M / Z    « Moteurzine »

Le bulletin francophone des spécialistes des outils de recherche
 

numéro cinquante quatre ( #54 ) le 01 octobre 2002


Sommaire  


Editorial  

Moteurzine et Google, ou peut être devrais-je dire Google et Moteurzine...

A compter de ce numéro 54, Moteurzine propose une nouvelle rubrique animé par Olivier Duffez, le spécialiste francophone de Google. Olivier va tout vous dévoiler sur le « mystère Google », à savoir les petites histoires qui entourent ce moteur, les rumeurs, les projets, les réalisations, les clones, le vocabulaire googlien,... tout, et ceci, juste en lisant Moteurzine.

Justement, à propos de Google, aujourd'hui, le 1er octobre 2002, arrive à expiration la prolongation du contrat liant Yahoo! International avec Google. Les rumeurs fusent dans tous les sens et certains spécialites annoncent déjà Inktomi comme le prochain nouveau gagnant. Fast deviendrait alors le prétendant éconduit et Google, l'ex de Yahoo!. Vrai ou faux, seul l'avenir nous le dira ! :)

Puisque cet édito semble être parti pour être consacré plus particulièrement à Google, je vais continuer sur ma lancée. Google News, vous connaissez ? Oui, non, pas encore,... et bien, vous allez lire sous peu dans Moteurzine l'actualité concernant ce nouveau service de Google. Franchement, je vous invite à l'essayer et vous découvrirez combien ce service peut être génial. L'essayer, c'est l'adopter !

Bonne lecture à tous.

par CHRis HEDE


Le monde selon Google    

La danse du web orchestrée par Google

Peut-être n'êtes vous pas encore au courant mais il est désormais fréquent de trouver comme question dans un forum : "Elle a commencé la Google Dance ?". Non, il ne s'agit pas des ingénieurs de Google qui font la java dans leurs bureaux... Quoique ça arrive parfois quand ils organisent une fête en invitant les webmasters au GooglePlex : voyez les photos :-)

En fait cela correspond à la période où Google vient de terminer le calcul du PageRank de chacune des milliards de pages indexées. Le temps que les 10 000 serveurs qui constituent Google soient mis à jour avec ces nouvelles données, les résultats d'une recherche peuvent fluctuer selon le serveur qui est utilisé pour répondre à la requête.

Les webmasters les plus obnubilés par Google (avec la croissance de parts de marché de Google, ils sont de plus en plus nombreux) sont donc stressés en fin de mois, jusqu'à ce que la fameuse danse commence et qu'ils voient si les optimisations du mois passé ont été bénéfiques.

Quand Google tarde à entamer la danse, les plus folles inquiétudes se répandent dans les discussions en ligne. Pour déterminer à l'avance la date de la prochaine danse, certains n'hésitent pas à faire le lien avec le jour de la pleine lune ! D'autres imaginent un gros bouton rouge sur lequel un responsable de chez Google appuie après un long débat...

Ainsi, mois après mois, Google s'impose de plus en plus sur le web. Le grand public devient dépendant d'un moteur de recherche, tandis que les webmasters deviennent dépendants de la danse d'un robot qui parcourt leurs pages web.

Au fait, pour ceux que ça intéresse, j'ai pu prendre en photo Googlebot en train de danser sur mon site il y a quelques jours ;-)

par Olivier DUFFEZ de WebRankInfo


Espace publicitaire  

Développez votre indice de popularité...
  • pour 0 euros en passant 3 jours à référencer votre site dans les 180 outils généralistes d'Enfin (ICI!).
  • pour 55 euros en passant 5 minutes en commandant un référencement dans les 180 outils généralistes d'Enfin (LA!).
votre publicité lue par 12.000 personnes ! -

Enfin, les informations  

Vous êtes le responsable d'un moteur ou d'un annuaire ? Insérez gratuitement votre actualité ici.

