayenborgh



Je vous parlais dernièrement des relations entre les documents HTML avec une petite pensée pour les non voyants. Aujourd'hui, je vous propose une autre vision sur les liens et les documents HTML et plus précisement des liens entre les sites.

Le seul reflexe à avoir est un reflexe réseau. L'internet serait-il un réseau ?

Catastrophe pour votre patron, il doit établir des liens avec d'autres sites proches, des conccurents... Au secours !! Non ce n'est pas dangereux, mais c'est surtout efficace.

Bon, je vous l'accorde, ce n'est pas la peine d'aller voir votre patron avec cet article, il vous le refusera d'entrée, et quelque part je le comprends bien.

Alors il devient indispensable de trouver d'autres solutions d' "echange". Et oui, le troc est le modèle classique de l'internet, en ce temps googlelien.

Le référencement Google passe par l'échange, mais pas n'importe quel échange, et si possible d'une manière propre. Je voyais l'autre jour un "post" (message sur un forum) qui demandait un "échange de lien avec un site PR6".

L'échange de lien ne se passe pas comme cela sur le net. A moins que Google soit votre raison de vivre ?! Votre PR6, probablement durement gagné, ne se laissera pas tenter aussi "vulgairement". Votre site mérite t'il un PR6 ? Pourquoi avez-vous besoin d'un PR6 pour établir un lien vers votre site ?

Ayant moi-même plusieurs sites en "PR6", j'aurais bien pu établir ce lien, mais je trouve cela fatiguant, surtout que la personne pourrait faire une simple recherche avec des sites dans sa thématique, son PR6, il aurait pu l'obtenir facilement.

Des échanges, oui, mais sérieusement !

Les entreprises et les outils de recherche

Le repaire des Motards

par Jean-Claude Benard
Directeur commercial de QuadraMultiMedia et créateur de Slovar - Partenaire Officiel de Espotting et Overture.

Jean-Claude Benard



Vous êtes maintenant habitués à lire dans nos chroniques des reportages sur les relations entre les entreprises et les outils de recherche. Nous avions envie de traiter cette fois ci un sujet un peu moins austère tout en ne perdant pas de vue que Moteurzine est avant tout une gazette qui parle de l'actualité des annuaires et portails.

Comme beaucoup de lecteurs, je le présume, je suis motard. Lecteur assidu de plusieurs magazines consacré à la moto, je suis souvent à la recherche d'informations sur les constructeurs, les modèles, les vêtements, les accessoires et aussi les résultats de compétitions.

Il est toujours possible de surfer sur les outils de recherche traditionnels pour trouver une « collection » de sites correspondant aux envies du moment. Il est surtout beaucoup plus agréable de trouver un site qui regroupe en son sein tous les thèmes : un portail.

Il ne faut jamais oublier qu'un portail est une source importante en terme d'information mais que c'est aussi un outil de recherche thématique. Fan de longue date d'un portail exclusivement consacré au monde la moto, nous avons décidé de vous présenter « Le Repaire des Motards ».

Nous avons obtenu en exclusivité pour Moteurzine une interview de David MORCRETTE le créateur et webmaster du « Repaire des Motards », le n°1 français des sites motos.

Nous espérons que cette interview donnera envie aux actuels et anciens motards de renouer avec le bitume.

MZ : Bonjour David. Comment vous ai venue l'idée du « Repaire des Motards » ?

Il y a cinq ans naissait l'idée d'un site d'information bénévole, gratuit, réalisé par et pour les motards, sans aucun objectif mercantile. Avant même le boom internet. L'idée de base était alors originale : prendre une moto étalon et la meilleure vente de l'époque pour comparer les autres : http://www.banditmania.com était né.

L'ambition était déjà de réaliser un site incontournable et la gestation du site demanda alors neuf mois avant d'être officiellement lancé en septembre 1999, lors du Mondial du Deux-Roues.

Trois ans plus tard, le site avait de loin dépassé le stade de site réservé à une moto et s'imposait dans le peloton de tête des sites motos les plus visités. Il devenait alors le Repaire des Motards pour affirmer son attachement à la moto sous toutes ses formes et sa passion indépendante d'un modèle en particulier, mais avec un nom particulièrement long.

MZ : Existe-t-il une corrélation entre votre métier et « Le repaire » ?

