M / Z    « Moteurzine »

Le bulletin francophone des spécialistes des outils de recherche
 

numéro cinquante trois ( #53 ) le 23 septembre 2002


Sommaire  


Editorial  

Court, très court...

Vous pouvez retrouver dans ce numéro vos rubriques habituelles : les actualités du monde des outils de recherche, les derniers outils apparus sur le web francophone et, ce que beaucoup d'entre vous guettent... l'interview. Cette fois-ci, c'est Matt Wells de Gigablast qui répond sincèrement à toutes nos questions. Merci Matt !!

Bonne lecture à tous.

par CHRis HEDE


Espace publicitaire  

Développez votre indice de popularité...
  • pour 0 euros en passant 3 jours à référencer votre site dans les 180 outils généralistes d'Enfin (ICI!).
  • pour 55 euros en passant 5 minutes en commandant un référencement dans les 180 outils généralistes d'Enfin (LA!).
votre publicité lue par 12.000 personnes ! -

Enfin, les informations  

Vous êtes le responsable d'un moteur ou d'un annuaire ? Insérez gratuitement votre actualité ici.

19/09/2002 : "Le gouvernement allemand met en place un portail pour les internautes : Deutschland.de"
L'Allemagne vient d'ouvrir un portail, Deutschland.de, pour aider les internautes à retrouver plus facilement les informations sur ce pays. Ce guide contenant plus de 1000 liens est disponible en 5 langues : allemand, anglais, français, espagnol et russe. Deutschland.de se définit comme "un site indépendant, sans publicité, non commercial et neutre."
18/09/2002 : "Google représente 55,04% du total des visites générées en août 2002"
« Le moteur de recherche Google a atteint le record de 55,04% du total des visites générées en août 2002, et a gagné encore 1,60 points par rapport à juillet. Le couple Voila.fr / Wanadoo se place en deuxième position du classement des moteurs, mais leur part de trafic généré est en baisse : moins 1,18 points. En troisième position, on retrouve Yahoo avec 13,30% du total du trafic. »
18/09/2002 : "Espotting et Lycos, un accord pour trois ans !"
Espotting Media annonce un partenariat exclusif de 3 ans avec Lycos Europe. C'est la première fois, sur ce marché, qu'un tel contrat est signé et qu'un outil de recherches publie sur l'ensemble de ses sites portails européens les liens sponsorisés dans son annuaire et dans ses chaînes thématiques.
Ce partenariat, qui sera mis en place au troisième trimestre 2002, concerne tous les pays européens où Espotting Media est implanté : Angleterre, France, Allemagne, Espagne et Italie.
Espotting Media publiera ses 4 meilleurs résultats de recherche sur les chaînes thématiques et ses 3 meilleurs dans l'annuaire. Ces résultats seront clairement identifiés comme des liens sponsorisés.
18/09/2002 : "Olivier Andrieu répond aux questions de la "revue du référencement""
« Quels nouveaux services (...) sont à prévoir pour Abondance dans les prochains mois ? - OA : Vous voulez parler des prochaines semaines ? ;-) En fait, il y a de nombreux projets. Sur Abondance, la possibilité d'installer les titres de l'actualité sur son propre site (déjà dispo depuis quelques jours), et le fait d'obtenir l'actualité quotidienne par téléphone et SMS, notamment. On lance également un site entièrement consacré aux applicatifs d'audit de page et de mot clé tels qu'ils existent actuellement sur Abondance, mais revus et corrigés, sous une interface plus sympa. Un autre site encore un peu secret va voir le jour dans les jours qui viennent. Et un autre qui proposera un applicatif "fun" autour de Google va également être créé avant fin septembre... Plus une refonte totale des forums Abondance, après le nouveau "look" inauguré au coeur de l'été. D'ici à la fin de l'année, tout le contenu des 2 000 pages du site devrait être réactualisé (c'est déjà fait en partie) et la zone "abonnés" entièrement refaite.(...) »
18/09/2002 : "Néosphère, le guide des musiques expérimentales et improvisées"
Néosphère propose un annuaire spécialisé dans le domaine très pointu des musiques expérimentales et improvisées ainsi que plusieurs dossiers sur le thème de la musique expérimentales.
17/09/2002 : "Fortune teste pour vous 7 outils de recherche"
Internet est parsemmé d'outils de recherche, les importants, les secondaires, les généralistes, les régionalistes,... il est difficile de s'y retrouver. Fortune, le magazine, teste pour vous 7 outils de recherche (Alltheweb, Google, MSN, Overture, Teoma, Wisenut et Yahoo) et vous dit sans concession ce qu'ils valent.
16/09/2002 : "Euroseek donne la possibilité de chercher sur des images"
Euroseek, l'outil de recherche qui revient de loin, propose désormais à ses utilisateurs de faire des recherches sur les images. Cette option est proposée grace à un partenariat avec le moteur de recherche spécialisé en image : Picsearch. Euroseek, c'est aujourd'hui Picsearch pour la recherche sur les images, Google pour le moteur et Dmoz pour l'annuaire.
16/09/2002 : "L'annuaire Franceliens est, et restera gratuit !"
Franceliens, annuaire des sites de qualité français est, et restera gratuit.
Pour conserver sa neutralité et son impartialité dans son choix redactionnel ainsi que dans la validation des sites pour son annuaire, Franceliens refuse de proposer une solution payante autour de son annuaire.
