numéro soixante-neuf ( #69 ) le lundi 03 mars 2003
Sommaire
Éditorial

(no subject)

Il y a beaucoup de choses à dire sur l'actualité de cette semaine, ne serait-ce que la disparition d'un outil de recherche grand public européen. Je pourrais aussi raconter le niveau de connerie de certains acteurs de premier plan devant la situation bancale d'Enfin et MZ. Mais... mais, je préfère vous laisser découvrir ce fabuleux numéro par ses chroniques et son interview.

Bonne lecture !

par CHRis HÉDÉ

Le monde selon Google

Des Google en tous genres...

Vous connaissez tous le site officiel de Google, américain ou français... Savez-vous qu'il existe aussi des recherches spéciales restreintes à certains domaines ? On trouve par exemple :

On peut aussi regarder en dehors des sites officiels de Google... Mais attention il y a du choix : il y a plus de 900 noms de domaines en ".com" comprenant le mot Google.

Certains ont sans doute du mal à se décider pour le choix d'un nom de domaine, et finissent par prendre tous les mots importants à la fois... C'est le cas de google-lucent-samsung-att-comdial-norstar-toshiba-intertel-dcs.com par exemple !
googletamere.com semble avoir simplement reproduit l'interface de Google, Gnougle est une parodie qui permet de brouter au choix : partout, en gnoucophone ou seulement dans son coin.

Sinon Google a dû acheter un certain nombre de noms de domaine, tous redirigés vers les sites officiels. C'est le cas original de googleisyourfriend.com, ainsi que de gooogle.com ou googel.com. Google n'a pas jugé intéressant de réserver goooooogle.com, gooooooogle.com ou goooooooogle.com : ils sont donc achetés par d'autres...

Et si Google rachète AltaVista, il faudra aussi racheter altagoogle.com qui est déjà réservé... Et s'il s'agit de Yahoo!, il faudra racheter yahoogoogle.com à Yahoo! lui-même !!! Il y a aussi le cas étrange de google-france.com qui redirige vers Voila.fr !

par Olivier DUFFEZ de WebRankInfo

Rechercher sur Enfin
enfin, je trouve...

Les pages : françaises anglaises
La page des moteurs et métamoteurs

Les moteurs - le monde selon ...

Le monde des moteurs de recherche est décidément un monde où il se passe beaucoup de choses en ce moment.

Outre l'achat d'Inktomi par Yahoo, voici Overture qui successivement achète Altavista, et la semaine dernière Fast (Alltheweb).

Que faut-il en retenir ? Que faut-il en penser ? Quel est le raisonnement d'Overture ? Et pourquoi cette brutale accélération ?

Overture, comme toutes les régies publicitaires, doit fournir aux moteurs de recherches des liens publicitaires ; ceci est valable aussi pour Networldmedia et Espotting. Overture veut probablement contrer Google en achetant purement et simplement les moteurs sur le marché. Il est vraisemblable, aussi, qu'il souhaite de ce fait contrer ces différents challengers... ce qui est sans aucun doute légitime.

Mais pourquoi tout à coup cette accélération ? C'est probablement Yahoo qui a du lancer le bal en rachetant Inktomi pour se soulager de la dépendance de Google. L'achat d'Overture doit avoir la même arrière pensée, se prémunir de la domination de Google dans la recherche, à moins qu'ils ne veuillent acheter par la suite également Google... ?

Quoi qu'il en soit, il y a une question à se poser dès maintenant ! Que va t'il rester sur le marché ? Que va devenir le "pay per clic" à moyen terme ? En terme de moteurs de recherche majeurs, il y en a pratiquement plus à acheter, sauf Google (question de temps probablement). Cela laisse donc une place aux challengers. Coté régie publicitaire Overture semble se tailler une belle part de gateau, lui permettant d'élever le prix minimum des enchères aux mots clés à sa guise. Espérons qu'Overture saura le garder à un niveau raisonable !
L'aspect un peu négatif de cette affaire, c'est que 3 ou 4 sociétés détiennent 90% du trafic mondial des moteurs, et l'on peu dès lors s'interroger sur ce que va devenir l'internet et le monde des moteurs de recherche naturels (positionnement selon algorythme).

Que faut-il en retenir ? Probablement pas grand chose, car l'internet est un média très mobile, et aujourd'hui très bien implanté dans la population.

En ce moment, c'est Overture qui fait la une des médias en achetant successivement Altavista et Fast, demain d'autres outils émergeront dans le monde comme en France.

Cela me fait penser un peu aux bandeaux publicitaires qui ont pratiquement disparus...

par Gilbert WAYENBORGH de DeepIndex

Espace publicitaire
Développez votre indice de popularité...
  • pour 0 euros en passant 3 jours à référencer votre site dans les 150 outils généralistes d'Enfin (ICI!).
  • pour 55 euros en passant 5 minutes en commandant un référencement dans les 150 outils généralistes d'Enfin (LA!).
- votre publicité lue par 15.000 personnes ! -
La chronique du Web invisible

Le web invisible - les répertoires sélectifs et portails

Après avoir évoqué les moteurs spécialisés dans la recherche sur le web invisible, je vais aborder maintenant les répertoires spécialisés et portails qui permettent d'accéder à une information cachée ou "profonde".

1. Les répertoires sélectifs
Les répertoires sélectifs recensent des ressources internet professionnelles sélectionnées sur des critères qualitatifs...les sites sont choisis par des professionnels de l'information afin de couvrir les domaines de l'université, de la recherche et donc plus globalement de l'enseignement. Les ressources recensées sont de plusieurs types : sites web de référence, bases de données, ouvrages, journaux électroniques, listes de diffusion, articles et études d'universitaires, chercheurs ou journalistes....Cette notion développée par B.Foenix-Riou dans son ouvrage sur le web invisible dont je reparlerai.

