numéro soixante-six ( #66 ) le lundi 03 février 2003
Sommaire
Éditorial

Bilan de la S.E.O. night

Et bien, cette soirée SEO a été sympathique. Un peu courte sur les bords (mais, c'est normal pour une soirée se déroulant un lundi), elle a tout de même permis de rencontrer plein de personnes intéressantes. Pourtant, nous étions q'une cinquantaine, mais, je n'ai même pas vu le dixième des personnes que je voulais rencontrer. Et bien, ça sera pour la seconde édition, qui, souhaitons-le, se déroulera avant les grandes vacances et surtout aura plus de professionnels du monde des outils de recherche.

Avec ce numéro de MoteurZine, vous avez l'occasion de découvrir un nouveau chroniqueur, Christophe ASSELIN de Intelligence-center.com. Il va nous faire découvrir et nous expliquer ce qu'est le Web invisible. Merci, Christophe. D'autres chroniqueurs vont nous rejoindre petit à petit. Ce sont tous des professionnels et ils vont partager avec vous leurs secrets (enfin, une partie) et leurs méthodes.

Je tiens à exprimer mes remerciements à tous ceux qui se sentent concernés par le devenir de ces outils (Enfin & MoteurZine) et qui m'aident, en fonction de leurs moyens, à trouver une solution.

Bonne lecture à toutes et tous,

par CHRis HÉDÉ

Le monde selon Google

Faire des recherches sur Google : recherches spécialisées

Après les bases de la recherche sur Google et les premières recherches avancées, voici les opérateurs de recherche spécialisée :

Recherche des pages liantes (backlinks)
Pour rechercher les pages ayant un lien vers une page donnée, utilisez l'opérateur "link:" suivi de l'URL de la page donnée.
Exemple : "link:www.google.fr"
=> recherche les pages ayant un lien vers www.google.fr
Remarques :

  • Cet opérateur ne peut pas être combiné à une autre recherche.
  • Google n'affiche pas toutes les pages (a priori seulement celles qui ont un PageRank suffisament élevé, supérieur ou égal à 4 semble-t-il).
  • Google n'affiche même pas tous les résultats annoncés (environ la moitié est donnée).
  • Enfin, cette recherche peut ne renvoyer aucun résultat pour certains sites, même s'il existe des liens.

Recherche de pages similaires
Pour rechercher des pages similaires à une page donnée, utilisez l'opérateur related: suivi de l'URL de la page donnée.
Exemple : "related:www.google.fr"
=> recherche les pages (ou sites) similaires à www.google.fr
Remarques :
  • Google n'indique pas précisément comment il détermine la similarité (ils disent qu'ils comparent les contenus), mais il semble qu'elle soit définie (aussi) à partir des liens entre les pages.
  • Cet opérateur fonctionne à partir de pages (URL) et non de sites. Attention donc à l'URL que vous tapez derrière l'opérateur related:
  • Enfin, cette recherche peut ne renvoyer aucun résultat même si l'URL est indexée par Google.

Consultation de la page cachée
Lors de son passage sur votre site, Google enregistre une copie des pages sur ses disques durs. Ainsi, en face de chaque résultat d'une recherche, vous avez accès à la version du document telle qu'elle était lors de son dernier passage.
Exemple : "cache:www.google.fr"
=> affiche la version en cache de la page www.google.fr
Remarque : le lien "Copie cachée" contient un paramètre interne déterminé par Google, ce qui explique que le résultat diffère de celui obtenu par la Google Toolbar, ou de celui obtenu en utilisant l'opérateur cache:

Consultation d'informations sur une page
L'opérateur info: permet d'obtenir des informations sur une page donnée.
Exemple : "info:www.google.fr"
=> affiche des informations sur la page www.google.fr


Retrouvez la suite (utilisation d'opérateurs pour modifier des recherches standard) dans le prochain numéro de MoteurZine.

par Olivier DUFFEZ de WebRankInfo

Espace publicitaire
Commandez en ligne votre prestation de référencement avec garanties de présence et positionnement, suivez simplement et rapidement les positions de votre site sur les outils de recherche ainsi que le trafic généré par ceux-ci avec notre nouvelle interface client.

