C2M    « Chasseurs de Moteurs »
Le bulletin des spécialistes des outils de recherche francophones
 

numéro trente deux le 19 février 2002


Sommaire Des chiffres et des mots

Les langues utilisées pour
acceder à Google

  1. anglais - 57%
  2. allemand - 12%
  3. japonais - 7%
  4. espagnol - 6%
  5. français - 5%
  6. chinois - 3%
  7. italien - 2%
  8. autres - 8%

Ces chiffres sur la langue employée par les visiteurs de Google reflètent d'une manière troublante la composition du réseau Internet, en général. Sur le net, il y majoritairement des personnes utilisant les outils de recherche généralistes et internationaux de langue anglaise. Il n'y a pas que les américains, mais il y a aussi les internautes venant d'Angleterre, d'Irlande, d'Australie, de NZ, du Canada... sans parler de tous les autres.


Le parrain de C2M... prenez le temps de visiter son site, merci. espotting.fr

espotting.fr


Editorial par CHRis HEDE

« Chasseurs de Moteurs », le dernier numéro sous cette forme

Avant tout, je suis désolé pour ce retard mais C2M dépend pour une partie de son contenu de facteurs extérieurs qu'il est difficile de maîtriser... enfin, ce qui compte, c'est de pouvoir finalement lire ce nouveau numéro, toujours plus intéressant, toujours plus enrichissant.

Suite à mon précédent édito où je reprenais la déclaration dans ZdNet du Président de Tiscali France, Rafi Kouyoumdjian, sur la fin de Nomade, j'ai reçu un e-mail de Tiscali / Nomade pour préciser certaines choses. A savoir, la marque Nomade ne va pas disparaître (même si cela est annoncé par le Président) mais le produit va s'intégrer pleinement dans les différents services offerts par Tiscali sous le nom officiel de "Service de recherche de Tiscali". Une interface sous le nom Nomade sera conservée mais, tout de même, harmonisée en fonction des couleurs et de la forme du groupe Tiscali. Je vais vous obtenir plus d'informations dans les semaines à venir, restez à l'écoute.

Il me semble intéressant de rappeler à tous les webmasters qu'Espotting a mis en place un programme d'affiliation. Ce programme vous permet de mettre sur votre site un moteur de recherche en parallèle à celui que vous possèdez actuellement. Aujourd'hui, il vous est possible de proposer aux internautes d'effectuer des recherches soit sur votre site, soit sur le web. De plus, cela peut même vous amener quelques revenus supplémentaires (15% du montant du lien publicitaire cliqué), alors n'hésitez pas et inscrivez-vous à ce programme !

« Chasseurs de moteurs », et bien, j'ai le regret de vous dire que c'est le dernier numéro sous cette forme et avec ce style de contenu. Le prochain numéro sera complètement différent, il deviendra un outil de veille et de travail pour tout un chacun et aura une plus grande périodicité. Le nouveau C2M correspondra plus à vos attentes et demandes.

Bonne lecture à tous...


Les actualités du monde des outils de recherche  

Ces brèves proviennent de la partie actualité d'ENFIN.com. Elles ont été soumises soit par les webmasters d'outils de recherche, soit trouvées et proposées par des internautes lors de leur surf.
Vous êtes le ou la webmaster d'un outil de recherche, il se passe quelquechose sur votre site -partenariat, record de fréquentation, enrichissement important de la base, nouveaux services, charte graphique renouvellée, etc-, n'hésitez pas à nous (C2M / Enfin et les internautes) tenir informé de vos nouvelles actualités.

