Avant de promouvoir un site, créez-le

La promotion d’un bon site se révélera beaucoup plus facile mais qu’est un bon site ?

Un bon site est sans aucun doute construit sur la base du Guide de démarrage Google – Optimisation pour les moteurs de recherche mis à disposition, en français, par Google en début année. L’avenir de Google passe par la satisfaction des Internautes à la découverte des résultats proposés et la satisfaction de l’Internaute ne peut passer que par la qualité du site qu’il découvre.

La première partie de ce guide, celle qui concerne très précisément la création, s’articule sur trois piliers : les bases de l’optimisation, la structure du site, l’optimisation du contenu.

Les bases de l’optimisation

Créer des titres de pages uniques et pertinents, utiliser la balise description.

Il ne fait aucun doute que ces balises seront doublement intéressantes à la promotion du site par la valeur accordée par les moteurs aux mots qui y figurent et par la présentation de la page dans les pages de résultats qui les reprennent largement.

Ces deux balises seraient aussi bienvenues dans le titre de la page et son introduction plus visible à l’Internaute. On oublie trop souvent qu’un site qui fonctionne bien dans les moteurs voit augmenter très largement son accès par ses pages internes plutôt que par sa page index. Un titre et une introduction clairs de la page sont donc de plus en plus importants au confort de l’Internaute qui se localisera ainsi beaucoup plus facilement dans les arcanes de votre site. Une adaptation des balises dans le texte de la page sera sans doute nécessaire ; on ne s’adresse pas exactement de la même façon à une machine et à une personne.

La structure du site

Autant le moteur que l’Internaute doivent s’y retrouver facilement et rapidement dans votre site et ceci même s’ils y accèdent par une page interne. Sur la toile chaque page de votre site a très exactement la même importance, penser que certaines pages sont plus importantes que d’autre est sans doute une erreur à corriger rapidement au risque de n’exploiter qu’une partie du potentiel de votre domaine.

Dans le cadre de la structure aussi le distinguo entre machine et humain s’impose. Pour la machine je déconseillerais de vouloir aller beaucoup plus loin que le sous-dossier. Pour l’Internaute ceci ne pose pas de problème si une structure très profonde se justifie intellectuellement. On peut tout à fait mettre tous les dossiers sur un même plan et les présenter à l’Internaute d’une façon beaucoup plus structurée, ains tout le monde sera content. Le concept d’ergonomie pour l’humain n’est pas le concept de l’ergonomie pour une machine, le premier est un peu plus sophistiqué.

L’optimisation du contenu

Google vous enjoint d’entrée de jeux à proposer du contenu et des services de qualité. Je veux bien mais avec l’impression que là on est assez près de la vue de l’esprit. Il ne fait pas de doute pour moi que l’assidu de MoteurZine se passionnera moins d’un site de charme et vice (elle me plaît bien celle-là) -versa. Ceci dit l’éclectisme est une qualité.

Pour les autres points : améliorer la qualité des textes d’ancre, optimiser l’utilisation des images, utiliser de façon appropriée les balises d’en-tête. On serait donc bien inspiré de se calquer sur une page de journal, un bon de préférence.

Les balises d’en-tête, les sous-titres, devraient être choc (voir chic et choc), autant pour les moteurs que pour la facilité de lecture.

Des ancres de liens percutantes sont aussi utiles aux moteurs qu’à l’Internaute. Dans ce cas une petite adaptation entre la balise titre du lien et le libellé pour l’Internaute peut néanmoins se révéler très utile et efficace.

L’optimisation des images consiste à utiliser la, trop souvent négligée, balise alt. En plus de l’efficacité technique qu’elle donne, elle permet, entre autres, de souligner ou de nuancer le choc de l’image (personnellement j’adore cette balise).
Dans les conseils de Google un détail n’est pas mentionné : l’écriture du texte. Le secret est sans doute là. Positionner une page Internet nécessite le respect de moult règles ; certains mots importants doivent être placés dans les titres, sous-titres, en tête de paragraphe, dans le balisage, répétés un maximum de fois alors que d’autres doivent être dilués, remplacés par des synonymes, les articles et adverbes sont utilisés avec parcimonie, les verbes sont de préférence à l’infinitif, etc. L’écriture du texte d’une page visible dans les moteurs implique un style ; l’avenir est aux poètes du binaire…

Cet article vous est proposé par aLeresche

© 1999 à 2015 MoteurZine par IDF.net

Log in with your credentials

or    

Forgot your details?