16/09/2002 : "L'annuaire de l'habitat, Leroy Merlin, est de nouveau en ligne !"
L'annuaire de sites ressources proposé par Leroy Merlin est à nouveau disponible. La base a été raffraichie et son enrichissement manuel est quotidien. Plus de 330 sites, pour la plupart initiatives personnelles, concernant l'aménagement de l'habitat (bricolage, décoration, construction, jardinage...) sont présents.
16/09/2002 : "DeepIndex vient de passer le cap de 1.000.000 visiteurs"
Trois mois auront suffit à ce moteur de recherche francophone pour atteindre le 1.000.000 de visiteurs.
« Notre objectif pour la fin de l'année est d'atteindre les 20 millions de visiteurs pour ensuite préparer l'internationalisation de DeepIndex et une forte incursion sur le territoire des leaders internationaux dans le domaine de la recherche. »
15/09/2002 : "Infoseek : un moteur de recherche faisant parti de l'histoire ?"
Et non, même si Infoseek n'existe plus aux Etats-Unis où il est devenu Go.com (l'échec de portail mis en place par Disney) et en Europe où il a été simplement fermé, Infoseek est toujours présent au Japon. Pour rappel, en octobre 1996, Infoseek est créé. En juin 1999, la filiale japonaise est créée. En novembre 1999, une société japonaise rachète 100% des parts d'Infoseek Japon ainsi que la marque pour le Japon.
14/09/2002 : "Overture : les enchères seraient faussées"
Théorie du complot ou réalité, à vous de faire votre propre opinion. Sur certains forums aux Etats-Unis, la rumeur court qu'Overture fausserait la valeur pour certains mots provoquant ainsi une surenchère de la part des acheteurs.
13/09/2002 : "Overture, Google, Espotting : l'échiquier français est en place"
Overture est arrivé officiellement en France dernièrement. A coup de dollars, Overture remporte les marchés francophones de ses concurrents. Overture est présent partout et pour la « France, les affiliés se nomment AOL, Club Internet, MSN, Copernic, ZDNet, une partie du portail Tiscali (le reste étant géré par Espotting) et prochainement Lycos qui est encore chez Espotting. (...) Un seul grand portail manque à l'appel : Wanadoo/Voila avec qui Overture est également en discussion. »
13/09/2002 : "Yatoocar est de retour"
Après plusieurs semaines d'absence, Yatoocar, l'annuaire automobile francophone, est de retour. Ce retour s'accompagne d'une remise à jour de l'ensemble du site ainsi que de nouveaux services comme des petites annonces, entre autres.
13/09/2002 : "Est-ce que Google peut gagner de l'argent ?"
En plus de proposer une recherche sur des milliards de pages, Google propose sa technologie à d'autres sites Internet tel que AOL, Earthlink et Yahoo!. C'est une des sources de revenu pour Google.
12/09/2002 : "MobilDiscoPlus fait le pari surprenant de l'affiliation"
Malgré les disparitions en cascades des acteurs de l'affiliation, MobilDiscoPlus se lance à l'attaque de ce marché. Un pas de plus vers le Web, pour cette société qui édite la plate-forme d'eMailing rémunéré Winomail.com ainsi que le moteur de recherche Mobilediscoplus.com.
12/09/2002 : "Spécialiste du référencement, NetBooster accepte d'être payé au résultat"
Avec sa nouvelle offre de paiement au clic, l'agence de référencement NetBooster s'invite sur le marché de la création de trafic rémunérée.
11/09/2002 : "Francesurf : le positionnement par diffusion de communiqués de presse."
Fort de son concept de positionnement par diffusion de communiqués et d'avoir su privilégier la qualité des sites et non la quantité, Francesurf.net attire chaque jour des sites professionnels plus nombreux.
Tous les responsables de sites internet indéxés dans Francesurf ont, à tout moment, la possibilité de diffuser un communiqué de presse, opération qui repositionne le site en première position.
11/09/2002 : "Metafrance : mise à jour importante du métamoteur"
Le métamoteur Metafrance vient de faire une mise à jour importante. Pour rappel, Métafrance est le métamoteur de recherche des sites web en français.
10/09/2002 : "AntiSearch rebaptisée AFS"
Antidot rebaptise aujourd'hui sa suite logicielle : AFS pour Antidot Finder Suite, afin de mieux refléter l'élargissement des capacités initiales de la solution, ainsi que l'élaboration de nouvelles fonctionnalités.
10/09/2002 : "La société éditant le site facile.fr est à vendre !"
Damien Lassiouve, le PDG de la société Facile SA, ne croyant plus du tout en sa société a décidé de la vendre et de travailler pour une autre société en attendant. Pourtant, comme il l'affirme, « si nous avions eu 6 à 8 mois supplémentaires, notre activité aurait pu se pérenniser. Car les idées étaient bonnes. En témoigne l'explosion du référencement payant, que nous étions dans les premiers à lancer », assure Damien Lassiouve. Que gérer une société est difficile !
10/09/2002 : "Lancement de l'annuaire Cehoo"
Cehoo est un outil de recherche thématique sur la nature et l'environnement. Intégrant les fonctions de moteur et d'annuaire, Cehoo ouvre ses portes avec 12000 adresses uls indexées et un thésaurus de plus de 300 rubriques.