Pour plus d'informations contactez le service client Brioude-Internet/Takezo au 0 825 828 865
- votre publicité lue par 15.000 personnes ! -
La page des moteurs et métamoteurs

Les métamoteurs - Eo : simplicité = puissance ?

La page d'accueil :
On remarque tout de suite une présentation sobre, très "Google", mais néanmoins élégante grâce à l'effet "néon". Le logo prend presque la moitié de l'écran, mais ce n'est pas gênant du tout. Et la petite touche humoristique sous la forme d'un petit personnage criant "eh! oh!" en bougeant le bras est vraiment très appréciable, de même que le "eh! oh!" sonore qui l'accompagne, un peu surprenant pour peu que vous ayez laissé le volume des haut-parleurs de votre ordinateur un peu fort...

On trouve un texte d'accroche, "L'adresse la plus courte pour vos recherches sur le web" en bas de la page. Effectivement, quatre lettres et un point dans un nom de domaine, on peut difficilement faire plus court. Mais son emplacement peut surprendre, on place habituellement ce genre de slogan sous le logo...

www.eo.st
Copie écran de la page de garde du métamoteur Eo

La recherche :
Le formulaire de recherche propose 2 modes: "normal" et "expert".

A noter également la possibilité d'ouvrir les pages de résultat d'autres outils de recherche. Eo est donc à ranger également dans la catégorie des multimoteurs.
Le formulaire "expert" ne propose en plus que la définition de l'extension des fichiers recherchés, et le choix des outils de recherche utilisés parmi 6 outils.
Quand on lance la recherche, une barre d'avancement du plus bel effet vous fait patienter. Cependant, rassurez-vous, le métamoteur est rapide, vous n'aurez pas à attendre longtemps.

La page de résultats :
Première bonne surprise : Après plusieurs essais, les réponses sont très pertinentes, et qui plus est bien présentées.
La page de réponse garde le même style très "clean" que la page d'accueil.
Eo.st utilise l'annuaire meilleursites.com pour afficher des miniatures de pages d'accueil de certains sites. On voit rarement cela dans les métamoteurs.
On trouve aussi une fonction "preview" qui ouvre les sites dans un cadre, sous chaque résultat.
Il y a une catégorie Open Directory présente sous certains sites, mais cliquer dessus n'a pour résultat que de faire une nouvelle recherche avec le métamoteur sur les mots de la catégorie. Par exemple, cliquer sur "Internet > Moteurs de recherche" provoque une recherche sur les mots "Internet Moteurs de recherche".
Pour passer à la page suivante de résultat, il n'y a qu'une flèche en bas de l'écran, pas de liens avec des numéros de page.

Une petite bizarrerie est cependant à noter : une recherche en mode "normal" n'utilise pas que les moteurs sélectionnés par défaut en mode "expert". On en vient à se demander sur quels outils porte réellement la recherche, ce qui n'est pas du tout expliqué puisqu'il n'y a aucune page d'aide dans le site, ce qui est un peu regrettable.

En une phrase, nous pouvons dire que eo.st a l'énorme avantage d'allier simplicité et puissance. Simplicity is powerful!

par David CHARBONNIER de ApocalX

La chronique du Web invisible

Le web invisible : définitions et outils de recherche

Dans cette rubrique, je vais tenter de vous apporter des clés pour mieux comprendre et utiliser le web invisible.

Tout d'abord, parlons du concept :

1. Qu'est-ce que le web invisible ?
Le web invisible (appelé aussi web caché ou web profond) est la partie de l'internet non ou mal indexée par les outils de recherche. Ainsi les 3 milliards de documents indexés aujourd'hui par Google ne représentent qu'une petite partie du gigantesque iceberg que constitue l'ensemble du web.

Pourquoi une partie du web est mal ou pas indexé par les moteurs ?

