Taxis parisiens contre Google

Bon, les taxis parisiens ne s’opposent pas directement à Google mais plutôt aux VTC (voitures de tourisme avec chauffeur) dont le plus célèbre acteur est sans aucun doute, Uber qui a reçu 257 millions de dollars de Google Ventures.

Les syndicats des taxis parisiens déclarent lutter contre « les multinationales du VTC (financées par Google, Goldman Sachs), véritable lobby qui détruit nos emplois en créant de la précarité et sans se soucier de la législation française » rapporte Clubic.

Cet article vous est proposé par Chris Hédé

© 1999 à 2015 MoteurZine par IDF.net

Log in with your credentials

or    

Forgot your details?