Espace publicitaire  


Les outils de recherche francophones  

19 Septembre 2002 :
TOP | institutions | pages blanches
    Universe mail : Annuaire d'adresses e-mail du monde entier.

TOP | santé et spiritualité | spiritualité
    Esopole : Annuaire ésoterique.

18 Septembre 2002 :
TOP | loisirs et sports | jeux
    Calioga : Portail de jeux gratuits sur internet.

TOP | sexe | adulte
    SexyCrawler : Moteur de recherche de charme pour adultes.

TOP | régional | europe | france | centre
    Région Centre : L'annuaire du Conseil Régional de la région Centre.

17 Septembre 2002 :
TOP | art et culture | culture
    La propagation du chaos : Annuaire de la propagation du chaos avec nos sites internet favoris.

TOP | régional | europe | suisse
    MSN Suisse : Atlas de la Suisse interactif.

    Google.ch : Google Suisse

    Altavista.ch : AltaVista Suisse

TOP | internet | guide généraliste | a
    aBBill : Annuaire de recherche pour toute la famille.

16 Septembre 2002 :
TOP | internet | technique | graphisme
    Graphisearch : Annuaire des arts graphiques, de la communication, de l'infographie et de l'imprimerie.

TOP | informatique | généraliste
    Let's get free : Annuaire français de la cryptographie.

TOP | régional | europe
    Codes postaux : Pour faire une recherche sur le code postal en France, Belgique, Suisse et Luxembourg.

14 Septembre 2002 :
TOP | internet | guide généraliste | a
    Annuaire-city : Outil de recherches gratuit et rapide.

TOP | art et culture | audiovisuel | musique
    Néosphère : Guide des musiques expérimentales et improvisées.