  • les documents sont trop volumineux pour être entièrement indexés,
  • des pages sont protégées par l'auteur (mots de passe, balises meta qui stoppe le robot),
  • des pages sont générées seulement dynamiquement, lors d'une requête par exemple (incluent des caractères comme ? et &),
  • le format des documents n'est pas reconnu par les moteurs (les moteurs majeurs comme Google ou Fast reconnaissent toutefois de plus en plus de formats...).
  • des pages sont rendues invisibles car aucun lien ne pointe vers elles

Plutôt que le web visible et invisible, BrightPlanet préfère évoquer le surface web et deep web (web profond). En effet, pour cette société, le problème n'est pas tant la visibilité que l'accessibilité par les moteurs. Il y a un web de surface que les moteurs parviennent à indexer et un web profond que leur technologie ne parvient pas encore à explorer mais qui est visible à partir d'autres types d'outils (répertoires sélectifs, bases de données..).On pourrait donc comparer le web à un gigantesque iceberg (en perpétuelle expansion) avec un volume de ressources immergées beaucoup plus important que les ressources de surface

2. Quel est la taille du web invisible ?
Selon les estimations, très variables et difficiles, les meilleurs moteurs n'indexent que 3 à 10% du web. Différentes études sur la taille du web permettent d'apporter quelques enseignement :

En se basant sur les études Bright Planet et Cyveillance, on pourrait imaginer que le web visible dépassait fin décembre 2002 les 64 milliards de pages (dans l'hypothèse d'un doublement de taille tous les 6 mois) ou "seulement" les 15 milliards de pages (dans l'hypothèse d'une stabilisation de sa croissance). Ces mêmes études permettent également de dire que le web invisible serait 260 fois plus vaste que le web visible. Ces chiffres ne sont évidement que des hypothèses que l'on peut discuter indéfiniment. Mais l'étude Bright Planet apporte une information intéressante plus précise : les 60 sites les plus importants représentent à eux seuls plus de 40 fois le volume du web visible.

3. Quels types de sites constituent le web invisible ?
Les sites les plus volumineux sont essentiellement des portails scientifiques (NASA), des bases de données (Lexis Nexis, Dialog), des sites universitaires (Berkeley), de médias et presse en ligne (USAToday), de commerce en ligne (e-bay), des sites internes de grosses sociétés (UPS, Fedex), les sites d'annonces, de pages jaunes/blanches, les bibliothèques en ligne...

• Source : "Distribution des sites du Deep Web par types de contenu"- étude Bright Planet.

Retrouvez la suite (Comment rechercher des bases de données) dans le prochain numéro de MoteurZine.

par Christophe ASSELIN de Intelligence-center.com

Espace publicitaire

- votre publicité lue par 15.000 personnes ! -
Enfin, les informations

Vous êtes le responsable d'un moteur ou d'un annuaire ? Vous travaillez dans le référencement ? Communiquez et insérez gratuitement votre actualité ici.

