Google n'est pas un voleur

Au cours de son passage en France, Eric Schmidt, le président exécutif de Google, donne le ton en défendant sa société avec des arguments convaincants et en affirmant que Google n’était pas un voleur. « Qu’en est-il de la taxe Google ? », à cette question conflictuelle qui se pose entre le moteur et notre pays, Eric répond que ce sont les états qui doivent décider et Google préfère payer des taxes sur les emplois que payer des impôts. Il n’y pas que le moteur Google qui est pertinent. Pour en savoir plus, lisez l’interview de Ecrans.fr.

Cet article vous est proposé par tBertrand

© 1999 à 2015 MoteurZine par IDF.net

Log in with your credentials

or    

Forgot your details?