Parmi ces répertoires :

The InvisibleWeb
Réalisé par Intelliseek, l'éditeur de l'agent intelligent BullsEye et du métamoteur Profusion. Bon point de départ pour rechercher des bases de données, bibliothèques en lignes et moteurs spécialisés par secteurs d'activité (plus de 10000). Ce portail permet une recherche directe par mots-clés ou à l'aide d'une liste thématique très vaste. Il propose ensuite une liste de résultats (ou de sous-catégories) classés par pertinence ou ordre alphabétique.

Direct Search
Le sympathique Gary Price a compilé des centaines de liens vers des ressources du web invisible, ou du moins, difficilement accessibles. Ce site de la G.Washington University propose un accès par recherche directe ou par catégories thématiques (géographie, histoire, droit, cinéma...). Le bas de la page indique les récents ajouts. Ce n'est donc pas un répertoire au sens stricte mais un liste très utile.
Par ailleurs, Gary Price administre RessourceShelf, très bon weblog relatif aux ressources et actualités destinées aux professionnels de l'information et de la recherche.

Invisible-web.net
Chris Sherman (SearchDay) et Gary Price, suscité, les 2 experts américains des moteurs de recherche (www.searchenginewatch.com) ont réalisé ce répertoire qui propose plus de 1000 sources d'accès au web invisible. C'est en fait la version on-line et la mise à jour du répertoire "papier" de la seconde partie de leur ouvrage "The Invisible Web Finding Hidden Internet Resources Search Engines Can't See". (ne pas confondre avec The InvisibleWeb)

RDN (Resource Discovery Network)
RDN est une porte d'entrée britannique d'un réseau de portails consacrées à une douzaine de grands thèmes représentant plus de 35000 ressources : Affaires (Business), Informatique, Ingénierie, Mathématiques, Sciences Physiques, Sciences Sociales, Sciences Humaines, Droit et à des Sujets de référence (bibliothèques, périodiques) et dans un second temps l'Education, Géographie et Sports.

Et aussi : CompletePlanet, Lycos Directory Searchable Databases, Bubl Link, Librarians' Index to the Internet (Lii.org), The Scout Report Archives….

2. Les Portails
Sites fédérant de nombreuses ressources (articles, forums...) organisées autour d'un annuaire thématique. Le portail horizontal concerne une activité transversale (le droit, les moteurs de recherche). Le portail vertical (ou vortail, vortal) cible une communauté professionnelle et donc un secteur d'activité (l'agriculture, l'aéronautique...).

a. Les portails horizontaux
Enfin.com
Enfin.com répertorie les outils de recherche francophones en les classant en grandes catégories : art et culture, commerce et économie, informatique, sexe, institutions, internet, loisirs et sports, santé & spiritualité, régional (pays). Enfin est également disponible en version internationale.

Fossick Europe
Fossick est un portail de répertoires et de moteurs de recherche. Il recense plus de 3000 moteurs de recherche et annuaires spécialisés, classés par thématiques ou grandes zones géographiques, qui vous guideront ensuite vers des recherches plus "pointues". Le site propose également un métamoteur qui permet de centrer un rcherche sur un pays européen, Russie comprise.
Page d'accueil internationale : www.fossick.com

b. les portails verticaux
Les vortails (portails spécialisés dans un secteur d'activité) sont nombreux. Ainsi pour le secteur de la chimie, il existe (entre autres...) France-Chimie, Chemindustry, Chem.com, Chemscope, Chemweb, Chemicalonline ...auxquels il faut rajouter tous les vortails concernant les secteurs dérivés de la chimie (plasturgie, pharmacie, cosmétique...)
Pour identifier et trouver ces vortails, il convient d'utiliser....d'autres portails :
- les portails de moteurs de recherche (décrits ci-dessus): ils vous permettent d'identifier des outils de recherches spécialisés par secteurs d'activités qui pourront vous amener sur des vortails.
- les répertoires de portails. Attention, le terme de portails est parfois utilisé abusivement pour de simples sites spécialisés. En voici quelques-uns :

Portails 2
Ce portail regroupe des ressources grand public ou professionnelles (portails ou simple sites spécialisés). En français.

Les 1000 meilleurs portails d'affaires sectoriels
Les site Objectif Grandes Ecoles propose une rubrique consacrée aux portails sectoriels : Agriculture et Agro-alimentaire, Bâtiment et Construction, Commerce et distribution, Energie et ressources naturelles, Biens de consommation, Informatique et Télécommunications, Industries lourdes, Médias et journalisme, Professions artistiques, loisirs et tourisme, Santé et Environnement, Secteur public, enseignement et recherche, Services financiers et consulting, Transport et logistique.

Pour des informations plus détaillées sur les répertoires sélectifs et les portails, voir la partie dédiée dans Intelligence-Center.com.

Retrouvez la suite (les bibliothèques en ligne) dans le prochain numéro de MoteurZine.

par Christophe ASSELIN de Intelligence-center.com

Espace publicitaire
Elibra.org - annuaire des sites gratuits
- votre publicité lue par 15.000 personnes ! -
Enfin, les informations

Vous êtes le responsable d'un moteur ou d'un annuaire ? Vous travaillez dans le référencement ? Communiquez et insérez gratuitement votre actualité ici.