Oui et non. OUI, parce que mon métier consiste à m'occuper notamment des sites Internet dans toute l'Europe : Intranet, Extranet, sites web, applications à développer et que je réalise également beaucoup de rédactionnel. Non, parce que je ne travaille pas du tout dans le secteur moto.

MZ : Le repaire est-il votre premier site Web ?

Non, j'ai d'abord créé des sites pour des sociétés dès 1995, avant de me lancer dans l'aventure du « Repaire ». Donc, j'avais quelques années d'expérience, puisque le Repaire n'a été lancé qu'en 1999.

MZ : Depuis combien de temps Le repaire existe-t-il ?

Et bien, je fête le 5e anniversaire des premières pages du site, développées chez moi, avant son lancement officiel lors du Mondial du Deux Roues en septembre 1999.

MZ : Qu'est-ce qui vous a amené à créer ce site ?

Je désespérais de trouver des réponses à mes questions concernant la moto. J'ai donc commencé par rassembler mes notes et mes connaissances, tout ce que j'apprenais au contact des professionnels du monde moto et des vieux routards expérimentés. Une info amenant une question, les dossiers se sont montés les uns après les autres.

MZ : Combien de personnes gèrent-elles Le repaire ?

Je suis tout seul à m'en occuper. Ce qui vu l'ampleur du travail occupe mes soirées, mes week-end et mes vacances depuis plusieurs années. Mais je commence maintenant à recevoir des articles, des essais qui permettent d'alimenter encore plus le site. Et puis, surtout, j'ai des modérateurs passionnés sur les forums, qui veillent à la bonne humeur de ce lieu d'échange à nul autre pareil.

MZ : La modération du forum ne pose-telle pas de problèmes particuliers ?

Le problème principal vient du nombre de membres (plus de 6.000) provenant d'univers très différents, avec des âges variant de 12 ans à 67 ans ! Il y a des petits jeunes qui n'ont pas encore leur permis, des motards aguerris, des fonctionnaires, des anti-fonctionnaires, des MIBs, des anti-MIBs... Cela apporte beaucoup de richesse aux échanges mais il est quelquefois nécessaire de rappeler des règles élémentaires de savoir-vivre afin que les échanges restent cordiaux et constructifs. La charte aide beaucoup... et cela ne serait pas aussi convivial sans la vigilance des modérateurs.

MZ : Le repaire comporte une section actualité très importante. Comment vous approvisionnez vous ?

Cette section s'enrichit et grossit au fur et à mesure que le site devient de plus en plus connu. Car en fait mes sources viennent des professionnels eux-mêmes : constructeurs, fabricants. Je reçois des communiqués de presse, que je vérifie, analyse et traite. Et comme maintenant le Repaire est devenu l'une des références du monde moto, je reçois même tellement d'info que je n'arrive plus à tout traiter !

MZ : Avez-vous recours à la publicité ? aux sponsors ?

Il n'y a aucune publicité sur le site, ce qui en fait une exception sur le web motard notamment, à fortiori si on regarde sa fréquentation et ses 250.000 visiteurs uniques chaque mois. Mais je tiens à mon indépendance, et l'absence totale de publicité me garantit une indépendance à 100%, libre de faire et dire ce que je veux. C'est devenu un véritable luxe !

MZ : le nombre de sites référents est extrêmement important sur Le repaire. Enrichissez vous celui-ci par recherche ou vous suggère-t-on des sites ?

J'ai commencé par rechercher les professionnels majeurs du secteur et les sites personnels que j'appréciais personnellement. Je l'ai complété au fur et à mesure par mes surfs. C'est alors que j'ai repensé l'organisation de l'annuaire avec ses 10 sections principales, mais ses 140 sous-sections !

Au final, l'objectif était ensuite de trouver les meilleurs sites dans chaque domaine. Maintenant, le site est suffisamment connu pour que l'annuaire soit incontournable pour les Webmasters motards qui veulent se faire connaître. Je les visite donc tous pour les sélectionner. Je filtre les contenus interdits en dessous de 18 ans, modifie les intitulés et attribue des étoiles en fonction de leur qualité.

MZ : Vous présentez des essais sur Le repaire. N'avez vous jamais reçu de sollicitations même amicales de la part d'importateurs ou de constructeurs destinées à vous rendre plus indulgent ?