29/01/2003 : "Yahoo! débauche un responsable de chez Overture"
Yahoo! a débauché Tim Cadogan qui était l'ancien Vice-Président du développement des partenariats et de la stratégie chez Overture. Chez Yahoo!, il va devenir le Vice-Président de la recherche à Santa-Clara, au siège de Yahoo!. Tim Cadogan est celui qui a mis en place le partenariat entre Yahoo! et Overture pour les Etats-Unis.
28/01/2003 : "Annu.biz, un nouvel annuaire téléphonique professionnel"
L'annuaire téléphonique professionnel Annu.biz permet de rechercher des informations sur une société par son nom, son numéro de téléphone, son adresse ou son secteur d'activité. A essayer, à visiter et à adopter !
28/01/2003 : "Ouverture d'un nouvel annuaire : annuaire-entreprise.com"
Ouverture d'un nouvel annuaire définitivement tourné vers les entreprises. Cet annuaire professionel et francophone référence tous les sites web professionnels. Son nom : annuaire-entreprise.com
28/01/2003 : "Globetrotter.net rejoint le réseau Networld média"
Networldmedia Inc, compagnie québécoise créée en novembre 2001, spécialisée dans le positionnement associé à la recherche de mots clés, "Pay Per Clic" continue son développement et renforce sa position de leader sur le marché canadien.
Telus Québec au travers du site Globetrotter.net vient de signer un accord de partenariat avec Networldmedia. (...)
28/01/2003 : "Intégration de la technologie Inktomi par Verity"
Verity va sortir sous peu son premier produit intégrant la technologie provenant du logiciel professionnel d'Inktomi. Ce produit va fusionner le logiciel de recherche K2 de Verity et la plateforme de veille technologique provenant d'Ultraseek d'Inktomi.
27/01/2003 : "Yahoo! de nouveau sur le front"
Selon OneStat.com, Yahoo! reprend du poil de la bête en augmentant le nombre de ses visiteurs. Ces deux derniers mois, Yahoo! est passé de 20,6% à 22,1% en part de marché.
25/01/2003 : "7 manières d optimiser votre investissement dans le paiement-par-clic"
Un long article en anglais sur la manière d'optimiser son ROI (Return Of Investisment ou en français, retour sur investissement) par rapport au PPC (pay-per-click ou paiement-par-clic, en français) utilisé au niveau des outils de recherche, entre autre.
25/01/2003 : "Yooda lance un annuaire du référencement"
Pour souffler sa première bougie Yooda, le spécialiste français de la mesure de la visibilité des sites webs, lance l'annuaire du référencement.
Ayant pour objet de rassembler les principaux sites et sources d'informations traitant de la promotion de sites webs (et thématiques connexes), l'annuaire est accessible depuis la page d'accueil du site Yooda.
25/01/2003 : "Ask Jeeves fait des bénéfices pour la première fois"
AskJeeves vient d'annoncer que le quatrième trimestre de l'année 2002 a été bénéficiaire. C'est la première fois qu'Ask Jeeves gagne de l'argent.
24/01/2003 : "Un nouveau moteur de recherche français : Dir.com"
Le moteur de recherche Dir.com de la société Iliad, maison mère du fournisseur d'accès Free, est en ligne avec 50 millions d'URL francophones.
24/01/2003 : "Un spécialiste du référencement bâtiment"
CIMBAT est spécialisé dans les prestations Internet dédiés aux entrepises du bâtiment dont le référencement dans les annuaires orientés bâtiment et architecture.
23/01/2003 : "Slovar fête sereinement son 5000ème site inscrit"
SLOVAR les adresses vient d'accueillir son 5000ème site inscrit et de dépasser les 60 000 visiteurs depuis son lancement.
Les résultats obtenus sont la conjonction du "tout payant" et de la difficulté pour les sites non commerciaux de pouvoir accéder au référencement de leurs sites.
23/01/2003 : "Trackbuster arrive en France"
Lancement le 15 janvier 2003 de Trackbusters.com en France à Paris. Trackbuster est une société spécialisée dans le web positioning, le market intelligence et la sécurité d'entreprise. « Nous axons principalement notre stratégie sur le comportement des utilisateurs, l'occupation d'un territoire concurrentiel ainsi que la visibilité de nos clients par rapport à ses concurrents ».
23/01/2003 : "Yahoo! Japon ne rigole pas avec les fraudeurs"
Yahoo! Japon a décidé de publier sur son site toutes les informations privées concernant les personnes qui ont essayé de frauder sérieusement au niveau du site d'enchères en ligne de Yahoo! Japon.
23/01/2003 : "Kartoo signe pour deux ans avec Overture"
Kartoo signe avec Overture pour deux ans pour sa version américaine. En novembre 2002, Kartoo avait signé avec Espotting pour deux ans, aussi, pour les versions européennes du célèbre métamoteur.
22/01/2003 : "Vodafone et Yahoo!, ensemble pour les e-mails"
Vodafone Australie et Yahoo! viennent de signer un accord. Désormais, les clients de Vodafone Australie pourront consulter et répondre à leurs e-mails sur un compte Yahoo! à partir de leur téléphone mobile.
22/01/2003 : "L'avenir appartient aux petits outils de recherche !"
MrWordsmith est un petit outil de recherche anglais qui pratique la soumission au paiement-par-clic. MrWordsmith nous montre et démontre que l'avenir n'appartient pas aux GROS outils genre Google mais plutôt à ceux de proximité et d'une taille plus humaine comme.... MrWordsmith, justement !!! De plus, MrWordsmith fait un peu de réclame pour sa "toolbar" ne fonctionnant que sous Windows !
22/01/2003 : "Nostalgie peut rimer avec Lycos"
Lycos Angleterre vient d'ouvrir une nouvelle thématique sur son site, le sujet : les années 80 ! Lycos évoque la musique, les films, la TV et la mode de cette décenie.
21/01/2003 : "La tentation FAI pour Yahoo Europe"
« Dans une interview accordée à l'agence Reuters, Marc Opzoomer, le directeur exécutif de la filiale européenne de Yahoo, a déclaré que sa firme étudiait les possibilités d'entrer sur le marché très concurrentiel des fournisseurs d'accès en Europe. "Une expansion dans ce domaine, en dehors des Etats-Unis, nous intéresse", a-t-il indiqué à Reuters, tout en annonçant que Yahoo devrait annoncer des partenariats dans ce sens avant la fin de l'année. Aux Etats-Unis, Yahoo a signé en 2002 un accord similaire avec le câblo-opérateur SBC. »
20/01/2003 : "Espotting Media et NEC / Packard Bell signent ensemble."
« Espotting Media a intégré l'ensemble de sa solution de recherche (moteur de recherche et annuaire) sur le portail www.planetis.com et diffuse ainsi l'ensemble de ses liens sponsorisés aux 1,5 millions de visiteurs uniques de ce portail familial. »
Les outils de recherche francophones
29 Janvier 2003 :
TOP | internet | guide généraliste | a
    A-annuaire : A-annuaire est un annuaire gratuit en français classant des sites du monde entier par catégories.