12 Septembre 2002 :
TOP | régional | afrique | algérie
    Algerieguide : Annuaire des sites algériens (dz) ou des sites parlant de l'Algérie.

TOP | internet | guide généraliste | f
    Franceliens : Annuaire des sites de qualité français.

10 Septembre 2002 :
TOP | commerce et économie | annonces
    Bonzaffairs : Petites annonces informatiques de particuliers à particuliers.

TOP | loisirs et sports | sport
    Annuaire de l'athlétisme : L'annuaire des sites liés à l'athlétisme classés par catégories.


Espace publicitaire  

Améliorez votre indice de popularité en utilisant Refgratuit.com. Vous pouvez référencer votre site dans une vingtaine d'outils de recherche francophones (moteurs et annuaires) : Abacho, Adminet, Allez-go, Alltheweb (Lycos), Antisearch, Atoca, Collections, Google, Gotcha, Hotbot (Inktomi), Ileoo, Leswebs, Maximini, Mercannuaire, Netscan, Paradisweb, Recherche-web, Ultimteam, Voila et Yalho. refgratuit.com

Entretien avec... http://www.gigablast.com/
Matt Wells, fondateur de Gigablast.

ATTENTION, cet interview est une traduction de l'américain, il est donc possible que je ne traduise pas littéralement les paroles de M. Wells mais j'essaye de coler au mieux à l'esprit de ses réponses !

«Moteurzine». -- Avant tout, pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs et nous expliquer comment vous avez commencé à travailler dans le milieu d'Internet ?

Matt Wells. -- J'ai toujours été un passionné d'informatique et ceci depuis que mon père m'a offert mon premier ordinateur en 1983. Bien que je sois allé à l'Université, j'ai tout appris par moi-même en informatique. Alors qu'en 1994, je suivais les cours de l'Université technologique de New Mexico (Etats Unis), j'ai gagné un concours de développement de sites web organisé par le Département Informatique. C'est alors que j'ai rencontré le directeur du département, le Dr. Jean Louis Lassez. Il m'a encouragé, en 1995, à créer un site s'appelant "the Artists' Den", au moment où Internet commencait à prendre beaucoup d'importance. "The Artists' Den" permettait aux artistes de soumettre gratuitement une description et une image de leur travail et faire une recherche en temps réel à travers une base de données. Après avoir discuté avec plusieurs sociétés importantes sur Internet, j'ai amené Infoseek à mettre un lien dans leur page des "références". Ils m'ont apporté un trafic énorme, et par la suite, la possibilité d'avoir un travail chez eux.

«Moteurzine». -- Vous pouvez nous présenter Gigablast et nous dire d'où vient ce nom ?

Matt Wells. -- J'ai choisi Gigablast en prenant un préfixe et un suffixe superlatifs au hasard et en les mettant ensemble. En voici quelques uns : giga, mega, tera, peta, uber, tech, accu, blast, data, web, slurp... La plupart des mots que je formais avec, le domaine était déjà pris, mais, j'ai remarqué que le domaine gigablast venait juste d'expirer, j'ai donc sauté sur l'occasion.

«Moteurzine». -- Est-ce que Gigablast est un projet personnel ou bien est-ce développé par une société ?

Matt Wells. -- Gigablast est juste une extension de ma passion pour la recherche d'informations. J'en suis le seul propriétaire et je le finance complètement depuis 2 ans. Je cherche depuis peu des moyens pour générer des revenus à partir de celui-ci car je suis prêt à arriver à un point où je ne vais plus pouvoir le supporter financièrement. Maintenant, Gigablast doit commencer à devenir rentable.

«Moteurzine». -- Pouvez-vous nous dire pourquoi avoir choisi cette couleur de fond pour votre site au lieu du blanc habituel des outils de recherche ?

Matt Wells. -- Je pensais que c'était différent et plus créatif, mais, ma première raison c'est que cela fait moins mal aux yeux. Je ne pense pas que cela gène la lecture, mais encore, je n'ai fait aucun sondage sur ce sujet. Si je me rends compte que beaucoup de personnes n'aiment pas cette couleur, et bien, je remets sans aucun problème du blanc.