Disons surtout que si je suis trop méchant avec un modèle, je me vois dans l'impossibilité de faire un autre essai de cette marque pendant plusieurs mois. Heureusement, je suis seul et il y a plusieurs centaines de modèles de motos, alors je peux encore me le permettre.

Ceci dit, j'adore la moto et il n'y a plus de mauvaise moto, mais des motos plus adaptées à tel ou tel type de conduite et de caractère. Il devient de plus en plus difficile de trouver des défauts avec tous les progrès réalisés ces dernières années dans le monde moto.

MZ : Sans être indiscret, est-il possible de savoir combien de temps vous consacrez à l'administration du repaire ?

Cela dépend des périodes et de l'actualité, ainsi que des jours de congés que je prends. Mais j'y passe environ deux heures chaque soir après le travail, et les week-end, auxquels se rajoutent les vacances. Et quand on aime, on ne compte plus :)

MZ : Avez-vous pensé ou pensez-vous que Le repaire puisse devenir un jour votre métier ?

L'avantage du Repaire est qu'il représente ma passion pour la moto et que je peux donc y mettre beaucoup d'énergie. Si cela devenait un métier, il perdrait son côté magique et passionné avec toutes les réalités du métier : salaire, financement, etc...

MZ : MOTEURZINE est lu par beaucoup d'internautes qui souhaitent développer des portails ou annuaires spécialisés comme Le repaire. Quels conseil accepteriez vous de leur donner ?

Il y a tellement d'annuaires à l'heure actuelle et surtout tellement de sites, qu'il est intéressant de se focaliser sur un domaine en particulier, quitte à élargir son périmètre d'action ensuite. Ensuite, il peut être intéressant de rajouter du contenu rédactionnel à un portail, car les visiteurs y reviendront aussi pour cette raison.

MZ : Merci David. Longue vie au Repaire et à tous les motards.

Merci MZ et longue vie à Moteurzine et tous ses lecteurs :-)

David MORCRETTE
Le Repaire des motards
Le 1er site d'information moto indépendant
Abonnement gratuit en ligne


-
Mesurer la visibilité

Etude des robots interdits

par Damien Guigue
Responsable technique chez Aldeis éditrice de Yooda.com et de seeUrank (logiciel de suivi de référencement).

Damien Guigue



Nous allons aujourd'hui clôturer notre étude du robots.txt par une étude des robots interdits. En effet l'objectif du fichier robots.txt étant d'exclure certains robots de son site, cette analyse peut vous être utile afin pour déterminiez votre politique d'indexation.

Apres cette chronique vous pourrez déterminer les robots non "souhaitable" sur votre site :). Nous avons utilisé la même base que pour les articles précédents, soit 30607 robots.txt analysé.

Le tableau ci-dessous vous présente les robots.txt les plus souvent interdit. Pour obtenir la liste brute complète vous pouvez me faire une demande par email.

position
Robot
Nombre interdit
% du total
Déscriptif Detail
1 ia_archiver 1177 3,846% Robot d'analyse marketing Detail
2 zeus 1019 3,329% Robot d'analyse marketing Detail
3 crescent 759 2,48% Collecteur de mail Detail
4 openfind 721 2,356% Moteur de recherche asiatique Detail
5 microsoft 712 2,326% ---  
6 vci 691 2,258% ---  
7 repomonkey 689 2,251% ---  
8 xenu's 677 2,212% Validateur de lien Detail
9 teleport 551 1,8% Aspirateur de site Detail
10 scooter 549 1,794% Robot d'Altavista  
11 emailsiphon 544 1,777% Collecteur de mail Detail
12 wget 521 1,702% Aspirateur de site  
13 webzip 519 1,696% Aspirateur de site Detail
14 googlebot 515 1,683% Robot de Google Detail
15 webcopier 491 1,604% Aspirateur de site Detail
16 extractorpro 471 1,539% Collecteur de mail Detail
17 psbot 459 1,5% Indexation d'image Detail
18 emailcollector 458 1,496% Collecteur de mail  
19 linkwalker 451 1,474% Validateur de lien Detail
20 offline 446 1,457% Aspirateur de site  
21 emailwolf 431 1,408% Collecteur de mail Detail
22 webbandit 427 1,395% Aspirateur de site Detail
22 webstripper 413 1,349% Aspirateur de site Detail
24 netmechanic 406 1,326% Validateur de lien Detail
25 msiecrawler 396 1,294% Module d'I.E pour crawl des favoris Detail
26 sitesnagger 393 1,284% Aspirateur de site Detail
27 cherrypicker 392 1,281% Moteur de recherche CherryPicker Detail
28 moget 382 1,248% Moteur de recherche Goo Detail
29 nicerspro 380 1,242% Collecteur de mail Detail
30 mister 380 1,242% Moteur sur l'enseignement et la recherche Detail
31 asterias 379 1,238% Moteur de recherche Singingfish Detail
32 website 373 1,219% Aspirateur de site  
33 dittospyder 372 1,215% Moteur de recherche ditto Detail
34 teleportpro 370 1,209% Aspirateur de site Detail