28/02/2003 : "L'IAB France veut muscler la pub en ligne en 2003"
« Après la crise, la reconquête. Malgré les incertitudes diplomatiques et économiques qui repoussent sans cesse la reprise, l'association IAB France adopte un ton volontariste en matière de publicité en ligne pour l'année 2003. (...) Pour Guillaume Buffet, président de l'IAB France : « Nous avons pour ambition de faire progresser de façon significative le nombre d'annonceurs présents sur le média Internet cette année. Entre les moyens déjà à notre disposition (études, recommandation, exemples, ...) et ceux que nous allons mettre en place dans les jours qui viennent, nous allons pouvoir démontrer à ces derniers que le média leur apporte des solutions de communication efficaces et pertinentes. Sans aucun doute, Internet est aujourd'hui un média à part entière ». »
27/02/2003 : "Espotting Media commente les récentes acquisitions d'Overture"
« Les récentes annonces faites par Overture marquent un changement de stratégie important, et un retour à un positionnement comme site de destination, directement concurrent de leurs propres partenaires et leur réseau de distribution. Espotting, déjà leader européen du marché, conforte désormais sa position et affirme son indépendance. Cela nous ouvre ainsi de nouvelles opportunités de travail avec de nouveaux sites affiliés. Certains acteurs majeurs des outils de recherche, comme des grands fournisseurs d'accès ou sites portails se posent des questions quand à la pérennité de leur contrat avec Overture. » déclare Jonathan Bunis, COO d'Espotting Media.
27/02/2003 : "Sortie officielle de GoogleStats v2.0 !"
Beaucoup de nouveautés pour cette nouvelle version dont la gestion de plusieurs robots, la création d'une table définissant les robots à identifier, etc.
27/02/2003 : "Liens promotionnels : Libération se convertit"
« Intégrés discrètement, comme ils savent si bien le faire, le liens promotionnels ont peu à peu colonisé les rubriques du site de Libération. Depuis la fin du mois de janvier, le partenariat entre Espotting et le site du quotidien est devenu chose concrète avec la présence dans les sommaires des rubriques de trois liens sponsorisés. "C'est tout simplement une source de revenus complémentaire, explique Stéphane Hauser, directeur de la publicité online chez Libération. Nous n'aurions pas pu réaliser ça en interne tandis que l'intégration des liens d'Espotting sur le site ne nous coûte rien. Par ailleurs, c'est une service supplémentaire que nous rendons à nos internautes et à certains annonceurs qui n'auraient pas les moyens d'acheter des espaces publicitaires sur notre site mais peuvent, malgrè tout, être présents sur nos pages via l'achat de mots-clés." »
27/02/2003 : "Optimiser son site pour les moteurs de recherche !"
Explications sur la manière d'optimiser son site pour les moteurs de recherche et ainsi obtenir un meilleur positionnement dans les pages résultats en fonction des requêtes des visiteurs.
26/02/2003 : "Terra Lycos a perdu 2 milliards d'euros"
« Terra Lycos, la filiale internet de Telefonica, a annoncé une perte record de 2,01 milliards d'euros au titre de 2002, après avoir passé une provision pour dépréciation d'actifs et de survaleurs de 1,428 milliard, censée parachever le nettoyage de son bilan. »
26/02/2003 : "Overture reprend les activités grand public de Fast"
« Overture a décidément les poches profondes. Après avoir croqué la semaine dernière AltaVista pour 140 millions de dollars, la société américaine spécialisée dans les liens promotionnels s'offre cette fois les activités moteur de recherche grand public du norvégien Fast. L'opération, qui devrait être bouclée dès avril, porte sur 70 millions de dollars en numéraire. Pourront s'y ajouter, sur une durée de trois ans, 30 autres millions de dollars en fonction des retombées commerciales de ce rapprochement. »
26/02/2003 : "MSN confie son espace marchand à Kelkoo"
« MSN, le portail du groupe Microsoft, a annoncé la signature d'un accord avec le comparateur et guide d'achat en ligne Kelkoo. Selon les termes de cet accord, MSN intègre dans son espace shopping la plate-forme de recherche de produits et de services, et de comparaison des prix de Kelkoo. »
25/02/2003 : "Selecsites change de visage !!"
Le site Selecsites.com, présent sur le web depuis septembre 2002, se spécialise dans une fonction d'annuaire axé prioritairement sur la qualité des sites sélectionnés. L'inclusion est gratuite pour les sites non-commerciaux et sans obligation d'échange de liens, seule contrainte : répondre aux critères de la Charte Qualité Selecsites afin d'assurer l'intérêt et le sérieux des sites mis en avant.
25/02/2003 : "DeepIndex lance son moteur de recherche local"
Près de 50 000 villes françaises et belges seront couvertes par DeepIndex. Il va désormais être possible d'effectuer des recherches autour des villes de ces deux pays. Mais, cette solution resterait incomplète s'il s'agissait uniquement d'une déclinaison du moteur de recherche.
DeepIndex projette ainsi d'y adjoindre différentes rubriques autour de chaque localité ou département. Ainsi, il va être possible d'y trouver sur ces mini portails des rubriques actualités, emplois, sorties, commerces, etc.
25/02/2003 : "Les risques juridiques des metatags"
« Quiconque a tenté de trouver une information sur le Web sait à quel point les moteurs de recherche sont importants : ceux-ci indexent en permanence les sites en fonction des mots qu'ils contiennent, et les classent. Tout internaute peut gratuitement les interroger en ligne sur base de mots-clés, et recevoir en réponse une liste des sites qui traitent du sujet, classés par nombre d'occurrences des mots-clés encodés. Certains titulaires de sites Web ont dès lors pris l'habitude d'insérer des mots cachés dans les codes sources de leur site (metatags), dans le but d'obtenir une indexation automatique sous des mots-clés qui n'ont qu'un lien indirect avec le contenu, et profiter ainsi d'un trafic supplémentaire. »
24/02/2003 : "Fleur de galette : annuaire de la gastronomie"
Fleur de galette est un nouveau top (vraiment très très récent) listant les sites sur la gastronomie et les marchés. Vous avez une créperie, par exemple, inscrivez-vous !
24/02/2003 : "Pourquoi Google a racheté Blogger ?"
Chris Cleveland est le CEO de Dieselpoint, une société spécialisée dans les moteurs de recherche. Sa société a travaillé pour Pyra et a développé un outil de recherche autour des weblogs. Selon lui, Google a racheté Pyra pour mettre en place une version de Google plus pertinente en utilisant le contenu des weblogs.
22/02/2003 : "MSN resigne avec Inktomi"
Inktomi, racheté dernièrement par Yahoo!, a renouvelé son contrat avec MSN et ce jusqu'en décembre 2005. Ce renouvellement reste une surprise quand on sait que MSN et Yahoo! sont des concurrents.
22/02/2003 : "Est-ce que Google est trop puissant ?"
Google aurait besoin de contrôle. De part son importance, Google est capable de suivre le déroulement de votre vie. Il n'y a plus de vie privé pour un utilisateur de Google.
De même, quelles sont les motivations de Google pour le rachat de Blogger ? Cet outil ne correspond pas du tout à la ligne "moteur de recherche" que s'est fixé Google... mais, peut être que Google désire se repositionner dans un créneau plus large, les médias tout simplement.
22/02/2003 : "Divine au bord de la faillite"
« Divine, éditeur spécialisé dans la messagerie instantanée et le travail collaboratif, envisage de se placer sous la protection du chapitre 11, la loi américaine sur les faillites. » Divine, il est peut être bon de le rappeler, est aussi le propriétaire du moteur de recherche NorthernLight.
21/02/2003 : "La boussole est victime de son succès"
La boussole, un des plus vieux annuaires indépendant français, est victime de son succès. Devant la croissance régulière du nombre de visiteurs sur ce site en html, le site est restreint dans sa capacité à fournir un accès optimum de surf ! Les responsables de la Boussole encouragent leurs visiteurs à venir plutôt le matin ou le soir !
21/02/2003 : "Il n'est pas possible d'utiliser la marque Yahoo! impunément"
Un fabricant de thé en Inde s'est retrouvé avec un procès de Yahoo! en essayant de vendre un "thé Yahoo". Yahoo! n'a pas du tout apprécié que l'on joue comme cela avec sa marque et l'a donc assigné en justice.
20/02/2003 : "Le seuil des 20 millions d'internautes franchi en janvier"
« Le seuil des 20 millions d'internautes, soit 39,5% des Français, a été franchi en janvier, tandis que près de 3,2 millions de personnes ont effectué au moins un achat en ligne au cours de ce mois, selon le dernier baromètre Médiamétrie. »
Les outils de recherche francophones
28 février 2003
Luberon-locations
Guide vous permettant de trouver rapidement votre location de vacances ou votre chambre d'hôte dans le LUBERON, en Provence (sans intermédiaire ni commission).