28 Janvier 2003 :
TOP | sexe | adulte
    Caetius.com : Annuaire axé sur les thèmes du charme et de la sexualité.

TOP | commerce et économie | les entreprises
    Annu.biz : Annuaire téléphonique des professionnels.

TOP | art et culture | audiovisuel | musique
    A-ha : liens web : Annuaire autour du groupe norvégien A-ha.

TOP | sexe | rencontre
    Aubélia : Agence matrimoniale spécialisée dans les unions franco-slaves.

25 Janvier 2003 :
TOP | internet | guide généraliste | i
    Izilinks : Annuaire internet de recherche.

TOP | internet | guide généraliste | z
    Zouk : Annuaire généraliste avec une nette préférence pour les sites des antilles.

TOP | art et culture | audiovisuel | télévision
    TV on net : Toutes les webs TV de France.

TOP | commerce et économie | industrie | electronique
    Guidelec : Plate forme de professionnels de l'électricité.

24 Janvier 2003 :
TOP | commerce et économie | industrie | btp
    Gigotbitume : Un joli petit annuaire du ba^timent, rapide et bien catégorisé.

TOP | internet | guide généraliste | n
    Net extension : L'annuaire de l'entreprise, des nouvelles technologies et du Web.

23 Janvier 2003 :
TOP | loisirs et sports | généalogie
    Annuaire des généalogistes du pays de Bray : Mise en ligne d'un annuaire des généalogistes du pays de Bray.

22 Janvier 2003 :
TOP | commerce et économie | économie du net
    Réseau informel de savoirs : Bookmark perso tourné vers le management et la veille de Jean-François DAVID.

TOP | sexe | photographie
    Bepub.com : Annuaire de référence des photographes professionnels, et des autres métiers de la photo.

Espace publicitaire
refgratuit.com
- votre publicité lue par 15.000 personnes ! -
Entretien avec...
http://www.mapomme.net/
Frédéric Gallier, fondateur de Mapomme

«Moteurzine». -- Bonjour Frédéric. Tout d'abord, pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs et nous expliquer comment vous êtes arrivé à travailler sur Internet ?

