Nicolas Graillon, la gestion du SEO en interne

De nombreuses sociétés se posent la question s’il faut ou non internaliser le référencement.

Découvrons le point de vue de Nicolas Graillon de Cadeau Maestro.

Pouvez-vous nous résumer votre parcours ?

A la base mon parcours scolaire m’a amené à faire du développement. Ayant travaillé dans des petites agences web, je devais m’occuper un peu de tout : design, code et référencement. Petit à petit, le monde du SEO m’a attiré et a commencé à me séduire plus que mes autres taches. Comme beaucoup je me suis auto formé. Car même en ayant suivi une licence dans le web je n’ai quasiment pas entendu parler d’optimisation SEO.

Je me suis donc mis à la recherche d’offres d’emploi pour m’occuper seulement de SEO. Mais le problème c’est que lorsque l’on n’est pas dans une très grande ville (Saint-Etienne en l’occurrence) le choix est vite limité.

C’est en octobre 2012 que j’ai trouvé le job de mes rêves.

Quelle est la différences entre le référencement internalisé et externalisé ?

J’ai travaillé pendant 5 ans en agence, je me suis principalement occupé de sites ‘vitrines’. Maintenant je gère le SEO en interne d’un site e-commerce. Pour moi il y a de nombreuses différences :

  • On connait d’avantages les produits puisqu’on les côtoie au quotidien
  • On passe plus de temps à faire de la veille
  • Meilleur connaissance des concurrents de son secteur
  • Plus de temps pour trouver de nouveaux partenaires

Comme j’ai plus de temps de disponible (vu que maintenant je ne gère qu’un site) j’ai plus de temps pour étudier les changements de Google, pour me tenir informé, la veille est donc plus efficace. Je surveille constamment nos concurrents ce qui fait que je peux étudier pourquoi ils ont progressé (ou inversement). Cependant, cette expérience acquise ne peut profiter aujourd’hui qu’à nos sites web (et bien sûr à mes sites perso), alors qu’en agence elle est plus mise à profit de nombreux clients. Et puis une chose que je ne pouvais pas faire avant : je peux maintenant organiser des concours !

En interne on a plus de requêtes à positionner, bref beaucoup de boulot. Il faut suivre quotidiennement l’évolution des visites et voir pourquoi elles ont chutées ou progressées, ce que l’on ne fait que quelques fois (voir une seule fois) par mois quand on travaille en agence.

Quelle est la différences entre le site vitrine et le site e-commerce ?

Si on gère le SEO d’un électricien alors on aura vite fait le tour (et il sera très vite difficile de faire du contenu unique), on ne doit se focaliser que sur quelques pages à optimiser. Pour un site e-commerce c’est différent : chez Cadeau Maestro nous rajoutons chaque jour de nouveaux produits. Nous avons la chance d’avoir des produits sur des thématiques différentes ce qui n’est pas forcément le cas pour un site vitrine.

Et comme il y a généralement plus de concurrence sur un site e-commerce (puisque de nombreux sites vendent les mêmes produits que nous), il faut fournir un travail constant.

Et si c’était à refaire ?

En quelques mois j’ai beaucoup plus appris qu’en plusieurs années en agence (il faut dire aussi que Google change plus régulièrement son algo). J’ai pu me pencher plus en profondeur alors qu’avant je ne pouvais que survoler. En connaissant par cœur ses produits, c’est bien plus facile d’en parler. Les mots viennent plus vite, et le vocabulaire est plus riche car je maîtrise ma thématique.

Comme de nombreuses petites agences web je devais m’occuper du SEO d’électriciens, plâtriers… bref rien de bien excitant, j’ai maintenant la chance de travailler dans un domaine qui me plait.

C’est beaucoup plus motivant de faire progresser sa société plutôt que de voir évoluer ses clients (mais aussi stressant).

Cet article vous est proposé par Chris Hédé

© 1999 à 2015 MoteurZine par IDF.net

Log in with your credentials

or    

Forgot your details?