On peut tout d'abord observer que 2 catégories représentent la majorité des robots interdits : les aspirateurs et les collecteurs de mail. L'explication de cette interdiction est simple, aucune valeur ajoutée pour le site internet. La nuisance est encore plus importante dans le cas des collecteurs de mail. En effet, vous risquez fort de vous retrouver submergé de mails non sollicités si vous ne prenez pas gare à ces derniers ! La meilleure solution pour éviter cette douloureuse expérience reste de protéger les mails en ne les mettant pas en clair sur votre site. De plus il faut savoir que tous les robots ne respectent pas le fichier robots.txt (emailsiphon par exemple). Afin de pallier à ce problème, certains sites mènent une vraie guerre anti robots indélicats (Voir le dernier paragraphe de cette page).

Les deux premiers de cette étude appartiennent à une catégorie un peu particulière, les robots d'analyse marketing. Ces derniers sont des outils utilisés par des sociétés pour réaliser des études marketing. J'attire particulièrement votre attention sur le robot d'Alexa.com, nommé ia_archiveur, qui va encore plus loin. Il n'a pas besoin de suivre les liens pour indexer une page! La raison en est très simple, Alexa "utilise" les informations des utilisateurs de sa toolbar pour indexer des pages. Attention donc aux urls de bêta test. Si l'un de vos bêtas-testeurs possède la toolbar, vous risquez de vous retrouver avec un robot qui parcourt vos pages jalousement cachées. La meilleure solution pour éviter ce genre de désagrément est de mettre un fichier .htaccess.

On peut noter la présence de " scooter " le robot d'Altavista bien classé dans cette étude. La raison est historique, entre août 2001 et janvier 2002 scooter a eu un comportement étrange provoquant des ralentissements sur les serveurs. De nombreux webmasters devant le peu de trafic généré par Altavista, ont alors décidé de tout simplement l'exclure.

La présence de Googlebot peut surprendre vu le trafic généré par Google. Ce qui peut s'expliquer par le fait que le robots.txt permet l'exclusion d'un répertoire. Ainsi, certains webmasters mettent en place une véritable stratégie d'optimisation à destination de Google en créant des répertoires spécifiques. Il faut alors interdire les autres.

Enfin pour conclure l'analyse de ce tableau on remarque la très bonne place de Microsoft. L'actualité peut expliquer cette superbe 5ème place. L'annonce de Microsoft de se lancer dans la course aux moteurs de recherche à provoquer une levée de bouclier dans le monde du webmastering. De nombreux webmasters ont alors décidé d'interdire leur site à Microsoft afin de freiner le développement du futur moteur. Cependant, il semblerait que Microsoft n'ait pas été freiné par cette valeureuse initiative. Depuis quelques jours un certain MSNBot parcourent frénétiquement la toile. Il ne vous reste plus qu'à interdire les robots qui ne vous semblent pas pertinent pour votre site. Pour aller plus loin vous pouvez consulter 1-Hit.com qui recense les "Bad bots". Je vous conseille également le site d'Henri Ruch qui rassemble une grande partie des signatures de robots. Une bonne url à mettre en favori pour le jour où vous identifierez un robot inconnu dans vos logs.

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des sujets d'articles à me soumettre. Ce sera avec grand plaisir que je vous répondrai...

Référencement de A à Z

Etude de la concurrence

par Marie Pourreyron
Consultante indépendante en référencement et promotion de site internet et gérante d'Altitude Référencement.