«Moteurzine». -- Est-ce que le design actuel est définitif ?

Matt Wells. -- Surement pas. A partir d'un certain moment, je vais faire appel à un professionnel. J'avais sélectionné un logo sympa parmi ceux qui m'avaient été proposés, mais il s'est trouvé que c'était un ancien logo d'Altavista modifié. Ma femme et moi avons donc réalisé rapidement un nouveau logo et mis en ligne, c'est celui que vous pouvez voir en ce moment.

«Moteurzine». -- Quelle est l'architecture matérielle derrière Gigablast ?

Matt Wells. -- Il n'y a juste que 8 serveurs tournant sous Linux. J'utilise plusieurs disques durs Maxtor de 160 Go, mais je ne vous les recommande pas. J'ai du en remplacer un à peine après quelques mois d'utilisation et pratiquement tous les autres ont des erreurs d'écriture à un moment ou un autre. Si ce n'était pas pour le système redondant de Gigablast, j'aurais énormément de données corrompues.

www.gigablast.com
Copie écran de la page de garde du site Gigablast

«Moteurzine». -- Quelle technologie utilisez-vous pour Gigablast ?

Matt Wells. -- J'ai tout écrit en C++ en utilisant des librairies C et zlib, pour la compression. A ma connaissance, vous ne pouvez pas écrire un moteur de recherche sérieux et puissant en utilisant uniquement la technologie d'une base de données.

Si une société développe un moteur de recherche très performant, il y a des chances qu'elle préfère l'utiliser par elle-même plutôt que le vendre à d'autres entreprises. La société pense qu'elle peut gagner plus d'argent ainsi. Ultraseek, un moteur de recherche développé au début par Infoseek mais qui appartient maintenant à Inktomi, limite le nombre de pages que vous pouvez avoir dans votre propre base parce qu'Inktomi ne désire pas avoir un concurrent de plus. Vous pouvez encore gagner entre 50 cents et plusieurs dollars pour 100 requêtes auxquelles vous pouvez répondre, je comprends donc qu'il est normal de vouloir garder le marché pour soi.

«Moteurzine». -- Quel moteur de recherche estimez-vous être votre principal concurrent ?

Matt Wells. -- Tous. Mais, ceux qui arrive sur le marché ont des avantages par rapport aux autres parce qu'ils peuvent acheter du matériel pour un prix beaucoup plus bas que les concurrents il y a un an ou deux. Ce qui veut dire qu'il est possible, en moyenne, de créer un index deux fois plus grand que celui des concurrents avec la même somme d'argent utilisée par les concurrents il y a 18 mois.

«Moteurzine». -- Que pensez vous de ces moteurs de recherche (Google, Teoma, Altavista, Fast, etc) ?

Matt Wells. -- Ce sont tous d'excellents moteurs. Ca demande énormement de temps et de talents pour faire un moteur. C'est plus qu'un service de "surveillance de mots clés" comme le pensaient les dirigeants de Disney avec go.com... beaucoup plus. Mais, toutes ces personnes ont encore du travail; il y a toujours quelquechose de nouveau à faire, c'est juste une question de priorité.

«Moteurzine». -- Pour tout le monde, ou quasiment, le moteur de recherche numéro UN est Google. Comment l'expliquez-vous ?

Matt Wells. -- Mon opinion d'utilisateur, je pense que c'est avant tout une question de cache. Google donne des résumés en fonction des requêtes. Quand vous pouvez voir dans les pages résultats votre requête dans les résumés, vous avez l'impression que votre résultat est de plus en plus pertinent. C'est aussi beaucoup plus facile pour trouver le type de page que vous recherchez. En plus, le cache élimine le problème des erreurs 404.

«Moteurzine». -- Le clustering, le cache, une présentation simple et légère... vous n'avez pas peur d'être considéré comme un nouveau clone de Google ?