28/09/2002 : "Gigablast met en place son service "Site search""
Gigablast propose aux sites et sociétés d'utiliser sa technologie pour indexer leurs documents puis ensuite rechercher dessus. Ce service "Site search" est disponible pour un prix tout à fait raisonnable qui commence à 200 dollars par mois pour 10.000 documents jusqu'à 12.500 dollars pour 10 millions de documents.
27/09/2002 : "AdValvas est racheté par TVLokaal.com"
Advalvas, une société internet basée en Belgique, a vendu son activité média à TVLokaal.com, la société de télévision sur Internet. Pour rappel, AdValvas est un des plus vieux guide / portail / annuaire en Belgique. La société AdValvas désire privilégier son activité B2B.
27/09/2002 : "Neuchatel.net : un nouvel annuaire sur Neuchâtel en Suisse"
Neuchatel.net est un portail dédié au canton Neuchâtel en Suisse. Vous pouvez y trouver des vues de la région, des jeux, des petites annonces, ... et aussi un annuaire. Si vous ne connaissez pas ce canton suisse, vous pouvez aller le visiter sur Neuchatel.net.
26/09/2002 : "Nouvelle version du site Indexa"
Indexa propose une nouvelle version de son site avec un nouveau look, une navigation plus cohérente et de nouveaux services. Désormais, les résultats de la recherche par mots clés sont classés par pertinence. Grâce aux partenariats mis en place, vous obtenez le bilan de l'entreprise présenté (Societe.com) et la liste des communiqués de presse diffusée par la société (sur CompanyNews).
26/09/2002 : "Dans la série des requêtes étranges... Abondance a droit aussi à son trophée !"
Enfin a le chic de mettre les autres dans l'embarras. Comme l'a montré Abondance ce 26 09 02, DeepIndex en est la première victime... mais à ce jeu dont se fait l'écho Abondance, il peut aussi en être la victime. Sur Google France avec la requête "outil de recherche stupide", Abondance est en tête des résultats et toujours par l'intermédiaire d'Enfin.
26/09/2002 : "Overture signe pour deux ans avec Club-Internet"
Overture vient d'annoncer un accord exclusif avec Club-Internet, la filiale française de T-Online.
26/09/2002 : "Lycos (Terra) : combien gagne votre patron et vos collègues ?"
Un document interne avec la liste de plus de 450 employés de Terra Lycos et leur salaire a été mis en ligne sur un site spécialisé dans ce genre de scandale. Terra Lycos a décidé de bannir l'accès au site à partir de ses bureaux... le propriétaire du site s'en félicite voyant augmenter rapidement le nombre de ses abonnés payants.
25/09/2002 : "400 sites pour la Lozère"
L'annuaire de sites ayant pour thème la Lozère vient de dépasser les 400 sites enregistrés dans sa base. La base du site a plus que doublé en 1 an. La Lozère est le département le moins peuplé de France, mais le nombre de sites qui lui sont consacrés ou d'entreprises a augmenté de façon exponentielle. En janvier 1997, à peine une dizaine de sites étaient consacrés à cette région et à son tissu économique.
25/09/2002 : "ABC-sites propose mensuellement un dossier sur une thématique"
Désormais chaque mois, ABC sites propose un coup de projecteur sur un theme précis avec en octobre, les Cévennes.
24/09/2002 : "Perso-Search ! le retour..."
Après la perte en 2001 de son moteur et de ses 100.000 URL, après des mois d'abandon, Perso-search revient. L'ex-annuaire des pages perso n'est plus, voici Perso-search l'annuaire des sites francophones. Un de plus... et bien oui... mais un annuaire particulier !
23/09/2002 : "Google lance un outil de recherche d'informations"
Google, l'un des moteurs de recherche les plus populaires d'internet, lance lundi un service de collecte d'informations puisant dans quelque 4.000 sources en langue anglaise, du prestigieux New York Times aux journaux locaux. Le nom de ce "nouveau" service est Google News.
20/09/2002 : "Yalho!! : mise à jour importante du site"
Yalho!!, l'annuaire du net, vient de faire une mise à jour importante de son site web, aussi bien au niveau du design qu'au niveau de la ligne éditoriale. Désormais, entre autres, Yalho!! accepte tous les sites dans son annuaire. Il est temps d'aller le visiter et de vous référencer dessus !!!
20/09/2002 : "SexyCrawler : un moteur de recherche pour adulte"
Il est ridicule de se voiler la face, la requête "sexe" est la plus importante dans tous les outils de recherche. SexyCrawler est un moteur de recherche thématique pour adultes permettant aux internautes de chercher parmi plusieurs centaine de milliers de pages le site qu'ils désirent.