Marie Pourreyron
e-mail
site



L'étude de la concurrence est utile pour préparer son référencement, ou le faire évoluer en fonction de la dynamique des concurrents. Elle permet d'identifier les concurrents sur le web et d'observer leur positionnement dans les annuaires et moteurs de recherche. Ainsi, en observant les forces et faiblesses des sites concurrents nous serons capable de mieux positionner notre site dans son univers concurrentiel.

Nous avons réalisé un relevé des leaders grâce au logiciel SeeUrank sur les termes :

  • logo téléphone mobile
  • logo téléphone portable
  • sonnerie téléphone mobile
  • sonnerie téléphone portable

sur les outils de recherche francophone et portant sur les sur les 40 premiers résultats des outils de recherche.

Le résultat donné est le scoring des 20 premiers sites les mieux positionnés sur les outils de recherche déterminés.

Analyse des concurrents de http://www.logos-sonneries.biz sur le web francophone et pour les mots clefs sélectionnés :

Mode de calcul des scores : pour chaque outil de recherche sélectionné, un score dégressif est attribué aux 40 premiers sites recueillis sur les OR selon la thématique de recherche (1 ou plusieurs mots ou groupes de mots clés). 40 au premier, 39 au second.... pour chaque résultat.

Une fois les contrôles de positionnement terminés, SeeUrank additionne tous les scores et récupère les 20 meilleurs sites (sites ayant les scores les plus élevés), et transforme les scores en base 100 pour améliorer la lisibilité des résultats (Le premier a 100 et les suivants ont un score proportionnel selon la base 100).

Que m'apprend cette étude de la concurrence?

Elle me permet de connaître les mots clefs utilisés par les sites concurrents, mais aussi la façon dont leurs sites sont optimisés.

Attention! Il ne s'agit pas de copier les meta tags de ces sites mais plutôt de valider le choix fait pour notre propre site!

D'autre part, en faisant un audit des liens référents à ces sites, j'obtiens de nouvelles pistes pour ma campagne d'échange de liens.

Comment utiliser cette étude pour améliorer mon propre site?

Si on visite le site leaders sur notre recherche nous nous apercevons de ses points forts qui sont un contenu assez important et beaucoup de texte pertinent vis-à-vis de nos mots clefs recherchés.

Le site est en php et toutes ses urls ont été réécrites. De ce fait un grand nombre de pages intitulées logiquement par rapport à leur contenu ont pu être indexées par les outils de recherche.

Ces informations m'indiquent qu'il faudrait que notre site www.logos-sonneries.biz comporte un plus grand nombre de pages, que les pages soient indexables par les outils de recherche et surtout qu'il y ait plus de contenu textuel sur mon site.

Un petit clin d'oeil à une étude réalisée précédemment : remarquez l'importance du nom de domaine dans le positionnement d'un site! Bien entendu ça ne fait pas tout mais ça aide considérablement...

Enfin, les informations

Vous êtes le responsable d'un moteur ou d'un annuaire ? Vous travaillez dans le référencement ? Communiquez et insérez gratuitement votre actualité ici.

