Duck Duck Go, merci Prism

Le 12 juin 2013, la courbe de trafic du moteur américain Duck Duck Go est montée à la verticale avec 2,35 millions de recherche, juste conséquence de la révélation de Prism sur le web. Nous sommes espionnés par les moteurs de recherche et cette information qui s’est répandue à grande vitesse sur le web a fortement bénéficié à Duck Duck Go qui communique sur le fait, justement, ne pas collecter de données sur l’utilisateur. Gabriel Weinberg, le fondateur du moteur, insiste « … nous sommes les défenseurs de la vie privée ». Duck Duck Go fait de la protection des données utilisateurs un service d’avenir.

Cet article vous est proposé par tBertrand

© 1999 à 2015 MoteurZine par IDF.net

Log in with your credentials

or    

Forgot your details?