Poésie d’Analytics

Pourquoi vous préoccuper de trouver un  séjour low cost en lisant ces offres que vous recevez chaque jour, et que votre ordi classe probablement en spam ?

Laissez-vous bercer par la poésie de Google Analytics, baladez-vous sur l’onglet « synthèse géographique », et laissez-vous porter.

Vous allez apprendre des choses absolument sans intérêt : par exemple que deux timbrés d’Essaouira (Maroc) ont visité votre site. Vous pourrez également vous rassurer sur la saine répartition de vos internautes dans votre zone cible. Big G fournit une carte superbe indiquant le nombre de consultations pour chaque ville. J’aime bien ma carte de France (je ne parle pas de pollutions nocturnes, je n’en ai plus l’âge) : je la trouve assez équilibrée. Des internautes de Mont de Marsan, de Pont-Aven, de La Seyne sur mer…Il n’y a que sur le Causse Larzac où l’on feint de m’ignorer.

Mais cherchez des pays, des noms de villes qui vous ont fait rêver. Je ne sais trop, personne n’a les mêmes rêves. Dans mon cas, il existe des lieux au nom magique : Vera Cruz , San Francisco  Buenos Aires, Kandahar (mais là c’est plus chaud) et bien d’autres.

Chacun de vous a sa carte imaginaire. Promenez-vous, c’est gratos.

Il y a une de mes villes favorites que j’ai cherchée sans la trouver : Asuncion del Paraguay. J’y ai accumulé pas mal de souvenirs, délicieux, et je ne rentrerai pas dans le détail. Mais j’ai constaté avec tristesse que personne à Asuncion ne consultait mon site. A la vérité, je crois qu’ils n’ont pas encore l’ADSL. C’est toujours la lampe à pétrole, là-bas. Ils ont du pot.

Cet article vous est proposé par mBesson

© 1999 à 2015 MoteurZine par IDF.net

Log in with your credentials

or    

Forgot your details?