Futsal Team
Annuaire des sites consacrés au futsal (football en salle).

27 février 2003
Enjoy FRANCE !
Découvrir la France avec Enjoy France !

26 février 2003
Référencement Lyon
Référencement de sites Internet à Lyon. Positionnement, audit, veille. Nous nous adaptons à votre demande.

MediContact Organization
Annuaire médical.

Zeimmo
Petites annonces immobilieres gratuites.

Vortex Viper search engine
Le moteur de recherche, annuaire de recherche qui construit votre popularité. Soumission instantanée en un clique.

Netpolitique
L'annuaire de la Net politique recence tous les sites Internet politiques, publics et syndicaux. La volonté de cet annuaire politique est de recenser tous les sites peu connus qui ont pour dénominateur commun la politique sur Internet.

Go translators
Base de données des différents services de traduction par langues et aires de spécialisation.

25 février 2003
Yooda, annuaire du référencement
Annuaire du référencement & de la promotion de sites.

24 février 2003
Papeeteonline.com
L'unique moteur de recherche de Tahiti et ses i^les couvrant Bora Bora, Moorea et la totalité de la Polynésie française.

Internet-welcome.net
Annuaire généraliste et moteur de recherches.

Axess-hotels
Annuaire de plus de 1100 hotels à Paris et sur toute la France.

23 février 2003
CECIF Commerce international Francophone
Portail du commerce international francophone, proposant des services personnalisés aux adhérents.

22 février 2003
Référence Maghreb
Annuaire et portail de sites maghrébins (Algérie, Maroc, Tunisie, Libye, Mauritanie).

21 février 2003
PopulationData.net
Informations et statistiques sur les populations du monde.

Py immobilier
L'immobilier en Haute Saône et France Comté.

Sportdoc Heracles
Base de données bibliographiques sur le sport et l'education physique.

Internet pour les journalistes (IPLJ)
Guide d'orientation destiné aux journalistes français et francophones.

Animateur Pour Votre Soirée
Recherchez des professionnels de l'animation.

Orleans-45.net
Le port@il web d'Orléans et du Loiret.

Blois-41.net
Le port@il web de Blois et du Loir et Cher.

Tours-37.net/
Le port@il web de Tours et de l'Indre et Loire.

Chateauroux-36.net
Le port@il web de Cha^teauroux et de l'Indre.