AUJOURD'HUI
ou le monde impitoyable du référencement et des outils de recherche

09/02/2004 : "Google, entreprise de science fiction"
« Le célèbre moteur de recherche fait tout pour répondre à nos moindres désirs sur le Net... et il y arrive souvent. Une omnipotence que ne renieraient pas les auteurs de science fiction mais qui est vaguement inquiétante.
Au cas où vous ne seriez pas au courant : Google va entrer en bourse cette année. Au delà de l'événement financier, ce sera une bonne occasion d'en apprendre un peu plus sur une entreprise qui semble de plus en plus sortie d'une nouvelle de Philip K Dick . Cet auteur aux tendances paranoïaque est à l'origine des romans adaptés au cinéma comme Blade Runner et plus récemment Minority Report. Il y dépeint des sociétés futuristes associant idéal technologique et dictature technocratique centralisée.
Or côté idéal technologique, avec Google, on est servi. Le marque la plus populaire d'Internet est en effet le symbole de l'accès facile à l'information et au savoir. Il suffit de poser une question via son moteur de recherche général aussi simple qu'efficace, ou d'utiliser un de ses nombreux services ou outils spécialisés tels que googlenews pour les infos, ou le futur froogle pour comparer des prix... Et parce rien n'est jamais trop parfait, Google teste et ajoute sans cesse des fonctionnalités pour simplifier la vie de ses utilisateurs. La googlebar donne ainsi un accès direct et permanent au service et en prime permet de bloquer les pop-ups. (...) »
07/02/2004 : "La division MSN de Microsoft affiche à nouveau des pertes"
« MSN, la division internet de Microsoft est revenue dans le rouge avec une perte opérationnelle de 79 millions de dollars (62,2 millions d'euros) au cours du dernier trimestre de 2003, alors qu'elle avait dégagé le trimestre précédent son premier profit en huit ans d'existence, a annoncé le numéro un mondial des logiciels.
Le chiffre d'affaires de MSN a, lui, progressé au dernier trimestre de 2003, atteignant 546 millions de dollars (430,2 millions d'euros), contre 459 millions de dollars (361,6 millions d'euros) un an plus tôt. (...) »
07/02/2004 : "DeepIndex lance Va-chercher"
« Conscient de la difficulté qu'ont les internautes à se retrouver dans le maquis des mots clés, DeepIndex lance Va-chercher.com.
Ce portail contient la base de données DeepIndex mais dégroupé en mots clés.
A chaque rubrique l'internaute se voit proposer des liens internes ou externes préformatés logiquement.
Va-chercher se veut une aide simple pour l'internaute façon annuaire mais basé sur des associations logiques de mots clés. »
06/02/2004 : "Copernic Tracker, la solution de veille proposée par Copernic"
Copernic, société canadienne, vient de sortir un outil de veille. Copernic Tracker, comme tous les outils Copernoc, s'installe sur votre poste informatique sous Windows. Vous définissez l'URL où vous désirez exercer votre veille, la fréquence de cette veille et d'autres options comme les mots qui doivent vous faire réagir et c'est parti. Dès que la page change, vous recevez un message au niveau de votre bureau Windows ou si vous préférez par email ou SMS.
06/02/2004 : "Bientôt un webmail chez Google ?"
« Afin de faire face à la concurrence de MSN et Yahoo, le spécialiste de la recherche en ligne Google étudierait le lancement d'un webmail.
Google va-t-il enfin devenir un véritable portail ? Afin de faire face à la concurrence de MSN et Yahoo, deux portails ayant massivement investi dans la recherche en ligne, le spécialiste de la question, l'américain Google étudierait à l'inverse le lancement d'un webmail indique le webzine TribuneIndia.
Depuis la mise au point de sa technologie publicitaire contextualisée AdSense, Google est en effet capable de monétiser des environnements comme les newsgroups, les blogs et demain pourquoi pas le corps des e-mails. »
05/02/2004 : "Le sein le plus recherché de l'histoire"
« D'après Lycos, le sein de Janet Jackson, dévoilé lors du Superbowl, a suscité un intérêt similaire aux attentats du 11 septembre. Il a été plus recherché que le crash de Columbia ou les élections américaines.
Ce n'est qu'un sein, diront certains. Un sein, pas même deux, caché par un bijou soleil et furtivement dévoilé lors d'un show par deux stars qui travaillent soigneusement leur image sulfureuse. Des seins, on en voit partout, à la télé, dans les magazines. Et pourtant, celui-ci fait tout oublier : partout on ne parle que de ça.
(...) Lors d'un concert donné pour le Superbowl, l'événement le plus regardé aux Etats-Unis, le jeune Justin Timberlake avait arraché un bout de la tenue de son aînée Janet Jackson, qui couvrait sa poitrine. Les télés et journaux du monde entier se sont rués sur l'info. Les médias américains dénonçaient et rapportaient la stupeur, les autres commentaient cette folie outre-atlantique, l'affaire grandit vite et l'audience était là.