Matt Wells. -- Tous les moteurs de recherche avant Google ressemblaient à Infoseek, Alta Vista, Web Crawler et tous avaient un design vraiment simple avant d'avoir la merveilleuse idée de vouloir devenir des portails. Je pense qu'ils auraient dû rester simple et se consacrer plus à la recherche, mais, à cette époque, ils avaient pris la bonne décision. Maintenant que la mode est passée, il est temps de revenir au côté simple des choses et de se spécialiser juste dans un domaine, ne pas essayer de tout faire à la fois.

«Moteurzine». -- Pourquoi pouvons nous lire "under 500" sur la page des résultats ? Pourquoi ne pas écrire le chiffre exact ?

Matt Wells. -- C'est juste un petit point technique. Je pense le "corriger" éventuellement, mais, pour l'instant, cela restera ainsi.

«Moteurzine». -- Pourquoi inscrivez-vous uniquement "Next 10 Results" en bas de vos pages résultats au lieu des numéros des pages ?

Matt Wells. -- C'est un autre point que je pense corriger prochainement.

«Moteurzine». -- Quels sont les éléments utilisés pour le positionnement dans Gigablast ? Prenez vous en compte les méta-tags ?

Matt Wells. -- Oui, je prends en compte les méta-tags auxquels il faut rajouter le corps du texte (body), le titre (title) et les liens en réception.

«Moteurzine». -- Pouvez-vous nous dire ce que doit faire ou ne pas faire un webmaster pour optimiser son référencement sur Gigablast ?

Matt Wells. -- Aucun moteur de recherche ne donne ses secrets ! ;)

«Moteurzine». -- Que considérez-vous du spam sur votre moteur de recherche ?

Matt Wells. -- Le spam de moteur de recherche a été classé en plusieurs catégories. En ce moment, je suis certainement beaucoup plus préoccupé avec le spam de liens ("link spam"). Les spammeurs utilisent aujourd'hui des outils automatiques d'échange de liens permettant d'avoir plusieurs centaines de liens vers votre site provenant d'adresses IP différentes. J'ai trouvé une manière de combattre ce spam et compte l'implémenter bientôt.

Une autre forme ennuyante de spam pour moi, c'est le mega-spam, à savoir un site me soumettant des milliers de pages poubelle ("garbage pages"). Ces pages poubelles sont générées automatiquement avec des mots pris au hasard mais arrangés pour donner une structure de phrase grammaticalement plausible. La seule manière de s'en sortir avec ces personnes, c'est de bannir leur adresse IP ou le nom de domaine.

Il y a beaucoup d'intérêts à spammer les moteurs de recherche et combattre ceux-ci est une bataille sans fin.

«Moteurzine». -- Gigablast indexe et rajoute dans sa base les pages en temps réel, n'est-ce pas trop difficile à gérer ? Est-ce que votre base connaît beaucoup de problèmes de spam ?

Matt Wells. -- Je pense que Gigablast est le plus grand moteur de recherche (plus de 100 millions de pages) proposant une indexation en temps réel. Attention, ce n'est pas juste un ajout de l'URL en temps réel, mais c'est bien de l'indexation des sites en temps réel. Le mettre en place a été un défi sérieux. Il ne faut pas grand chose pour faire planter un moteur qui est en lecture uniquement et lorsque cela plante, il n'y a pas à s'inquiéter pour la perte de données. Mais, quand votre moteur se met aussi à écrire en même temps, vous devez faire face à de nombreux problèmes supplémentaires, au moins 10 fois plus.

Beaucoup de pages soumises à travers l'interface de soumission sont surement du spam. Mais, si vous avez mis en place une bonne infrastructure pour contrer le spam, alors, cela ne doit pas être trop difficile à gérer. Il faut juste le traiter comme le spam que le robot ramène lors de ses visites. C'est ma philosophie.

«Moteurzine». -- Pensez-vous garder gratuite la soumission à votre moteur de recherche ou faire comme d'autres moteurs et proposer une soumission gratuite et une autre payante avec plus de services ?

Matt Wells. -- Je compte la garder gratuite. Je pense que c'est quelque chose qui différencie Gigablast et le rend plus intéressant. Les autres moteurs ne découvriront peut-être pas un nouveau site avant des semaines voire des mois, mais Gigablast peut le trouver de suite. Si vous voulez trouver des sites web récents, alors Gigablast est un bon choix.