Chartres-28.net
Le port@il web de Chartres et de l'Eure et Loir.

Bourges.net
Le port@il web de Bourges et du Cher.

Absolute Référencement
Le referencement de sites internet.

Australis Intelligence
Annuaire pratique du webmarketing et de l'intelligence marketing.

SEO Story
Bienvenue dans le monde merveilleux du référencement.

Positionnement.com
Offre de Positionnement sur les principaux outils de recherche francophones. Paiement aux résultats.

20 février 2003
Europale
Annuaire et portail du Pas-de-Calais.

Pages restos
Outil de recherche des restaurants et boutiques gourmandes sur Paris et Ile de France.

Annuaire humour francophone
Annuaire de l'humour francophone.

Espace publicitaire
refgratuit.com
- votre publicité lue par 15.000 personnes ! -
Entretien avec...
http://www.francesurf.net/
Sébastien Halley, fondateur de Francesurf

«Moteurzine». -- Bonjour. Tout d'abord, pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs et nous expliquer comment vous êtes arrivé à travailler sur Internet ?

Sébastien Halley. -- Bonjour, je m'appelle Sébastien HALLEY, j'ai 34 ans et suis le créateur de l'annuaire Francesurf.net. J'ai auparavant occupé différentes fonctions dans des domaines très différents (sécurité civile, tourisme, culture) avant de trouver ma voie.

Avant l'arrivée d'Internet, j'étais à mes heures perdues développeur de services accessibles par minitel spécialisés dans l'informatique ou la culture. C'est donc naturellement que s'est faite la transition vers le langage HTML, en 1996.

«Moteurzine». -- Vous pouvez nous présenter Francesurf.net ? Comment définissez-vous votre annuaire ?

Sébastien Halley. -- Francesurf.net est un annuaire tant thématique que géographique, doublé d'un outil de diffusion de communiqués de presse ou d'actualités. Les sites membres de Francesurf.net sont listés en fonction de la "fraîcheur" de leurs informations, ce qui permet sur une requête ou dans une page de l'annuaire de découvrir en priorité des sites avec une actualité récente telle que l'ouverture d'une nouvelle rubrique, une promotion, un concours... Grâce à ce principe de positionnement, il s'avère que Francesurf.net figure généralement parmi les meilleurs référents des sites inscrits jouant régulièrement le jeu de la diffusion d'actualités.

«Moteurzine». -- Quel a été votre objectif en créant cet annuaire ? Qu'est-ce qui le rend différent des autres ?

Sébastien Halley. -- En 1996, il n'existait pas de liste sur internet dont le propos était de rassembler les sites de ma région (Haute-Normandie). J'ai donc contacté individuellement les webmasters de sites "utiles" afin de leur proposer de nous fédérer autour de quelques pages thématiques et ensemble de proposer l'actualité d'un Web local. Le premier annuaire de ce qui allait devenir par la suite Francesurf.net était né : l'Annuaire Normand du Web

Ce qui démarque Francesurf.net des autres outils de recherche réside essentiellement dans la mise à jour régulière des informations sur les sites inscrits.

«Moteurzine». -- Qui est derrière Francesurf ? Hormis cet outil de recherche, quels sont les autres sites que vous possédez ?

Sébastien Halley. -- C'est encore et pour quelques jours seulement une histoire tout à fait personnelle. Les études faites montrent et prouvent que le modèle est fiable et une structure juridique en dernière phase de constitution va dans très peu de temps prendre le relais. J'en serai le gérant majoritaire et m'occuperai tout comme actuellement du développement et du travail de documentaliste que je tiens à conserver et qui me passionne. Suivra l'ouverture d'un poste administratif dans quelques mois pour me relayer dans les taches comptables et de relation clientèle. Mais derrière Francesurf.net il y a aussi (et surtout) quelques uns de ses plus anciens membres qui m'aident occasionnellement, me conseillent et que je n'hésite pas à consulter lors de mes projets de développement.

Hormis Francesurf.net, j'ai mis en ligne Topaffiliation.com, sur le même concept d'actualisation, mais n'ayant plus le temps d'en assurer la gestion, les données vont être prochainement transférées dans une thématique affiliation de Francesurf. J'expérimente aussi de nouveaux modèles, essentiellement pour accroître mon expérience de la prise en compte par les spiders et pour assurer une visibilité supplémentaire aux membres-clients de Francesurf.net (positionkeyword.com, pagedujour.com). Dans un domaine plus technique, j'ai mis en ligne un générateur de bannières publicitaires : pubexpress.com

«Moteurzine». -- A quel outil de recherche francophone de premier plan comparez-vous Francesurf ?

Sébastien Halley. -- Un annuaire reste un annuaire, j'ai donc presque envie de répondre "à tous". A l'inverse, je serais aussi tenté de répondre "à aucun" : la différence résidant pour Francesurf.net en une ergonomie géographique toujours présente dans chaque thématique et vice-versa, ainsi que le positionnement de sites par diffusion de communiqués de presse ou d'actualités.

«Moteurzine». -- Que pensez-vous de la situation des outils de recherche en France ? Quel est votre positionnement sur ce secteur ?

Sébastien Halley. -- Je regrette l'époque Ecila qui sentait bon le développement et l'expérimentation. Je trouve que les principaux outils français vivent sur leurs lauriers, n'inventent rien ou se diversifient de trop dans des services sans rapport avec la recherche.