Janet Jackson a du faire des excuses publiques, la scène a été multi-diffusée, les photos ont circulé à grande vitesse sur Internet. Elles ont été commentée à foison : pour ce sein là, il y avait un public. Si bien qu'aujourd'hui, il est devenu le sujet le plus recherché sur les moteurs de recherche. Il a fait aussi bien que le 11 septembre. (...) »
05/02/2004 : "Le premier portail internet chinois a triplé son chiffre d'affaires en un an"
« La société Sina Corp., détentrice du plus grand portail internet chinois, Sina.com, a vu son chiffre d'affaires augmenter de 197% à 38,3 millions de dollars au quatrième trimestre 2003, rapport à la même période de 2002, a rapporté mercredi le quotidien China Daily.
Par rapport au 3ème trimestre de l'an dernier, la hausse est de 20%. Entre la fin septembre et la fin décembre, les recettes publicitaires du portail Sina.com ont augmenté de 13% pour atteindre 12,9 millions de dollars.
Sur l'ensemble de l'année, les recettes publicitaires de Sina se sont élevées à 36 millions de dollars, sur un marché évalué à 120 millions de USD. (...) »
04/02/2004 : "SEO Break, le nouveau rendez-vous convivial du monde du référencement"
« Pour fêter la nouvelle version de son site SEO Story consacré au monde merveilleux du référencement, Capello organise une rencontre conviviale baptisée SEO Break.
Cet événement se déroulera sous la forme d'un cocktail dînatoire au cours duquel vous aurez l'opportunité de rencontrer la plupart des personnalités qui constituent le monde de la recherche d'informations sur Internet (sociétés de référencement, outils de recherche, portails spécialisés, etc...). La rencontre sera organisée lors des Séminaires Imi Tiki consacrés au référencement de sites web dynamiques ainsi qu'aux liens sponsorisés contextuels.
Si vous êtes « branché référencement », rendez-vous le mardi 9 mars à partir de 17h pour participer au premier SEO Break ! »
04/02/2004 : "Google : toujours la marque de commerce la plus reconnue"
« Le moteur de recherche Google décroche la palme de la marque la plus reconnue des internautes sondés par le site BrandChannel.
Comme à chaque année, le site BrandChannel a sondé quelques 4000 internautes d'un peu partout sur la planète pour savoir quelle est, selon eux, la marque de commerce de l'année. Et tout comme l'année dernière, c'est encore le moteur de recherche Google qui remporte les grands honneurs, quelques points devant Apple.
La Mini prend possession de la troisième place, suivie des marques Coca-Cola, Samsung, Ikea, Nokia, Nike, Sony et Starbucks. Cependant, lorsque l'on examine les résultats par région, et plus spécifiquement pour le Canada et les Etats-Unis, c'est Apple s'empare de la première place, suivi de Google. »
03/02/2004 : "Le guide du référencement proposé par MoteurZine"
MoteurZine propose à ses lecteurs de télécharger gratuitement un guide du référencement au format PDF. Ce guide du référencement, réalisé par Gautier Girard, chroniqueur à MoteurZine, permet de résumer les principes de base du référencement.
02/02/2004 : "Google est poursuivi pour violation de marques déposées"
« Deux nouvelles procédures pour violation de marques déposées viennent d'être déposées contre Google aux Etats-Unis.
Les sociétés American Blind et Wallpaper Factory poursuivent Google devant la Cour de Justice de l'état de New York pour violation de marques déposées. Netscape et Ask Jeeves, qui utilisent le moteur de recherche, sont eux aussi poursuivis.
Ces nouvelles procédures remettent une nouvelle fois en cause le fonctionnement des liens sponsorisés sur les moteurs de recherche. Ainsi, American Blind s'oppose à la vente par Google des expressions "american blind" et "american blinds". (...) »
31/01/2004 : "Un moteur dédié au voyage au Canada"
Un nouveau moteur de recherche basé sur la technologie de Google vient d'ouvrir. Ce moteur permet de trouver plus facilement tous les sites pour l'organisation minutieuse d'un voyage au Canada, quelquesoit la province. Le nom de cet outil est Voyage-Canada.com

LES ARCHIVES
ou il y a un an, l'actualité du moment

01/02/2003 : "Yahoo et Inktomi vont-ils freiner l'ascension de Google ?"
« NetBooster et Weborama tablent sur une éventuelle bataille entre Google et son partenaire cette année, suite au rachat d'Inktomi par Yahoo le mois dernier. »
Le forum, les derniers sujets

Voici une petite partie des sujets abordés dernièrement sur le forum de MoteurZine.



Les outils de recherche francophones
Espace publicitaire
UCatchIt
- votre publicité lue par 28.000 personnes ! -
Conclusion

ATTENTION
La liste des abonnés n'est pas disponible. Nous ne la donnons ni ne la revendons à personne. En revanche, vous pouvez sponsoriser notre lettre d'information : contactez-nous pour discuter des modalités.

 
 

Abonnement gratuit à « Moteurzine »


 
 
 
 
 

Désinscription de « Moteurzine »


 
 
 
© 1999 à 2004 par IDF.net