Frédéric Gallier. -- Bonjour, bonne année tout d'abord à vous ainsi qu'à tous vos lecteurs et abonnés !

Je suis photographe de métier, et j'ai été, à partir de 1993 et pour des raisons professionnelles, amené a travailler avec internet. Puis j'ai créé une page perso, puis un site plus étoffé (www.fotographies.com), puis un autre (www.marions-nous.net), des sites pour des copains, ... et puis je n'ai plus pu m'en passer ! Depuis que j'ai déménagé dans le midi, et perdu de ce fait une grosse partie de ma clientèle photographique, je m'implique de plus en plus...

«Moteurzine». -- Vous pouvez nous présenter Mapomme ? Comment définissez-vous votre site ? Quel a été votre objectif en créant cet outil ?

Frédéric Gallier. -- Mapomme.net est un petit annuaire pratique qui permet d'effectuer une recherche simple.

Il est une alternative aux grands annuaires et moteurs, qui, pour une même requête, vous affichent parfois une liste de plus de 12 000 sites ! Le pari c'était cela : trouver rapidement une sélection de 5 à 30 sites pour des domaines de recherche courant. Il peut aussi, du moins je le souhaite, servir à prendre plaisir à surfer.

«Moteurzine». -- Combien de personnes sont impliquées dans Mapomme ?

Frédéric Gallier. -- Je fais la quasi totalité de la maintenance et de la production du site, bien-sûr. Mais pour développer mon site, j'ai fait appel à quantité de gens : éditeurjavascript, g1script, phpscripts-fr.net, internetservices-fr.net, et bien d'autres encore... Sans eux, mapomme.net ne serait pas.

«Moteurzine». -- Vous pouvez nous en dire sur la manière dont fonctionne Mapomme ? Quels sont les autres services que vous proposez ?

Frédéric Gallier. -- Mapomme.net est un annuaire, il fonctionne donc par élimination (décantage) : Rubriques > sous-rubriques > sous-sous-rubriques > etc... 33 rubriques sont disponibles en page d'accueil, pour environ 10 sous-rubriques pour chacune d'entre elles... Mapomme.net propose aussi un abonnement à une lettre d'info ainsi qu'un forum.

«Moteurzine». -- Que pensez-vous de la situation des outils de recherche en France ? Quel est votre positionnement sur ce secteur ?

Frédéric Gallier. -- Ces outils sont extraordinaires pour leur performance et leur architecture... cependant l'équilibre entre : réponse pertinente à une requête d'une part et liens sponsorisés/achat d'enregistrement d'URL d'autre part deviendra de + en + difficile...

Je travaille donc sur la qualité et la convivialité de mapomme.net sans trop me préoccuper de tout cela.

«Moteurzine». -- Pensez-vous que les outils de recherche de proximité (généralistes, mais aussi et surtout régionaux et thématiques) ont vraiment leur place sur le paysage internet francophone ?

Frédéric Gallier. -- Oui je le crois profondément, quant à leur avenir en tout cas. Pour les raisons précédemment évoquées, mais aussi parce que je crois que plus internet se développera et se démocratisera, plus ce type d'outils auront leur place.

www.mapomme.net
Copie écran de la page de garde du site Mapomme

«Moteurzine». -- Quelle technologie logiciel utilisez-vous avec Mapomme ? Et au niveau matériel, comment êtes-vous hébergé ?

Frédéric Gallier. -- L'architecture de mapomme est on ne peut plus simple (juste quelques scripts php et java) développé sous FrontPage, aussi curieux que cela puisse paraître !

Je suis hébergé chez Amen... même si ce n'est pas le paradis, c'est globalement satisfaisant.

«Moteurzine». -- Combien avez-vous de sites dans votre annuaire ?

Frédéric Gallier. -- 14 875 sites référencés dans les 33 rubriques de mapomme.net.

«Moteurzine». -- Mapomme a été pendant longtemps un outil de recherche au référencement gratuit. Aujourdhui, vous êtes passé au référencement payant via Allopass, pourquoi ce changement ?