09/02/2002 : "Google et les Jeux Olympiques"
Pour la première journée des Jeux Olympiques à Salt Lake City (les Etats-Unis), Google nous donne une interface personnalisée. Il est a remarqué la présence de l'ours, un personnage récurent chez Google.
06/02/2002 : "Overture et Espotting avec Google au milieu"
Overture domine le marché nord-américain, il n'y a pas de doutes la-dessus. Espotting (société anglaise) domine le marché européen avec plus particulièrement l'Angleterre et la France. Et Google ??? Et bien, Google propose sa propre solution, les adwords.
02/02/2002 : "Interview de Stephen Baker, Directeur du Developpement et Marketing chez FAST"
Un interview en anglais qui nous permet d'apprendre de nombreuses choses insoupconnées chez Fast. Une question interessante : "Est-ce que FAST pense faire payer le référencement dans sa base de la même manière qu'Altavista et Inktomi ?"
31/01/2002 : "Mark Nutritional Inc. attaque en justice 4 outils de recherche."
Mark Nutritional Inc. demande 440 millions de dollars de domages et intérêts pour l'utilisation abusive d'une marque déposée et pour concurrence illégale à 4 outils de recherche : Overture, Altavista, Findwhat et Kanoodle. Ces outils utiliseraient d'une manière irrégulière leur marque à travers leurs programmes de paiement par click. Mark Nutritional demande 110 millions de dollars à chaque outil pour ses dommages et intérêts.
26/01/2002 : "Warm2 : un moteur de 3ème génération"
Weborama (la société spécialisée dans le e-datamining) vient de sortir un méta-moteur qui est encore en phase béta (surtout pour les fautes !) : Warm2.
21/01/2002 : "Les responsables de référencement en entreprise mis à l'épreuve."
De plus en plus de sociétés embauchent des SEO * pour améliorer leur référencement. Malheureusement, ce métier étant très récent, il est facile pour un internaute un peu débrouillard de se faire passer pour compétent avec un minimum de connaissance. Voici 12 questions à poser pour déceler les compétences chez votre futur SEO *.
17/01/2002 : "Interview de Google en Angleterre"
<< Q : Google possède un site en .co.uk avec la possibilité de chercher sur les pages anglaises. Pouvez-vous expliquer comment cela fonctionne ? Faites-vous une recherche dans votre base de données sur les domaines en .co.uk ou bien vous distinguez les sites selon l'adresse IP ?
Google : Google recherche les sites en fonction du code du pays et de son adresse IP.>>
17/01/2002 : "Northernlight a fermé ses portes, qui l'a remarqué ?"
NorthernLight.com n'a jamais été considéré comme un moteur de recherche majeur sur Internet, et quand ils ont annoncé la fermeture de leur interface de recherche gratuite pour les internautes la semaine dernière, personne ne s'est senti concerné.
15/01/2002 : "Naissance d'un nouvel annuaire : « Annuaire.org »"
Annuaire.org est un nouvel annuaire édité par la société IDF.net et ayant pour base de données la partie francophone de l'Open Directory Project.
14/01/2002 : "Nouvelle version du portail MAXImini.fr"
L'évènement de ce début d'année est la sortie de la toute nouvelle version du portail MAXImini.fr

Les outils de recherche spécialisés  

Rivages bleus

  Thème : Annuaire mondial des océans
  URL : http://www.rivages-bleus.net/
  Note d'appréciation générale :
(fonctions, pertinence, chargement,
navigation, présentation)
15/20
 
  Rapport du chasseur : « Rivages bleus » est l'annuaire des océans. Je dois avouer que cet outil m'a tout de suite séduit par ses formes, sa légèreté et son élégance.
En plus de permettre de naviguer sur des sites liés au monde de l'océan, cet annuaire propose des liens vers des webcams, des vues par satellite, les fêtes maritimes, un convertisseur de miles en km, etc... et la météo française. Il y a de quoi satisfaire l'internaute le plus exigeant, pourtant, j'ai tout de même une pointe de regret... c'est la légèreté de la base de données. Le nombre de sites référencés semble tourner autour de 100, et ce n'est pas assez pour un prétendant au titre de l'« annuaire mondial des océans. »
Un site à visiter et à garder dans ses signets.
 
