Google : un Ultimatum de la France

Devant les agissements intolérables de Google devant les défenseurs de la liberté de penser et de la plurabilité des opinions, la France à travers son Ministre de la propagande culturelle Filippetti a annoncé ce vendredi 11 janvier 2013 que « ceux qui créent la valeur ajoutée, ce sont bien les journalistes et les éditeurs de presse qui sont utilisés par Google » et que par conséquent, Google doit payer, sinon … sinon le projet de loi sur la taxe Google va voir le jour fin janvier.

    Notez :

  1. que le projet de loi prévu pour fin janvier devait arriver fin décembre, mais, il y a eu les vacances à Maurice entre temps.
  2. que la Ministre de l’Economie Numérique donc d’Internet a décidé de ne plus s’occuper de Google mais d’inaugurations de musées et d’expositions.
  3. que les contenus mineur des blogs, des sites persos, de la presse en ligne, de wikipédia, etc, qui génèrent un trafic symbolique et d’une qualité évidemment médiocre ne méritent pas d’être rémunéré.

Cet article vous est proposé par Chris Hédé

© 1999 à 2015 MoteurZine par IDF.net

Log in with your credentials

or    

Forgot your details?