Espace publicitaire  


Les outils de recherche francophones  

29 Septembre 2002 :
TOP | régional | europe | france | centre
    Loiret.info : Annuaire et portail du Loiret.

28 Septembre 2002 :
TOP | commerce et économie | finance
    Cybourse : Annuaire financier et boursier.

27 Septembre 2002 :
TOP | loisirs et sports | jeux | jeux vidéo
    Annuaire des jeux vidéos : Annuaire des jeux vidéos.

TOP | loisirs et sports | véhicule | autos
    Web 4x4 : Tous les liens vers les véhicules tout-terrain.

TOP | internet | technique | graphisme
    Annuaire flash : Les meilleurs sites sur flash.

TOP | régional | europe | suisse
    Neuchatel.net : Annuaire de sites du canton de Neuchâtel.

TOP | sexe | photographie
    Bookto.com : Annuaire de référence des professionnels de la photographie, de la communication et du multimedia.

26 Septembre 2002 :
TOP | régional | europe | pologne
    Annuaire franco-polonais : Le premier annuaire web franco-polonais regroupant des sites dans differentes rubriques.

22 Septembre 2002 :
TOP | internet | guide généraliste | b
    Bozby : Annuaire généraliste francophone.

21 Septembre 2002 :
TOP | internet | guide généraliste | m
    Miahoo! : Annuaire international et généraliste.

TOP | internet | guide généraliste | i
    Indic : L'indicateur des meilleurs sites web.


Espace publicitaire  

Améliorez votre indice de popularité en utilisant Refgratuit.com. Vous pouvez référencer votre site dans une vingtaine d'outils de recherche francophones (moteurs et annuaires) : Abacho, Adminet, Alltheweb (Lycos), Antisearch, Aquitaweb, Atoca, Bozby, Collections, Google, Hotbot (Inktomi), Ileoo, Leswebs, Moteur Jo du 78, Mercannuaire, Netscan, Paradisweb, Recherche-web, Slovar, Ultimteam, Voila et Yalho. refgratuit.com

Entretien avec... http://www.poossin.com/
Mériadec Baudry, fondateur de Poossin.

«Moteurzine». -- Bonjour. Tout d'abord, pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs et nous expliquer comment vous êtes arrivé à travailler sur Internet ?

Mériadec Baudry. -- Bonjour, je m'appelle Mériadec Baudry, j'habite Paris et j'ai 25 ans. Je travaille depuis 3 mois sur différents projets internet.

En fait, l'internet a été pour moi un accident de parcours. Je sortais d'une grande école d'ingénieurs, l'ISEP, en qualité de micro-électroniciens. Malheureusement, suite à un accident en janvier 2002, j'ai été immobilisé pendant plusieurs mois, ne pouvant tenir en place, je me suis donc attelé à travailler de mon domicile.

L'internet était cette opportunité qui m'a permis de continuer à travailler intellectuellement, malgré le handicap. Néanmoins, je ne conseillerais à personne ce parcours pour pouvoir travailler sur internet...

«Moteurzine». -- Vous pouvez nous présenter Poossin ? Comment définissez-vous votre site ?

Mériadec Baudry. -- Poossin est à la base un annuaire des sites essentiels du web, devenu par la suite un moteur de recherche.

Il a été créé pour aider les débutants à se repérer dans la jungle du web. Et pour les plus expérimentés, il a l'avantage d'être clair et de rassembler des sites essentiels. Ainsi, la page d'accueil regroupe toutes les ressources essentiels dont on peut avoir le plus besoin sur le web : la zone travail, la zone loisirs, la zone informatique, la zone gratuite, la zone argent, sports, vie pratique. En bref, beaucoup de ressources utiles et pratique, faisant de Poossin un annuaire 'nouvelle génération'. Poossin est donc un annuaire de qualité, qui se veut sélectif sur les inscriptions de sites. En outre, Le slogan de Poossin est de faire gagner du temps.

Poossin est aussi devenu, par la suite, un moteur de recherche, mais celui-ci est amené à beaucoup évoluer. En effet, nous étudions constamment de nouveaux algorithmes pour le moteur de recherche. Car nous partons du principe que de le faire nous même et en interne, cela nous apportera des acquis qui auraient été figés en ayant une solution toute faite.

«Moteurzine». -- Qui est derrière Poossin ? Quelle structure juridique est derrière cet outil de recherche ?