A mon sens et actuellement, le seul outil français digne d'intérêt qui est à suivre est DeepIndex. Tout comme chez Google, j'y apprécie ce travail de "laboratoire" ou d'expérimentation, malgré une technologie non propriétaire. Il en existe d'autres mais j'avoue de pas en suivre l'actualité et le travail faute de temps (pardon donc à Apocalx, Antidot et Exalead) et je salue aussi la nouvelle version d'Enfin.

www.francesurf.net
Copie écran de la page de garde du site Francesurf

«Moteurzine». -- Pensez-vous que les outils de recherche de proximité (généralistes, mais aussi et surtout régionaux et thématiques) ont vraiment leur place sur le paysage internet francophone ?

Sébastien Halley. -- Il ont leur place tout comme l'annuaire "pages jaunes" papier traditionnel est disponible pour chaque département.

«Moteurzine». -- Quelles sont les technologies logicielle et matérielle derrière Francesurf.net ?

Sébastien Halley. -- Le logiciel est développé en langage ASP. La base de donnée quant à elle est toujours sous ACCESS (exploit !), mais c'est un système de pages mises en Cache toutes les heures qui permet en fait d'absorber les pics de fréquentation. Le serveur est un Dell Optiplex sous Windows NT et IIS. Dans les mois à venir une migration vers SqlServer et sur un serveur plus puissant est envisagée (pour ne pas dire incontournable). Le reste de la technique est assuré par Normandnet - Altitude Telecom, qui s'est proposée de me soutenir depuis mes débuts. Cette société est en quelque sorte ma pépinière.

«Moteurzine». -- Votre annuaire est-il le résultat d'un développement en interne ? Cela représente combien de temps de travail ?

Sébastien Halley. -- Oui, le logiciel générant l'annuaire et la recherche est "fait maison" car il me paraît primordial d'être propriétaire donc maître de sa technologie. Toujours en constant développement, il est le fruit progressif de 3 ans de travail. Il a succédé à une autre technologie qui consistait jusqu'en 2000 en un programme local sous Visual Basic générant des pages statiques transférées par FTP, version qui a elle-même pris le relais de mises en pages manuelles initiées en 1996.

«Moteurzine». -- Francesurf.net est un pur "annuaire" avec une approche à la fois thématique et régionale, pourquoi ? N'est-ce pas trop compliqué à gérer ?

Sébastien Halley. -- Le fait de pouvoir se déplacer dans l'annuaire simultanément dans ces deux dimensions me paraissait important : à partir d'un début de recherche sur l'échelon national, chacun peut réduire sa recherche sur une zone géographique allant de la région à la ville. Cette navigation peut être prise aussi dans l'autre sens : à partir d'un annuaire régional, chacun peut découvrir les sites et leurs communiqués toutes thématiques confondues dans une même région ou un département, puis appronfondir dans un thème particulier tout en gardant la localisation géographique.

Pour permettre cette double navigation, seule la programmation des requêtes a été fastidieuse : selon le niveau géographique dans lequel l'utilisateur surfe, les résultats sont affichés en fonction d'un algorithme prenant en compte la ou les rubriques, la ville, le département, la région, le pays et les critères tradionnels de recherche. Puis, sur cela, une priorité est accordée aux sites avec une actualité récente. Très prochainement, un critère supplémentaire de positionnement sera l'indice VuMetrix.

«Moteurzine». -- Combien avez-vous de sites dans votre annuaire ? Combien de nouvelles soumissions recevez-vous hebdomadairement et quel est le pourcentage de validation ?

Sébastien Halley. -- L'annuaire en ligne comporte plus de 10.000 adresses validées qui ont été manuellement proposées par leurs responsables (j'ai toujours bloqué les tentatives de soumissions logicielles). Le complément est fourni par Espotting utilisé ici comme complément thématique réel, mais en aucun cas prioritaire, je trouve en effet mal venu de placer du CPC au dessus de ses propres clients...

Parallèlement au développement de Francesurf.net et pour permettre à court terme d'avoir un contenu conséquent, un robot a été conçu. Plus de 35.000 sites sont prêts à être injectés et classés dans la base principale. Il le seront en fait au coup par coup selon les thématiques ou les villes en manque de contenu. Ces sites ne pourront pas bénéficier du service de diffusion de communiqués (et ne seront donc pas prioritaires dans l' affichage), sauf sur demande faite par leur responsable qui devra alors faire la démarche habituelle d'inscription, après suppression dans la base de l'Url indexée par le robot.

Les critères d'acceptation sont très (trop ?) stricts mais comme ils sont explicitement indiqués, le taux de refus est très faible (4 sites refusés sur les 12 derniers mois). Par semaine, le nombre de nouvelles inscriptions est d'environ 60.

«Moteurzine». -- Vous passez combien de temps sur la mise à jour et l'entretien de Francesurf ?

Sébastien Halley. -- Etant pour le moment seul à tenir les rênes, les 35 Heures sont faites ... 3 fois par semaine :-/ Passion, quand tu nous tiens...

«Moteurzine». -- Quelles sont les catégories qui plaisent le plus à vos visiteurs ? Vous savez pourquoi ?

Sébastien Halley. -- Oui, toutes les activités liées au tourisme ou culturelles, ce qui me semble logique de par l'érgonomie géographique. D'autres secteurs marchent aussi très bien pour les mêmes raisons : le commerce, les services de proximité, l'emploi et l'immobilier.

«Moteurzine». -- Quels sont les mots clés que les internautes emploient le plus souvent dans votre boîte à requête ?

Sébastien Halley. -- Sur l'annuaire national, il s'agît de requêtes multi-critères : un ou deux mots + donnée géographique. Exemple : "Gîte Luberon", "Location Rennes".