«Moteurzine». -- Beaucoup de portails et moteurs de recherche donnent des "liens sponsorisés" avec des résultats au "paiement-par-clic". Qu'en pensez-vous ?

Matt Wells. -- Je pense que c'est bien. Il faut les laisser faire ce qu'ils désirent. Nous sommes dans un pays libre. Je ne pense pas que la FTC doit imposer aux moteurs de recherche de faire une distinction entre les "vrais" résultats et les résultats payants. Laissons les moteurs afficher ce qu'ils désirent. Personnellement, je ne le ferais pas, je crois juste en la liberté d'expression.

«Moteurzine». -- Overture, Google, Findwhat et Espotting en Europe. Avez-vous des contacts avec l'un d'entre eux ?

Matt Wells. -- Non, je n'ai pas en projet de mettre maintenant des liens sponsorisés sur Gigablast. J'essaye de générer des revenus avec mon service de recherche de sites ("Site Search"). C'est en pre-béta pour l'instant. De même je recherche des personnes qui voudraient sous-traiter la possibilité de recherche pour leur site.

«Moteurzine». -- Quel est le modèle économique derrière Gigablast ?

Matt Wells. -- C'est une bonne question. Je pense que quoi qu'il arrive, Gigablast va être performant et peu cher. A la différence d'autres sociétés, je n'ai pas un personnel important, je peux donc fournir une solution beaucoup moins chère que de nombreux acteurs du marché. Mais, d'un autre côté, beaucoup de grandes sociétés estiment qu'il est difficile de faire confiance à une équipe d'une personne.

«Moteurzine». -- Avez-vous comme projet de vendre Gigablast ?

Matt Wells. -- Je suis ouvert à toutes les propositions de rachat pour Gigablast. J'ai eu quelques offres, mais elles ne correspondaient pas à mon attente. Si je vends Gigablast, je devrais travailler pour l'acheteur afin de développer des synergies ensemble. Ou va Gigablast, j'y vais aussi... et vice versa.

Actuellement, je ne recherche pas vraiment à vendre Gigablast. Je recherche plutôt à générer d'autres revenus comme la recherche de sites ("Site Search"), par exemple.

«Moteurzine». -- Bien que Gigablast soit toujours en béta, quel est votre trafic et combien avez-vous de requêtes quotidiennement ?

Matt Wells. -- Mon trafic est en progression constante, c'est tout ce que je vais dire maintenant.

«Moteurzine». -- Comment voyez-vous l'évolution des outils de recherche dans les mois à venir et plus particulièrement celle de Gigablast ?

Matt Wells. -- C'est difficile à dire, mais quand je mène une recherche, j'obtiens pratiquement toujours ce que je veux trouver. C'est quelquechose d'assez rare en soit. Je pense qu'une recherche au niveau local serait un plus intéressant.

Je pense qu'il y a des évolutions importantes que la recherche va prendre dans l'avenir, mais, je ne veux pas gacher les surprises !

«Moteurzine». -- Comment imaginez-vous l'avenir de Gigablast ? Pensez-vous être en mesure de faire concurrence à des outils de recherche majeurs comme Altavista ou Google ?

Matt Wells. -- Oui. Je pense que c'est possible si j'avais un peu plus d'argent et quelques employés. Je crois que l'algorithme de Gigablast est plus performant que celui d'Altavista et même celui de Google.

«Moteurzine». -- Pouvez-vous nous dire quand vous comptez passer à la version finale ?

Matt Wells. -- Je lancerai sûrement la version définitive de Gigablast pour la fin de l'année 2002.

«Moteurzine». -- Enfin, pour finir, une question plus personnelle. Quel est votre site préféré et pourquoi ?

Matt Wells. -- J'aime lire slashdot.org. Je suis un "tech news junkie".


 

ATTENTION
La liste des abonnés n'est pas disponible. Nous ne la donnons ni ne la revendons à personne. En revanche, vous pouvez sponsoriser notre lettre d'information : contactez-nous pour discuter des modalités.

Abonnement gratuit à « Moteurzine »


 

Désinscription de « Moteurzine »



© 1999 à 2002 par IDF.net SARL