Mériadec Baudry. -- Je suis à l'origine du projet, et nous sommes maintenant trois personnes à développer en parallèle plusieurs projets dont Poossin. Mes autre associés travaillent, pour l'instant, également sur d'autres projets, n'ayant aucun rapport avec internet. Pour ce qui est du statut de Poossin, celui-ci dépend du régime des micro-entreprises, mais nous allons probablement le faire évoluer au fur et à mesure de son succès.

Nous sommes, par ailleurs, très optimistes, car nous avons beaucoup de retours favorables et d'encouragements, et les inscriptions à l'annuaire ne diminuent pas. Pour vous avouer, un statut juridique de S.A.R.L sera inévitable d'ici deux à trois mois.

«Moteurzine». -- Quel a été votre objectif en créant cet outil de recherche ?

Mériadec Baudry. -- Notre objectif en créant cet outil de recherche a été de se faire plaisir, c'est un défi incommensurable que de réaliser un moteur de recherche, la plupart des visiteurs n'ont sans doute pas conscience du travail à mener. Moi-même, je ne m'en rendais pas compte auparavant.

J'ai toujours gardé à l'esprit, tout au long de la création de Poossin, de faire un annuaire couplé avec un moteur de recherche, qui soit réellement au service des internautes. C'est pour cela que l'annuaire et la page d'accueil se démarquent de la concurrence. Nous ne voulions pas d'un autre annuaire ultra-commercial. L'idée était donc de faire dans la simplicité et la clarté pour que les débutants et les initiés y trouvent leur compte.

«Moteurzine». -- A quel outil de recherche francophone de premier plan comparez-vous Poossin ?

Mériadec Baudry. -- Poossin est difficilement comparable à d'autres outils: d'une part, parce que c'est à la fois un annuaire très sélectif, mais aussi un moteur de recherche. Et d'autres parts, il est différent des autres annuaires et outils de recherche, je ne connais personnellement aucun outil semblable à Poossin, tant au niveau du fonctionnement, que de l'interface.

«Moteurzine». -- Quelle est votre opinion sur ces outils de recherche : Yahoo! France, Dmoz, Google, Voila ?

Mériadec Baudry. --

  • Yahoo! France : Yahoo est un très bon outil, je lui reprocherais juste de faire trop de publicité et de ne pas faire dans la simplicité. De plus, je trouve qu'il n'est plus réellement connecté à la réalité du web. Sa force est qu'il est utilisé par les débutants sur le web, il vit donc de sa renommée. Mais, je ne pense pas que cela peut durer ainsi, c'est peut-être pour cela que Yahoo réagit : j'ai entendu dire qu'il mettrait en place son propre moteur de recherche.

  • Dmoz : Dmoz est un des annuaires que je préfère, de part sa philosophie open-source, mais aussi car je crois que l'avenir appartient à ce genre d'annuaires. En effet, un surfeur professionnel ne pourra jamais remplacer un passionné spécialiste d'un domaine donné de l'annuaire. Ainsi dans cette optique, l'annuaire Poossin privilégie en premier lieu la qualité du contenu d'un site, même s'il a un look perso, et non pas son côté professionnel.

  • Google : C'est probablement le meilleur moteur de recherche au monde, je lui ai quand même vu un concurrent appelé "Beta Find", un GoogleLike . Je pense donc qu'il n'y a rien à redire, Google ne remplace pas un annuaire, mais Google est très utile pour des recherches particulières ou pointues et, en l'occurence, sa progression ne m'étonne guère. Quand les fonds seront disponibles, nous aimerions être dans la lignée de Google, nous envisageons, par ailleurs, de développer un outil de recherche important, mais différent des existants, c'est à dire utilisant un autre système de recherche.

  • Voila : C'est un outil que je n'utilise quasiment jamais, de plus, je regrette qu'avec les moyens dont ils pourraient disposer, il ne concurrence pas encore Google ou Yahoo. Mais Voila a quand même le mérite de regrouper énormément de sites francophones dans sa base, plus de 60 millions de pages il me semble.

www.poossin.com
Copie écran de la page de garde du site Poossin

«Moteurzine». -- Que pensez-vous de la situation des outils de recherche en France ? Quel est votre positionnement sur ce secteur ?