Dans les annuaires géographiques de Francesurf.net, les habitués savent qu'il suffit de saisir un mot clé thématique puisque les résultats sont affichés en prenant déjà en compte la localisation de l'utilisateur.

Dans les deux cas, les mots clés saisis sont en grande en rapport avec les domaines cités en réponse à la question précédente.

«Moteurzine». -- Que doit faire un ou une webmaster pour être présent sur Francesurf.net ?

Sébastien Halley. -- Devenir membre en définissant des identifiants d'accès (afin de pouvoir par la suite diffuser des communiqués), puis bien sûr soumettre le site.

«Moteurzine». -- Pourquoi avoir fait le choix du référencement payant ?

Sébastien Halley. -- Pour mettre fin à un bénévolat onéreux et limiter le nombre des inscriptions en chassant naturellement les pages personnelles qui n'ont pas leur place dans l'annuaire. Certains webmasters de pages persos tentent tout de même l'inscription et la finalisent par le paiement demandé, il s'avère généralement que leur site est digne d'intérêt et accepté. (En cas de rare refus, un remboursement est proposé ou sur demande une mise en attente, le temps que le site en question améliore son contenu).

Plus simplement, avant de passer au tout payant, je refusais 80% des sites. Les sites qui s'inscrivent désormais en payant ont pour la majeure partie les critères des 20% acceptés de l'époque gratuite. Le passage au payant aura permis donc de dégager du temps sans priver francesurf.net de l'apport de nouveaux sites de qualité. Le temps gagné me permet de retravailler et d'optimiser le code logiciel et de poursuivre son développement.

«Moteurzine». -- Comment les sociétés de référencement agissent devant un site avec un référencement payant ?

Sébastien Halley. -- Certaines petites sociétés de référencement sont elles-mêmes membres de Francesurf.net et ont généralement une clientèle à la recherche de référencement géographique et la participation financière demandée n'a pas été rebutante bien au contraire puisqu'une marge leur est proposée ;-)

En fait ce sont surtout quelques webagencies et agences de communication qui sont utilisatrices pour le compte de tiers et qui sont semble-t'il séduites par l'offre "Présence" (référencement, campagne pub, communiqués de taille illimitée, fil d'actus).

Par contre les "grosses" sociétés de référencement ignorent totalement Francesurf.net, ce que je comprends car cela demande tout de même un travail participatif régulier en terme de diffusion de communiqués afin de conserver le positionnement de leurs clients. Mais cela n'est pas un manque pour Francesurf.net puisque les inscriptions en direct sont régulières.

«Moteurzine». -- Concernant votre visibilité, combien d'internautes visitent quotidiennement Francesurf.net ? Cela fait combien de pages vues ?

Sébastien Halley. -- Depuis le début, certaines recherche telles que "sexe" ou "warez" sont tout simplement interdites et le message de réponse alors affiché peut d'ailleurs surprendre. Conscient que cela prive francesurf.net d'une part d'un trafic traditionnel, cela a permis avant tout de qualifier un public d'habitués.

Les chiffres de fréquentation sont donc en conséquence (source Xiti):

- En semaine, c'est seulement entre 4000 et 5000 utilisateurs qui utilisent francesurf.net quotidiennement avec une pointe parfois à plus de 6000 le lundi.
- Le Week-end est plus calme avec environ 3000 à 3500 visiteurs / jour.

La moyenne est d'environ 3 à 4 pages vues par utilisateur, ce qui me paraissait bas avant de comprendre que cela était le propre d'un annuaire de ne pas conserver ses visiteurs, le but étant de les diriger vers d'autres sites...

«Moteurzine». -- Qui vous amène le plus de visiteurs ? Pourquoi ?

Sébastien Halley. -- Google est le premier référent car il a bien voulu indéxer une grande partie des pages des annuaires de Francesurf.net. Les requêtes géographiques de ses utilisateurs en sont une des raisons. Une autre (et de taille) réside dans le complément d'info fourni par les communiqués de nos membres, gonflant d'autant nos corps de pages.

«Moteurzine». -- Quelle a été votre méthode pour développer votre visibilité dans les outils de recherche et sur Internet ?

Sébastien Halley. -- En ce qui concerne la prise en compte par les robots de recherche, un travail d'UrlRewriting a été nécessaire et bénéfique. Cela a été fait rapidement puisque l'interface de Francesurf.net ne réside qu'en une seule page dynamique.

Pour les annuaires, les cordonniers sont les plus mal chaussés, je n'ai jamais pris la peine et le temps d'effectuer mon propre référencement...

Pour la communication hors outils de recherche, c'est Cibleclick qui assure la partie online et Net@Scope pour la presse papier.

«Moteurzine». -- Si vous deviez donner un conseil aux webmasters d'annuaires thématiques ou généralistes pour qu'ils sortent du lot leur outil de recherche, quel serait-il ?

Sébastien Halley. -- Ne pas reproduire un schéma existant, trouver sa propre originalité et être maître de sa technologie (un outil de recherche utilisant un OpenSource ressemble à un outil de recherche utilisant le même OpenSource).

Ne pas fausser à la hausse leurs statistiques... Un trafic réduit annoncé comme qualifié est bien plus porteur qu'un faux fort trafic.

Pour anecdote j'ai surpris ces derniers temps deux annuaires publiant des stats assez impréssionnantes... L'un utilisait un code javascript générant de manière aléatoire le nombre de visiteurs sur le site, l'autre utilisait un service de sponsorisation indiquant un trafic 30 fois moindre que le trafic annoncé... ;-) Je n'arriverai jamais à comprendre ce type de démarches mensongères...

