Racketer Google, ça paye en France

ou comment Google sort gagnant de sa confrontation avec une presse et un gouvernement prêts à tout pour des euros.

Eric Schmidt, de passage en France, a rencontré le Président Hollande et a accepté de verser 60 millions d’euros à un fond chargé de s’occuper du passage vers le numérique de la presse française. Google mettra aussi à disposition ses ingénieurs pour accompagner la presse dans cette transition.

Après, la question est si ce versement est annuel ou si c’est une fois pour toute.

Il va de soit que Google a réussi à retourner la situation en sa faveur et en humiliant grandement la France. Google ne paye pas pour le trafic apporté mais parce que la presse papier a raté les différents trains de l’Internet et que la France n’a pas les moyens financiers de l’aider. Google se substitue au gouvernement français.

Demain, nous aurons droit à Microsoft qui payera pour que les élèves des écoles, collèges, lycées et universités de France aient tous un ordinateur pour travailler en classe, puis après-demain, ça sera Samsung qui devra s’occuper de la transition vers le tout mobile des mairies de France, etc.

Cet article vous est proposé par Chris Hédé

© 1999 à 2015 MoteurZine par IDF.net

Log in with your credentials

or    

Forgot your details?