  Add URL : http://www.rivages-bleus.net/cejour/formulaire.html
  Courriel : support@rivages-bleus.net
 
  Type : annuaire
  Localisation : France
  Langues : français
 
  Boîte à requêtes :

 

Francesurf

  Thème : Annuaires géographiques et diffuseur de communiqués.
  URL : http://www.francesurf.net/
  Note d'appréciation générale :
(fonctions, pertinence, chargement,
navigation, présentation)
14/20
 
  Rapport du chasseur : Francesurf est un des derniers plus vieux outils de recherche francophone encore présent et actif sur le net. Francesurf est apparu en 1996... 6 ans plus tard, l'annuaire est toujours là et aussi actif, si ce n'est pas plus !
Il n'est pas évident pour un outil de taille moyenne de se démarquer par rapport aux « grands » annuaires et moteurs de recherche. Il est donc important de trouver un créneau où il n'y a pas ou peu de concurrence. C'est ce qu'a fait Francesurf en diffusant les communiqués de presse liés aux sites qui se référencent.
De plus, pour être sûr de la qualité de sa base, Francesurf propose uniquement un référencement payant.
Un classique comme annuaire... n'hésitez pas à vous abonner aux communiqués qui vous intéressent pour suivre l'actualité de Francesurf.
 
  Add URL : http://www.enfin.com/francesurf.html
  Courriel : contact@francesurf.net
 
  Type : annuaire
  Localisation : France
  Langues : française
 
  Boîte à requêtes :

 

Sans oublier...

Annuaire.org, Bang bang, Zeus, Guerreco, Humania2, Manitoo, Cyberkata, Modélisme naval, Couleur 87, Acces house,...


Les outils de recherche régionaux, la Bourgogne  

Bourgogne-net

  Thème : L'annuaire Internet de la Bourgogne
  URL : http://www.bourgogne-net.com/
  Note d'appréciation générale :
(fonctions, pertinence, chargement,
navigation, présentation)
15/20
 
  Rapport du chasseur : Franchement, il est très bien cet annuaire. Il n'est pas rempli de milliers de services qui ne servent qu'à mettre du contenu sur le site et que tout le monde ignore la plupart du temps. Il propose un espace membre, un service de petites annonces et un webmail. Au niveau des recherches, Bourgogne-net est vraiment bien développé puisqu'il offre la possibilité de faire une recherche par catégories, une géographique et une avancée. C'est beaucoup plus que 99% des annuaires régionaux existants.
Pour la base, elle n'est pas extrêmement riche puisqu'il y a juste (à fin janvier) 239 sites de répertoriés... mais, un peu de veille de la part du webmaster de Bourgogne-net et il aura entre ces mains un outil vraiment très intéressant.
A visiter et à signéter de suite.
 
  Add URL : http://www.bourgogne-net.com/membres/?page=sites.proposer
  Courriel : contact@bourgogne-net.com
 
  Type : annuaire
  Localisation : France
  Langues : français
 
  Boîte à requêtes :

 

Web Bourgogne

  Thème : Moteur de recherche bourguignon
  URL : http://www.webbourgogne.com/
  Note d'appréciation générale :
(fonctions, pertinence, chargement,
navigation, présentation)
16/20
 
  Rapport du chasseur : C'est un annuaire qui possède déjà une belle base de sites. Pourtant, il a déploré que les sites web référencés dans la base ne sont pas tous des sites bourguignons. C'est un moyen pratique d'enrichir la base, mais au lieu d'être l'annuaire des sites bourguignons, Web Bourgogne se positionne sur le créneau plus large d'annuaire pour les bourguignons, c'est à dire au même niveau que tous les autres annuaires généralistes.
A côté de son annuaire, Web Bourgogne propose une série de liens vers de partenaires ou des sites qu'ils considèrent comme utiles pour les bourguignons.
Un site très très bien fait à signéter « de suite ».
 