Mériadec Baudry. -- Je pense sans vergogne que les outils de recherche francophone ne sont pas à la hauteur, alors que cela devrait être un cheval de bataille, le gouvernement veut construire un deuxième porte-avion, moi je pensais que le nerf de la guerre, c'est l'information.

Les salariés français sont souvent vantés comme les plus performants du monde. Par exemple, dans la Sillicon Valley en Californie, il y a énormément de Français. Mais dans les faits aucun moteur de recherche français ne se hisse très haut dans le rang mondial. Il est vrai que de nouveaux outils hémergent, mais je ne crois pas qu'ils indexeront plusieurs milliards de sites comme Google. Pour en revenir au positionnement de Poossin, nous ne sommes pas encore dans le groupe de tête, mais dans les poursuivants. En effet, nous ne cessons d'augmenter notre audience. J'analyse personnellement cela comme étant la simplicité et la clarté de Poossin qui assure son succès.

«Moteurzine». -- Pensez-vous que les outils de recherche de proximité (généralistes, mais aussi régionaux et thématiques) ont vraiment leur place sur le paysage internet francophone ?

Mériadec Baudry. -- Je crois que les outils régionaux sont de formidables outils, et certains ont pour l'instant leur place. Mais leur pérennité ne sera pas assurée sans obtenir de revenus complémentaires autres que les publicités.

Par exemple, par l'association avec certaines sociétés du tourisme, ou en faisant des inscriptions payantes pour les sociétés. Mais je crois que PagesJaunes.com le fait déjà très bien, sur un échelon national.

«Moteurzine». -- Quelle est la technologie logiciel et matériel derrière Poossin ?

Mériadec Baudry. -- Nous avons développé notre propre moteur de recherche. Les solutions matérielles pour Poossin évoluent très rapidement : nous pensons évoluer vers un ou plusieurs serveurs dédiés,permettant ainsi d'augmenter significativement le nombre de sites du moteur de recherche et assumer le traffic croissant de nos visiteurs.

Mais je ne vous en dirais pas plus, je ne suis pas autorisé par mes associés.

«Moteurzine». -- Vous pouvez nous en dire plus sur le moteur de recherche ?

Mériadec Baudry. -- Le moteur de recherche a été développé entièrement dans l'optique de maîtriser ses fonctionnalités pour mieux les adapter aux besoins.

Nous nous sommes donc refusés des solutions open-source ou sous-traitées. Nous perdons beaucoup de temps à créer notre propre solution, mais cela nous servira par la suite. En effet, nous vous parlions précédemment d'un système de recherche différent de ceux existant. Le fait d'avoir conçu notre solution nous permettra plus facilement de développer un nouveau système de recherche. Et à vrai dire, sans cet acquis, je pense que nous n'aurions rien envisagé de concret en termes de développement.

«Moteurzine». -- Quel est le nom de votre robot ? A quelle profondeur parcoure-t-il les sites ?

Mériadec Baudry. -- Le robot n'a pas été baptisé, mais peut-être devrions nous organiser un concours ?

Où nous l'appellerions "Poosbot" pour faire original. Mais est-ce vraiment raisonnable de donner un nom au robot ? Oui, il est vrai qu'on peut leur parler via le fichier robots.txt.

Plus sérieusement, Poossin ne parcourt pour l'instant que les pages d'accueil. C'est une solution qui nous a semblé envisageable et suffisante du fait de notre bande passante et de la taille de notre base de données. Nous avons étudié le problème, et nous considérons que parcourir la page d'accueil, bien que non exhaustive, est déjà une bonne indication pour le référencement d'un site web.

«Moteurzine». -- Quels sont les éléments que vous prenez en compte (métas, titre, urls, etc ???) et quel est le niveau d'importance ?

Mériadec Baudry. -- Là, vous évoquez une recette secrète ! Nous pouvons vous dire que Poossin tient compte des metas (titre, description, mots-clefs). Et de la récurrence des mots dans la page d'accueil. Sachez, néanmoins, que Poossin ne prend pas en compte de fichier robots.txt.

«Moteurzine». -- Poossin se compose de 2 grandes parties : l'annuaire et le moteur de recherche. Vous pouvez nous en dire plus sur chaque partie ? ?