Frédéric Gallier. -- En raison du nombre croissant de demandes de référencement. Il faut comprendre que chaque site référencé sur mapomme a été visité, et c'est toujours comme cela. Cela devenait ingérable... Je passais mon temps à répondre aimablement aux gens que mapomme.net était avant toute chose un annuaire pratique, et que donc leur site (sur leur thèse de 3ème cycle, par exemple) ne pouvait trouver sa place chez mapomme ... tout en leur indiquant une liste d'url où leur référencement serait accepté.

Le référencement payant installé, les demandes de soumission ont chuté de 95% ! Cela m'a, à nouveau, laissé le temps de développer et de référencer des sites intéressants ! Car, bien-sûr, je référence régulièrement des sites pour leur qualité, leur originalité, ou parce que j'ai des rubriques à "fournir".

«Moteurzine». -- Depuis votre passage au référencement payant, combien de nouvelles soumissions recevez-vous hebdomadairement et quel est le pourcentage de validation ?

Frédéric Gallier. -- C'est très variable... parfois aucune, parfois 10, avant les fêtes par exemple. La totalité des sites ont été acceptés sur mapomme.net. Par contre, il n'est pas possible de référencer des sites de sexe, de religions, d'astrologie,... et dont le contenu est illégal (racisme, violence,...). Ca filtre déjà pas mal !

Ces deux derniers mois la validation est de 100%.

«Moteurzine». -- Quel bilan pouvez-vous faire de ce passage au référencement payant ?

Frédéric Gallier. -- Il contribue financièrement (modestement certes) à mon développement. Bien-sûr, je pense qu'au moment où les url payées seront supérieures aux url choisies, je me retrouverai dans une situation identique à celle des grands moteurs et annuaires actuels, (quel internaute fera une requête sur un outil de recherche où les url payées sont supérieures aux url choisies ?) mais je crois avoir le temps de trouver une solution.

«Moteurzine». -- Vous passez combien de temps sur la mise à jour et l'entretien de Mapomme, aujourd'hui ?

Frédéric Gallier. -- Au moins une journée par semaine, c'est à dire une quinzaine d'heures !

«Moteurzine». -- Quelles sont les catégories qui plaisent le plus à vos visiteurs ? Vous savez pourquoi ?

Frédéric Gallier. -- Enseignement, Culture, Tourisme... j'y attache une importance particulière.

«Moteurzine». -- Que doit faire un ou une webmaster pour optimiser sa présence sur Mapomme ?

Frédéric Gallier. -- Rien, cela dépend uniquement de la qualité du site.

Si le site est bon dans sa catégorie, il sera positionné dans la tête de liste... même devant d'autres dont la notoriété est plus importante. Il sera aussi référencé dans plusieurs rubriques le cas échéant. De plus, si le webmaster de ce site paye 1,68E pour être sur mapomme.net, cela me fait dire que mon site en vaut le coût, et ça, bien sûr, c'est gratifiant. Mais on peut toujours me contacter à partir du site pour me proposer de référencer un site gratuitement, je reçois régurièrement ce type de message et j'y réponds toujours.

«Moteurzine». -- Y-a-t-il des choses qu'il ne faut surtout pas faire ?

Frédéric Gallier. -- Ma foi, si ma réponse est négative... il n'y a plus grand chose à faire.

«Moteurzine». -- Concernant votre visibilité, combien d'internautes visitent quotidiennement Mapomme ? Cela fait combien de pages vues ?

Frédéric Gallier. -- Pour début janvier (donc 10 jours) mapomme.net a une moyenne quotidienne de 336 visites pour 10 754 pages vues depuis le début du mois.

«Moteurzine». -- Qui vous amène le plus de visiteurs ? Pourquoi ?

Frédéric Gallier. -- Les lettres d'info de mapomme.net, et certains moteurs qui ont référencés plusieurs de mes rubriques (Google entre autres).

«Moteurzine». -- Quelle a été votre méthode pour développer votre visibilité dans les outils de recherche et sur Internet ?