  Add URL : http://www.webbourgogne.com/inscriptionform.cfm
  Courriel : infos@webbourgogne.com
 
  Type : annuaire
  Localisation : France
  Langues : français
 
  Boîte à requêtes :

 

Sans oublier...

Burgonde, Cybercommunes89, France Beaujolais, Morvan, Nevers 58, Nivernet, PME 71, Yonne 89, Yonne.net,...


Espace publicitaire  


Entretien avec Emmanuelle Siary, Directrice du Développement de BTLôôksmart en France http://www.looksmart.fr/

«Chasseurs de moteurs». -- Bonjour. Tout d'abord, pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs et nous dire comment vous êtes arrivée à travailler sur Internet et plus particulièrement pour Lôôksmart en France ?

Emmanuelle Siary. -- Voici quelques informations sur mon parcours professionnel avant d'arriver chez BTLookSmart :

J'ai 31 ans et j'ai rejoint la filiale française du groupe BTLôôkSmart au poste de Directrice du Développement. J'ai plus particulièrement en charge le développement de la filiale française et la mise en place de partenariats stratégiques.

Diplômée de l'European Business School, j'ai débuté ma carrière chez British Telecom (BT) à Londres en 1992 en tant que chef de produit.

En 1993, j'ai été promue responsable Marketing de l'activité ISDN (Numéris). J'ai conçu les campagnes marketing et contrôlé leur mise en oeuvre afin de développer la notoriété du produit ISDN en Grande-Bretagne.

En 1996, j'intègre la division téléphonie de BT, toujours en tant que responsable marketing et gère différents projets clés afin de définir une stratégie concurrentielle contre les opérateurs entrants sur le marché britannique de la téléphonie fixe.

En 1997, de retour en France après 5 années passées en Grande-Bretagne, je poursuis ma carrière en rejoignant le groupe Cégetel au poste de Chef de Projet dans la division Internet grand public où je conçois alors la stratégie du groupe sur le marché des nouveaux terminaux Internet (webphones, WebTV...).

En 1999, je réintègre BT Europe au sein de la division Internet et Multimédia, au poste de Directrice du Développement, où je deviens responsable de la création de Joint Ventures et partenariats avec des acteurs majeurs de l'Internet aux Etats-Unis (LookSmart, VerticalNet).

«Chasseurs de moteurs». -- Vous pouvez nous faire un petit historique de Lôôksmart ?

Emmanuelle Siary. -- Créé en Australie en 1996, Looksmart (NASDAQ : LOOK) est aujourd'hui un leader mondial dans le domaine de la recherche sur Internet à travers ses annuaires construits par des éditeurs. Grâce à ses partenariats avec les plus grands portails américains aux Etats-Unis (Microsoft, Netscape, Altavista, ExiteHome, Time Warner,...) et plus de 370 fournisseurs d'accès Internet, Looksmart couvre aujourd'hui 82% des internautes américains avec 50 millions de visiteurs uniques par mois utilisant l'annuaire. Fin 1999, Looksmart a créé un Joint Venture avec BT (British Telecom) afin de déployer les services Looksmart en Europe et Asie.

«Chasseurs de moteurs». -- Comment considérez-vous Lôôksmart (un annuaire, un moteur, ...) ?

Emmanuelle Siary. -- La vision de Looksmart est de faciliter et d'améliorer la recherche sur Internet qui constitue aujourd'hui 21% du trafic Internet. Le coeur de métier de Looksmart est la constitution d'annuaires éditorialisés. Les annuaires (de sites web, WAP, haut débit, shopping) et la recherche par mot clé ont fait le succès de Looksmart aux Etats-Unis.

Looksmart offre aujourd'hui 30 annuaires dans 26 pays ; ce qui constitue un ensemble d'annuaires répertoriant 2,4 millions de sites dans plus de 150.000 catégories. Ces annuaires sont construits par des éditeurs locaux basés dans nos bureaux à Sydney, San Francisco, Londres, Paris, Milan, Tokyo.