Mériadec Baudry. -- L'annuaire est un outil où le référencement se fait manuellement. Nous attachons une très grande importance à la qualité des sites. Généralement les inscriptions payantes sont celles de sites de qualité. L'objectif est que l'annuaire devienne une référence pour les internautes. Un peu l'équivalent du petit-futé appliqué au web.

Quant au moteur, celui-ci parcourt le web, en soumettant en priorité les url inscrites dans l'annuaire. Mais comme je vous le disais, nous allons le faire évoluer matériellement, ne pouvant nous satisfaire de simplement 200.000 adresses webs.

Mais, nous sommes déjà très heureux d'avoir pu mener de front le moteur de recherche et l'annuaire.
En l'occurence, pour le moteur, nous nourissons de réelles ambitions, car pour l'annuaire, nous sommes arrivés au résultat que nous souhaitions.

«Moteurzine». -- Combien avez-vous de sites dans votre annuaire ? Combien de nouvelles soumissions recevez-vous hebdomadairement et quel est le pourcentage de validation ?

Mériadec Baudry. -- Nous arrivons environ à 5000 sites qualifiés "essentiels sur le web", cela n'est pas les 130.000 sites de Yahoo, mais c'est amplement suffisant pour les internautes. C'est d'ailleurs la force de Poossin, que de regrouper "les sites essentiels du web" dans une quantité raisonnable : nous pensons que d'avoir un choix trop vaste induirait des pertes de temps pour les internautes.

Avec l'inscription payante, nous avons naturellement diminué les inscriptions dans l'annuaire qui représentaient une charge de travail trop importante.

Néanmoins nous recevons une centaine d'inscription par semaine, dont une trentaine payantes. Le taux de validation, a du même coup augmenté à 45% pour l'ensemble des soumissions, car nous recevons exclusivement des sites de qualité.

«Moteurzine». -- Et pour le moteur ?

Mériadec Baudry. -- Le moteur compte environ 200.000 sites dans sa base.

Les soumissions y sont généralement croisées avec celles de l'annuaire. Pour être précis, nous recevons en moyenne 40 soumissions payantes par semaine pour le moteur de recherche.

«Moteurzine». -- Vous passez combien de temps sur la mise à jour et l'entretien de Poossin ? Qu'est-ce qui demande le plus de travail ?

Mériadec Baudry. -- La mise à jour et l'entretien de Poossin nous prend énormément de temps. Auparavant, comme nous vous l'avions évoqué, nous passions énormément de temps sur les inscriptions dans l'annuaire. Ce n'est pas très intéressant, et c'est très fastidieux. Notre démarche de travail consiste à visiter le site de fond en comble, afin d'en peser les points positifs et négatifs dans une charte interne de 10 points, et s'il obtient une note satisfaisante, on en fait un résumé très court et on l'inscris dans l'annuaire.

Compte tenu du temps, relativement long, nécessaire à la validation d'un site, nous préférons la situation actuelle, qui nous a permis de nous réorienter sur plus de réflexion, de veille et de stratégie. Avec l'inscription payante, nous nous sommes donc délesté d'un certain poids, nous accordant plus de temps, en particulier, pour l'étude et le développement d'un moteur de recherche plus important, mais surtout différent.

«Moteurzine». -- Que doit faire un ou une webmaster pour être présent sur Poossin ? Et y-a-t-il des choses qu'il ne doit pas faire ?

Mériadec Baudry. -- Un webmaster particulier, pour être présent sur Poossin, doit tout d'abord avoir un site de qualité. C'est ainsi vrai pour l'inscription dans l'annuaire. Car bien sûr dans le moteur de recherche, la soumission est sans sélection. Le conseil à donner à tout webmaster, pour l'inscription dans l'annuaire, est donc d'éviter les pop-up agressives, les ouvertures de fenêtres impromptues, les sites en chantier. Et surtout le site doit montrer un réel contenu. En d'autres termes, le webmaster particulier doit se poser la question avant de soumettre un site sur Poossin : - est-ce que mon site a sa place dans l'annuaire Poossin, "annuaire des sites essentiels du web" ?

Bien entendu, l'inscription payante est un gage de qualité et est sans risque. Ainsi, dans le cas d'un site refusé, nous remboursons intégralement la somme perçue.

«Moteurzine». -- Concernant votre visibilité, combien d'internautes visitent quotidiennement Poossin ? Cela fait combien de pages vues ?