Frédéric Gallier. -- Référencement manuel, j'ai dû y passer un bon mois il y a 2 ans. Pour d'autres de mes sites ma stratégie est agrémentée d'achats de positionnement et de mots clé, votre lettre, Moteurzine, est également trés précieuse dans le domaine.

«Moteurzine». -- Comment voyez-vous l'évolution des outils de recherche dans les mois à venir et plus particulièrement celle de Mapomme ?

Frédéric Gallier. -- Il serait prétentieux pour moi de dire ce qui va se passer, je ne suis pas un analyste de ce type d'évolution, loin s'en faut. Je me renseigne simplement, ou plus précisément, vous me renseignez !

Pour ma part, dans l'immédiat, j'ai du travail devant moi, beaucoup de travail ...

«Moteurzine». -- Que pensez-vous des "outils de recherche" comme Overture, Espotting ? Avez-vous pour projet de devenir le partenaire de l'un d'entre eux et de proposer des liens sponsorisés ?

Frédéric Gallier. -- Comme je viens de vous l'expliquer, il s'agit plus pour moi en ce moment de finir de développer ce que j'ai commencé à entreprendre, je ne veux pas mettre la charrue avant les boeufs !

«Moteurzine». -- Quels sont donc les revenus liés à Mapomme ? Quelle est la part de la publicité dans ces revenus ?

Frédéric Gallier. -- Les services et la création de site. La publicité n'est pas négligeable depuis que ma route a croisé CIBLECLICK.

«Moteurzine». -- Etes vous une société rentable financièrement ? Ou à quel moment prevoyez-vous de le devenir ?

Frédéric Gallier. -- Ah la question qui tue ! Je ne suis pas déficitaire, mais le chemin est encore long pour moi pour prétendre gagner correctement ma vie, c'est pourquoi je m'oriente vers des sites de services touristiques liés à la région où j'habite maintenant : www.luberon-locations.com depuis juin 2002, www.luberon-holidays dans les jours à venir. Puis prochainement : www.luberonweb.com (création de site), puis www.luberon-hotels. Le tout s'inscrira dans un projet plus global ayant pour noyau un annuaire régional : www.luberon-fr.com.

«Moteurzine». -- Sans prendre en compte Mapomme, quel est votre outil de recherche préféré ? Pourquoi ? Si vous pouviez créér l'outil de recherche idéal, comment serait-il ?

Frédéric Gallier. -- Google est mon préféré, mais j'utilise aussi Deepindex et Francité.

L'outil de recherche idéal ? C'est une bonne question ! Un outil où l'on pourrait trouver des sites conviviaux, performants, judicieux et beaux (les sites avec une belle interface sont rares !). Un outil dont la politique commerciale ne soit pas trop agressive et qui ne donne pas ce sentiment d'urgence à subsister, avec des popups plein les pages comme des appels au secours.

«Moteurzine». -- Pour finir, quel est votre site préféré et pourquoi ?

Frédéric Gallier. -- Allez donc faire un tour sur : http://www.mapomme.net/webart.htm, si le paradis existe, il doit ressembler à ce que nous montrent les 5 ou 6 premiers sites référencés.

«Moteurzine». -- Frédéric, merci d'avoir pris le temps de répondre à toutes ces questions.

Conclusion

ATTENTION
La liste des abonnés n'est pas disponible. Nous ne la donnons ni ne la revendons à personne. En revanche, vous pouvez sponsoriser notre lettre d'information : contactez-nous pour discuter des modalités.

 
 

Abonnement gratuit à « Moteurzine »


 
 
 
 
 

Désinscription de « Moteurzine »


 
 

 

les crédits
Chronique sur « Google »   Olivier DUFFEZ de WebRankInfo
Chronique sur les métamoteurs   David CHARBONNIER de ApocalX
Chronique sur les moteurs   Gilbert WAYENBORGH de DeepIndex
Chronique sur le Web invisible   Christophe ASSELIN de Intelligence-center.com
Infodesign   Max, le talentueux !
Le reste (mise en page, édito, actualités, les nouveautés et l'interview)   CHRis HÉDÉ de MoteurZine / Enfin
 
© 1999 à 2003 par IDF.net