Notre deuxième métier est la monétisation de ce trafic avec notre régie interne afin de générer une source de revenu importante pour nos partenaires FAI/portails.

«Chasseurs de moteurs». -- Si vous deviez faire un bilan du référencement payant. Que pouvez-vous en dire ?

Emmanuelle Siary. -- Assez bon. Ce type de fonctionnement est rentré dans les moeurs depuis que tous les annuaires nous ont suivi.

«Chasseurs de moteurs». -- Ce sont principalement des sociétés de référencement ou des sociétés en direct qui utilise le référencement payant ?

Emmanuelle Siary. -- Ce sont les deux. Nous avons passé des accords revendeurs avec quelques sociétés de référencement notamment Netbooster, 1ère position, Cvfm, Virtuel pub, Agence virtuelle et E-wave.

«Chasseurs de moteurs». -- Combien de sites référencez-vous en moyenne chaque jour ?

Emmanuelle Siary. -- L'annuaire français répertorie plus de 165.000 urls uniques. Nos éditeurs mettent à jour cet annuaire en référençant en moyenne 150 sites par jour.

www.looksmart.fr
Copie écran de la page de garde du site Looksmart France

«Chasseurs de moteurs». -- Suite à l'arrivée de Lôôksmart en France et son offre de référencement payant, quasiment tous les annuaires en France ont suivi et proposent aujourdhui une offre de référencement payant, qu'en pensez-vous ?

Emmanuelle Siary. -- C'est totalement logique. Le référencement payant est l'un des moyens afin de monétiser un annuaire. Les FAI et portails étant sous pression afin de générer plus de revenus, ce mouvement était totalement naturel.

«Chasseurs de moteurs». -- Tous ces annuaires gardent pourtant la possibilité d'un référencement gratuit aux délais non-garantis. Cela n'existe pas chez Lôôksmart, pourquoi ? C'est à dire qu'un particulier réalisant un excellent site personnel ne se verra jamais référencé chez Lôôksmart en France ?

Emmanuelle Siary. -- Nos éditeurs effectuent une veille permanente sur le web afin de dénicher les sites excellents. La majeure partie des sites qui rentrent dans l'annuaire ne sont pas des sites payants. La raison pour laquelle nous n'avons pas de référencement gratuit sur notre site, c'est parce que nous serions inondé par les demandes. 95% des sites qui demandent un référencement payant sont des sites qui ne répondent pas aux critères éditoriaux de LookSmart. Par conséquent nous préférons faire une veille poussée et éviter que nos éditeurs passent leur temps à refuser des sites.

«Chasseurs de moteurs». -- A côté de Lôôksmart, l'annuaire payant qui référencent principalement des sociétés, un annuaire communautaire et gratuit a été developpé par Lôôksmart : Zeal. Quand est-ce que cet annuaire va avoir une déclinaison française ?

Emmanuelle Siary. -- Oui probablement nous introduirons cette année le produit Zeal. Mais à la différence de l'Open directory, il y aura un contrôle et un management important afin de préserver la qualité de cet annuaire.

«Chasseurs de moteurs». -- Tous les outils de recherche francophones ont refusé de donner aux référenceurs une interface particulière pour référencer leurs sites, sous le principe que l'inscription dans un outil doit être le même pour un petit webmaster qu'une agence de référencement de grande taille (cf la première réunion de l'IPEA rassemblant référenceurs et outils de recherche). Pourquoi avoir privilégié un référenceur plutôt qu'un autre ? Avez-vous l'impression que Lôôksmart vient encore de franchir une limite virtuelle définie par les autres outils ?

Emmanuelle Siary. -- C'est notre objectif de créer une interface personnalisée pour les référenceurs avec qui nous passons un accord. Cette interface sera disponible prochainement, c'est dans notre calendrier de production.