Mériadec Baudry. -- Quotidiennement, plus de 10.000 personnes visitent Poossin, soit environ 40.000 pages vues. Ce qui est pour nous très satisfaisants, puisque nous avons lancé le site le 15 juillet 2002.

Nous espérons encore augmenter ce chiffre, d'autant qu'aucune campagne publicitaire n'a été lancée. Le bouche à oreille ayant dû bien fonctionné.

«Moteurzine». -- Qui vous amène le plus de visiteurs ? Pourquoi ?

Mériadec Baudry. -- Les partenariats nous fournissent pas mal de visiteurs. Quelques-uns nous sont apportés par Google et d'autres grands moteurs de recherche. Alors que nous n'en sommes qu'aux prémices d'un long travail de référencement pour apparaître dans les 10 premiers résultats des moteurs de recherche pour certains mots clefs.

De plus, nous ne comptons pas exclusivement sur les outils de recherche. Nous pensons, tout particulièrement entamer prochainement une campagne, en termes d'affiliation et de communication médias.

«Moteurzine». -- Quelle a été votre méthode pour développer votre visibilité dans les outils de recherche et sur Internet ?

Mériadec Baudry. -- Notre méthode pour développer la visiblité de Poossin a été de nouer des partenariats, mais il est encore trop tôt pour en parler, car nous n'en sommes qu'aux prémices de notre communication.

Nous envisageons, bien sûr d'autres moyens : publicitaires, communiqués médias. Et nous proposerons, par le biais d'une régie indépendante, un programme d'affiliation que nous rendrons très rémunérateur pour les webmasters.

«Moteurzine». -- Comment voyez-vous l'évolution des outils de recherche dans les mois à venir et plus particulièrement celle de Poossin ?

Mériadec Baudry. -- Je pense que les outils intelligents auront leur place dans l'avenir proche. Je vois, entres autres, d'un très bon oeil les outils de recherche à assitance humaine, très utiles pour les entreprises et les particuliers pressés. Un outil de recherche, du même ordre, voué à la veille technologique avait d'ailleurs attiré mon attention. Mais j'attends toujours un moteur de recherche en langage naturel ou un outil de recherche d'images vraiment au point.

En bref, pour moi l'avenir est aux moteurs de recherche intelligents ou tout du moins adaptables et configurables pour chaque individu, une sorte d'agents de recherche. Car c'est je pense que c'est ce que l'on attend véritablement d'un outil de recherche.

Pour ce qui est de Poossin, celui-ci va évoluer. Tous les acquis obtenus, pour réaliser le moteur de recherche, nous ont donné bien des idées que nous allons probablement concrétiser.

«Moteurzine». -- Que pensez-vous des "outils de recherche" comme Overture ou Espotting ?

Mériadec Baudry. -- C'est très bien, mais je pense que les gens qui connaissent les outils de recherche ne s'attardent pas dessus. Autrement dit, c'est sain pour l'économie du web, cela développe le business, mais cela n'inspire pas la confiance.

Je pense qu'à priori les liens commerciaux sont plus honnêtes et franchement plus clairs.

Imaginez une seule seconde un dictionnaire papier avec des définitions contenant des publicités. Alors, où fixerait t'on la limite ?

«Moteurzine». -- Pour finir, quel est votre site préféré et pourquoi ?

Mériadec Baudry. -- C'est la question la plus difficile, je parcours énormément le web, mais je n'ai pas réellement le temps de m'y attarder. Je vous donnerais deux réponses :

  • Un des sites que je préfère, mais je crois qu'il n'existe plus, c'est "argus-des-sites.com". C'était un site qui évaluait la valeur des autre sites et, au début de mon travail sur le web, cela me faisait rêver, voyant les valeurs de certains sites web. Mais bon ce n'est pas très romantique !
  • L'autre site que j'apprécie c'est Revenium, un site dit "perso". C'est un site où il fait bon lire des poèmes et s'émouvoir. Cela me détend pendant le travail et ce n'est pas désagréable.

 

ATTENTION
La liste des abonnés n'est pas disponible. Nous ne la donnons ni ne la revendons à personne. En revanche, vous pouvez sponsoriser notre lettre d'information : contactez-nous pour discuter des modalités.

Abonnement gratuit à « Moteurzine »


 

Désinscription de « Moteurzine »



© 1999 à 2002 par IDF.net SARL