«Moteurzine». -- Est-ce qu'aujourd'hui Francesurf est un outil rentable ? Comment générez-vous des revenus avec ce site (uniquement grâce au référencement payant et la publicité) ?

Sébastien Halley. -- Oui, car je suis seul et y travaille beaucoup.

Le modèle repose sur plusieurs sources, les petits ruisseaux font les grandes rivières... :

- L'inscription volontaire de sites représente 50% des revenus
- Le complément de liens sponsorisés fournis par Espotting, 30 %
- Divers gains de parrainages ou d'affiliation, 20 %

Quant à l'espace pub 468x60, il est mis à disposition de nos membres dans le cadre du référencement afin de leur permettre d'imposer leur image de marque.

Une petite précision : même s'il s'agit de liens sponsorisés, les résulats fournis par Espotting ne sont utilisés qu'en complément de recherche et ne sont donc pas prioritaires. J'ai choisi Espotting pour la qualité de leur clientèle, le nombre de leurs annonceurs et la pertinence des résultats par rapport aux mots-clés (les tentatives de leurs clients souhaitant se positionner sur des mots clés sans rapport avec leur activité sont refusées).

«Moteurzine». -- Francesurf a mis en place un programme d'affiliation. Vous pouvez nous en dire plus dessus (quelques chiffres, les taux de retour, de convertion, etc) ? Qu'est-ce qui vous a décidé à mettre en place ce programme ?

Sébastien Halley. -- Le portefeuille d'affiliés est de plus de 700 sites acceptés (plus de 3000 refusés). Seuls certains d'entre eux sont réellement très actifs et touchent pour cela un commissionnement de 30 % (au lieu de 15) Ces meilleurs affiliés sont pour la plupart d'autres annuaires secondaires conseillant Francesurf.net au final de leur propre module d'inscription.

20% des inscriptions sont apportés par l'affiliation, (une autre part que je n'ai pas calculée est issue d'un système de parrainage interne).

Le programme d'affiliation est "à la vente" et représente un CPC relatif d'environ 0,07 euros.

Différents écrits et conversations m'ont décidé à franchir le pas de l'affiliation (Raphaël Richard -CVFM-, Rémi Calmel -Affiliation-Marketing-). Le programme actuel a été finalisé avec Benoît Oberle (Cibleclick).

Les responsables d'annuaires secondaires sont d'ailleurs les bienvenus dans le programme d'affiliation de Francesurf.net ;-) me contacter...

«Moteurzine». -- Comment voyez-vous l'évolution des outils de recherche dans les mois à venir et plus particulièrement celle de Francesurf.net ?

Sébastien Halley. -- Sans vouloir prêcher pour ma paroisse, la prise en compte géographique me semble sérieusement incontournable pour les outils généralistes ou thématiques.

Pour ce qui est de l'évolution de Francesurf.net, l'aboutissement des annuaires locaux tendra vers une mise en page et un contenu additionnel de type cityguide.

J'ai été à l'origine du développement en ASP des portails locaux du Rapporteur.fr, aujourd'hui disparu ou plus exactement absorbé par Cityvox.com, chez qui j'ai ensuite travaillé. Je compte donc me servir de cette expérience pour que dans les mois à venir soit proposés pour chaque grande agglomération des services complémentaires. Ces contenus faute de moyens humains en interne seront fournis par des partenaires avec lesquels des contrats sont déjà signés ou en cours de l'être : agenda spectacles, cartographie, emplois, immobilier, voyages..., idées et nouveaux partenaires bienvenus !

D'autres projets plus techniques sont en cours de développement tels qu'une prise en compte de l'indice VuMetrix des sites membres et l'apport complémentaire de contenu local dans le tout nouveau portail géographique de Deepindex.

«Moteurzine». -- Pour finir, quel est votre site préféré et pourquoi ?

Sébastien Halley. -- Il y en a plusieurs mais si je ne dois en choisir qu'un : Le JournalduNet pour sa richesse d'informations.

«Moteurzine». -- Merci d'avoir répondu à toutes ces questions.

Sébastien Halley. -- Merci à vous. Je profite de l'occasion pour passer un court message aux responsables d'annuaires inscrits dans Enfin :

Il faut qu'Enfin.fr perdure car il est générateur pour nous tous de trafic très ciblé. Un module nous permettra très prochainement de nous positionner dans les rubriques. Ce service sera peu onéreux puisqu'il reposera sur un micropaiement par audiotel. Aussi (et comme nous le souhaitons tous) pour qu'enfin.fr dure, un appel mensuel (voire plus...) de chacun n'aura aucune incidence sur notre facture téléphonique, mais par le nombre permettra de subvenir aux divers frais de cet excellent annuaire d'annuaires.

Conclusion

ATTENTION
La liste des abonnés n'est pas disponible. Nous ne la donnons ni ne la revendons à personne. En revanche, vous pouvez sponsoriser notre lettre d'information : contactez-nous pour discuter des modalités.

 
 

Abonnement gratuit à « Moteurzine »


 
 
 
 
 

Désinscription de « Moteurzine »


 
 

 

les crédits
Chronique sur « Google »   Olivier DUFFEZ de WebRankInfo
Chronique sur les moteurs   Gilbert WAYENBORGH de DeepIndex
Chronique sur le Web invisible   Christophe ASSELIN de Intelligence-center.com
Infodesign   Max, le talentueux !
Le reste (mise en page, édito, actualités, les nouveautés et l'interview)   CHRis HÉDÉ de MoteurZine / Enfin
 
© 1999 à 2003 par IDF.net