«Chasseurs de moteurs». -- Comment vous positionnez vous par rapport aux autres annuaires francophones ? Quels sont vos concurrents sérieux au niveau national et international ?

Emmanuelle Siary. -- Nous n'avons pas de concurrents directs en France (ou plus !). Les autres annuaires francophones sont construits par les grands portails qui sont de plus en plus poussés à réduire leurs coûts. Aux US, l'Open Directory est un concurrent mais pas en Europe car les annuaires sont petits et de pas très bonne qualité ; d'ailleurs aucun site n'utilise cet annuaire.

«Chasseurs de moteurs». -- Quand estimez-vous que Lôôksmart en France va devenir bénéficiaire ?

Emmanuelle Siary. -- L'objectif de BTlookSmart est de devenir profitable d'ici fin 2002. L'annonce récente de LookSmart (notre parent) sur la profitabilité de la société aux Etats-Unis montre que notre modèle économique est pérenne et que cet objectif est réalisable.

«Chasseurs de moteurs». -- Les revenus se partagent entre le référencement payant, la publicité, la location de l'annuaire... Quelle est la part de chacun ?

Emmanuelle Siary. -- La licence devient un modèle économique de moins en moins important car notre modèle de syndication où nous offrons de monétiser le trafic pour le compte de nos partenaires FAI et portail est bien plus attractif pour ces sites. Le référencement représente approx 1/3 de nos revenus. Mais sur la base de notre expérience dans des pays plus matures ceci devrait représenter 50% dans les 12 mois à venir.

«Chasseurs de moteurs». -- Les serveurs pour Lôôksmart France et ses clients se trouvent en France ?

Emmanuelle Siary. -- Non, en G.B pour l'instant.

«Chasseurs de moteurs». -- Combien de personnes travaillent pour Lôôksmart France ? Recherchez-vous des personnes supplémentaires ?

Emmanuelle Siary. -- Nous sommes 6 personnes dans les fonctions commerciales et 4 personnes à l'éditorial. Plus notre trafic augmente plus nous avons besoin de commerciaux pour monétiser ce trafic.

«Chasseurs de moteurs». -- Aujourdhui, il apparaît en France une concentration des outils de recherche d'un côté (Nomade qui a absorbé dernièrement Lokace), et une augmentation de la sous-traitance de la recherche, aussi bien avec Lôôksmart pour le côté annuaire et Google pour le côté moteur de recherche. N'y a t-il pas un certain risque de trouver la même information partout ?

Emmanuelle Siary. -- Non chaque FAI / portail personnalise l'annuaire afin de se différencier des autres. Ce n'est pas un problème aujourd'hui.

«Chasseurs de moteurs». -- Comment va évoluer Lôôksmart en France dans les années à venir ?

Emmanuelle Siary. -- Nous pensons recruter quelques grands partenaires dans les 6 mois à venir afin d'atteindre une couverture supérieure à 50%. (aujourd'hui 27% avec notamment Altavista et Club Internet). Nous resterons toujours une petite structure avec comme point d'appui toutes les fonctions support à Londres.

«Chasseurs de moteurs». -- Enfin, pouvez-vous nous dire quel est votre site préféré et pourquoi ?

Emmanuelle Siary. -- Professionnellement, le Journal du net pour s'informer tous les jours.
Personnellement Allociné car je suis cinéphile.


 

« Chasseurs de Moteurs » est :

ATTENTION
La liste des abonnés n'est pas disponible. Nous ne la donnons ni ne la revendons à personne. En revanche, vous pouvez sponsoriser notre lettre d'information : contactez-nous pour discuter des modalités.

Les archives sont disponibles à http://www.enfin.com/chasseurs/

Abonnement gratuit à « Chasseurs de moteurs »


 

Désinscription de « Chasseurs de moteurs »



© 1999 à 2002 par IDF.net